Auteur Sujet: [Californie 2019] Galaxy's Edge et autres nouveautés  (Lu 1907 fois)

Hors ligne Yoshiii

  • Fait son cinéma à Movieland
  • **
  • Messages: 487
  • Karma : 4
[Californie 2019] Galaxy's Edge et autres nouveautés
« le: 05 Juillet 2019, 17:03:27 »
Bonjour à tous !

Alors que je viens d’achever mon Trip Report de mon voyage en Californie en juin 2018, me voici revenu d’un nouveau trip, de nouveau en Californie un an plus tard.

Cette fois-ci, je m’étalerai beaucoup moins sur les détails et je serai beaucoup plus concis, mais je m’attarderai surtout sur les nouveautés californiennes, qu’il s’agisse d’attractions que j’avais loupées en 2018 ou des toutes dernières nouvelles attractions récemment inaugurées.

Ce Trip Report, plus concis que le précédent, reprendra la chronologie de notre voyage mais je regrouperai parfois plusieurs jours dans un seul chapitre.

Voici donc notre programme initial de voyage :

Samedi 8 juin : Départ de Bruxelles & arrivée à Santa Cruz
Dimanche 9 juin : Santa Cruz & Santa Cruz Beach Boardwalk
Lundi 10 juin : Santa Cruz
Mardi 11 juin : Six Flags Discovery Kingdom
Mercredi 12 juin : Yosemite
Jeudi 13 juin : Yosemite
Vendredi 14 juin : Joshua Tree Park
Samedi 15 juin : Six Flags Magic Mountain
Dimanche 16 juin : Six Flags Magic Mountain & Hollywood Boulevard
Lundi 17 juin : Santa Monica & Venice Beach
Mardi 18 juin : Knott’s Berry Farm
Mercredi 19 juin : Disneyland resort
Jeudi 20 juin : Disneyland resort
Vendredi 21 juin : Disneyland resort
Samedi 22 juin : San Francisco
Dimanche 23 juin : San Francisco
Lundi 24 juin : San Francisco & vol retour
Mardi 25 juin : Retour à Bruxelles

Le programme est donc légèrement différent de celui que j’avais effectué avec ma sœur. Néanmoins, vous le verrez bien vite, nous n’avons au final pas respecté tout le programme…

Ce voyage était l’occasion de rendre visite à mon amie Liesbeth qui effectuait un stage d’une période de 5 mois à Santa Cruz. Nous sommes donc allés lui rendre visite avec mon autre amie Mathilde. Vous vous souvenez peut-être de Mathilde et Liesbeth avec qui j’avais effectué mon trip au Canada et New-York en 2016 ou encore notre trip en Allemagne en 2017.

Liesbeth a déjà pas mal de parcs à son actif et possède également un coaster-count. C’est devenu une chasseuse de crédits elle aussi ! Ses deux crédits préférés sont deux crédits de l’extrême : Kingda Ka et Do-dodonpa. Liesbeth est fan de crédits à airtimes et de grosses propulsions. Moins des coasters qui enchaînent les inversions.


Liesbeth, l’écolo de Santa Cruz

Quant à Mathilde, celle-ci sans être chasseuse de crédits a également déjà une belle collection de parcs à son actif. Ses crédits préférés sont Leviathan et Oblivion. Mathilde apprécie beaucoup la théma des parcs, les dark rides et les attractions originales. Moins des attractions interactives ou de type simulateur.


Mathilde, la froussarde qui dépasse ses peurs

De mon côté, mon coaster-count flirte avec les 350 sans les atteindre pour autant au cours de ce voyage où je n’ai découvert au final que peu de nouveaux crédits. Mes crédits préférés sont Do-dodonpa et Shambhala. Mon parc préféré est le Disneyland park d’Anaheim (très ravi donc d’y retourner !), j’apprécie beaucoup les coasters à airtimes et les dark rides et un peu moins les gros flats rides rotatifs. Voilà, c’est tout pour les présentations !


Et Anthony alias Yoshiii alias moi, votre humble auteur !

Chapitre 1 : Départ & Six Flags Discovery Kingdom

Nous étions donc censés partir Mathilde et moi le samedi 8 juin de Bruxelles. Néanmoins, il me sera arrivé une mésaventure malchanceuse : j’ai égaré mon passeport à la gare en me rendant vers l’aéroport. Résultat des courses : je n’ai pas pu embarquer et prendre mon vol. Mathilde est donc partie sans moi rejoindre Liesbeth, pendant que je tentais de trouver une solution afin de les rejoindre plus tard.

Je vous épargne les détails de la recherche désespérée de mon passeport, de la déclaration de perte à la police, de la demande en urgence d’un nouveau passeport et de la longue attente de 4 jours avant d’avoir un nouveau passeport et mon nouveau vol prévu pour le mardi 11 juin, alors que les filles profitaient de Santa Cruz. Croyant arriver mardi vers 16h à San Francisco, un autre problème se révèle et l’univers est vraiment contre moi : pas moyen à mon escale d’embarquer pour mon long-courrier vers San Francisco car mon ESTA n’est plus valide vu que le numéro de passeport ne correspond plus. Dès lors, bloqué 24h à Dublin, nouveau vol à reprogrammer et ESTA à demander en catastrophe. Finalement, 24h plus tard, j’embarquai enfin dans mon vol vers San Francisco pour arriver mercredi vers 16h à l’aéroport SFO. Le trip peut donc enfin commencer 4 jours plus tard !

Sans en faire une trop grosse parenthèse vu que je n’y étais pas, Liesbeth et Mathilde ont bien apprécié Santa Cruz Beach Boardwalk qui avait d’après elles un air de Coney Island. Liesbeth y était déjà allée auparavant, étant à Santa Cruz depuis février. Elles ont fait un tour des deux gros crédits locaux en pay-per-ride : le Giant Dipper et Undertow. Le Giant Dipper est un vieux wooden fêtant ses 95 ans. L’attraction a beaucoup plus aux filles pour son côté vintage, ses attaches hasardeuses et ses sensations encore présentes malgré l’âge de la bête même si ça reste assez gentil. Undertow est de son côté un spinning coaster de série qui passait bien. Mathilde aimait beaucoup les couleurs du ride.



Liesbeth et Mathilde au Beach Boardwalk

Sinon, excepté le Beach Boardwalk, les filles ont aussi fait du surf, sont allées se balader dans des parcs nationaux à proximité et j’en passe. J’étais fort déçu d’avoir raté tout cela…





Et pendant ce temps je pleurais toutes les larmes de mon corps…

Mais mercredi à 16h, nous nous sommes enfin retrouvés à l’aéroport de SFO. Grand moment ! Puis nous sommes directement allés à un comptoir de location de voiture pour louer une voiture pour les prochains jours. A noter que j’ai du coup dû modifier à deux reprises ma réservation mais à chaque fois sans frais ! Vers 16h45, nous étions en route vers notre première étape du trip : récupérer in extremis notre pass Six Flags à Discovery Kingdom. Le parc fermait ce jour-là à 20h et d’après le GPS, nous y serions pour 19h ! Puis en fin de soirée nous devions être à Yosemite à tout prix donc c’était vraiment notre seule chance de récupérer notre pass !

Après moults embouteillages et ralentissements sur les highways qui traversent San Francisco, nous sommes arrivés à 19h20 sur le parking du parc que nous n’avons pas payé à cette heure tardive. Après un gros sprint vers l’entrée du parc (qui ne se trouve pas juste à côté du parc mais à 10 minutes de marche), nous sommes arrivés aux tourniquets d’entrée où nous avons chaleureusement été accueillis par les employés qui nous ont fourni en express nos pass !



We did it! Finally together! (Notons que les photos qui vont suivre datent de 2018 vu que nous n’en avons tiré aucune lors de cette brève visite)

Il nous restait encore 30 minutes devant nous et les rides étaient encore opérationnels. Nous avons donc tenté notre chance et avons couru vers Joker, le RMC du parc. Chance, le coaster est encore ouvert ! Après avoir payé un dollar pour y placer le sac de Mathilde (politique Six Flags….), nous nous sommes rués dans la file d’attente, euphoriques de faire notre premier coaster du séjour ensemble !


Premier crédit du séjour (pour moi !)

Joker reste pour moi un coaster bon mais pas exceptionnel. La faute au layout qui comporte trop d’inversions et pas assez d’airtimes. Les filles sont du même avis. Elles ont aimé mais sans crier au génie non plus.

Notre passage au Joker s’étant effectué très rapidement, nous avons poussé un peu plus loin pour faire un tour de Superman: Ultimate Flight. Il s’agit d’un Sky Rocket comme Sky Scream à Holiday park. L’an passé, j’avais trouvé ça très moyen mais cette fois-ci j’ai beaucoup apprécié ! Mathilde a bien aimé aussi, par contre Liesbeth sentait que l’enchaînement stress, sprint vers le parc et montagnes russes n’était pas la meilleure combinaison pour elle. Elle a bien aimé mais la dernière boucle du parcours lui a un peu retourné la tête.


Supermieux qu’en 2018 !

Enfin, alors qu’il est 19h50, Mathilde et moi nous sommes encore une dernière fois rués dans une file : celle du tout nouveau crédit du parc, à savoir Batman: The Ride. Il s’agit d’un 4D Free Fly Coaster, comme The Joker que j’avais déjà pu tester à Great Adventure. Liesbeth s’est abstenue de peur d’en être malade, l’attraction offrant de nombreuses rotations sur soi-même.

L’attraction est installée à côté du flat ride sur Harley Quinn. Avec The Joker et Superman à proximité, la zone forme un nouveau DC District. D’autres attractions comme V2 ou encore le Twist’n’Splash ont d’ailleurs été rethématisés sur le thème de super héros. Notons que V2, devenu The Flash : Vertical Velocity, était à nouveau fermé (déjà fermé lors de ma première visite…).

Batman: The Ride est doté d’une certaine dose de théma bien plaisante et généralement très rare à Discovery Kingdom. Ce n’est pas dingue non plus mais c’est déjà bienvenu ! Par contre, l’arrière du coaster n’est pas du tout thématisé et donne sur une route. Beaucoup moins glamour pour le coup.

Nous avons pu embarquer directement, comme sur les autres rides du parc en cette fin de journée. Nous avons pris les sièges à l’envers en quai pour qu’ils soient à l’endroit lors de la première section. Après le lift, le ride débute et ça spinne directement ! Nous étions seuls dans notre véhicule et dès lors, le déséquilibre a créé beaucoup de rotations ! Un peu trop à mon goût. Même constat que pour The Joker à Great Adventure : je préfère largement les ZacSpin Intamin à ces Free Fly Coasters S&S. Les drops sont plus sensationnelles et les rotations mieux contrôlées dans les ZacSpins. Mathilde a par contre vraiment beaucoup aimé cette attraction et était contente de l’avoir testée !

Pas de photo du tout par contre : bah oui en 2018 Batman n’avait pas encore atterri ici !

Sortis de Batman, nous avons rejoint Liesbeth et avons quitté le parc qui fermait ses portes. 3 crédits en 30 minutes, ce n’est pas mal du tout ! Au moins, nous n’étions pas venus pour rien.

Nous avons ensuite repris la route pour un très long trajet vers Yosemite. Nous avions une réservation pour dormir dans une tente en plein cœur du parc national et nous ne voulions manquer cela pour rien au monde !


Notre bolide pour le trip !

Après un arrêt au Wallmart pour faire quelques achats rapides, nous avons repris la route et j’aurai pris le volant pour de nombreux miles (les filles n’ont pas encore leur permis de conduire). Le trajet s’est toutefois très bien passé : les routes américaines sont agréables et nous nous sommes bien amusés dans la voiture. Vers 00h30, nous sommes enfin arrivés à Yosemite et avons enfin pu nous rendre dans notre tente. Après avoir sécurisé notre nourriture dans un caisson anti ours (je vous avais dit que nous étions en plein cœur du parc national !), nous avons pu enfin nous coucher !


Ce vieux lit de camp est une bénédiction par rapport aux banquettes de l’aéroport de la veille…

Je posterai la suite semaine prochaine, et j’essaierai de garder le rythme d’un post par semaine pour ne pas traîner comme avec le dernier Trip Report, promis !

Hors ligne Dim7303

  • Modérateur
  • Est infernal dans Inferno
  • *********
  • Messages: 1434
  • Karma : 67
Re : [Californie 2019] Galaxy's Edge et autres nouveautés
« Réponse #1 le: 05 Juillet 2019, 19:56:01 »
Wouhou!  :o
Trop bien un nouveau TR de Yoshiii !  :P
Je m'installe confortablement et c'est parti !


Oh punaise ce départ tout pourri  :D mais comment as-tu réussi à avoir un passeport et un ESTA aussi rapidement ?

Hors ligne Yoshiii

  • Fait son cinéma à Movieland
  • **
  • Messages: 487
  • Karma : 4
Re : [Californie 2019] Galaxy's Edge et autres nouveautés
« Réponse #2 le: 07 Juillet 2019, 10:56:14 »
Oh punaise ce départ tout pourri  :D mais comment as-tu réussi à avoir un passeport et un ESTA aussi rapidement ?

Pour le passeport, le jour-même je suis allé au bureau des Affaires Etrangères à Bruxelles et j'ai demandé un "Passeport d'urgence". Ça coûte 350€ au lieu des 70-90€ habituels. Normalement ils le produisent le jour-même. Mais là c'était un samedi et je ne l'ai obtenu que le mardi (lundi étant férié également).

Quant à l'ESTA, j'ai fait la demande quand j'étais à Dublin et 3h plus tard l'ESTA m'était déjà attribué. Là, aucune idée quant à la rapidité mais les douaniers américains présents à l"aéroport du Dublin m'avaient confirmés qu'en plus ou moins 3h je l'aurais. Ce qui ne m'a pas empêché d'encore rater un vol haha.

Hors ligne LMP71

  • Modérateur
  • Prend son temps dans I-speed
  • *********
  • Messages: 376
  • Karma : 44
Re : [Californie 2019] Galaxy's Edge et autres nouveautés
« Réponse #3 le: 10 Juillet 2019, 13:54:18 »
Youpii un nouveau tr !
Vraiment pas de chance pour ce trip, mais si tu à profiter c'est le principal ! ;)


Coaster count 129

Hors ligne Yoshiii

  • Fait son cinéma à Movieland
  • **
  • Messages: 487
  • Karma : 4
Re : [Californie 2019] Galaxy's Edge et autres nouveautés
« Réponse #4 le: 04 Août 2019, 15:19:51 »
Chapitre 2 : Parcs nationaux & Six Flags Magic Mountain

Après avoir passé une nuit enfin dans un lit, nous nous sommes réveillés de bon matin dans notre tente en plein cœur de Yosemite. Se réveiller dans un tel endroit en pleine nature est juste fabuleux !


Un réveil tout en douceur…

Nous avons pris une douche puis avons fait nos affaires avant de nous rediriger vers la voiture et entamer notre journée de randonnée. Notre premier arrêt prévu était Glacier Point, point de vue que je n’avais pas fait avec ma sœur l’an passé. Mais en chemin, nous nous sommes tout de même arrêtés un bref instant à Tunnel View pour prendre quelques clichés et avoir un avant-goût de ce qui nous attendait pour la journée.


Tunnel View

Après quasiment trente minutes de route à travers les bois, nous sommes arrivés à Glacier Point. La vue y est fantastique ! Peu de touristes pour le moment en cette matinée, ce qui n’était pas pour nous déplaire.


Glacier Point avec le Half Dome

Ensuite, nous avons mis un peu de temps à trouver le début du Panorama Trail qui était le trek que nous envisagions de faire en matinée. Après avoir un peu tourné en rond, nous avons enfin trouvé notre chemin et avons entamé ce trek qui nous fait redescendre au cœur de la vallée de Yosemite depuis Glacier Point.

Les paysages sont magnifiques avec en fond de toile le Half Dome. Nous sommes passés devant des petits ruisseaux, d’étranges troncs d’arbres, des paysages plus secs également avant d’arriver dans une zone plus boisée après deux heures de marche. En fin de parcours, une rivière à l’impressionnant torrent. Nous nous sommes prélassés sur les rochers au bord de la rivière puis avons encore un peu promené dans les environs, proches d’une cascade difficilement observable, avant de faire demi-tour. Le Panorama Trail n’est en fait pas une boucle (ce que nous croyions), mais un trajet de Glacier Point au Half Dome Village. Ayant notre voiture garée au sommet de Glacier Point, nous n’avions d’autre choix que de rebrousser chemin.





Un trek que je recommande grandement !

Le retour ne fut pas aussi pénible qu’imaginé, et assez rapidement nous sommes revenus sur Glacier Point. Nous étions bien équipés (bien mieux que lors de ma première visite de Yosemite), ce qui a rendu la journée beaucoup plus agréable.

Nous avons alors mangé un pique-nique sur une souche d’arbre près de notre voiture avant de reprendre la route vers la vallée pour l’étape de l’après-midi.


Petit pique-nique vite fait !

Arrivés en bas de la vallée, après encore une fois une bonne trentaine de minute de route, nous sommes allés voir les Lower Falls. Petit trek beaucoup plus accessible et familial d’une durée relativement courte qui nous fait passer tout près des cascades. Eclaboussements garantis !



De loin ça va mais de près ça mouille encore plus qu’un River Quest !

Enfin, nous avons repris le volant afin de quitter Yosemite. Nous avions encore quatre heures de route devant nous pour rejoindre Bakersfield où nous allions loger pour la nuit.

Notre logement à Bakersfield était un motel standard. Nous avons mangé dans une pizzeria à proximité du motel dont les environs étaient infestés de cafards. Pas sûr que les plats étaient très hygiéniques…

Le lendemain, nous étions censés nous rendre au Joshua Tree Park, un parc national plus désertique situé un peu au-dessus de Los Angeles. Au final, nous avons préféré nous rendre à Santa Barbara en passant par le Los Padres National Park.

Le Los Padres National park n’est peut-être pas le parc national le plus remarquable des Etats-Unis ou même de Californie, mais la route n’était rien qu’à nous ! Nous avons traversé de nombreux paysages vallonnés, tout en nous arrêtant à divers spots dès que nous en avions l’envie. Nous avons également traversé une grosse zone de brouillard, le fog. Ce fog nous a ensuite suivi jusqu’à Santa Barbara.






Beau ciel puis gros fog à la Californienne !

Santa Barbara est une petite ville côtière de Californie. Nous nous y sommes un peu baladés, y avons mangé dans un restaurant et avons fait un tour sur la jetée (ici dépourvue de crédits !). Mais en vue de la météo assez terne, nous avons vite repris la route car nous devions rapporter la voiture à l’aéroport international de Los Angeles en soirée.




Pas de +1 à l’horizon sur ce pier…

Après une longue route le long de la Highway 1, où nous avons pu apercevoir de magnifiques paysages, nous avons un peu galéré à trouver le centre de location Hertz (notre GPS ayant décidé de ne plus fonctionner). Après avoir rendu la voiture, nous avons pris un Uber afin de rejoindre notre motel pour les trois prochaines nuits situé sur Sunset Boulevard.

Le Motel en question était tout ce qu’il y avait de plus correct, et assez proche d’une station de métro.

Le lendemain matin, nous avons pris le métro, puis deux bus (un bus express à North Hollywood et un bus local à Santa Clarita) pour nous rendre à Six Flags Magic Mountain !


Prêts à créditer !

Munis de nos pass saisonniers, nous avons pu rentrer sans encombre dans le parc. Comme lors de ma visite avec ma sœur, nous avons commencé par le fond du parc. Celui-ci était déjà ouvert depuis un petit instant, nous n’avons pas eu l’occasion de nous ruer sur les grosses attractions populaires à l’entrée du parc. 

Je ne vais pas entrer en détails sur notre visite de Six Flags Magic Mountain, j’en ai déjà fait un compte-rendu fort détaillé dans mon Trip Report précédent. Je vais quand même m’attarder sur les nouvelles attractions testées ainsi que l’avis des filles sur les plus gros rides du parc.
Dans les nouveautés, nous avons pu découvrir le New Revolution (qui était fermé lors de ma première visite). Il s’agit du rebranding du premier coaster à looping vertical au monde. L’attraction, construite par Schwarzkopf, a été grandement rénovée avec des nouveaux trains et une expérience VR qui a entretemps été supprimée.

Nous avons attendu une heure pour le coaster qui ne tournait qu’à un seul train pour des raisons de maintenance du second. Le parc étant ouvert 365 jours par an désormais, je peux encore comprendre le motif.

Nous avons embarqué en last row pour ce vieux coaster à lap bars. Et au final, nous avons vraiment bien apprécié l’expérience. Le coaster est relativement smooth pour son âge, est doté de quelques drops sympathiques et le looping passe très bien. L’intégration du coaster dans son environnement est également un plus. Après, l’attraction est loin d’être exceptionnelle non plus mais pour son âge ce n’est pas mal du tout ! Au contraire du Mine Train Arrow du parc qui est une véritable catastrophe…





Crédit historique qui passe encore assez bien !

Autre nouveauté testée, le track droit de Superman: Escape from Krypton. Bon, là on est loin de la nouvelle attraction mais pour moi c’était un +1. Le track gauche est quant à lui resté fermé les deux jours de notre visite. Avec un temps d’attente avoisinant l’heure, c’est quand même une politique bien triste.

Le ride est toujours aussi impressionnant quoique pas le plus sensationnel du parc. Mais la vitesse reste impressionnante et l’expérience amusante. Mathilde avait peur mais a quand même osé faire l’attraction et l’a bien appréciée. Liesbeth a bien aimé également, sans que cela soit non plus le coup de cœur que ma sœur avait eu l’an passé.



Bouchez-vous les oreilles, le train s’apprête à passer !

Dans les +1, Liesbeth et moi avons également perdu un peu de crédibilité mais gagné en crédits en ridant les petits kiddie coasters de la zone pour enfants. Cela m’a offert quelques +1 que je n’avais pas testés avec ma sœur. Notons que l’un d’eux était tout de même non accessible aux adultes…



C’est notre compte Coaster-Count qui va être content !

Enfin, dernière nouveauté testée, le Giant Frisbee du parc appelé Crazanity. L’attraction était encore en construction lors de ma visite en 2018. Liesbeth aura passé son tour sur ce qui est l’un des plus grands Pendulum Rides du monde. Mathilde et moi avons bien apprécié notre tour dont le cycle est assez long (mais surtout parce qu’il faut du temps pour que la machine atteigne son plus haut potentiel). Après, pas le meilleur des Frisbee que j’ai pu tester.


Le plus grand mais pas le meilleur…

Dans les gros crédits du parc, nous avons tous les trois adoré Twisted Colossus pour lequel nous n’avons jamais dû attendre longtemps. Néanmoins, sur nos trois tours, nous n’avons jamais réussi à avoir un parcours en mode dueling. Les opérations du parc sont clairement responsables de cela, tout comme le comportement des visiteurs eux-mêmes qui peuvent mettre une plombe à embarquer. Twisted Colossus reste une fabuleuse attraction et l’une des meilleures du parc.

Avis unanime également sur Full Throttle, testé seulement une seule fois en raison d’un temps d’attente assez élevé (45 minutes). Nous l’avons testé en last row. Un peu moins bien qu’en first row car l’airtime final sur le looping est trop vite freiné. Mais cette attraction reste l’une de mes préférées du parc !



L’un des meilleurs crédits du parc !

Pour les reste, nos avis étaient un peu plus divergents. X2 est mon attraction préférée du parc et fait partie de mon top 5. Liesbeth, qui avait déjà testé ce genre de modèle sur Eejanaika était en terrain connu. Pour Mathilde c’était une première. Nous avons ridé X2 deux fois, la première fois avec un temps d’attente assez conséquent, la deuxième fois le lendemain en début de journée avec une vingtaine de minutes d’attente. Pour le premier tour, je me suis sacrifié en prenant l’un des sièges extérieurs. Je redoutais la mauvaise expérience que ma sœur avait connu sur X2 en siège extérieur l’an dernier mais il n’en fut rien ! J’ai apprécié à 100% cette incroyable attraction. Lift en marche arrière bien stressant, qui mène sur l’une des meilleures drops de coaster au monde, puis à un riche parcours varié en éléments et sensations, terminant sur une fin de parcours assez forte en G positifs.

Pour moi X2 est un must. Quelques vibrations et mouvements saccadés mais en contrôlant bien sa tête ça passe sans souci. Je préfère X2 à Eejanaika que je trouve un peu plus bridé (sans mauvais jeu de mots). Liesbeth au contraire a préféré Eejanaika qui propose une expérience déjà plus douce. Mathilde enfin n’aura pas eu de révélation pour X2, ne trouvant pas l’attraction si impressionnante et pas hyper confortable non plus. Bref, un sur trois !


Quelle tuerie quand même…

Concernant Riddler’s Revenge, le gros Stand Up Coaster B&M, ce fut un zéro pointé ! Inconfort total, baffes dans la figure, et à l’arrivée une Mathilde toute barbouillée qui n’a vraiment pas apprécié cette expérience. Trois ans auparavant à Six Flags Great Adventure Mathilde était déjà sortie toute barbouillée de Green Lantern, le Stand Up Coaster B&M du par cet avait fini par passer sa journée à l’infirmerie. Pas d’infirmerie cette fois-ci mais une Mathilde quand même bien sonnée à qui ce type d’attraction ne convient décidément pas !


Le cauchemar de Mathilde

Tatsu n’aura réussi à convaincre que Mathilde. Liesbeth et moi n’aimons pas les Pretzel Loops, c’est un fait. L’inversion offre juste beaucoup trop de G positifs, à la limite du supportable. Et ce juste après une belle dose de G négatifs en début d’inversion. Le contraste ne rend l’expérience qu’encore plus douloureuse. Imaginez notre réaction lorsque sur The Flying Dinosaur à Universal Studios Osaka nous nous sommes mangés deux Pretzels Loops sur un seul parcours ! Décidément, le seul Flying Coaster B&M que j’aime vraiment est Air (enfin Galactica), car no doté de ces horribles inversions. Mathilde n’a pas été aussi sensible que nous au Pretzel Loop et a bien apprécié l’expérience, quoique préférant Air elle aussi à Tatsu.


Quel gâchis ces Pretzels Loops…

Goliath aura été une redécouverte pour moi. Ridé dans de meilleures conditions que les fortes chaleurs de notre visite en 2018, l’attraction s’est révélée plus appréciable. Une first drop que j’ai pu mieux ressentir, des floatings airtimes et une spirale finale dont l’intensité s’est avérée beaucoup plus supportable que le Pretzel Loop de Tatsu. Mathilde a vraiment bien aimé elle aussi, tandis que Liesbeth avait passé son tour car ne se sentant pas trop dans son assiette en cette fin de deuxième journée.


Agréable redécouverte !

Sinon, quid de la nouveauté 2019 ? Le dueling launch coaster du parc est clairement loin d’être prêt ! Nous avons aperçu le chantier du ride depuis la file d’attente du Flume. Le wooden Apocalypse était d’ailleurs fermé car situé dans la zone de chantier. Un crédit de raté, tant pis !


Il n’est pas prêt d’ouvrir celui-là…

Sinon, nous avons bien apprécié les water rides (surtout le Flume !) ainsi que le dark ride interactif Battle for Metropolis. L’an dernier, notre tour avait été interrompu par un problème technique. Pas de souci cette fois-ci pour un dark ride de relativement bonne qualité pour un parc Six Flags !



On cherche encore le parcours scénique annoncé sur le plan du parc concernant le log flume…

Nous avons également fait un tour de Lex Luthor Drop of Doom. Mathilde était fort anxieuse mais a encore une fois réussi à dépasser ses peurs. Le constat est ici toujours le même : la hauteur ne fait pas tout pour une Free Fall, bien au contraire…

Nous avons volontairement skippé Viper (même en chassant également les crédits, Liesbeth n’a pas voulu risquer de s’accentuer son mal de tête sur cet engin de torture), n’avons pas pu faire Green Lantern, le ZacSpin Intamin du parc fermé depuis 2 ans ni Scream! par manque de volonté et avons fait d’autres coasters moins notables comme Ninja, Batman, etc… sur lesquels je ne m’étalerai pas ici.


Même pas en rêve !

Six Flags Magic Moutain est un parc clairement au-dessus de son voisin Discovery Kingdom mais pas aussi bon que Six Flags Great Adventure. Les opérations ne sont pas terribles, la théma rare voire inexistante, la restauration quasiment entièrement constituée de Fast Foods, l’ambiance assez foraine, bref, pas un parc exceptionnel pour lequel on ne vient que pour les grosses machines. Et même si la galerie est impressionnante, les réels coups de cœur ne sont pas si nombreux que cela : Twisted Colossus, X2, Full Throttle, Superman et c’est à peu près tout !

Mais nous avons passé deux très belles journées et n’avons pas regretté d’avoir incorporé le parc dans notre trip. D’ailleurs, j’y retournerai probablement encore lors d’un hypothétique prochain voyage en Californie !



Voilà, c’est ici que s’achève ce deuxième chapitre. La suite sera dédiée à la visite de Los Angeles et à notre journée à Knott’s Berry Farm. A bientôt !

Hors ligne Dim7303

  • Modérateur
  • Est infernal dans Inferno
  • *********
  • Messages: 1434
  • Karma : 67
Re : Re : [Californie 2019] Galaxy's Edge et autres nouveautés
« Réponse #5 le: 06 Août 2019, 10:25:23 »
Mais nous avons passé deux très belles journées et n’avons pas regretté d’avoir incorporé le parc dans notre trip. D’ailleurs, j’y retournerai probablement encore lors d’un hypothétique prochain voyage en Californie !

Lors de ton dernier TR tu ne l'avais même pas encore terminé que déjà tu y étais reparti.  :P
Alors je te pose la question : as-tu déjà les billets pour ton "hypothétique prochain voyage en Californie" ?  :D

Hors ligne Yoshiii

  • Fait son cinéma à Movieland
  • **
  • Messages: 487
  • Karma : 4
Re : [Californie 2019] Galaxy's Edge et autres nouveautés
« Réponse #6 le: 10 Août 2019, 13:12:22 »
Lors de ton dernier TR tu ne l'avais même pas encore terminé que déjà tu y étais reparti.  :P
Alors je te pose la question : as-tu déjà les billets pour ton "hypothétique prochain voyage en Californie" ?  :D

Non, pas pour tout de suite, d'autres projets sont prévus et puis le portefeuille ne suivrait pas haha :D

Hors ligne Yoshiii

  • Fait son cinéma à Movieland
  • **
  • Messages: 487
  • Karma : 4
Re : [Californie 2019] Galaxy's Edge et autres nouveautés
« Réponse #7 le: 24 Août 2019, 15:43:22 »
Chapitre 3 : Los Angeles & Knott’s Berry Farm

Après avoir visité Six Flags Magic Mountain un deuxième jour consécutif, nous avons quitté le parc un peu plus tôt que la veille afin de profiter de la fin de journée pour se promener sur Hollywood Boulevard. Nous sommes descendus en métro à l’arrêt Hollywood Highland afin d’arriver directement sur le cœur d’Hollywood Boulevard (le reste étant beaucoup moins intéressant et même un peu mal famé).


Le glamour d’Hollywood… N’allez pas plus loin c’est déjà fini !

Nous avons donc déambulé sur le boulevard, à la recherche d’étoiles célèbres (les plus célèbres sont toutes rassemblées à la hauteur de la station de métro Highland). Nous sommes également allés devant le Chinese Theater pour voir les empreintes des acteurs immortalisées dans le béton, et nous nous sommes promenés dans les environs.




Que de stars célèbres ! Et quelques empreintes de gens moins connus aussi… !

J’ai personnellement bien apprécié, plus que lors de mon précédent voyage où ma sœur et moi n’étions pas allés jusqu’à Highland. Mathilde a quant à elle été assez déçue : beaucoup de monde, pas le glamour légendaire d’Hollywood auquel elle s’attendait et ce malgré le fait que Liesbeth et moi l’avions déjà prévenue.

Puis nous sommes rentrés à notre motel afin de nous reposer. Le lendemain, nous avions un planning assez chargé.

En effet, le lendemain nous désirions nous rendre à Santa Monica et Venice Beach. Nous avons effectué notre check-out et laissé nos bagages à la réception de notre motel, puis nous avons pris le métro pour un bien long trajet afin de rejoindre les plages.

Le ciel était assez couvert en cette matinée et nous avions donc écarté la possibilité d’aller se baigner.


Devinez où nous sommes…

Une fois arrivés à Santa Monica, nous nous sommes mis en quête d’un endroit pour prendre un brunch. Liesbeth connaissait une adresse dans les parages mais Mathilde avait repéré une autre adresse à Venice Beach. Nous avons opté pour la seconde option et avons donc d’abord été nous promener sur le pier de Santa Monica où se trouve un petit parc d’attractions (le Pacific Park) doté d’un crédit que j’avais déjà ridé l’an passé. Liesbeth et Mathilde n’ayant pas envie de débourser 10 dollars pour une si piètre attraction, nous ne nous sommes finalement pas aventurés dans le Pacific Park et nous sommes donc simplement promenés sur la jetée. Pas trop de touristes encore en cette matinée ce qui fut un moment bien agréable.





Avec le ciel gris, c’est un peu moins ça…

Nous avons ensuite commencé à marcher vers Venice Beach en se promenant sur un chemin bordant la plage. La promenade dure une bonne trentaine de minutes. Une fois arrivés, nous avons encore mis un peu de temps à trouver l’adresse où nous voulions bruncher.

L’établissement, appelé Great White, proposait diverses formules de petit-déjeuner ou de lunch. Mathilde était enchantée par ce petit restaurant alternatif.


L’endroit préféré du séjour de Mathilde !

Après avoir mangé, nous nous sommes baladés dans Venice Beach, sommes rentrés dans diverses boutiques souvenirs et nous sommes rendus à un stand de location de rollers. Les filles y ont loué des paires et sont parties une heure faire du roller le long de la plage. J’ai personnellement passé mon tour, n’étant pas des plus habiles avec des rollers aux pieds.


Oui, j’ai passé mon tour pour être photographe, aucun autre motif non non !

Puis nous nous sommes retrouvés et sommes allés boire une bière et jouer à un jeu de société dans un bar de Venice Beach. Néanmoins, nous avions sous-estimé la durée qu’il fallait pour retourner à pied à la station de métro de Santa Monica. Nous avions un planning prévu au millimètre près afin de retourner sur Los Angeles, récupérer nos bagages au motel, retourner dans le centre-ville pour prendre le dernier bus de la journée qui menait à Disneyland où nous étions censés passer la nuit.

Après un sprint bien mené, nous avons réussi à prendre un métro dans le délai imparti, puis nous avons encore du nous précipiter pour récupérer nos bagages, rejoindre le centre-ville et réussir à attraper notre bus en ayant perdu notre souffle. Mais le trajet en bus durant plus d’une heure, nous avions largement le temps de récupérer.


Si seulement nous savions le sprint qui nous attendait…

Pour les cinq nuits à venir, nous avons logé à l’hôtel Hilton Anaheim situé à 20 minutes à pied du Disneyland resort. L’hôtel, soit-disant eco-certified (alors qu’en réalité pas du tout), c’est révélé être une petite déception. Activités complémentaires payantes (salle de sport, piscine intérieure, etc…), WiFi de qualité très relative, accueil assez frigide de la part du personnel, caution de 250 dollars à déposer, bref, en comparaison j’ai quand même mieux apprécié le Red Lion Hotel dans lequel nous avions séjourné l’an passé et situé un bloc plus proche du Disneyland resort.

Après une bonne nuit de repos dans notre hôtel, nous nous sommes levés de bon matin pour nous rendre à Knott’s Berry Farm, également situé à Anaheim, à une dizaine de minutes en voiture du Disneyland resort.

Nous avons opté pour un Uber pour nous y rendre. En effet, en voiture le trajet n’est que de 10 minutes contre 50 minutes en bus. Le choix a été vite fait.

Ici encore, je ne vous ferai pas un trip report complet sur le parc (vous pouvez toujours vous référer à celui que j’ai écrit il y a quelques mois) mais je vais revenir sur les moments forts de la journée et les avis des filles qui découvraient le parc pour la première fois.

Pour résumer, Knott’s Berry Farm fut un très gros coup de cœur pour nous trois. J’ai encore plus apprécié qu’en 2018. Pour un parc de groupe (pour rappel, le parc appartient à Cedar Fair), celui-ci a un charme fou et offre une expérience vraiment authentique. Les attractions sont variées, la théma est très sympatique, il y a beaucoup d’animations (surtout dans la zone Ghost Town) et de nombreux chouettes petits spectacles également.


Ghost Town, le cœur du parc !

Concernant les coasters, notre gros coup de cœur à tous les trois est GhostRider, le wooden coaster du parc récemment remis à neuf. J’avais adoré en 2018 avec ma sœur mais les conditions de ride étaient particulières : fin de journée, dernier coaster à chaud ridé dans le noir. Ici, nous avons testé GhostRider en début de journée à froid. Et pourtant, je n’ai pas du tout été déçu. Des drops efficaces, une longueur parfaite, des airtimes, un confort nickel pour un wooden, bref, un sans-faute et mon wooden préféré après réflexion !


La seule photo de ce Wooden de dingue bien planqué

Avis un peu moins positif pour Hangtime, l’Infinity Coaster Gerstlauer ouvert en 2018. Une drop bien sympa mais un parcours moyen ponctué de quelques vibrations.




Les seules photos retrouvées de HangTime. Pourtant il est photogénique !

Dans la même zone (Boardwalk, la moins réussie du parc) se trouve Xcelerator. Launch bien efficace et bel airtime au sommet du Top Hat (surtout en First Row).



Ready pour un bon gros launch Intamin !

Silver Bullet, le gros inverted B&M du parc est d’un très bon niveau également, avec un confort irréprochable, des inversions qui s’enchaînent bien et une belle intensité en fin de parcours.

Les autres coasters du parc ont été testés également (notamment pour que Liesbeth ait les crédits). Les filles ont été un peu déçues par Pony Express et son arcours hyper court (elles avaient préféré le modèle de série de Coney Island). Notons que Montezooma’s Revenge, le Shuttle Loop Schwarzkopf du parc, est tombé en panne en milieu d’après-midi pour ne plus rouvrir de la journée. Dommage, j’aurais bien voulu refaire ce vieux coaster même s’il ne m’avait pas paru exceptionnel dans les souvenirs.


Sympa mais très anecdotique ce Pony Express…

Concernant la nouveauté 2019 du parc, la réhab du raft ride, je ne pourrais me prononcer quant aux évolutions comparé à 2018. Ma sœur et moi n’avions pas testé le raft l’an dernier. Liesbeth aura passé son tour tandis que Mathilde et moi nous sommes engagés dans la file d’attente du raft. Ce raft est au final assez sympathique, principalement pour ses décors qui ont été ajoutés en 2019 (animatronics d’animaux divers). La file d’attente est très belle également avec une partie indoor bien thématisée. Le thème du raft est bien en accord avec le reste du parc.

Nous avons également fait le Log Flume et le dark ride Calico Mine. Ces deux attractions sont vraiment top ! Le Log du parc est un ancêtre de Splash Mountain, avec également des parties dark rides et une chute finale extérieure. Le dark Ride se fait dans des petits trains et explore les mines. Vraiment deux attractions plus toutes jeunes mais qui ont un charme fou !




Le Calico combo !

Dans le genre, nous avons également fait un tour dans le train à vapeur du parc. C’est une véritable locomotive à vapeur qui tracte les wagons. On peut sentir l’odeur de la fumée crachée par la locomotive. C’est vraiment authentique. Lors du trajet, les wagons se font prendre d’assaut par un cow-boy et un bandit. Une chouette animation bien surprenante où tous les passagers se sont pris au jeu.





Haut les mains !

Un autre trésor de Knott’s Berry Farm est sa Ghost Town. La zone est animée (seulement en haute saison) par de nombreux acteurs et artisans. Il y a des personnages en toute genre qui vivent leurs histoires et viennent à votre rencontre. C’est très interactif et divertissant. On peut croiser un postier qui distribue l’édition journalière du journal local de Ghost Town, le shérif qui s’apprête à attraper des bandits, un maréchal ferrant, des dames qui vous invitent dans leur boutique, etc…




Clairement Ghost Town Alive vaut le coup !

Les boutiques de la zone sont également très chouettes, avec des magasins vendant des produits forts spécifiques. Les boutiques sont belles et diversifiées. On a pris grand plaisir à les arpenter.

Enfin, les spectacles du parc nous ont plu énormément. On est très loin de spectacles à gros budget, mais cela donne un résultat finalement à échelle humaine. Nous avons d’abord vu le Stunt Show du parc, assez simpliste et avec des running gags un peu trop présents à notre goût mais qui au final avait une bonne dynamique (et des diligences dans lesquelles on pouvait s’installer en haut des gradins pour regarder le show). Ensuite, nous avons également regardé une revue musicale. Uniquement deux performers mais avec un bon charisme et de chouettes chansons bien entêtantes. On a adoré !



Un bon gros Funnel Cake indigeste pour regarder une bonne revue d’époque !

Outre la zone Ghost Town, la zone mexicaine est très belle elle aussi et la zone Camp Snoopy bien adaptée aux enfants. Le mini crédit qui y était présent était malheureusement inaccessible pour nous. Dans l’ensemble, les zones du parc sont toutes très jolies (peut-être moins la zone Boardwalk mais qui reste correcte).





Quelques très belles vues (et quelques vues du parc aussi !)

Le parc était ouvert jusque 23h. Nous avons donc pu bien en profiter. En fin de journée, nous avons encore enchaîné plusieurs attractions, en terminant par un tour d’Xcelerator puis de GhostRider en pleine nuit. Ce dernier tour fut encore meilleur que le tour du matin !

Vous l’aurez compris, Knott’s Berry Farm est un parc que j’adore et que les filles ont adoré également. A la base, nous hésitions à l’inclure dans le programme du trip. J’envisageais plutôt d’aller à California’s Great America qui m’avait fait forte impression lors du 1er séjour et avec le dernier coaster ouvert en 2018 encore à tester. Mais à vrai dire, nous avons vraiment bien fait d’aller à Knott’s et ne pas y aller lors d’un séjour californien serait une grosse erreur ! Personnelement, c’est mon deuxième parc préféré de Californie (après Disneyland), devant Universal Studios ou encore Six Flags Magic Mountain.



C’est la fin de ce troisième chapitre. Le suivant sera consacré à nos trois jours à Disneyland resort. A bientôt !

Hors ligne Dim7303

  • Modérateur
  • Est infernal dans Inferno
  • *********
  • Messages: 1434
  • Karma : 67
Re : [Californie 2019] Galaxy's Edge et autres nouveautés
« Réponse #8 le: 25 Août 2019, 19:04:22 »
Encore deux belles journée que tu nous racontes là !

Je suis surpris par le fait que tu mettes Knott's devant Uni !
Donc c'est vraiment le parc à ne pas zapper lors d'un séjour en Californie alors.

J'ai hâte de lire votre nouveau séjour à DLR après ton retour très positif du précédent.

Hors ligne Clrun4

  • Modérateur
  • Fait son cinéma à Movieland
  • *********
  • Messages: 489
  • Karma : 51
  • guitaro-geeko-coasterfan
Re : [Californie 2019] Galaxy's Edge et autres nouveautés
« Réponse #9 le: 25 Août 2019, 19:25:48 »
Ah Yoshiii, tu me donnes trop envie de retourner en Californie ! D'autant plus que je n'ai pas pu faire de parcs là-bas...

Merci en.tout cas de nous faire partager ce TR !
Coaster Count : 122 (v'là les flics !)