Auteur Sujet: [TWDC] Disney rejette l'offre de Comcast  (Lu 924 fois)

Hors ligne ErYx

  • Administrateur
  • Fait la course dans Vleermuis
  • *********
  • Messages: 12892
  • Karma : 34
  • Papy Ronchon
[TWDC] Disney rejette l'offre de Comcast
« le: 17 Février 2004, 07:41:42 »
Vu sur le site de l'Express (entre autre!)

http://www.lexpress.fr/info/infojour/infos...xt&Rubrique=une


Et l'article en entier:

Citer
NEW YORK (AFP) - Le groupe Walt Disney a rejeté lundi soir l'offre de rachat lancée par le numéro un américain du câble Comcast pour 66 milliards de dollars, l'estimant sous-évaluée, mais a laissé en même temps la porte ouverte à d'éventuelles surenchères.

"Le conseil d'administration de Walt Disney a rejeté aujourd'hui (lundi) à l'unanimité la proposition de Comcast de racheter Disney en offrant 0,78 action Comcast pour chacune des actions Disney", selon un communiqué.

Cette offre équivaut à un rachat "à 3,60 dollars en dessous de la valeur du titre Disney sur le marché", a justifié le groupe, en soulignant qu'un "déficit" d'évaluation "existait dès le premier jour" de l'offre, le 11 février.

Comcast, numéro un américain du câble avec quelque 21 millions d'abonnés dans 41 Etats, a proposé mercredi de racheter la multinationale contrôlant le réseau américain de télévision ABC, les célèbres studios de cinéma Disney ou encore des parcs à thèmes, pour une valeur de 66 milliards de dollars dont 12 milliards de reprise de dette. Il offrait alors l'équivalent de 26,46 dollars pour acquérir chacun des titres de Disney.

Or en l'espace de trois séances -les marchés étaient fermés lundi-, ces titres se sont envolés de 11,8% à Wall Street, clôturant vendredi à 26,92 dollars, tandis que l'action Comcast perdait 11,9% à 29,90 dollars.

L'"alliance parfaite" vantée par Comcast entre ses moyens de distribution et les riches contenus TV/cinéma des créateurs de Mickey a perdu de son intérêt pour les actionnaires. "Nous sommes engagés à créer de la valeur pour nos actionnaires maintenant et dans le futur et examinerons avec attention toute proposition que nous jugerons en cohérence avec cet objectif", ont ajouté les administrateurs.

"Dans toute proposition émanant de Comcast, ou d'une autre entreprise, le conseil d'administration considérera et estimera la valeur susceptible d'être reçue en échange des actions de Disney, et également la prime appropriée reflétant la pleine valeur" de l'entreprise, ont-ils poursuivi. Aucune proposition de rachat "ne reflétant pleinement la valeur intrinsèque de Disney et ses perspectives de bénéfices" ne sera acceptée, ont-ils insisté.


Le PDG de Disney, Michael Eisner
© AFP/Archives Lee Celano
Laissant la porte ouverte à de nouvelles offres, une surenchère de Comcast y compris, le conseil d'administration (CA) a aussi rappelé sa "confiance" dans la manière dont le PDG et président du CA Michael Eisner et son équipe dirigent Disney d'un double point de vue "financier et créatif".

M. Eisner, qui cumule les deux plus hautes fonctions à la tête de Disney depuis 1994, se voit reprocher sa "mauvaise gestion" et une créativité sacrifiée au profit des seules performances, dans une campagne virulente menée depuis décembre par le neveu du fondateur, Roy Disney, ex-administrateur mais toujours actionnaire.

Mercredi soir, sa position s'est retrouvée encore plus fragilisée avec la recommandation de non reconduction à la tête du CA émanant de l'ISS, une société américaine de conseil aux investisseurs dont les avis sont généralement très respectés.

Eisner mise sur les très bons résultats du dernier trimestre, confirmant le redressement de Disney, pour malgré tout emporter l'adhésion des actionnaires lors de leur très attendue assemblée générale, le 3 mars à Philadelphie, où, pure coïncidence, se trouve le siège social de Comcast.

Le câblo-opérateur a réitéré sa proposition lundi soir malgré la fin de non recevoir. Selon lui, elle "reflète une évaluation complète et généreuse" de Disney, et offre "une prime significative sur le prix de l'action calculé à un moment donné ces trois dernières années", hors effet dopant du type de l'annonce de mercredi.
Bonjour...  Je veux jouer à un jeu!!

Ma liste de Coasters ridés:  http://coaster-count.com/user/4974/ridden

Hors ligne TheOneWhoKnew

  • Joue des castagnettes dans Abismo
  • *
  • Messages: 120
  • Karma : 0
[TWDC] Disney rejette l'offre de Comcast
« Réponse #1 le: 17 Février 2004, 08:04:17 »
Que les encheres commencent!

Hors ligne nicowebman

  • Fait son cinéma à Movieland
  • **
  • Messages: 404
  • Karma : 0
[TWDC] Disney rejette l'offre de Comcast
« Réponse #2 le: 17 Février 2004, 10:44:04 »
c'est vrai que l'annonce d'eisner mercredi dernier à eu un effet "dopant" sur l'action, voilant la véritable valeur du groupe, qui doit etre très proche de ce que Comcast propose.

Parce que ok les résultats de ce dernier TRIMESTRES sont en hausse, mais pour combien de trimestre de perte ?

On sent vraiment qu'eisner essaye de sauver sa chemise coute que coute. C'est etonnant qu'après 20 ans à la tete d'une boite comme disney (et avec notamment 790 millions de $ de prime (pas de salaire, de prime !!!)) il s'accroche comme ça à son siège.

Il n'a pas d'orgueil ou quoi le papy ?


A savoir, est-ce que Comcast va ré-enchérir sa proposition ? est ce qu'il ne vont pas attendre encore un peu, d'etre plus proche de l'AG, histoire de mettre encore plus le bordel...

Hors ligne Francois -ParkFunWorld-

  • Joue à un jeu dans Saw The Ride
  • *****
  • Messages: 6759
  • Karma : 0
    • http://www.newsparcs.com
[TWDC] Disney rejette l'offre de Comcast
« Réponse #3 le: 17 Février 2004, 18:00:03 »
Excellente nouvelle que ce communiqué de TWDC ! Comcast a évalué beaucoup trop bas l'éventuel achat de TWDC les actionnaires savent maintenant que le Conseil d'administration dans son entierté rejette cette proposition hostile. Comcast n'a qu'une idée en tête: être leader du marché américain des médias (Chaines câblées, Internet, réseaux de communication) devant Time Warner... Ils auraient pu faire une OPA (ou OPE) sur NewsGroup que ça ne les aurait pas aider, alors ils ont misé TDWC, la raison est à mon avis très évidente: faiblesse de la société sur les marchés (avec les mauvais résultats des 2 derniers exercices) et "opération ani-Eisner" menée (à bien ou à tord) par Roy Disney et d'autres. Comcast a sans doute imaginé que tout se ferait ainsi comme dans du beurre ! Les marches ont jugé "chiche" l'offre de Comcast (c'est à dire trop basse), uen preuve sans doute qu'ils voulaient s'emparer trop facilement de la compagnie. Seul but encore et toujours: TimeWarner.

En ce qui concerne la surenchère, oui Comcast va devoir ouvrir plus grand son portefeuille ! Si ils le peuvent, parce que 66 milliards est déjà un montant gargantuesque ! Je ne sais pas si ils pourront encore ajouter des milliards sur la table... Plusieurs éléments en leur défaveur: refus du PDG, refus du conseil d'administration, refus d'un certains nombre d'actionnaire qui ne veulent pas que Disney devienne synonyme d'un réseau câblé US, le marché (actuellement, l'OPE est impossible) et... le fait que la boite vaut plus que 66 milliards ! (selon TWDC) Bref on est pas prêt de voir le bout... Surtout qu'en cas de possibilité d'OPE, il faudrait presque 1 an pour que l'administration financière vérifie le dossier.
La surenchère ? Une manoeuvre comme une autre pour dégôuter Comcast, car je ne pense pas qu'ils sont prêt à fusionner avec une autre société. Je crois que si cavalier Blanc il y a, ce sera une société de capitaux, quoiqu'on parle de Microsoft aussi... (nnoooon pas ça !!)

Citer
Parce que ok les résultats de ce dernier TRIMESTRES sont en hausse, mais pour combien de trimestre de perte ?

Justement ! On dirait que tu analyses la situation à l'envers :) Après plusieurs trimestres de perte, TWDC présente un résultat positif ! Si elle avait présentée un résultat en baisse ça aurait encore été différent !

Citer
On sent vraiment qu'eisner essaye de sauver sa chemise coute que coute. C'est etonnant qu'après 20 ans à la tete d'une boite comme disney (et avec notamment 790 millions de $ de prime (pas de salaire, de prime !!!)) il s'accroche comme ça à son siège.

T'en as de bonne toi :D Si tu étais à la tête d'une boite comme TWDC, confortablement assis avec deux casquettes de "mega-boss" et un salaire faramineux, tu dirais un jour "ah ben oui, ça fait 20 ans que ça dure, je me casse !" Hey là bas :D Eisner préfèrre se faire virer de TWDC par Roy & Co plutôt que par Comcast ! Enfin lui il préferrais continuer jusqu'en 2006 bien entendu :) Rien de plus normal vu ce qu'il gagne et ce qu'il dirige.

Citer
A savoir, est-ce que Comcast va ré-enchérir sa proposition ? est ce qu'il ne vont pas attendre encore un peu, d'etre plus proche de l'AG, histoire de mettre encore plus le bordel...

Son PDG a l'air de tenir toujours le même discours "Disney ne vaut pas plus", "On va mettre des gens meilleurs que Eisner" et "TWDC sera mieux avec nous" Mais ils vont devoir mettre la main au portefeuille... si ils le peuvent !
L'actualité mondiale des parcs d'attractions, c'est sur NewsParcs:



Une autre façon de suivre l'info: NewsParcs est également sur  Facebook, Twitter et Youtube.

Hors ligne Francois -ParkFunWorld-

  • Joue à un jeu dans Saw The Ride
  • *****
  • Messages: 6759
  • Karma : 0
    • http://www.newsparcs.com
[TWDC] Disney rejette l'offre de Comcast
« Réponse #4 le: 18 Février 2004, 01:16:14 »
Nouvelles infos:

Citer
News: Comcast: Disney "too costly" 
         Posted at 2:36 PM EST (1936 GMT)

 Feb. 17th, 2004 -- A day after Disney rejected Comcast's $60 billion offer, Comcast is now saying that its interest in Disney has cooled because of the current stock prices.

However, industry analysts and investors point out that Comcast may just wait and see if it will make more sense later.  Some also think that another bidder might emerge.

A source pointed out that Comcast will not withdraw its offer, nor will it drop its interest in a possible merger sometime in the future.

Since the announcement on Wednesday, Disney's stock has jumped around 12 percent, making the Comcast offer below market value.  However, Disney's stock has started to edge lower after Disney rejected the offer, while Comcast's stock has started to regain some of its pre-announcement value.

While Disney may seem to be out of the shadow of a possible takeover, it still has to deal with the ongoing battle over CEO Michael Eisner, as to whether he should be forced to resign or be removed.

For more, read the CNN Money story.

Thrillnetwork.com

Comcast commencerait donc à douter de son OPE, certaines sources disent que c'est juste une questiin de temps... Avec le refus du Conseil d'Administration, la valeur de Disney a diminuée et celle de Comcast augmentée (normal, mouvement boursiers classiques), donc à observer toujours !

Article de CNN Money
==> http://money.cnn.com/2004/02/17/news/compa...dex.htm?cnn=yes

Extrait:

Citer
Comcast: Disney now too costly
 
No. 1 cable company won't pay more, source says; analysts say stay tuned.
February 17, 2004: 2:30 PM EST
By Chris Isidore, CNN/Money Senior Writer
 
NEW YORK (CNN/Money) - Comcast Corp.'s efforts to buy Walt Disney Co. cooled Tuesday, as a person close to the company said the nation's largest cable operator is not interested in buying the media and entertainment conglomerate at the current price.

But industry analysts and investors said Comcast may just be waiting to see if the deal makes more financial sense later. Most analysts expect at least one higher bid to emerge from Comcast, despite the denial. Some also believe another bidder for Disney may yet emerge.

Disney's stock has jumped about 12 percent since Comcast's stock offer to buy Disney was revealed last Wednesday. At the time, the deal was valued at about $66 billion, including the assumption of $12 billion in debt.

Disney's board rejected the offer Monday, noting the all-stock offer is now below its market price. The Disney board's statement said it was open to a higher bid.

The person close to Comcast told CNN/Money Tuesday that Comcast is not looking to raise its bid or to lead a proxy fight to remove Disney CEO Michael Eisner at the Disney shareholder meeting March 3.

View results 
 
"This has never been about Eisner," said the source, who spoke on the condition that they not be identified. "If we're not interested in Disney at these prices, we're not going to run a consent solicitation."

But the source also said that the Comcast's offer is not being withdrawn, nor is it dropping its interest in a merger with Disney at some point in the future.

"We're not saying it's dead at all. We continue to believe the merger proposal represents a sound and compelling proposition for both sets of shareholders," this person said.

Shares of Disney (DIS: up $0.03 to $26.95, Research, Estimates) edged lower Tuesday after the board rejected Comcast's offer, while shares of Comcast (CMCSA: up $0.92 to $30.82, Research, Estimates) regained some of the ground lost since the bid became public.
L'actualité mondiale des parcs d'attractions, c'est sur NewsParcs:



Une autre façon de suivre l'info: NewsParcs est également sur  Facebook, Twitter et Youtube.

Hors ligne nicowebman

  • Fait son cinéma à Movieland
  • **
  • Messages: 404
  • Karma : 0
[TWDC] Disney rejette l'offre de Comcast
« Réponse #5 le: 18 Février 2004, 10:59:36 »
un article sur yahoo ! france :

Citer
NEW YORK (AFP) - Les enchères sont désormais ouvertes pour mettre la main sur les trésors de Walt Disney, qui a rejeté une première offre du numéro un américain du câble, Comcast (NASDAQ: CMCSA - actualité) , mais s'est dit ouvert à d'autres propositions de rachat.

Davantage que le refus d'être racheté pour 66 milliards de dollars, prix calculé le 11 février au lancement de l'offre, c'est cet appel du pied à des candidatures concurrentes qui retenait mardi l'attention générale.


"Dans toute proposition émanant de Comcast, ou d'une autre entreprise, le conseil d'administration considérera et estimera la valeur susceptible d'être reçue en échange des actions de Disney, et également la prime appropriée reflétant la pleine valeur" de l'entreprise: le communiqué publié lundi soir n'est clairement pas une fin de non recevoir définitive.

Depuis vendredi, quand le titre Disney a dépassé les 26,46 dollars (il a clôturé mardi à 26,90 USD), Comcast n'offrait plus aucune prime aux actionnaires.

Malgré cela, le câblo-opérateur a décidé de ne pas relever son offre "au niveau actuel de l'action Disney", a déclaré mardi à l'AFP une source proche de sa direction.

La proposition initiale "offrait une prime d'au moins 10%" par rapport à la valeur moyenne de l'action au cours des trois dernières années, a-t-on souligné de même source.

D'après Jordan Rohan, de la maison de courtage Schwab Soundview Capital Markets, d'autres candidats comme "la division NBC de General Electric (NYSE: GE - actualité) et (le groupe de médias) Liberty Media (NYSE: L - actualité) " pourraient toutefois se mettre sur les rangs.

Le concurrent de Comcast dans le câble "Cox Communications (NYSE: COX - actualité) peut aussi avoir envie de se proposer comme repreneur, soit tout seul, soit en partenariat avec un autre soutien", ajoute-t-il.

Contrastant avec le mutisme du nouveau grand magnat de l'internet Barry Diller, en qui la presse verrait un "chevalier blanc" pour Disney, le groupe de médias Viacom (NYSE: VIAb - actualité) a de son côté mis fin aux spéculations sur sa possible entrée en lice, au moins comme repreneur global.

"Nous ne pensons pas qu'il y ait une pièce manquante à notre modèle ou que nous ayons besoin de faire une acquisition", a dit son PDG Mel Karmazin mardi au Wall Street Journal.

Quant à la possibilité d'une contre-attaque de Comcast, elle nourrissait l'essentiel des commentaires.

Selon des proches de sa direction cités mardi par le New York Times, Comcast envisage de demander aux autorités boursières (SEC) le droit de se rapprocher directement des actionnaires de Disney pour leur proposer de nouveaux noms d'administrateurs qui seraient davantage favorables à son offre.

Cette tactique est certes agressive, mais elle a déjà été utilisée par le passé dans des dossiers similaires, précise le quotidien.

Lundi soir, Comcast avait immédiatement réagi au communiqué de Disney: l'offre initiale "reflète une évaluation complète et généreuse" de la maison-mère du réseau de télévisions ABC, des studios de cinéma Disney et autres parcs à thèmes, avait-il indiqué.

Le PDG du câblo-opérateur, Brian Roberts, a confié mardi au Wall Street Journal que sa combativité légendaire à convaincre les investisseurs dans les opérations de fusion-acquisition pourrait avoir des limites si Disney met la barre trop haut.

"Nous avions besoin de faire ATT. Mais je ne pense pas que nous ayons (autant) besoin de faire cette transaction" avec Disney, déclare M. Roberts en référence au rachat des activités câble du grand opérateur téléphonique américain en 2002.

Opération de diversion? Jordan Rohan rappelle à propos du rachat d'ATT Broadband que Comcast avait commencé avec "une offre relativement modeste" avant de la relever après l'annonce de tentatives concurrentes.

disney n'est pas tiré d'affaire. Comcast, comme le note françois, risque de revenir à la charge.

L'AG dans 2 semaines va etre décisive.

Hors ligne keskonrix

  • Tombe de haut sur Timber Drop
  • ****
  • Messages: 3395
  • Karma : 0
    • http://
[TWDC] Disney rejette l'offre de Comcast
« Réponse #6 le: 18 Février 2004, 13:09:47 »
oui c'est quand meme inquietant d'un cote disney est encore le dernier studios qui est independant au etats unis donc esperons qu'il puisse resisiter
Les français détestent les inégalités mais adorent les privilèges . (Anne Roumanoff )