Auteur Sujet: Trip en Suède 2018 ( Valkyrira le dernier)  (Lu 5456 fois)

Hors ligne maleos154

  • Essaye de prononcer Eejanaika sans bégayer
  • *
  • Messages: 97
  • Karma : 0
  • adore hurler de bonheur sur... ( à découvrir)
Trip en Suède 2018 ( Valkyrira le dernier)
« le: 23 Septembre 2018, 15:20:45 »
Chapitre 1 : planification et Trajet


L'idée d'un voyage en Scandinavie ne date pas d'hier et je me suis enfin lancé. Nous avons par contre revu notre intention à la baisse suite à nos emplois du temps respectifs . J'aurais voulu de base combiner le Danemark et la Suède mais ce sera pour une autre fois le Danemark.

Nous partons donc à 3 avec une restriction de temps, il nous est possible de partir que du mardi 22h ( on ne pouvait pas sauter l'anniversaire de ma maman) au lundi 8h ( l'un de nous doit absolument être à l'école pour signer sa convention de stage).

L'autre restriction qui est également importante concerne les jours d'ouvertures des parcs. Finalement nous tombons d'accord pour faire Gröna Lund, Kölmarden et Liseberg dans cet ordre-ci.

Au niveau du planning ce sera donc

mercredi 5/09      trajet aller avec pause à Malmö
jeudi 6/09             visite de Stockholm le matin et Gröna Lund fin de journée
vendredi 7/09      Kölmarden
samedi 8/09         visite Göteborg le matin puis Liseberg
dimanche 9/09     visite Göteborg et/ou Liseberg et trajet retour

Pour la suite, se pose la question du moyen de transport et avec toutes les restrictions de temps que nous avons, on va finalement se décider à faire l'entièreté du trajet avec ma voiture. Ce n'était pas possible en avion à cause des horaires des vols qui nous auraient fait perdre toute la matinée prévue pour visiter Stockholm et quasiment tout le dimanche. J'avoue en plus que tout faire en transport en commun était assez compliqué sur place et ne revenait pas du tout moins cher donc autant garder le confort de la voiture. Nous aurons en tout 3036 km à parcourir.

Pour ce qui est des hôtels, je voulais absolument savoir garer facilement la voiture et avoir un accès facile à l'autoroute et pas trop loin des parcs.

A Stockholm nous avons passé 2 nuits au Metro Hotel. La recherche fût difficile car il y a énormément d'hôtels sans salle de bain privée à Stockholm et il m'est tout aussi impensable de partager ma salle de bain que ma chambre avec des inconnus.

A Göteborg, j'ai trouvé un hôtel très bien à seulement 8 minutes à pied de Liseberg, le quality hotel panorama.


Au niveau Budget nous sommes à

entrées parcs                                                133,78€  par personne
Hôtels       metro hotel                                70,66€  par personne pour 2 nuits avec petit déjeuner
                 quality hotel panorama               86,33€ par personne pour 2 nuits avec petit déjeuner
                 voiture ( carburant )                    120€ par personne
                 Ferry + pont Oresund                 93,30 par personne

                             BUDGET TOTAL            504,33€


Trajet

Après un restaurant qui nous a régalé à Liège ( le chandelier) nous prenons la route aux alentours de 23h. En route pour 1450 km à travers la Belgique, l'Allemagne, le Danemark et la Suède.

Nous avons tout d'abord 680 km pour nous rendre à Puttgarden pour prendre le ferry pour Rodby.
La traversée de l'Allemagne a été plus éprouvant que prévue car la fatigue après une journée de travail s'est faite ressentir et surtout nous avons croisé d'innombrables zones de travaux ( nous avons compté au retour, 25 zones en fait ) nous arriverons donc au ferry vers 5h15. Je vous conseille d'ailleurs si vous empruntez un jour ce ferry de prendre le billet Flex. Il n'est pas beaucoup plus cher
( 46€ A/R) et il vous permet d'embarquer et de débarquer de manière prioritaire, mais surtout d'avoir un horaire flexible. C'est un plus indéniables pour ne pas stresser sur la route s'il y a des embouteillages.

La traversée en ferry ne dure que 45 minutes mais il y a tout ce qu'il faut à bord pour passer le temps. Nous avons d'ailleurs énormément de chance, le soleil se lève lors de notre traversée et nous offre un panorama qui justifie à lui seul de faire le voyage en voiture.



La photo parle d'elle-même je trouve


L'arrivée au Danemark et le passage de la douane se sont très bien passé. La traversée du Danemark vers Copenhague est également splendide avec pas mal de passages de ponts entre les différentes îles et la route y est très agréable et bien entretenue. Nous aurons tout de mêmes des embouteillages aux abords de Copenhague mais aussi non pour le reste pas une zone de travaux contrairement à chez nos amis germanophones.



premier arrêt au Danemark


Après Copenhague nous arrivons à l' Oresund, le pont-tunnel qui relie le Danemark à la Suède.On emprunte tout abord le tunnel de Drodgen d'une longueur de 4050m pour déboucher sur l'île artificielle de Peberholm qui est également d'une longueur de 4 km pour ensuite se trouver sur le fameux pont. Il fait quant à lui 7845m au total et c'est quand même très impressionnant. Par contre le péage sur le pont est tout de même assez cher ( 51,74€) mais il est possible d'avoir un meilleur prix en le réservant avec la traversée en ferry ( +- 75€ A/R).


Malmö



En Arrivant en Suède, nous tombons directement sur Malmö qui sera d'ailleurs notre première étape. Nous ne resterons au final que 3h sur place mais il aurait été bête de ne même pas faire étape dans la troisième ville de Suède.

C'est une ville portuaire qui s'étend le long du détroit entre le Danemark et la Suède. La ville en elle-même est relativement plate et son centre-ville vaut le détour. Il y a pas mal de parcs et de canaux et le tout a son charme.

Nous avons eu un coup de coeur pour un parc qui se trouve justement le long du détroit et qui offre un panorama sur le pont Oresund incroyable.



panorama sur l'Oresund



le port à côté du parc, il y a également une jetée avec quelques restaurants, c'est très sympa



nous devant la baie de l'Oresund



Aussi non, au niveau architectural, c'est une ville qui présente un contraste entre des bâtiments hyper moderne comme le Turning Torso, c'est une tour qui est comme tortillée et beaucoup plus ancien comme son château qui abrite désormais un musée.



le fameux Turning Torso



l'ancien château



C'est un peu court une matinée pour vraiment se faire une idée sur une ville mais c'est une ville où il réside comme une sorte de quiétude et de plénitude. Une ville où l'on a l'impression que les habitants sont tranquilles et prennent le temps de se balader dans les différents parcs.


Je vous met le reste des photos ici en dessous



















Suite du trajet et arrivée à Stockholm


Nous reprenons donc notre route et ferons notre premier arrêt pour manger dans un Burger King, il y a quelques burgers locaux qui sont pas mauvais au final. Nous avons parcouru la route entre Malmö et Stockholm sur l'après-midi et arriverons donc aux alentours de 18h après un périple de près de 19h. La route en Suède est très agréable et très roulante. On commence par remonter la côte vers le nord avec son lot de vue sur la mer avant de plonger dans l'intérieur des terres avec ce qu'on s'attend à voir ici, d'énormes étendues de forêts de sapins. J'ai particulièrement apprécié la région de Jönköping qui possède un énorme lac. La route surplombe le lac avec de l'autre côté des falaises et c'est vraiment splendide.



burger King stop


la route







Nous arrivons à notre hôtel sans encombre. L'hôtel est situé à l'entrée de la ville dans une zone un peu industrielle. Il y a néanmoins des transports en commun à moins de 500m et des restaurants dans le même périmètre. La façade n'est pas très engageante mais la réception nous rassure, elle est petite mais chaleureuse. Nous découvrons notre chambre sans grand enthousiasme, je dois reconnaître qu'elle aurait bien besoin d'un petit coup de neuf. C'est vraiment dommage car la literie est plutôt bonne, ce qui est l'essentiel dans un hôtel, et que la chambre est spacieuse.


la façade de l'hôtel

J'ai oublié de prendre une photo de la chambre malheureusement


Il nous a fallu prendre notre courage à deux mains pour sortir de l'hôtel et manger. Nous nous arrêterons dans une pizzeria , la pizzeria Fellini. La pizza qu'ils servent est vraiment gigantesque pour seulement 8,5€ nous sommes ravis mais nous n'arriverons tout de même pas à finir la pizza.



les méga pizza!

Il est l'heure de rentrer à l'hôtel faire le bilan de la journée, la route aura été longue et épuisante mais cela valait vraiment le coup au vu des merveilleux endroits que nous avons eu l'occasion de découvrir.


Au début, on essaye de rester sérieux
Pendant la montée, on observe avec excitation
En haut, on sent la pression monter
Et puis vient le moment pour lequel on fait tant de kilomètres, on savoure

Hors ligne LMP71

  • Modérateur
  • Prend son temps dans I-speed
  • *********
  • Messages: 391
  • Karma : 44
Re : Trip en Suède 2018 ( Valkyrira le dernier)
« Réponse #1 le: 24 Septembre 2018, 09:14:50 »
Les paysages sont magnifiques, je trouve dommage d'avoir construit des autoroutes dans de si belles endroits.
Merci poir ce début de Tr.


Coaster count 129

Hors ligne maleos154

  • Essaye de prononcer Eejanaika sans bégayer
  • *
  • Messages: 97
  • Karma : 0
  • adore hurler de bonheur sur... ( à découvrir)
Re : Trip en Suède 2018 ( Valkyrira le dernier)
« Réponse #2 le: 28 Septembre 2018, 21:39:25 »
Chapître 2 : Visite de Stockholm


Aujourd'hui, réveil de bonne heure pour entamer une journée qui nous amènera à visiter la capitale suédoise, Stockholm, ainsi que son parc d'attractions Gröna Lünd.

Nous avons passé une assez agréable nuit avec une literie qui relève clairement le niveau de la chambre, c'est bien entendu le principal quand on dort à l'hôtel. Bonne surprise également au réveil, la douche avait une pression de dingue, on se croirait presque sous une cascade et l'eau est bien chaude. Finalement si on ne s'attarde pas sur l'esthétique, la chambre est confortable. L'avantage d'être au milieu d'une zone industrielle est qu'il n'y avait pas un bruit dehors, même si au vu de notre fatigue, on aurait pu dormir au bord d'une autoroute.

Nous descendons donc prendre notre petit-déjeuner vers 7h30. La salle est un prolongement de la réception et peut également servir de lieu de travail ou de détente en journée. La salle n'est pas très grande compte tenu de la taille de l'établissement mais aucun problème pour se trouver une table, plusieurs étaient libres. Le buffet est assez basique et pas gigantesque mais clairement suffisant pour que tout le monde trouve ce qu'il désire. Il y a des oeufs, du bacon, différents pains, des céréales, des fruits, des charcuteries et différents accompagnements. C'était d'une bonne qualité sans être artisanal, la seule chose assez inhabituelle aura été l'absence de jus d'orange. Je trouve cela assez bizarre tellement cela me semble évident de boire un jus d'orange au petit-déjeuner.



la salle de petit déjeuner


mon rituel en vacances



Bien rassasié, nous nous mettons en route aux alentours de 8h15. Bien qu'il soit assez facile de se rendre au centre-ville en transports en communs, nous décidons de nous rendre directement au parc pour nous garer juste à côté. Il ferme à 22h et je n'ai pas du tout envie de me coltiner des transports en communs à cette heure-là ( il n'y a pas de liaison directe jusqu'à l'hôtel depuis le parc). Il nous faudra seulement 20 minutes pour parcourir les 9km qui nous séparent du parc. La circulation est incroyablement fluide pour un matin de semaine. On voit énormément de vélos circuler, il faut dire que tout est parfaitement adaptée pour eux comme aux Pays-Bas et le réseau de transports en communs est très dense. Il faut savoir qu'il y a un péage urbain à Stockholm, un portique qui scanne les plaques d'immatriculation de grosso modo 3,5€ et que le parking y est excessivement cher, il faut compter aux alentours de 45€ pour se garer la journée entière près du parc ! En faisant le compte par rapport à si nous avions pris le bus ou le métro, cela revient un rien plus cher. Il faut en effet compter un peu plus de 11€ par personne pour circuler en transports en communs pendant 24h.
Je me dis tout de même en comparant par rapport à la Belgique qu'on ferait bien de s'inspirer de leur façon de concevoir la mobilité en ville.


Nous arrivons donc au parc pour 8h35, il est évidemment fermé mais cela fait plaisir de pouvoir admirer les différentes attractions. Cela nous met l'eau à la bouche, vivement cet après-midi.


Nous hésitons à nous prendre des tickets pour les bus hop on hop off présents en ville étant donné le faible temps que nous consacrerons à la visite mais ne débutant qu'à 10h, on commencera à pied avec le plan qu'on a trouvé à l'hôtel qui renseigne tous les sites touristiques.


Gröna Lünd se trouve sur l'île de Djurgaden à proximité du centre-ville. La ville est composée de différentes îles. On se rend vite compte que les curiosités touristiques ne sont pas très éloignées les unes des autres et qu'il n'est absolument pas nécessaire de nous entasser dans un bus avec une horde de touristes asiatiques car oui comme dans beaucoup de villes, c'est dingue le nombres de touristes asiatiques présents.


Juste à côté du parc, il y a un super musée qu'on aurait vraiment adoré visiter mais nous n'aurons pas le temps. Nous ne rentrerons d'ailleurs dans aucun bâtiment, nous n'en avons pas le temps et nous nous contenterons donc d'une vision d'ensemble de la ville. Il s'agît du musée Vasa, c'est un musée en forme de voiliers, il abrite le seul voilier presque intact du 17ième siècle. Il y a également le musée nordique de Stockholm à proximité qui est un bâtiment hyper imposant.



le nordica museum


une vue de la rive opposée du nordica museum et du vasa museum


le port à côté


avec vue sur la rive en face




Nous traversons le pont pour nous rendre sur l'île principale où se trouvent les quartiers de Norrmalm et Ostermalm. Nous avons suivi la ballade le long de la baie et du port qui est très agréable et offre de magnifiques point de vues sur le reste de la ville. Nous allons croiser sur cette promenade pas mal de très beaux bâtiment tel que le Grand Hotel, le musée national des beaux-arts ou encore l'Opéra. C'est un quartier qui m'a l'air très huppé et qui abrite également pas mal d'ambassades.























Nous décidons de nous offrir un petit détour sur petite île de Skeppsholmen. Il s'y trouve le musée d'art moderne mais ce n'est pas du tout ceci qui nous intéresse. Il faut prendre son courage à deux mains car il faut traverser l'île pour se rendre sur un petit coin à l'écart le long de l'eau d'où l'on a une vue exceptionnelle sur le parc Gröna Lünd. Je ne peux que conseiller à ceux qui visiterons la ville de s'y rendre, outre le panorama génial, le coin est au calme avec des bancs et c'est l'occasion de se poser quelques minutes comme coupé du monde. C'est tout simplement un de nos coup de coeur ce petit coin paumé, On n'y a pas croisé un seul touriste.



voici la vue en question






Après cette pause relaxante, nous voilà reparti vers l'un des quartiers immanquables, Gamla Stan. C'est en fait une île qui abrite l'ancienne ville. Il s'y trouve le palais royal et le musée Nobel. C'est un quartier qui a un charme fou avec ses petites rues pavées. Cela offre un vrai contraste par rapport au reste de la ville qui est moderne avec ses grandes avenues et ces bâtiments contemporains. Je me senti comme téléporter dans une ancienne ville italienne comme Bergame. Nous avons pris le temps de faire une petite pause dans une boulangerie en face du musée Nobel dont je ne me souviens plus le nom. C'est une excellente boulangerie et je ne peux que vous conseiller de tester une spécialité locale, le Kanenbullar, c'est un petit pain à la cannelle tout à fait délicieux.



le palais royal


la vue depuis le côté du palais royal






le musée Nobel


vue sur le parc depuis Gamla Stan







Nous repassons sur l'île principale pour nous rendre au city hall et puis à la gare centrale, deux bâtisse on ne peux plus imposantes. Nous continuons vers le ice bar, un hôtel où il est possible de déguster un cocktail dans une ambiance complètement givrée puis la St Clare Church qui est une magnifique église avec des concerts gratuits à l'intérieur, elle vaut la peine d'y entrer tellement les fresques à l'intérieur sont belles.






























Nous débouchons après sur Drottninggatan qui est la rue commerçante principale de la ville. C'est une artère piétonne de près de 3 km de long bordées de magasins. C'est une chouette avenue pour ceux qui désirent faire les boutiques. Nous nous contenterons de la suivre jusqu'au parlement qui se trouve sur une petite île entre Gamla Stan et Norrmalm. C'est d'ailleurs un tès bel endroit.












Nous décidons après de remonter vers le Concert Hall avant d'aller manger. Nous décidons de nous rendre au Hard Rock Café local, c'est une tradition familiale d'y acheter un t-shirt souvenir. Il est assez éloigné du centre-ville et c'est avec un grand soulagement qu'on l'aperçoit après près de 30 minutes de marche rapide. Il est 13h30 quand nous y arrivons et ce sera d'ailleurs notre dernière étape avant de nous rendre au parc d'attractions. C'est du classique donc rien de plus à signaler sur le restaurant à part que le service aura été très lent malgré le peu de monde en train de manger. Nous en sortirons donc vers 14h40.














On s'est rendu compte en réalisant quelques recherches qu'on avait un bus direct pour le parc depuis le restaurant. On arrivera même à l'attraper au terme d'un sprint très compliqué avant même d'avoir eu le temps de digérer. Malheureusement, on ne savait pas qu'on ne pouvait pas acheter un titre de transport à bord ni à l'arrêt de bus, il faut l'acheter à une station ou un terminal. On se dit qu'on attrapera un taxi en marchant vers le parc qui est tout de même à 4,3km de nous. Je ne sais pas si c'est parce qu'on est pas doué ou parce qu'on à la poisse mais on a jamais réussi à trouver un taxi.Je dois bien avouer que j'ai mené mes camarades à un pas de course en direction du parc en espérant qu'il n'y ait pas trop de monde comme on allait louper l'ouverture des grilles. Il nous faudra au final 45 minutes pour parcourir la distance malgré la fatigue qui s'installe. Je ne serais pas étonné qu'on ait parcouru près de 12 ou 13 km sur la matinée et il nous reste encore plus de 6h de parc devant nous. C'est une fin de journée rude qui nous attend.










En conclusion, Stockholm est une ville qui nous a totalement charmée. C'est absolument magnifique et c'est assurément un lieu qui demandera une revisite pour approfondir tellement il regorge de lieux aussi sympathiques que surprenant. Je ne peux que vous conseiller de vous y rendre. Il nous est apparu qu'il était vraiment pas utile de payer près de 30€ pour un bus double étage alors que la ville est relativement compacte et qu'il y est tellement agréable de se promener.
Il y a beaucoup d'espaces piétons et relativement peu de circulation, ce qui fait qu'on s'y sent vraiment à son aise en tant que touriste. Le plus indéniable de la ville est ces magnifiques panoramas entre les différentes îles.


La suite sera donc la visite de Gröna Lünd.

Au début, on essaye de rester sérieux
Pendant la montée, on observe avec excitation
En haut, on sent la pression monter
Et puis vient le moment pour lequel on fait tant de kilomètres, on savoure

Hors ligne John_attend

  • Prend son temps dans I-speed
  • **
  • Messages: 308
  • Karma : 2
Re : Trip en Suède 2018 ( Valkyrira le dernier)
« Réponse #3 le: 30 Septembre 2018, 15:10:47 »
Rhaaaaa merci pour ce trip.
J'adore Stockholm, j'y ai été plusieurs fois (2015 dernière fois). A conseiller vivement. Une petite capitale très agréable. Pour ma part je prends une auberge de jeunesse sur une des grandes îles de la capitale (STF Zinkensdamm Hostel ). Avec chambre privée. (ce qui vous donne accès à une cuisine,...). et prendre un libre parcours transport d'une semaine. ce qui vous donne accès aux bus, métro et aussi les bateaux-navettes entre les îles.

Dommage pour le musée Vasa, il est vraiment à faire, il est souvent repris dans le top 10 des meilleurs musée du monde! (visite guidée en français possible). et aussi, lors de votre prochaine visite, profitez en pour prendre un bateau (paysage magnifique) vers le Palais de Drottningholm et son magnifique théâtre du 18e (visite en français possible aussi). A côté de Gronal Lund, un immense parc (Skansen) avec plein de vieux monuments déconstruit dans le pays et reconstruit a cet endroit avec des gens en costume de l'époque qui vous explique la vie et métier de ces époques pas si lointaine. Le tout avec un parc animalier (animaux locaux: loups, ours,...). Et aussi, je me souviens à côté de Grona Lund un bon petit resto repris dans Le Routard (avec de très bonnes boulettes suédoises). + la vieille ville, les ballades sur les îles, comme vous avez fait. Bref, stockholm est une ville à voir et à y s'attarder un peu. (Prenez un guide -routard,...- pour avoir toutes les bonnes adresses et bon plan ;-) ).
Au plaisir de lire la suite!

Hors ligne maleos154

  • Essaye de prononcer Eejanaika sans bégayer
  • *
  • Messages: 97
  • Karma : 0
  • adore hurler de bonheur sur... ( à découvrir)
Re : Trip en Suède 2018 ( Valkyrira le dernier)
« Réponse #4 le: 24 Octobre 2018, 22:06:28 »
Chapître 3 : Gröna Lünd

Nous voici enfin devant le premier parc de notre périple. Nous commençons par nous rendre au service des visiteurs pour récupérer nos entrées gratuites. Le parc est vide donc nous ne demanderons pas de pass handicapé( comme indiqué dans mes précédents TR, nous avons un PMR avec nous ) mais il faut savoir qu'il existe et qu'il suffit d'une carte d'invalidité valable.

Nous débutons notre visite par la zone près de l'entrée principale qui est plus réservé aux enfants. Il y a une séparation par un escalier avec la zone principale qui est au bord de l'eau. Nous montons sur la première attraction qu'on croise, Tuff Tuff Taget, un petit kiddie qui est presque plat. Je pense vraiment que même étant enfant je n'aurais pas trouvé ceci très fun mais bon +1.





Nous enchaînons avec Nyckelpigan un autre kiddie qui pour le coup est beaucoup plus sympa et idéal pour des enfants . Pour nous ce sera simplement un autre +1.




On ne s'attarde pas dans cette zone, on passe de l'autre côté et on en profite pour s'arrêter quelques instants devant la scène, le groupe prévu en concert le soir est en pleine répétition. Le chanteur m'a l'air complètement perché et ça sonne mieux quand il se tait mais on verra ce soir lors du live.

Revenons à nos moutons, c'est parti pour Twister. Aucune file comme lors de tous nos passages sur toutes les attractions( maximum 5 minutes). L'attraction est au bord de l'eau et cela confère une atmosphère de pier américain qui me plait beaucoup. Ce n'est ni fort haut, ni fort long mais quelle claque dessus. C'est simple il n'y a pas un temps mort et le parcours est hyper intense. C'est une superbe découverte qu'on aura quand même eu le bonheur de rider pas moins de 7 fois. Juste de quoi me donner la banane pour toute la soirée.






On décide alors de se poser sur un banc le long de l'eau et de profiter du magnifique soleil et du somptueux panorama qui s'offre à nous, cette vue cela vaut toute les thémas du monde, c'est l'énorme plus de ce parc.






C'est parti pour Jetline ( 5 fois) , de nouveau cela ne paye pas vraiment de mine mais une fois dessus, on ne peut qu'apprécier l'incroyable douceur de la machine et la sensation de vitesse assez déroutante à certains moments. D'ailleurs, la zone où se trouve l'attraction est la seule avec une vraie thématisation du parc, dans un style dinner américain des années 50 et c'est assez réussi.





On revient vers Kvasten qui nous a fait de l'oeil en passant faire twister. C'est un petit suspended coaster qui est tout doux mais surtout un rien trop mou à mon goût. On ne le fera d'ailleurs qu'une fois .






Il y a Vilda Musen de l'autre côté de la place et ce sera donc notre destination suivante. Il s'agit d'une Wild mouse complètement folle, les virages sont extrêmement intense et c'est juste dommage que ce soit pas très confortable. C'est malheureusement, je trouve, une constante en ce qui concerne les Wild mouse. On l'aurait bien refaite une deuxième fois mais elle a fermé pendant le concert .






Nous enchaînons avec le star flyer local, eclypse, qui est un incontournable du parc au vu des panoramas offerts quand on est tout en haut et en plus c'est bien agréable la sensation que cela procure. On ne pourra malheureusement le faire qu'une fois également car ils ferment l'attraction pour les concerts.







On file en face pour nos premières chutes libres du séjour, Fritt Fall et Fritt Fall Tilt. Pour la première il s'agît d'une classique en position assise et pour la seconde ce sera en position debout comme celle de movie park.  Elles culminent à 80m et sont toutes les deux géniales. Elles sont hyper intenses et on a du coup bien kiffé. Mention spéciale pour un jeune opérateur qui avait la patate et mettait une super ambiance. On a pu les faire 5 fois chacunes ( on nous a laissé enchaîner vu le manque de monde) donc plusieurs fois le soir avec le concert en contre-bas et c'est fantastique d'attendre sa chute avec un concert de rock juste en bas.





Parlons en du concert justement . Le groupe présent se nomme Union Carbide Productions. C'est un groupe de rock suédois je pense qui a su créer une chouette ambiance dans le parc mais honnêtement c'était pas exceptionnel . Je dirais même que c'était assez moyen surtout du côté du chanteur qui était complètement à la masse.




Revenons à nos moutons. On a fait Bla Taget, une sorte de train fantôme local qui a le mérite d'exister mais qui ne nous a pas convaincu.



Nous voilà devant une des attractions dont j'attendais le plus de notre voyage, ma première chute libre face au sol, Ikaros, une tour de 95 mètres de haut qui me fait saliver. Il y a une vraie appréhension au moment du basculement mais la chute est au finale assez « molle ». je pense que j'en attendais tellement que j'ai eu une pointe de déception au premier passage mais le deuxième m'a permis d'apprécier l'attraction à sa juste valeur, C'est bien moins intense qu'une chute libre traditionnelle. Ils redressent la nacelle bien avant d'être en bas et ralentissent surtout la nacelle. Je pense tout de même que la basculement au dessus vaut à lui seul le détour.




Nous partons à la découverte de Olustiga Huset, une maison du rire qui est juste incroyable. On a craqué à l'intérieur, on s'est offert pas moins de 5 passages et on a fait les cons sur les différents modules à l'intérieur. La descente en carpette est hyper fun et ponctue magnifiquement le tout.





Nous décidons de continuer avec Insane, notre tout premier zac spin. On le testera en avant et en arrière. J'avoue avoir été très surpris lors du premier basculement, c'est excessivement violent et on ne comprend plus rien à se qui se trouve autour de nous. Je ne sais pas si celle-ci est plus violente que la moyenne mais nous avons moyennement apprécie. Je suis content de l'avoir testée mais je ne pense pas que cela deviendra un type d'attraction que je vais apprécier.





Il ne nous reste déjà plus qu'une attraction qu'on a envie de tester, la dernière tour, une space shot pour le coup. Son doux nom est Katapulten. On a vraiment bien apprécié, ce n' est ni violent, ni mou, ni même impressionnant mais c'est hyper chouette.On l'aura d'ailleurs fait 3 fois.





Il y a toute une série de flat rides mais je n'aime pas du tout les flats qui tournent donc on ne les testera pas, il n'y a rien de tel pour avoir la gerbe. Niveau restauration on a rien testé car on avait pas faim mais il y a du choix sur place. On testera juste Karlekstunnel, un dark ride en barque tout tranquille et assez bien fichu avec une inspiration de ce qui se fait à efteling.






En conclusion on aura passée une excellente soirée, on aura même fait des attractions au finish alors qu'il n'y avait personne. Tout était réuni pour une journée parfaite : un superbe soleil, un environnement et un panorama de fou, des supers attractions et surtout un parc vide.
Le parc n'est pas bien grand mais il y a de quoi s'occuper quelques heures surtout que les attractions se refont plusieurs fois avec beaucoup de plaisir. On a vraiment adoré twister, la maison du rire et les différents tours de chute.Le soir c'est encore mieux avec toutes les lumières, il y règne une petite ambiance de fête foraine.

Au final, c'est un parc que je vous recommande chaudement avec une visite de Stockholm, les deux valent vraiment le détour.

Au début, on essaye de rester sérieux
Pendant la montée, on observe avec excitation
En haut, on sent la pression monter
Et puis vient le moment pour lequel on fait tant de kilomètres, on savoure

Hors ligne Dim7303

  • Modérateur
  • Est infernal dans Inferno
  • *********
  • Messages: 1583
  • Karma : 67
Re : Trip en Suède 2018 ( Valkyrira le dernier)
« Réponse #5 le: 25 Octobre 2018, 11:57:49 »
Punaise comme ça donne trop envie !

Déjà j'avais envie de découvrir cette ville mais avec tes photos et de ce que tu en dit ça donne encore plus envie. Puis cette accumulation d'attractions à Gröna Lünd ça fait une belle Skyline, d'ailleurs est-ce qu'on ne se sent pas un peu étouffé dans ce parc ?

Vivement la suite !  :P

Hors ligne maleos154

  • Essaye de prononcer Eejanaika sans bégayer
  • *
  • Messages: 97
  • Karma : 0
  • adore hurler de bonheur sur... ( à découvrir)
Re : Trip en Suède 2018 ( Valkyrira le dernier)
« Réponse #6 le: 25 Octobre 2018, 19:06:00 »
C'est cool d'avoir un retour, ça donne du courage pour écrire la suite.


Je ne peux évidemment que t'encourager à réaliser le voyage, c'est juste génial sur place même si un jour de plus à Stockholm aurait été top.


Concernant le parc, c'était quand même pas fort rempli donc nous n'avons pas ressenti de sentiment d'étouffement mais c'est clair que le parc est vraiment ramassé sur lui-même et les attractions un peu entassées. Cela fait partie du charme je trouve et ça  a l'avantage de ne pas trop devoir marcher après une visite éprouvante. Après je ne pense pas qu'être dans le parc un jour où c'est blindé de chez blindé soit agréable. Les opérateurs sont hyper sympa mais pas des plus rapides, les attractions ne débitent pas non plus des masses et cela doit vite être saturé dans les allées donc prévoir sa visite un jour de semaine sans que ce soit un super concert me parait la meilleure option.
Au début, on essaye de rester sérieux
Pendant la montée, on observe avec excitation
En haut, on sent la pression monter
Et puis vient le moment pour lequel on fait tant de kilomètres, on savoure

Hors ligne Yoshiii

  • Fait son cinéma à Movieland
  • **
  • Messages: 493
  • Karma : 4
Re : Trip en Suède 2018 ( Valkyrira le dernier)
« Réponse #7 le: 26 Octobre 2018, 00:24:30 »
Merci pour cette première partie de TR  ;)

Quel début de voyage éprouvant ! Personnellement j'aurais quand même pris l'avion, vous avez quand même mis du temps et de l'énergie à rejoindre Stockholm que vous auriez pu gagner avec un vol. De plus, le réseau de transports en commun est très bien développé dans le pays, aucun souci pour circuler entre grandes villes.

J'adore la Suède, j'y ai vécu il y a quelques années et ton TR me rend nostalgique de ce magnifique pays. Stockholm est une très belle ville. Encore une fois, vous avez tenu un sacré rythme toute la journée !

Gröna Lund est un parc vraiment chouette et avec un charme fou, ravi de voir qu'il t'ait plu !

Hâte de lire la suite  :)

Hors ligne maleos154

  • Essaye de prononcer Eejanaika sans bégayer
  • *
  • Messages: 97
  • Karma : 0
  • adore hurler de bonheur sur... ( à découvrir)
Re : Trip en Suède 2018 ( Valkyrira le dernier)
« Réponse #8 le: 11 Novembre 2018, 07:39:53 »
Chapître 4 : Kölmarden

La veille on a eu aucun mal à rejoindre l'hôtel( 15 petites minutes) et on s'est directement couché.
Réveil à 6h30 pour avoir le temps de se préparer calmement, de déjeuner et de faire le check-out.
Honnêtement le séjour dans l'hôtel s'est avéré correct. Je ne pense pas que je recommanderai l'établissement mais nous avons passé de bonnes nuits avec des petit-déjeuner plus que correct. Le plus gros problème reste la vétusté des lieux et éventuellement le fait qu'il est à 15 minutes du centre-ville même si il y a une bouche de métro à 5 minutes à pied, c'est un peu mort aux alentours.

Nous démarrons sous le coup de 8h, nous avons en effet 150 kilomètres qui nous séparent de Norrköping où se trouve notre second parc, Kölmarden. Il nous a fallu 1h45 pour effectuer le trajet, nous avons eu très peu de circulation donc nous arrivons un peu avant l'ouverture du parc. C'est l'occasion de nous rendre compte que le parking est désert et qu'on va vivre une journée assez tranquille niveau attente. Nous achetons nos billets et passons le pont qui sépare le parking de l'entrée. Les grilles ne sont pas encore ouvertes et nous avons 10 minutes devant nous. Il y a tout au plus 40 personnes qui attendent dont la majorité sont des familles. Je sens qu'on va pouvoir enchaîner les tours de wildfire, Génial ! C'est certainement l'attraction dont j'attends le plus de ce séjour. Je n'ai plus été aussi excité de tester une montagne russe depuis Smiler à Alton Towers. Cela fait tellement longtemps que je bave sur les RMC américains et nous voilà enfin à quelques minutes de pouvoir tester la bête.






Les grilles se lèvent et nous traversons sans nous attarder la boutique d'entrée du parc. Il faut une sacrée dose de courage car se dresse devons nous une vraie côte d'une longueur d'au moins 300 mètres. Nous comprenons directement que le parc doit être immense au regard de la carte et du petit trait que représente le chemin sur le plan.

La première chose qu'on croise au dessus est un pont d'observation pour les loups. Les enclos on l'air très grand et relativement naturel. C'est une très bonne chose, on a pas l'impression d'être dans un zoo à proprement parler. On prend le temps d'observer les animaux et prendre quelques photos.


Aujourd'hui vu le peu d'attractions ( 3) et de peuple dans le parc, nous aurons une occasion en or de prendre notre temps et de flâner dans le parc. C'est l'idéal après la journée marathon de la veille.

Dans la zone se trouve également des lynx et une sorte de sanglier. C'est pas toujours facile de faire les traductions même si tous les écriteaux sont traduits en anglais. Je me débrouille bien en anglais mais c'est chaud les noms des animaux. Heureusement grâce à l'Europe, on peut utiliser nos données mobiles à l'étranger. C'est un plus indéniable de pouvoir utiliser les applications et traduire quand on ne comprend pas quelque chose. C'est l'occasion de vous préciser que la qualité de l'internet mobile et du réseau mobile en général nous a véritablement bluffé en Suède.





Nous continuons vers une zone pour enfant sur le thème de l'ours Bamse. L'ensemble est très réussi. Il y a pas mal d'attractions pour les enfants réunis sur un espace assez restreint. C'est l'idéal pour les familles. Dans notre cas c'est surtout l'occasion de débloquer le compteur à crédit pour la journée avec Godistaget, un kiddie. Nous avons même l'honneur de monter dans le tout premier train de la journée. J'ai vraiment apprécié, c'est un super kiddie avec un parcours pas très long mais parcouru deux fois et une chouette sensation de vitesse, excellente mise en jambe. On aura l'occasion d'enchaîner un deuxième tour sans sortir grâce à de très sympathiques opérateurs.






La zone est très colorée et bien thématisée avec quelques points de restauration. J'aurais trouvé cela très chouette étant enfant. A la sortie de la zone se trouve une grande plaine de jeux. On a essayé quelques modules mais je pense que ce n'est plus de notre âge.





Nous arrivons à une intersection et décidons de continuer sur notre droite et de faire la boucle dans le sens contraire aux aiguilles d'une montre.

La zone suivante à pour thème safaris et déserts. On débouche en fait sur un immense enclos avec énormément d'espèces différentes. Cela va de l'antilope, au dromadaire ou au rhinocéros. C'est une zone qui est sympa par sa taille, il y a un observatoire sur deux étages qui permet de prendre un peu de hauteur pour admirer le paysage.







Au fond de la zone se trouve un enclos pour les éléphants. Ils sont séparés des autres animaux et leur espace est plus restreint évidemment. Nous avons eu la chance de voir des soigneurs s'en occuper et les mouiller. C'était vraiment cool de pouvoir les voir s'amuser avec de l'eau.




Il y a également si vous avez le courage de continuer jusque le fond de la zone des suricates en libertés, vous aurez peut-être la chance d'arriver à ce qu'ils viennent jouer avec vous. La zone est en cul de sac et ils se trouvent tout en bas donc il faut du courage pour y aller et de bonnes jambes pour remonter la pente.





On ressort de la zone et nous engouffrons dans la jungle peuplée de nos amis les singes. Déception, ils ne sont pas dehors et on ne voit que très peu d'entre eux dans les quelques « aquariums » de la zone. C'est vraiment dommage, c'est un animal qui se prête vraiment bien au jeu des visiteurs. On reviendra toute à l'heure du coup.


En avant vers le safari, l'attraction phare du parc. Il s'agît en fait d'un parcours en télécabine qui surplombe des enclos avec pleins d'animaux. C'est une manière hyper originale de nous faire découvrir les animaux. Cela change des safaris en jeep et permet d'avoir une vue d'ensemble. Alors certes, on se trouve en hauteur et ne voyons pas toujours très bien les animaux mais cela leur permet surtout d'être un peu plus tranquille.

C'est quelque chose qu'on a pu remarquer tout au long de la journée, le parc crée de grands espaces et pense énormément au bien-être des pensionnaires. C'est un vrai point positif à leur actif.

Revenons à nos moutons, vous aurez notamment l'occasion de croiser des buffles, des girafes,des zèbres et évidemment des lions, nous aurez fait des chouettes clichés même si le temps n'est vraiment pas au beau fixe. Autant nous aurons eu de la chance à Stockholm, autant il fait quand même un peu pourri aujourd'hui. Il fait assez froid, très gris, un peu pluvieux et même un peu venteux. Nous avons apprécié que la télécabine ne soit pas à l'air libre.

Le vrai intérêt de cette attraction pour nous amateurs de grands huit c'est sa proximité avec Wildfire. Cela permet de prendre des photos sublimes du tracés et de pouvoir admirer une grande partie du layout avec de temps en temps un train qui passe. On n'en peut plus ! Comment avons-nous fait pour ne pas courir directement rider le monstre. Je pense que j'ai presque pris autant de plaisir à l'observer de loin que de le faire.















Nous sortons de la télécabine et parcourons le chemin qui nous sépare de l'attraction avec un enthousiasme à son paroxysme. Nous arrivons devant , admirons quelques instants l'entrée et puis on s'engouffre dans la file. En tout, nous aurons attendu 4 minutes, le temps que le train revienne et décharge ses passagers. Il n'y a qu'un train en piste mais c'est largement suffisant étant donné qu'il ne part même pas rempli à chaque passage.

Nous voilà enfin dans la gare en train d'embarquer. La gare est d'ailleurs très sympathiques, un peu dans le style film d'horreur au fin fond d'une forêt avec un bûcheron. A noter la très sympathique collection de smartphone exposée en gare. C'est tous les smartphones retrouvés explosés en dessous de l'attraction, cela met dans l'ambiance.

Les assises sont super confortables, il y a une ceinture à attacher ( comme sur énormément d'attractions en Suède) et puis une lapbar rembourrée avec un protège-tibia. On se dit tout de suite que si tout est rembourré et qu'il y a un protège-tibia, c'est que cela envoie du très lourd, on n'en doute pas une seule seconde.

C'est parti, on sort de gare et on entame la montée, elle est déjà bien raide et assez longue, on arrive au dessus avec une vue juste de ouf et là une entame un demi-tour en descente histoire de prendre un peu de vitesse avant d'arriver sur une bosse et là on ne voit juste rien et on est complètement happé par la descente, l'intensité est juste incroyable.On enchaîne avec une première inversion au cours de laquelle on reste quelques instants suspendus avant un bon gros virages vers la gauche et un virage incliné à 90° sur la droite, de nouveau virage à gauche avec passage dans une sorte de cabane rempli de fumée, quelques virages en « zigzag » avant de repartir sur une bosse pleine de airtime et de nouveau une portion inclinée à 90° mais sans virage celle-ci. On repart sur une inversion plus classique avant de continuer sur un layout tout en courbes et virages assez doux et se refaire une inversion. On finit avec une portion qui est un peu moins intense avec quelques virages dont un S avant les freins finaux et le retour en gare.

A chaud la seule réaction possible est juste que c'est trop génial et que c'est assurément dans mon top 5 pour l'Europe. La première descente est juste monstrueuse, les 2/3 du parcours qui suivent sont énorme avec une intensité exceptionnelle. Le seul point un peu négatif reste la fin de parcours un peu plus mou mais à contrebalancer avec le fait que ça peut paraître décevant au vu du reste du parcours mais que ça reste toute à fais acceptable. Sur une autre attraction cela passerait sans qu'on se dise que c'est moins bien.

Le vrai plus de l'attraction est son environnement naturel avec la topographie des lieux. Une telle attraction ne serait peut-être pas aussi génial dans un parc sans charme et sur un terrain entièrement plat.







On a enchaîné 5 tours avant de se rendre compte qu'il était presque midi et qu'on commençait à avoir faim. Nous nous somme dirigés vers le restaurant buffet du parc, le Safari restaurant. La plupart des visiteurs ont fait le même choix que nous, il faut dire qu'il n'y a pas beaucoup de points de restaurations ouverts dans le parc vu la faible fréquentation et que au vu de la météo maussade, cela fait du bien de manger à l'intérieur.

Le restaurant propose un petit buffet à volonté pour 14,4€. Il y a un assortiment de crudités, du poisson, du rôti de porc avec des patates ou du riz et 2,3 desserts. C'est donc un buffet avec un choix assez restreint mais qui change de la nourriture qu'on a l'habitude de manger dans les parcs. Tout était assez bon et j'avoue que pour le prix, c'est un choix qui nous a vraiment satisfait.

Je vous conseille vraiment ce restaurant lors d'une visite surtout que la vue depuis la terrasse est juste incroyable. On surplombe un lac et ça rend le moment merveilleux. C'est comme un petit moment de relaxation dans une journée chargée.







Pas le temps de se reposer de trop, nous retraversons une partie du parc pour nous rendre au spectacle de dauphin. Il se trouve sur l'esplanade devant Wildfire. Le spectacle dure une petite demi-heure et vaut vraiment le coup d'oeil. Le spectacle et les différentes figures réalisées par les dauphins n'ont rien d'exclusifs mais c'est toujours quelque chose qui me plait et qui émerveille la plupart d'entre nous. Le spectacle est très bien mis en scène et apporte une touche supplémentaire avec un mapping très bien réalisé et une excellente soundtrack. C'est pour moi un spectacle à voir quand vous êtes sur place.







On ressort de là avec la banane et des souvenirs pleins la tête et nous décidons de nous rendre sur le dernier crédit qu'il nous manque pour la journée, delfinexpressen, un kiddie qui sans être complètement sans intérêt ne nous aura pas convaincu. Je trouve l'autre kiddie du parc beaucoup plus fun mais il a le mérite d'exister.



Il y a également un bateau pirate à côté qu'on ne testera pas. Le parc possède en fait deux zones comprenant des attractions. Je trouve cela très intelligent car cela permet aux personnes souhaitant faire des attractions de ne pas devoir courir à travers le parc et surtout de ne pas dénaturer complètement la fonction première du parc, d'être avant tout un parc animalier.

On est à côté de Wildfire et on ne peut évidemment pas résister à la tentation de nous refaire 2 tours étant donné que l'attente est toujours nulle. La seule chose qui nous stoppe dans notre envie de continuer est notre encore plus grande envie de voir le repas des tigres.

On se rend donc au tout proche monde des tigres. On est pile poil à l'heure pour voir les félins se faire nourrir. C'est d'ailleurs la zone du parc qui nous aura le plus plu. L'enclos est très grand avec beaucoup de relief et permet à ses stars de pouvoir se cacher derrière des arbres ou des rochers et même une cascade. Pas de panique si vous n'arrivez pas à les voir, dès qu'on sort la viande, ils sortent de leur cachette pour se nourrir. C'est un super moment car on se retrouve à moins de 2m des tigres et c'est quand même assez impressionnant. C'est également l'occasion de bien belles photos.







Par contre si vous venez un jour où le parc n'est pas complètement vide, je vous conseille de venir suffisamment tôt car c'est la zone star du parc et une activité très très suivie. A noter que la zone possède également un enclos de chiens sauvages asiatiques qui est totalement éclipser par l'effet magnétique des tigres.




Nous continuons notre tour avec une zone consacrée aux animaux d'Amérique du sud. C'est une des zones qui nous a le moins convaincu malgré l'espace consacré. Je ne sais pas c'est peut-être le fait que les animaux de la zone ( hiboux, lamas, tapirs, rongeurs) ne sont pas spécialement impressionnant. Le temps de quelques photos et on passe notre chemin.








On revient tout près du restaurant de midi avec une zone consacrée à l'Asie, je ne comprends pas trop pourquoi mais c'est pas grave car c'est une zone qui m'a totalement séduit. Il y a tout d'abord les pandas roux qui sont d'excellents clients tellement ils sont actifs et mobiles à travers les arbres de leur enclos.




Et puis surtout l'énorme enclos avec les léopards. Ils sont posés sur un énorme rocher avec un peu de verdure et entouré d'eau. Il y a vraiment compétition avec l'enclos des tigres. C'est top et très grand. Cela rend malheureusement les photos avec un simple smartphone un peu plus difficiles mais bon, je préfère tout de même un superbe enclos avec des photos moyennes à un simple aquarium dans lequel l'animal est esclave des différents visiteurs.






La suite nous amène vers la « ferme » du parc. C'est en tout cas la disposition des lieux qui fait vraiment penser à une ferme scandinave. On retrouve ici des cerfs, des biquettes, des vaches et pleins d'autres animaux que vous trouvez dans une ferme. C'est certainement la partie du parc avec les enclos les plus accessibles, il est possible de toucher les animaux et la plus grande densités d'espèces différentes.

On a eu la chance d'assister à une bagarre entre béliers qui nous aura bien fait rire et impressionné. C'est que le plus petit des 3 étaient également le plus vaillant. Quand on entant le bruit des chocs de leurs coups de cornes, on se dit qu'on a vraiment pas envie qu'ils nous chargent.







Il ne reste plus que l'enclos des ours pour finir la boucle. De nouveau, c'est un bel enclos qui laisse  l'occasion aux animaux de pouvoir se cacher. Même si c'est un animal classique pour un zoo, cela reste une bête très impressionnante. Ils ont vraiment bien utiliser la topographie des lieux avec un enclos tout en relief.





On décide de retourner vers le fond du parc comme il n'est que 16h. C'est l'occasion idéale de repasser par l'enclos des gorilles. Youpi, ils ont été sortis. On décide de se faire une petite pause, d'acheter une petite collation et de se poser sur les gradins en face de l'enclos. A croire qu'on est vraiment vernis, une énorme bagarre éclate entre les gorilles. C'est franchement hyper impressionnant et on en gardera un souvenir pour très longtemps, c'est peut-être un des plus beaux souvenirs de notre voyage.




On se rend compte, qu'on a oublié la piscine avec les otaries à côté du spectacle de dauphin. C'est une assez petite piscine mais de nouveau, les otaries sont vraiment de chouette clients, ils bougent et jouent énormément.



Voilà c'est fini pour la partie animalière, on retourne enchaîner des tours de wildfire. On a eu l'occasion de faire 4 tours dont le tout dernier avant la fermeture, il n' y a rien à faire même après 10 fois, cela reste juste génial ! On a eu l'occasion de tester la machine à presque toutes les positions et c'est clairement l'arrière qui nous aura le plus plu, surtout pour la prochaine descente où on est vraiment happé. Petit point que je trouve dommage par contre, c'est que même quand l'attraction est vide, le personnel ne nous laisse pas rester. On est obligé de se retaper la file qui même si elle est vide demande un peu de marche. Et surtout lors notre visite, ils ont fermé l'attraction 30 bonnes minutes avant la fermeture du parc. Je suppose que c'est pour que tout le monde se dirige vers la sortie comme c'est au fond du parc.

Bilan, on a passé une super journée malgré la météo bof bof. Wildfire est clairement dans mon top 5 européen et vaut le déplacement à lui seul. Pour ne rien gâcher, le parc est immense et sublime. Je ne suis pas un fan inconditionnel de zoo et parcs animaliers mais celui-ci vaut assurément le détour. La restauration est bonne et à des prix plus que convenables. Il faut juste, un peu comme lors d'une visite de alton towers, vous attendre à énormément marcher et finir quand même lessivé.

Il nous reste 3h30 de route pour rejoindre notre hôtel de göteborg et le trajet s'est passé sous une drache nationale. Ce fût long et on ne trouvera finalement même pas le courage de s'arrêter pour manger quelque chose. Notre hôtel est super et notre chambre très confortable mais je vous détaillerais tout cela dans le prochain chapitre. C'était la journée la plus éprouvante du voyage.
Au début, on essaye de rester sérieux
Pendant la montée, on observe avec excitation
En haut, on sent la pression monter
Et puis vient le moment pour lequel on fait tant de kilomètres, on savoure

Hors ligne maleos154

  • Essaye de prononcer Eejanaika sans bégayer
  • *
  • Messages: 97
  • Karma : 0
  • adore hurler de bonheur sur... ( à découvrir)
Re : Trip en Suède 2018 ( Valkyrira le dernier)
« Réponse #9 le: 18 Novembre 2018, 11:50:50 »
Chapître 5 : Liseberg


Nous voici donc samedi et comme promis je commence par vous parler de l'hôtel dans lequel nous avons séjourné. Il s'agît du « Quality Panorama Hôtel » qui se trouve à 5 bonnes minutes à pied de Liseberg. Sincèrement, c'est un très bel établissement, je dirais même que les chambres sont relativement design. Il y a également sur place un restaurant et un service petite restauration pour le cas ou vous vouliez manger en chambre. C'est l'option qu'on aura finalement choisie le soir avec des pâtes, rien de bien extraordinaire mais ça nourrit. Il y a également sur place un très bel espace bien-être avec notamment une terrasse extérieure comprenant un jacuzzi, l'accès est entièrement compris dans le prix de la chambre. Il y a également un espace sport et un espace détente avec un bar.







Nous avons passé une excellente nuit malgré que j'ai du aller dire deux mots aux occupants bruyants de la chambre d'à côté. Après mon intervention, tout s'est très bien déroulé, il faut dire j'avoue ne pas avoir été très amical dans ma demande au vu de la fatigue accumulée.

Nous prévoyons un réveil vers 7h histoire de pouvoir profiter du petit-déjeuner en toute tranquillité et d'éventuellement aller se balader avant de se rendre au parc. Malheureusement la météo n'est pas du tout bonne donc nous décidons de rester tranquillement à l'hôtel jusqu'à l'ouverture du parc prévue à 11h.


Direction le petit-déjeuner quelques étages plus bas. A notre arrivée nous nous rendons directement compte que nous aller nous régaler. Le buffet est clairement digne d'un 4 étoiles. Il y a un choix formidable avec différentes sortes de pains, de céréales, de viennoiseries, des oeufs, du bacon, des pancakes, des produits sans gluten, de fruits, de charcuteries et j'en passe. Il y a même toute une ribambelle de fruits secs. Je dois bien avouer que c'est ce que j'aime le plus quand je pars en vacances d'avoir un petit-déjeuner royal. Ici rien avoir avec l'hôtel précédent, c'est juste parfait. Tout ce qu'on a pu goûter était bon et nous avons certainement ingurgités un peu trop de nourritures mais c'est les vacances après tout, profitons !









Départ pour le parc à 10h45 et après 7 minutes de marches, nous arrivons devant les grilles du parc. Fini les parcs vide comme les deux jours précédents, vu le monde, ça va être blindé de chez blindé.
Nous nous dirigeons vers le service visiteurs( si vous avez pas vos tickets, n'hésitez pas, cela va beaucoup plus vite qu'aux guichets) pour demander des informations quant à leur accueil des personnes à mobilité réduite. Il doit absolument y avoir un accompagnateur.Celui-ci ne paye pas son entrée( contrairement au PMR) et reçoit un bracelet qui donne accès autant de fois qu'on le souhaite un accès par la sortie des attractions. Il faut avouer c'est tout de même le pied ( j'échangerais jamais ma santé contre cela mais donc le cas où on y a droit, on ne va pas cracher dessus).







Nous passons la barrière d'entrée et nous voilà dans le parc dont nous attendons le plus du voyage je dois bien l'avouer. Cela fait une éternité que je désire venir ici et l'ouverture toute récente de Valkyria rajoute encore plus d'enthousiasme. Dès l'allée principale, nous confirmons notre sensation que le parc était bien rempli, il faut dire on est samedi et la météo exécrable ( vent et pluie) n'a pas l'air de faire peur aux suédois. J'avoue ne quasiment avoir jamais vu un parc belge, allemand ou français aussi rempli avec une météo pareille.

Nous commençons notre découverte avec lisebergbanan. La file classique affiche déjà 50 minutes alors que la plupart des visiteurs se ruent sur Valkyria. C'est l'occasion de tester notre bracelet magique et nous arrivons directement en gare( ce sera comme cela toute la journée, en fait le plus long c'est de trouver l'entrée.). Il s'agît d'un grand huit construit sur le flanc de la colline du parc. Le parcours passe comme une lettre à la poste. Il n'y a ici aucune intensité mais le fait d'être à flanc de colline procure un sentiment de joie, on a littéralement l'impression de voler à ras de la colline. Le parcours croise également helix et donne une chouette vue sur le parc, vous ne pouvez évidemment pas passer à côté. On ne fera l'attraction que 2 fois mais ce n'est pas par manque d'envie.






En sortant, direction Balder, la montagne russe en bois du parc. Un peu comme celle de Gröna Lünd , elle n'est pas impressionnante mais est tout de même un peu plus imposante. Le parcours est en bordure du parc avec l'autoroute de l'autre côté ( on a déjà saliver dessus la veille en passant à côté).
Et là véritable claque, c'est juste génial, le parcours est sublime, compact, un enchainement de bosses et de virages à fond les manettes et procure de l'airtime en veux-tu en voilà. Enorme coup de coeur pour notre part. Et fait très rare, j'ai préféré le premier rang, je ne saurais expliquer pourquoi. On a enchaîner un paquet de tours de l'attraction. Je ne saurais même plus vous dire combien exactement mais au moins 7 fois.

C'est tout simplement tout ce que j'attends d'une montagne russe en bois. La première descente n'est pas impressionnante mais apporte tout ce qu'il faut de vitesse. Après, on enchaîne des bosses qui procure des moments de airtime fabuleux et des virages inclinés. Cerise sur le gâteau, il y a tout un tas de passages dans les structures. C'est simple mais tellement efficace. Pas besoin d'un record de hauteur pour faire une magnifique attraction. Cela peut être vous paraître con ( pour ceux qui ont déjà visité Cedar Point)  mais j'ai ressenti le même genre de plaisir au niveau airtime que sur Blue Streak. C'est une assez petite attraction qui paraît complètement minable à côté des grosses attractions autour mais qui est juste jouissive. Je sais je divague un peu, surtout que Balder n'est pas entouré d'énormes rides mais c'est juste pour illustrer à quel point j'adore les bosses pleines d'airtime.





Juste en face se trouve la nouveauté du parc Valkyria. Je vais faire simple sur cette attraction je vais tout simplement vous ressortir la critique que j'en ai fait sur le sujet qui lui est dédié, je pense que c'est le plus simple.

Tout d'abord, je dois vous dire que l'arrivée vers la machine vie l'allée principale du parc est vraiment splendide, on a l'eau qui monte à la bouche. Il y a une superbe vue sur la drop et l'immelman qui la suit. Au niveau du bâtiment de la gare, il est sublimement bien thématisé, il est imposant et il y a même un peu de végétation , en deux mots J'ADORE! Par contre l'attente n'est jamais descendue en dessous de 2 heures mais bon on était samedi et il y a encore l'effet de nouveauté. En voulant monter les marches qui mènent à la file, une employée nous informe qu'on doit laisser notre sac dans un casier situé à l'intérieur de la boutique de sortie de l'attraction. C'est entièrement gratuit et si mes souvenirs sont bons pour une durée de 3 heures.


On arrive dans une assez petite gare qui est également superbement décorée, il y règne une vraie ambiance. Mention spéciale pour la vasque enflammée au plafond. on a quand même pas spécialement le temps de l'admirer car on y reste vraiment pas longtemps ( 2 trains en fait). Il y a un employé qui nous dispatche sur une des 3 lignes. il y a 6 points au sol et je dois bien avouer qu'il vaut mieux se trouver sur un des points sous peine d'être rappelé à l'ordre. J'avoue que je trouve toujours dommage de pas pouvoir choisir sa place surtout pour ceux qui ont fait 2 heures de files mais je comprend que ce soit mieux pour remplir les trains.


Nous voilà donc devant le train ( assez classique) , l'assise est assez profonde et on y est vraiment bien installé. au moment de la fermeture du harnais, je me rend compte que la veste est vraiment très souple et laisse une bonne liberté de mouvement.


Après fermeture du harnais, on se retrouve directement sur le lift, virage à droite et puis l'arrêt classique au sommet de la drop. Mention spéciale pour la vue panoramique sur le reste du parc.


Reprenons, BOUM… DROP! j'avoue que ce n'est pas un monstre d'intensité mais elle reste tout de même tout à fait honorable. l'arrivée dans le tunnel avec la fumée est très sympathique, on sort du tunnel sur un immelman qui est très classique mais néanmoins bougrement efficace et puis… c'est là que pour moi l'attraction prend tout son sens avec un Stengel dive énorme, plusieurs autres figures dont j'avoue ne plus trop me souvenir en détail pour les noms( sorry), un camelback avec une très bon airtime au sommet et puis surtout un inline twist énormissime. Ne vous attendez pas à une figure hyper intense, c'est justement le manque de vitesse qui rend le moment excellent, il y a un vrai hang time au moment de l'inversion et c'est là qu'on apprécie vraiment la veste souple qui nous laisse pendu dans le vide.



Au final, j'avoue avoir eu une petite pointe de déception lors du premier essai, peut-être du au souvenir encore frais de wildfire la veille, ou bien à la trop grande attente, j'avoue j'en sais rien mais au deuxième et troisième ride, j'ai kiffé l'attraction.


Je ne suis pas un énorme fan de dive coaster mais celui-ci est vraiment chouette, ce n'est pas un monstre d'intensité même au moment de la drop c'est vrai mais le parcours est très varié, sans vrai temps morts et offre une longueur très intéressante pour ce type de coaster.


Au niveau de notre position, on la testée au premier rang à gauche et à droite et également au dernier rang à droite. Pour moi la meilleure place aura été celle avant gauche, elle offre évidemment une vue dégagée très appréciée et en plus le Stengel dive est vraiment mieux pris à gauche.



Je pense que c'est le meilleur dive coaster que j'ai eu l'occasion de tester en Europe, c'est déjà pas mal je trouves, il ne manque plus grand chose pour que je sois totalement sous le charme de ce genre de machines.

Je rajouterais juste que c'est la seule attraction où même pour les express pass ou les PMR il y a de l'attente. C'est raisonnable, on parle ici d'un petit quart d'heure mais je tenais à le souligner. Sans compter, les 5 bonnes minutes pour mettre le sac dans un casier. C'est certainement une des raisons qui nous a poussé à ne pas nous y rendre plus de 3 fois.












Nous continuons vers le fond du parc, il y a là pas mal de flat rides et le flume du parc.

Nous commençons d'ailleurs par le flume. Il est construit de nouveau à flanc de colline, ce qui est assez sympathique, maintenant l'attraction en elle-même n'est pas sensationnelle et ne mouille pas beaucoup. J'ai quand même envie de vous dire tant mieux au vu de la météo.





On continue avec le Disk'O'Coaster du parc, Hang Haï. Rien à dire dessus à part que je l'ai quand même trouvé moins sympa que ma seule expérience précédente, celui de movie park germany mais ça reste un excellent flat familial.






On enchaîne avec Mechanica, un flat pour ceux qui aiment les bons gros flats bien intense, mes deux compagnons en sont ressortis avec quelques maux de têtes donc voilà à savoir. C'est pas mal mais tout à fait dispensable si vous n'êtes pas un fan de ce genre d'attraction.

On commence tout doucement à avoir faim et en plus la pluie s'intensifie donc on se met à la recherche d'un endroit où se poser au sec pour manger tranquillement. Nous regardons un peu dans le bas et puis décidons de nous rendre sur la colline, j'ai dans le souvenir d'avoir lu quelque part qu'il y a un burger king en haut. En fait oubliez, c'est un MAX maintenant, une chaîne de fastfood locale. Vous pouvez me croire, il y avait du peuple et ça n'a pas désempli de toute la journée. On va se chercher autre chose, je n'attends pas 1h pour un simple fastfood.

Tant qu'à être en haut, autant profiter pour faire les attractions juste à côté.

On commence par Helix. De nouveau, belle claque dans les dents. Les parcours est absolument génial. Le début est très original pour un launch coaster ( je suppose que le terrain doit quand même un peu limité la marge de manoeuvre). On commence par une toute petite descente qui donne sur un corkscrew pris tout en douceur et qui vous laisse légèrement suspendu au harnais ( il faut croire que c'est une habitude du côté de liseberg) suivi d'un virage qui vous amène à la première catapulte et là c'est à fond les manettes jusqu'aux freins de fin de parcours.  L'accélération n'est franchement pas hyper intense mais on l'oublie très vite avec un nouveau corkscrew suivi d'un pretzel loop où on sent la vitesse et l'intensité monter d'un cran.On enchaîne avec énorme camelback et un zero-g roll.
Vient ensuite la deuxième catapulte qui n'est pas spécialement plus punchy mais bienvenue pour relancer le train( franchement ça s'arrêterait là, c'était déjà très bien donc le reste c'est juste un énorme bonus). On arrive sur un super Top Hat vrillé qui est juste jouissif et qui est pour moi le meilleur moment du circuit avec un énorme airtime quand on est à l'arrière.On finit sur un enchaînement de virage et un heartline roll.

C'est juste fou, si les launch étaient en plus aussi puissants que sur Taron par exemple, cela en ferait peut-être mon attraction préférée en Europe. Malgré cette toute petite déception, le parcours est incroyable avec comme pour wildfire, une topographie qui change tout. Sans jamais avoir de très grosse descente vous avez quand même un dénivelé de fou qui serait difficilement imaginable sur un terrain plat. Cela confère une atmosphère de fou au parcours sans avoir de thématisation autour comme un peu pour nemesis à alton. Il y a pas à dire de toute façon on a adoré et on s'est pas fait prier pour remonter dessus 4 fois. On a testé le deuxième rang ( pas de premier rang possible en général en passant par la sortie) et surtout pleins de fois le dernier rang qui est mille fois mieux.









Après un aussi bon moment, on décide de se faire AtmosFear, une énorme tour de chute. Elle est déjà bien haute mais en plus au sommet de la colline, cela rend la vue impressionnante et donne l'impression d'avoir une chute vertigineuse qui nous attend. C'est par contre l'attraction où l'on a le plus cherché par où rentrer. Il faut descendre les escaliers pour prendre la sortie et attendre qu'on vienne nous chercher. Nous n'avons par contre pas eu de chance lors de nos deux passages. A chaque fois il aura plus( et pas un peu) alors qu'on nous place avant de laisser rentrer la file normale. Cela paraît long 2,3 minutes à attendre assis avec la pluie qui nous trempe le jeans. La monté n'est franchement pas rapide en plus et le vent est glacial quand on est en haut. Par contre la chute en vaut la chandelle. J'avais lu qu'elle était un peu molle mais elle m'a bien plu.

On redescends et on s'arrête enfin pour manger. Il y a une file de dingue mais il pleut vraiment beaucoup plus fort et on a envie de s'abriter. Notre choix s'arrête sur le Stjärnornas Krog ( j'avoue j'ai pas retenu cela merci internet et copier coller)un restaurant à inspiration américaine. Après 30 bonnes minutes d'attente, on est enfin installé ( et encore on a de la chance de n'être que 3, on nous a fait passer devant plein de mondes et casés à une grande table avec un groupe). On se prend une petite entrée, des pains à l'ail et en plat ce sera un bon steak avec sauce barbecue et frites pour moi, un burger frites pour ma soeur, et une portion de patate douce pour notre troisième larron. On aura beaucoup attendu mais au final c'est pas mauvais et il y a une chouette décoration( un peu nouvelle orléans). Le prix est par contre pas donné du tout, pas loin de 65€ pour 2 plats, une entrée, une portion de patates douces et 3 sodas.


On sera resté une heure à l'intérieur en attendant une éclaircie et nous voilà récompenser de notre attente. C'est l'occasion de faire la partie à côté du restaurant entre les gouttes. Direction les deux kiddies de la zone rabalder et stampbanan. Rien de spécial à dire, c'était pas terrible mais ça fait +2.






On se dirige vers Kallerado, le raft local. Le parcours est assez chouette et relativement long. C'est très sympa et un peu inatendu comme décors. On est comme perdu dans un petit espace de fôret au milieu du parc. On a pas été particulièrement mouillé mais de nouveau tant mieux et je suppose qu'il gère le niveau d'humidité selon la météo.





On fait l'énorme frisbee juste à côté, Loke. Ce n'est pas forcément un immanquable dans les fêtes foraines ou les autres parcs mais ici vous ne pouvez pas passez à côté, c'est énorme le niveau d'intensité. Nous avons été hyper étonné surtout un voyant des enfants monter dessus. Ca envoie du lourd ma parole.





On ne fera par contre pas hotel gasten, j'en ai lu le plus grand bien mais mes deux comparses n'ont pas envie et j'avoue que tout seul cela n'a pas la même saveur, le côté marrant c'est d'entendre les autres hurler et les voir flipper. Tant pis ce sera pour une autre fois.

C'est l'occasion de refaire quelques tours de balder et Valkyria avant de nous rendre dans la dernière zone qu'on a visité, la partie de la colline du côté du flume. Il y a des escaliers pour y accéder avec un flat assez spécial au dessus, aerospin. Ce sont des sortes d'avions dont les ailes sont manipulables et qui permettent de faire des vrilles pendant qu'on tourne en l'air. De nouveau comme pour toutes les attractions de la colline, la vue est superbe. Ensuite, je suis honnête ça fait franchement flipper quand on se sent tourner sur soi-même.

C'est l'occasion pour nous de nous poser un peu et de profiter d'un banc pour admirer la vue. On s'est acheté un petit sachet de bonbons dans une échoppe proche du flume, elles sont pas chers et pas mauvaises du tout. On fait quelques photos et on enchaîne avec la balançoire xxl du parc.




Uppswinget est une balançoire sur le dessus de la colline. Outre ses dimensions déjà imposantes, elle vous balancera en partie au dessus du vide. Tout ce qui faut pour ceux qui ont le vertige. Je rigole mais c'est franchement sympa si il y a pas trop de monde. Elle se trouve sur le chemin qui nous ramènne au milieu des escalators qui montent vers helix.




L'air de rien, il commence à faire noir et le parc commence à s'illuminer. On fera bien encore quelques attractions dans la pénombre mais notre PMR commence tout doucement à accuser le coup malgré nos pauses pour s'asseoir. Il y a l'avantage de passer devant tout le monde mais la réalité nous rappelle que ce n'est pas pour rien qu'on ne fait pas les files traditionnelles.
J'avoue que j'aurais voulu encore faire quelques tours le soir sur helix, balder et valkyria mais il faut avouer qu'on a bien profiter et que sans lui, on aurait jamais pu faire autant d'attractions sur la journée. On se résout donc à quitter le parc et retourner vers l'hôtel.






On s'arrête en chemin dans un restaurant italien sur la grosse avenue qui borde le parc , pasta etc.
C'est un tout petit restaurant, tout au plus 25 couverts mais qu'est-ce qu'on a bien mangé et cela pour un prix tout à fait raisonnable, aux alentours de 30 euros pour 3 plats de pâtes et boissons. Je ne peux que vous le recommander si vous ne mangez pas au parc. Il suffit de sortir par la porte qui donne sur le parking à l'opposé de l'entrée principale et c'est à 200m.

Nous voilà revenu à l'hôtel et c'est l'occasion de faire un bilan de la journée avant de se coucher.

Le parc est assurément le meilleur des 3 qu'on a visité. Il y a 3 superbes montagnes russes ( balder, helix et valkyria) et pas mal d'autres attractions très très sympathiques ( lisebergbanan, atmosfear, kallerado, loke). Je pense qu'il y en a assurément pour rendre heureux n'importe quel parkfan. Le point un peu plus « décevant » si je puis dire, c'est la thématisation des attractions qui sans être absente n'est pas toujours à la hauteur du niveau des attractions. C'est un peu ce supplément d'âme qui manque un peu pour ne pouvoir faire aucun reproche au parc. Par contre il faut avouez que le parc possède un certain charme et que la colline est un plus indéniable autant du point de vue visuel que du point de vue plaisir sur les attractions qui sont dessus. Ne vous méprenez pas malgré la toute petit critique thématique, c'est un parc de premier plan que tout parkfan se doit de visiter.

Voilà, il est l'heure d'aller se coucher. On fera un point au réveil sur la météo pour savoir si on visite la ville comme prévu ou on replie bagage dès le matin. Heureusement nos potes de la chambres d'à côté ne nous ennuieront pas cette nuit.
Au début, on essaye de rester sérieux
Pendant la montée, on observe avec excitation
En haut, on sent la pression monter
Et puis vient le moment pour lequel on fait tant de kilomètres, on savoure