Auteur Sujet: [Puy du Fou] Le retour en Vendée  (Lu 1262 fois)

Hors ligne NJS08

  • Tire la queue du Mickey à Disneyland
  • ***
  • Messages: 1380
  • Nordiste en quête de délocalisation !
[Puy du Fou] Le retour en Vendée
« le: 22 Avril 2019, 16:32:50 »
(je ne comprends pas pourquoi le format des photos diffère d'une prévisualisation à l'autre, je m'en excuse d'avance)

Me voilà rentré d'une semaine en Vendée (chouette Vendée, d'ailleurs), et je me suis dis que ça pourrait être sympa de vous parler du parc élu Meilleur parc à thème en 2019 du classement Fundex OC&C (parmi 650 destinations hôtelières et de loisirs, quand même !)

Cela faisait quelques années que je n'y étais pas retourné (je crois que ma dernière visite date de 2013) durant laquelle j'avais même rencontré un membre d'ici qui bossait là bas. Véritable fan de ce parc que je côtoie depuis tout petit, il ne me tardait pas d'y reposer un pied, histoire de voir comment ça bouge chez les Puyfolais ! Mais aussi de permettre de faire découvrir à des amis qui ne connaissaient pas absolument pas le Puy du Fou.

Alors, qu'est-ce qu'il s'est passé de nouveau ?

Déjà, pas eu le temps de faire les deux voisins Le Mystère de la Pérouse et Le Premier Royaume, création 2019.
C'est bête me direz-vous !

Et c'est vrai, ça l'est. Mais le soucis est qu'il est impossible désormais de faire tous les spectacles et walkthrough en une seule journée, tellement l'offre s'est élargie depuis ma dernière visite : on trouve pas moins de 12 spectacles pour 5 walkthrough, sans compter les différents villages dans lesquels on peut flâner histoire de digérer. L'objectif de la visite que j'ai réussi à programmer la veille au soir (ce qui est beaucoup plus pratique que le matin même à l'arrivée, il est possible de consulter le planning des spectacles la veille grâce à l'application Puy du Fou), était d'aller voir les incontournables pour mes amis qui ne connaissaient pas, et, dans les horaires, il était possible de faire un max de choses.

Sauf que ... La chose à laquelle nous avons pas pensé, c'était qu'en ce mercredi de vacances, le parc était tout simplement blin-dé.
Archi blin-dé.
Beaucoup plus blindé de visiteurs et de groupes que lors de ma dernière visite qui était un jour de juillet. Donc, forcément, quand il a fallu arriver une heure avant le début du spectacle (cf Le Signe du Triomphe) pour être sûr d'avoir une place, ça remet tout le planning en questions.
J'ai noté cependant l'efficacité des employés qui faisaient rentrer un maximum de visiteurs dans les arènes et les gradins pour que tout le monde puisse en profiter.









Malgré tout ce gros programme qui s'est vu changé et toutes ces courses parfois très rapides entre deux spectacles, je me suis quand même accordé une petite nouveauté : Le Dernier Panache, nouveauté de 2016 dans la toute nouvelle salle construite à cet effet, le Théâtre des Géants.
Difficile de ne pas spoiler, mais je m'y tiens, je ne vais pas le faire car je conseille vraiment la visite du Puy du Fou, ne serait-ce déjà que pour ce spectacle. Il a été impressionnant de constater l'évolution technique que propose le parc qui était déjà grandiose ... Ce spectacle qui retrace la vie et la carrière du général Charette est, selon moi, le plus poignant. Déjà peut-être parce qu'il est très réaliste pour le coup, et beaucoup moins fictionnel que les autres spectacles, mais aussi parce que la technique nous immerge comme dans un film en (je ne sais combien de) dimensions, avec des moments de silence très forts. Je me suis alors aperçu de la diversité qui est beaucoup plus notable en cette visite qu'en 2013, c'est-à-dire que, on parvient toujours à être immergé dans l'univers, mais jamais de la même façon en soit. A ne surtout pas rater. Inutile de préciser qu'il a été promu Meilleure création européenne 2018 à Bergame et Amsterdam, et même Meilleure création mondiale à Orlando en 2016.

Durant cette grosse journée, difficile pour nous de rater Le Bal des Oiseaux Fantômes en premier lieu, suivi des Chevaliers de la Table Ronde que j'ai vu à sa création en 2013, ou encore des Vikings et le Signe du Triomphe. Je ne me lasserai jamais de regarder encore ces spectacles, bien que j'ai remarqué énormément de modifications (et tant mieux !) notamment dans les storyline ou dans les effets tantôt supprimés tantôt rajoutés. Juste petit bémol pour la nouvelle version des Mousquetaires de Richelieu, qui me semblait être beaucoup de ''expliquer pour mieux comprendre'', et qui était dans mes souvenirs beaucoup plus poétique (je dirai même plus ''sobre'' au sens figuré de la storyline, bien sûr, mais un joli ''sobre'') et plus beau à voir (quelques effets ont été supprimés, des personnages ont été rajouté sans que je comprenne vraiment pourquoi ...). Malgré tout, il reste un spectacle magnifique dans cette énorme salle, mes amis ont tellement apprécié qu'il est pour eux l'un des spectacles préférés. Petit big up à l'acteur qui chauffait la salle avant histoire de patienter (comme dans l'arène du Signe du Triomphe) c'était génial !

Mon petit coup de coeur restera pour moi Le Secret de la Lance, et me donne toujours autant de frissons à la fin.

Au coeur de tous ces spectacles programmés à la minute (je n'ose imaginer le casse-tête pour programmer tout ça), autre nouveauté car nous avions quinze minutes de libre devant nous : Les Amoureux de Verdun. Il me semblait que ce walkthrough remplace le regretté Chemin de la Mémoire, mais celui-ci a été supprimé en 2016, donc pas au même moment. Qu'importe, les deux portent sur une mémoire de l'histoire, celle de la première guerre mondiale. J'ai beaucoup aimé ce nouveau walkthrough qui est aussi, comme Le Dernier Panache, touchant. J'ai comme l'impression que toutes les nouvelles créations dépassent l'idée des ''incontournables'' cités précédemment de créer une histoire avec des effets spéciaux. Ici, il y a comme un désir de rendre un aspect d'autant plus dramatique, et qui nous concerne alors un peu plus et se rapproche un peu du public. Les réalisations sont saisissantes. L'équipe du Puy du Fou semble passer un nouveau cap, et cela rend l'offre dans le parc encore plus diversifiée : les incontournables se mêlent aux nouveautés. D'autant plus que le concept des walkthrough, ouverts en continus, peut aussi permettre aussi de ''soulager'' les effectifs dans les tribunes et il est l'idéal pour une digestion après manger 8) .
A noter aussi que nous avons vu l'apparition des Pass Emotions : pour 15€ supplémentaire par jour et par personne, c'est un pass qui permet l'accès à des places réservées dans tous les spectacles du Grand Parc jusqu'à 10 minutes avant le début (ce qui intéressant, en soit, car possibilité de faire moins d'attente avant et donc davantage de spectacles ou walkthrough à la place). Nous y penserons pour notre prochaine visite.




En parlant de manger, tiens ... Nous nous sommes laissés tenter par une petite bouffe au soir, avant le dernier spectacle des Orgues de Feu (où, du coup, nous sommes arrivés presque 2h avant le début pour avoir une bonne place vu le monde). Après avoir renoncé aux sandwichs de la Queue du Lac, nous nous sommes orientés vers Le Rendez-vous des Ventres faims. La dernière fois que nous avions mangé au Puy du Fou, c'était avec mes parents en 2003, et visiblement c'était pas un très bon souvenir ... Allez, on se tente.
Et bien, ça a été une très grosse surprise !

Situé au coeur de la forêt du Puy du Fou avec de grandes terrasses où il est donc possible d'y manger (plutôt que debout, c'est notable), j'ai pris la formule des Ventres Faims pour 14€90 (salade piémontaise, burger VBF / frites, boisson 50cl) et, pour un parc comme celui-ci, le rapport qualité/prix est plus qu'intéressant ! J'ai très bien mangé (j'en avais presque de trop), le service a été hyper rapide (système de caisse très intelligent) et j'ai même appris qu'en réservant sur le site, le menu passe à 12€40 !

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas du tout le Puy du Fou, pour manger, il est fortement conseillé d'éviter les grosses affluences : pour notre part, nous avons préféré faire les spectacles à midi et 13H sans pauses pour manger un peu avant ou un peu après. De même pour le soir à une moindre mesure : nous y sommes allés pour 19h il n'y avait personne, comparé au monde venu à 19h15 (ça se joue de très peu, en fonction des horaires des spectacles).



C'est avec Les Orgues de Feu (le clou du spectacle, on peut le dire !) que nous avons fini notre longue journée au Puy du Fou, riche en émotions et auquel je prends toujours un plaisir d'en parler. Seul petit regret pour les villages et les jardins que nous avons pas du tout eu le temps de visiter (la forte affluence pour une basse saison ne peut pas se prévoir !), mais nous savons d'ores et déjà que nous y retournerons, avec la Cinéscénie que je connais aussi mais qui me retarde de re-découvrir encore. Nous avons eu la chance aussi de pouvoir revivre tous ces spectacles sous un temps qui était très ensoleillé et très chaud (pas pire que la fois pendant la canicule de 2003 mais quand même !).






Le parc est propre, archi-clean, encore plus boisé et mieux aménagé que dans mes souvenirs, le personnel dans les boutiques et les restaurant est très sympathiques et agréable. Les acteurs sont vraiment imprégnés de leurs personnages, c'est impressionnant ! Non, vraiment, j'ai du mal à trouver des défauts à ce parc !

En sortant du Dernier Panache, je me suis dis que Le Puy du Fou ne finira jamais de me surprendre, pas étonnant qu'ils s'expansent en Espagne et ailleurs encore !

Merci d'avoir lu ce petit compte-rendu jusqu'à la fin, je finis de blablater, si vous avez des questions ou des conseils, n'hésitez pas à m'en faire part ! ;)

PS : j'ai dû faire un choix de photos limité, histoire de pas vous balancer et vous inviter à vous y rendre en vrai :P

Hors ligne Dim7303

  • Modérateur
  • Tire la queue du Mickey à Disneyland
  • *********
  • Messages: 1130
Re : [Puy du Fou] Le retour en Vendée
« Réponse #1 le: 24 Avril 2019, 11:17:04 »
Alors je ne suis pas très spectacles, mais le Puy du Fou me donne de plus en plus envie d'y aller, et là ton tr vient renforcer mon envie.

Le seul truc qui me dérange c'est de devoir attendre pour faire un spectacle, car j'imagine que l'attente se fait dans une zone et que l'on reste toujours à la même place, pas comme dans les attractions où l'on avance petit à petit et où il y a des choses à regarder sur les murs.

En tout cas merci pour ce TR  ;)

Hors ligne Romain Fanatix

  • Administrateur
  • S'accroche à son chapeau dans BTM
  • *********
  • Messages: 1667
    • http://www.dailymotion.com/romain-fanatix
Re : [Puy du Fou] Le retour en Vendée
« Réponse #2 le: 25 Avril 2019, 13:49:18 »
Déjà, pas eu le temps de faire les deux voisins Le Mystère de la Pérouse et Le Premier Royaume, création 2019.
C'est bête me direz-vous !
en effet c'est bête!

Merci pour ce compte rendu, en effet difficile désormais de découvrir le parc sur une journée complète! Du coup combien de spectacles vus lors de cette journée blindée?
Paparkfan since 2017

Hors ligne AlexHL

  • Modérateur
  • Demande du feu dans Joris
  • *********
  • Messages: 842
  • Comtois, mais aussi Normand et Ardéchois !
Re : [Puy du Fou] Le retour en Vendée
« Réponse #3 le: 25 Avril 2019, 18:49:22 »
Alors je ne suis pas très spectacles, mais le Puy du Fou me donne de plus en plus envie d'y aller, et là ton tr vient renforcer mon envie.

Le seul truc qui me dérange c'est de devoir attendre pour faire un spectacle, car j'imagine que l'attente se fait dans une zone et que l'on reste toujours à la même place, pas comme dans les attractions où l'on avance petit à petit et où il y a des choses à regarder sur les murs.

En tout cas merci pour ce TR  ;)

Généralement l'attente se fait à l'ombre sous les arbres (Chevaliers, Pérouse, Verdun, Premier Royaume, BOF, Vikings, Lance) et ils ouvrent les portes 30 min avant avec des scènes parfois protégées (Stadium, Carrousel, Géants). Mais cela dit, pour les journées les plus blindées, il se peut que tu attendes un certain temps en plein cagnard sans bouger.

C'est le gros défaut du PdF, l'attente devant les spectacles, l'allée menant au Stadium fait 120m de long pour 15 de large ! Et elle a du mal à absorber les 6500 personnes qui entreront à l'intérieur. Gérer d'aussi grosses foules est un gros défi et les équipes sont toujours sur le qui-vive à ce moment (mouvements de foule et malaises possibles). D'autant qu'à cet endroit, il y a trois autres scènes à côté et les croisements entre fin de spectacles et l'accès aux files des prochains sont régulièrement "électriques".
Parcs faits :
2018 : PdF, EP, Kingo, DinoZOO, Vulcania, Lemptégy, Alton, Festy, Fraisp', HoPa, Astérix, OGP, JdA, FlyView, Grévin, Chaplin, PAL, Spirou, OK
2019 : AquaBoulevard, Walibi, DLP, WDS

Hors ligne NJS08

  • Tire la queue du Mickey à Disneyland
  • ***
  • Messages: 1380
  • Nordiste en quête de délocalisation !
Re : [Puy du Fou] Le retour en Vendée
« Réponse #4 le: 26 Avril 2019, 16:46:03 »
Merci pour vos retours !

Alors je ne suis pas très spectacles, mais le Puy du Fou me donne de plus en plus envie d'y aller, et là ton tr vient renforcer mon envie.

Le seul truc qui me dérange c'est de devoir attendre pour faire un spectacle, car j'imagine que l'attente se fait dans une zone et que l'on reste toujours à la même place, pas comme dans les attractions où l'on avance petit à petit et où il y a des choses à regarder sur les murs.

En tout cas merci pour ce TR  ;)

Content d'avoir renforcé ton envie alors ! Aha
Comme le dit Alex, l'attente en soit n'est pas insupportable, en général c'est assez ombragé (sauf peut-être pour Le Signe du Triomphe ou les Viking, où, là, c'est en plein cagnard). A ce propos, il m'a même semblé que les allées pour arriver aux spectacles ont été rallongé depuis ma visite précédente (ou peut-être que je me trompe) mais j'ai eu l'impression de beaucoup plus marcher pour arriver dans les espaces.
Il n'y a que la file du Dernier Panache qui est assez impressionnante par sa grandeur et un effort de thématisation, en intérieur.

Déjà, pas eu le temps de faire les deux voisins Le Mystère de la Pérouse et Le Premier Royaume, création 2019.
C'est bête me direz-vous !
en effet c'est bête!

Merci pour ce compte rendu, en effet difficile désormais de découvrir le parc sur une journée complète! Du coup combien de spectacles vus lors de cette journée blindée?

Si mes comptes sont bons, cela fait 10 spectacles (en y intégrant les Amoureux de Verdun et le rapide tour du Monde Imaginaire de La Fontaine). Ca a été un peu la course, et on aurait vraiment voulu profiter des différents villages entre les spectacles comme nous avons eu l'occasion la fois d'avant.
On parle déjà d'y retourner l'année prochaine, sur 2 jours avec nuit à l'hôtel + Cinéscénie. Afin de pouvoir profiter de la Renaissance du château (walkthrough que j'aurai vraiment bien voulu faire) et les deux nouveautés.

Généralement l'attente se fait à l'ombre sous les arbres (Chevaliers, Pérouse, Verdun, Premier Royaume, BOF, Vikings, Lance) et ils ouvrent les portes 30 min avant avec des scènes parfois protégées (Stadium, Carrousel, Géants). Mais cela dit, pour les journées les plus blindées, il se peut que tu attendes un certain temps en plein cagnard sans bouger.

C'est le gros défaut du PdF, l'attente devant les spectacles, l'allée menant au Stadium fait 120m de long pour 15 de large ! Et elle a du mal à absorber les 6500 personnes qui entreront à l'intérieur. Gérer d'aussi grosses foules est un gros défi et les équipes sont toujours sur le qui-vive à ce moment (mouvements de foule et malaises possibles). D'autant qu'à cet endroit, il y a trois autres scènes à côté et les croisements entre fin de spectacles et l'accès aux files des prochains sont régulièrement "électriques".

Il est vrai qu'au final, le plus ''chiant'' pour Le Signe du Triomphe, c'est que l'on a perdu un temps fou pour rentrer mais aussi pour sortir de l'Arène. D'autant plus que, comme tu le dis, il y a les Chevaliers de la Table Ronde juste à gauche, et les Vikings juste à droite.
Mais ce qui était cool, c'est que même si on était après le panneau indiquant qu'à cet endroit, il n'y aurait plus de places pour le spectacle, on parvenait à rentrer malgré tout. Les équipes lançaient des messages au public pour optimiser le plus de place possible, et tout s'est bien passé. Nous n'avons pas été refoulé une seule fois (mais faut pas traîner non plus :P ).

Hors ligne Yoshiii

  • Fait son cinéma à Movieland
  • **
  • Messages: 479
Re : [Puy du Fou] Le retour en Vendée
« Réponse #5 le: 02 Mai 2019, 13:56:55 »
Merci pour ce TR sur un parc que je n'ai pas encore visité  ;)

D coup, quelques questions me viennent. La première est sur l'essence du parc lui-même ? Enchaîner les spectacles à longueur de journée, ça n'est pas trop ? A part les walk-through, le parc offre-t-il suffisamment pour s'occuper entre deux représentations ?

Ensuite, l'organisation d'une journée n'est-elle pas trop compliquée ? Entre les horaires des différents shows, les files d'attentes de ceux-ci, etc... ? Y a-t-il suffisamment de représentations par jour pour pouvoir faire suffisamment de shows sur une journée ?

Enfin, le parc n'est-il pas trop franco-français dans ses thématiques de spectacles ? Tu parles du Général Charette dans le Dernier Panache et tu as trouvé ce spectacle très poignant. Je dois avouer ne pas savoir qui est ce Général Charette et j'ai l'impression que ça peut affecter le ressenti du spectacle si l'on se sent moins concerné par la thématique.

Bon, ce sont des questions avec pas mal d'à prioris mais je ne demande qu'à en savoir plus pour me motiver à aller découvrir ce parc  ;)

Hors ligne AlexHL

  • Modérateur
  • Demande du feu dans Joris
  • *********
  • Messages: 842
  • Comtois, mais aussi Normand et Ardéchois !
Re : [Puy du Fou] Le retour en Vendée
« Réponse #6 le: 02 Mai 2019, 14:51:30 »

D coup, quelques questions me viennent. La première est sur l'essence du parc lui-même ? Enchaîner les spectacles à longueur de journée, ça n'est pas trop ?


Non car tu peux aussi flaner dans les villages (médiéval, fort, bourg, etc.), les jardins, la forêt à l'image des nombreuses activités à faire autour des attractions dans les parcs Disney ou à Efteling. Le parc mise comme les Ecomusées à mettre en avant le savoir faire artisanal avec de véritables artisans, un peu comme à Europa-Park.


A part les walk-through, le parc offre-t-il suffisamment pour s'occuper entre deux représentations ?


Oui, car si tu adhères à ces animations décrites auparavant et aux walkthroughs, tu peux y passer toute la journée sans voir les spectacles !


Y a-t-il suffisamment de représentations par jour pour pouvoir faire suffisamment de shows sur une journée ?


Tu dois par contre jongler lors des journées de faible affluences pour faire tous les spectacles car le planning peut ne proposer qu'une à deux séances en très basse saison, mais en été cela peut monter jusqu'à 5 pour les 4 grands spectacles, 3 pour le stadium et même 7 pour le dernier Panache.


Enfin, le parc n'est-il pas trop franco-français dans ses thématiques de spectacles ? Tu parles du Général Charette dans le Dernier Panache et tu as trouvé ce spectacle très poignant. Je dois avouer ne pas savoir qui est ce Général Charette et j'ai l'impression que ça peut affecter le ressenti du spectacle si l'on se sent moins concerné par la thématique.


De Villiers aime les grands hommes français, surtout s'ils ont eu une part de religieux, car il est un catholique royaliste. Du coup, lorsqu'il a rédigé les scénarios, il a voulu glorifier un personnage ayant fait preuve d’héroïsme (Jeanne d'Arc, Charette, Clovis, etc.) ou en créer (en se basant sur Ben Hur, Le Cid, Cyrano, Merlin, Arthur, etc.) à travers chaque spectacle. Les histoires sont manichéennes à l'image de Disney (il y a des gentils et des méchants : Anglais, Républicains, Allemands, Vikings, Barabres, Romains) pour obtenir une histoire facile à comprendre et offrir un récit d'une demi-heure dans lequel le visiteur peut s'identifier. Du coup, pas obligatoire de tout connaître sur la Vendée, l'histoire de France pour apprécier.

Cela dit, les critiques viennent de la manière dont est traité le sujet parfois biaisé ou trop simpliste (sans nuances) pour accentuer la dramaturgie, la facilité de compréhension. Mais tu peux vivre chaque spectacle avec des lectures et des niveaux différents.

A côté, la force du PdF est le personnel : il se donne à fond sur scène comme dans tout le parc. Il égale largement Disney et EP !
Parcs faits :
2018 : PdF, EP, Kingo, DinoZOO, Vulcania, Lemptégy, Alton, Festy, Fraisp', HoPa, Astérix, OGP, JdA, FlyView, Grévin, Chaplin, PAL, Spirou, OK
2019 : AquaBoulevard, Walibi, DLP, WDS

Hors ligne NJS08

  • Tire la queue du Mickey à Disneyland
  • ***
  • Messages: 1380
  • Nordiste en quête de délocalisation !
Re : [Puy du Fou] Le retour en Vendée
« Réponse #7 le: 02 Mai 2019, 18:50:05 »
Merci de ton retour Yohsii ! Un plaisir de te croiser ici !

Bon, AlexHL est spécialiste et a répondu à toutes les questions :D .

Citer
D coup, quelques questions me viennent. La première est sur l'essence du parc lui-même ? Enchaîner les spectacles à longueur de journée, ça n'est pas trop ? A part les walk-through, le parc offre-t-il suffisamment pour s'occuper entre deux représentations ?

C'est un ressenti qui peut facilement se comprendre. A vrai dire, on voulait tellement faire plein de choses (pour faire découvrir surtout, pour moi cela n'a été que partie remise sur la quasi-totalité des spectacles) que, à la fin, ça peut paraître beaucoup. Mais justement, ça attise de la curiosité aussi !
Le parc offre, je pense, beaucoup pour s'occuper entre deux représentations : tu as les jardins botaniques qui sont quand même assez vastes, j'ai profité, avant Les Orgues de Feu, d'aller faire un tour au Monde Imaginaire de La Fontaine (et je me suis aperçu que tu pouvais y passer un certain temps déjà !). Tu as tous les villages comme l'a dit Alex, avec des artisans authentiques, c'est vraiment chouette. Je pense surtout à la Cité Médiévale qui est quand même impressionnante et qui reste dans son jus.

Citer
Ensuite, l'organisation d'une journée n'est-elle pas trop compliquée ? Entre les horaires des différents shows, les files d'attentes de ceux-ci, etc... ? Y a-t-il suffisamment de représentations par jour pour pouvoir faire suffisamment de shows sur une journée ?

Comme je l'ai énoncé, deux jours c'est le top. Une journée c'est pas énorme pour vraiment profiter du parc. Je pense que nous avions été dépassé par la foule tout en ayant une programmation de basse saison, ce qui explique les temps d'attente que l'on a eu (soucis que l'on n'a pas rencontré à la dernière visite qui était en juillet).

Citer
Enfin, le parc n'est-il pas trop franco-français dans ses thématiques de spectacles ? Tu parles du Général Charette dans le Dernier Panache et tu as trouvé ce spectacle très poignant. Je dois avouer ne pas savoir qui est ce Général Charette et j'ai l'impression que ça peut affecter le ressenti du spectacle si l'on se sent moins concerné par la thématique.

C'est drôle car j'en ai parlé avec une fille de ma promo qui est vendéenne hier. Elle m'a fait comprendre que c'est ce qui est beaucoup reproché au Puy du Fou, de la part même des vendéens. J'ai pu observer d'un regard un peu plus critique les spectacles, comparé à il y a quelques années. Oui c'est très franco-français, et ils assument, il n'y a pas un spectacle qui ne parle pas de religion (hormis Le Bal des Oiseaux Fantômes et les Mousquetaires de Richelieu), religion catholique on s'entend : elle est un facteur d'espoir en temps de guerre (Le Dernier Panache, La Cinéscénie), et elle est une sorte de ''solution magique'' pour oeuvrer à la paix (Les Viking, très bon exemple).
Mais ça se discute. De là à dire que c'est propagandiste serait sûrement abusé, c'est une question de coutumes locales, disons ...

Je ne connaissais pas non plus le général Charette non plus avant le spectacle, mais maintenant je sais à peu près qui c'est :P . C'est aussi dans ce spectacle que l'on apprend, comme quoi, que les vendéens avaient des tendances royalistes ...

Après, je rejoins Alex sur la question au sujet des critiques menées sur des storyline simplistes, et c'est au final ce que je reproche à la nouvelle version des Mousquetaires de Richelieu, qui est beaucoup plus ''je vous montre pour que vous compreniez'', que dans quelque chose de plus raffiné il y a quelques temps. Mais c'est parce que je compare, et la comparaison, c'est pas bien ! :P

Ceci dit, Yoshii, je te conseille vraiment d'y aller faire un tour !

Hors ligne AlexHL

  • Modérateur
  • Demande du feu dans Joris
  • *********
  • Messages: 842
  • Comtois, mais aussi Normand et Ardéchois !
Re : [Puy du Fou] Le retour en Vendée
« Réponse #8 le: 02 Mai 2019, 21:22:11 »
Merci NJS08 pour le TR, j'ai découvert le parc qu'en 2018 donc non je ne suis pas un spécialiste et j'ai adoré tes propos car cela m'a permis d'en comprendre davantage sur ce parc.

Pour moi le PdF, est à l'image de Disney et EP, des parcs qui ont innové et ouvert la voie à de nouvelles choses. Leur accueil et le relationnel sont irréprochables ! Mais en chacun d'eux traine des "petits riens" qui titillent les fans. Comme ils sont tous trois excellents, on cherche les points noirs qui leur permettraient à nos yeux de devenir parfaits.

Petite question, est-ce qu'il, y a toujours autant de "Made in China" dans les boutiques (principalement au bourg) ? Car c'est le détail qui tue quand le parc se vend comme une vitrine de la France... :P
Parcs faits :
2018 : PdF, EP, Kingo, DinoZOO, Vulcania, Lemptégy, Alton, Festy, Fraisp', HoPa, Astérix, OGP, JdA, FlyView, Grévin, Chaplin, PAL, Spirou, OK
2019 : AquaBoulevard, Walibi, DLP, WDS

Hors ligne NJS08

  • Tire la queue du Mickey à Disneyland
  • ***
  • Messages: 1380
  • Nordiste en quête de délocalisation !
Re : [Puy du Fou] Le retour en Vendée
« Réponse #9 le: 05 Mai 2019, 21:18:33 »
Merci à toi de participer à ce topic ! ;)

Petite question, est-ce qu'il, y a toujours autant de "Made in China" dans les boutiques (principalement au bourg) ? Car c'est le détail qui tue quand le parc se vend comme une vitrine de la France... :P

Alors là, je t'avoue avoir fait un tour aux boutiques du Bourg 1900 (un peu comme un rituel), et, bon, j'ai pas trop trop fais attention. Ce que je peux te dire, c'est que j'ai cru y voir quelques productions françaises sur des produits locaux (normal, mais quand c'est pas de la bouffe c'est notable).

Et je me suis surtout intéressé aux bières et vins qui me faisaient de l'oeil au fond de la boutique.
(bière artisanale ceci dit)