Auteur Sujet: Gardaland Et Movieland Studios 30 Avril 2018 au 02 Mai 2018  (Lu 3218 fois)

Hors ligne Clrun4

  • Modérateur
  • Fait son cinéma à Movieland
  • *********
  • Messages: 485
  • Karma : 51
  • guitaro-geeko-coasterfan
Viva Italia !

Bonjour à tous !
Vu que Mai est propice aux ponts, et que ma boîte a accepté ma demande de CP (pas sur qu'ils aient fait exprès sur le coup), avec 4 jours de libres, il était évident qu'il fallait faire un parc !

Je vous passe les discussions avec Madame à propos de quel région on allait visiter, sachant que ce serait le sud de l'europe (autant essayer de profiter sur soleil … ou pas!).

Après plusieurs hésitations entre la catalogne et l'Italie, direction du coup l'Italie ! (que vous aviez certainement du deviner vu le titre du sujet, du coup pour l'effet de surprise on repassera)

Pourquoi l'Italie et pas PortAventura World ? Alors qu'en plus je suis un grand fan de Ferrari ? Bah pour plusieurs raisons en fait. Déjà Port Aventura on l'a fait il n'y a pas si longtemps (2014 je crois) et dans le parc pas grand chose de neuf à se mettre sous la dent, de plus la politique financière de Ferrari World est abusé à mon sens (même si ça s'arrange) et de 3, j'avais envie de découvrir de nouveaux parcs et surtout de faire monter le coaster count (qui était à 77 avant notre départ).

Bref, le pays étant connu, on s'est fixé sur le programme suivant :

Dimanche 29 Avril : Départ de Lyon direction Milan, visite de la ville l'après-midi et nuit sur place
Lundi 30 Avril : Gardaland Park et nuit au bord (mais alors vraiment au bord) du lac de Garde
Mardi 01 Mai : Movieland Studios et nuit dans le même hôtel que la veille
Mercredi 02 Mai : Balade au bord du lac et retour en France, parce qu'il faut bosser le jeudi (enfin pour l'un d'entre nous )


Un petit coup de site comparatif d'hôtel plus tard, une résa à Milan dans une maison d'hôte et à je sais plus où ….(consulte son téléphone) à Castelnuovo del Garda, à 3min de voiture de Gardaland.

Je vous passe la route, pas super intéressante (surtout les 100km de ligne droite entre Turin et Milan) pour en arriver à Milan.


On the road again !




Coucou les montagnes !


Une fois les clés de la chambre en poche et les bagages aussi (quoi?) direction le centre ville pour une balade à pied.



Dimanche 29 Avril : Milano (mais pas d'alyssa)

Bon autant les monuments sont sympas, autant le reste de la ville est oubliable et surtout blindé !
Pourtant, en tant que Lyonnais habitués à la Fête des Lumières, ça nous a frappés surtout que c'était dimanche ! Bref, pour autant malgré le côté moche hors centre, on a plutôt apprécié le centre-ville, vu que ce n'est que ma seconde ville italienne visitée après Venise.


La vue de notre chambre, sur une petite cour intérieure super calme et à 2 pas du métro


Ça je ne sais plus ce que c'est mais comme il était joli voilà


Le Duomo de côté ...


De face...


Et avec nos faces !!


L'entrée de la Galleria Vittorio Emanuele II qui abrite un ensemble de boutique de luxe



L'intérieur de cette même galerie dont le sol est magnifique ( et impossible à photographier vu le monde)


Une petite place tout mimi dans la partie piétonne du centre





Le Castello Sforzesco, château bâti au XVéme siècle par la famille Sforzesco, des nobles du coin, et dont la quasi totalité a été renové au début du Xxéme siècle, et dont l'accès est gratuit (sauf pour les musées et le tour de ronde)


En sortant du château

Un arc de triomphe

Après une petite bière et une grosse pizza le long des canaux qui sont au sud du centre-ville, on est partis se coucher car on en avait plein les pattes et que demain une grosse journée nous attendait à Gardaland. Enfin ça c'est ce qui était prévu...
Coaster Count : 122 (v'là les flics !)

Hors ligne xxxx-GDPR-DEMANDE

  • S'accroche à son chapeau dans BTM
  • ***
  • Messages: 1788
  • Karma : 0
Gardaland Et Movieland Studios 30 Avril 2018 au 02 Mai 2018
« Réponse #1 le: 07 Mai 2018, 19:58:00 »
Hello ! Bien curieux de lire ton TR.
Car je fais mon gros fainéant. J'étais à Gardaland et Movieland juste quelques jours avant toi (26 et 27 avril) et je n'ai pas fait de TR.
Donc curieux de lire ton avis, et puis à l'occasion je pourrai réagir aussi. :D

Merci pour la petite visite de Milan. On n'a pas osé, de notre côté on dormait un peu plus loin, à Vérone, vraiment chouette petite ville.

Tu nous mets un gros suspense dans ta dernière phrase, hâte de savoir ce qui s'est passé du coup !

Hors ligne Clrun4

  • Modérateur
  • Fait son cinéma à Movieland
  • *********
  • Messages: 485
  • Karma : 51
  • guitaro-geeko-coasterfan
Re : Gardaland Et Movieland Studios 30 Avril 2018 au 02 Mai 2018
« Réponse #2 le: 07 Mai 2018, 22:44:56 »
La deuxième partie est bien avancée elle arrive demain (vu que je suis au boulot j'aurais pas mal de temps pour rédiger)

Bah pour Milan, en fait c'est surtout que c'était sur la route, on ne voulait pas faire d'une traite la route et être obligé de se lever à 3h du mat' !!

Et oui j'aime bien les cliffanghers !!
Coaster Count : 122 (v'là les flics !)

Hors ligne Clrun4

  • Modérateur
  • Fait son cinéma à Movieland
  • *********
  • Messages: 485
  • Karma : 51
  • guitaro-geeko-coasterfan
Re : Gardaland Et Movieland Studios 30 Avril 2018 au 02 Mai 2018
« Réponse #3 le: 08 Mai 2018, 11:56:25 »
Lundi 30 Avril : Pas Gardaland Park (et pas du tout de circulation non plus ...)


Bref, après une bonne nuit de sommeil (en fait pas trop, pas de volets dans la chambre et des rideaux pas assez occultants) et un bon petit déj', direction le lac de garde !

Petit aparté en passant, l'endroit où nous avons dormi était franchement très sympa (mis à part ce petit problème de lumière nocturne) ainsi que sa proprio qui parlait français (oui car on doit savoir dire 3 mots d'italiens quoi) et qui nous a bien aidés sur le programme de la visite de Milan. Donc encore merci à elle !

Bref comme je disais, en route pour 130km jusqu'au lac de Garde et Gardaland, ce qui devrait nous prendre 1h30. Sachant que nous sommes partis à 8h30, on devrait y être pour 10H . Mais ça c'était sans compter une circulation monstre aux abords du lac de garde... (apparemment il y avait un accident)  qui nous a fait perdre 3h !!!!!  Non mais je n'ai jamais vu ça ! Pendant 10 voire 15 minutes on était à l'arrêt complet, mais vraiment complet quoi. On aurait été plus vite à pied.

Du coup vu le retard pris, on a inversé la visite des parcs, étant donné que Movieland est plus facilement visitable en une après-midi.
Bref après beaucoup de patience et une galère pour trouver un endroit pour soulager notre vessie, nous arrivons vers 13h à l'entrée de Movieland Studios.


Enfin !
Bref, on fait la queue pour récupérer nos places (oui car sur leur site pour les commander c'est du Paypal uniquement, et pour gagner 2€ il me semble tant pis) et on ré-attend 10 min vu qu'il n'y a qu'une caisse d'ouverte (en même temps à 13h je peux comprendre).
Une fois le portefeuille allégé, on rentre dans le parc, assez soulagés quand même d'y être enfin après la galère automobile. En parlant d'automobile, une fois rentrés dans le parc, à droite toute direction la nouveautée : Pangéa

Et donc ? Bah euh comment dire, déjà on a oublié de prendre des photos, mais en même temps on voit pas grand chose en dehors de l'attraction, et de deux, il y avait trop de file en arrivant. On rebrousse donc chemin en ayant l'intention d'y revenir plus tard.


Un coup d’œil à l'invertigo qui nous fait coucou.

Invertigo qu'on attendra un peu avant de faire, vu qu'on a quand même bien faim !

Du coup direction le stand de hot-dogs, et une fois rassasiés, on se rend compte que nous sommes juste à côté de Magma 2.0 ! Ni une ni deux, hop, on se met dans la file et une petite dizaine de minutes plus tard, nous prenons place dans les véhicules ( à l'arrière gauche pour ma part) et c'est parti !
Bon déjà, à peine parti on sent que le camion c'est pas le tram tour des WDS car ça a de la patate ce truc ! Petit demi-tour en passant sous la tour Intamin à côté de laquelle notre chauffeur (Uber ou VTC?) ralentit histoire de nous faire admirer la chute d'une nacelle, et le voilà qui repart à toute berzingue sur une grosse bosse nous entraînant dans un ENORME airtime surprise d'autant plus qu'il n'y aucun harnais ou autre, même pas une ceinture de sécurité ! Autrement dit un truc de déglingué extrêmement drôle ! Ensuite la balade continue à fond les ballons, avec plein d'eau dans la tronche (surtout moi) et juste une partie dans un hangar où on s'attend à une grosse explosion, mais dans lequel il ne se passe pas grand chose. En sortant, un petit passage vers une station essence (il me semble) en flammes histoire de sécher d'environ 1% puis retour dans un endroit plein de flotte où je m'en prends bien sur plein la tronche avant de ressortir via un plan incliné … ou pas ! En effet, le mec nous fait le coup de la panne et le camion recule donc à toute vitesse dans l'eau, histoire d'achever les 3 poils de c** qui n'étaient pas encore mouillés ! Après ça retour à la gare, bien rafraîchis.

Verdict ? On a adoré ! C'est du grand n'importe quoi, ça va vite, ça rince ! C'est peut être un poil court mais franchement c'est que du fun !

Mouillé pour mouillé, on se dirige du coup vers son homologue flottant, à savoir KittSuperjet (là aussi j'ai oublié de prendre des photos)

L'entrée de la file est très originale, à savoir qu'on rentre dans le camion qui acceuillait Kitt, la pontiac Firebird de la série K2000, que j'aimais beaucoup étant gamin. Bon ceci étant dit, à part la voiture et 3 affiches au mur, la déco est très sommaire, et la file n'avance pas très vite.
Une fois les K-ways et le gilet de sauvetage enfilés, bah déjà on ira pas faire un défilé de mode hein ! Et de deux on a chaud en attendant qu'avancent les derniers mètres de la file. Un petit coup de briefing by mister hasselhoff himself (qu'on a pas compris vu que c'était en italien) on est partis !

Alors déjà, comme d'hab, je suis à une extrémité arrière (et donc je le sens mal) et surtout, là aussi ça a des watts le truc ! Et c'est franchement le pied, le mec va à fond, fait des 360° ça saute aussi pas mal (et là aussi le seul élément de sécurité est une simple poignée) et surtout ça rase pas mal les murs ! Là aussi, un petit intermède dans un hangar, qui à part nous montrer des impacts de balles, ne sert pas à grand chose, et c'est reparti, avec un bon jet d'eau qui m'a bien atteint à l'entrejambe, et surtout un gros stop en plein milieu d'un 360° qui a bien trempé la partie gauche du bateau ! (on était à droite heureusement)

Bref, on en est sorti avec la banane car c'est du jamais vu et que c'est très kiffant.

Next, direction le crédit Swcharzpkopf, model City Jet dénommé BroncoJet.
Bon ça ne casse pas 3 pattes à un canard, mais c'est plutôt doux (sauf le freinage) et ça passe bien mieux que pas mal de trucs plus récents. Et de 78 !
Ensuite direction le Flume Troncosaurus, assez classique, mis à part sa déco (là aussi j'ai pas fait de photos, en fait on en a fait qu'à la sortie du parc, et même si le parc n'est pas très grand, pas envie de faire demi-tour pour en prendre) avec une grosse inspiration Pierrafeu.

Bref, 2 descentes plus tard, j'en ressors juste avec les pieds trempés car il y avait 5cm d'eau au fond du bateau, donc c'est parti pour le reste de la journée à faire splotch !

On a zappé le Polyp, parce qu'il nous semblait bien mou, on a pas zappé les toilettes juste à coté car on avait envie, on a zappé le bateau pirate car Mme n'aime pas (mais moi si) et on a zappé le Kiddie car … la honte ? Pas envie ? Je sais plus, en tout cas tant pis pour le coaster count !

Ce qu'on a zappé aussi, et là on regrette plus, c'est U571 ! Pas parce qu'on ne voulait pas le faire, juste que ça n'avancait pas ! Du coup, on a rebroussé chemin et ayant l'envie de revenir plus tard, sauf que quand on est revenus, bah c'était fermé …

Du coup direction …


Android qui a remplacé Terminator 5D.

Bon là aussi on a galéré, a peu prés 45min d'attentes dans un couloir à revoir en boucle la même vidéo de présentation c'était un peu longuet (pour rester poli) du coup on était bien content de rentrer dans l'attraction !
Un petit préshow via un écran pour nous dire que la terre est en danger et que nous seuls pouvont la sauver, on rentre dans le Main Show.

Bon je connaissais pas l'ancienne version (mise à part via TNP) mais les échos étaient assez bons pour une réalisation maison.

Du coup je ne sais pas quand ils ont modifié la storyline, mais en tout cas exit Terminator, place à un thème « légèrement » inspiré de Transformers ou Pacific Rim (que du chef d’œuvre quoi!)
En effet, la terre est attaqué par des méchants robots géants aliens, et nous, pauvres civils devant être évacués, devons avant tout convoyer dans un véhicule un réacteur nucléaire aidé pour cela de soldats pilotant des robots, géants là-aussi.  Bon c'est pas le plus original maison même temps c'est pas ce qu'on demande à une telle attraction (si on avait le scénario de WestWorld dans un 4D on n'y comprendrait rien je pense).

Ah et oui, toute l'attraction est en anglais, pour ça que je peux vous la décrire correctement.
Le film en lui-même est plutôt sympa, c'est sur que c'est pas la qualité de projection de  Star Tours 2,5, mais en même temps, je pense que Movieland devait bénéficier de 5% du budget de Disney donc on leur pardonne très aisément.
Ce qui est sympa, outre le mouvement des sièges qui n'est pas indispensable, c'est d'avoir des éléments de déco entre nous et l'écran . Surtout que ces décorations bénéficient d'effets spéciaux (fumée, étincelles et autres) ainsi qu'un employé qui fait le show et anime le truc. On se prend donc au jeu, et on ressort relativement content de cette rencontre avec les androïdes. (même si 45min dans le même couloir c'est long...)

Petite pause Donut en sortant, car il n'est pas loin de 17h et on a faim.
En sortant, il y a un petit truc qui nous fait de l'oeil !

On voit un truc rouge qui dépasse à gauche

The Hollywood Action Hotel (nom sur le plan)

Bon, on ne reviendra pas sur la théma hein ! Ni sur les quelques notes de musique entendu lors de la montée pour en venir au fait que ces bestioles me font flipper. En effet, étant acrophobe (peur du vide) je suis jamais à l'aise sur ces trucs, bien que j'aime beaucoup la sensation.
Bref, c'est les mains très moites que Jess et moi rentrons dans la file, totalement déserte d'ailleurs, et nous installons dans les nacelles au confort rudimentaire. Rudimentaire mais fermée ! Et oui, vu qu'on a un plancher sous les pieds et de la « carrosserie » devant nous, la sensation d'être exposé au vide est moins présente. Bon par contre tout les craquements et bruits bizarres dans la montée ne sont pas rassurants, mais d'un côté ça met dans l'ambiance d'un truc tout branlant.

Arrivés en haut, on se dit que c'est dommage de ne pas avoir orienté la tour vers le lac de Garde (celui-ci étant dans notre dos) afin d'avoir une jolie vue, mais en fait pas trop de regrets car en fait on ne voit rien, le logo de l'attraction nous cachant la vue.
Petit thème musical, la nacelle qui bouge une première fois, un peu de fumée pour la forme et les lettres du logo qui tombent et voici que nous les suivons aussi en direction du plancher des vaches !

C'est court mais la sensation de chute est très bien rendu (largement plus quand sur une Space shot S&S par exemple) et surtout le passage à l'horizontal est très rapide et très intense. Très désorientant, pendant 2-3 secondes on ne sait pas vraiment où on est mais très plaisant aussi !

La remise à l'endroit est un poil violente et surtout bruyante, mais dans l'ensemble on a beaucoup aimé !




Je vois un truc tout bleu là-bas !

Une fois revenu des coins sombres d'Hollywood (comment ça c'est pas le bon parc?) on revient vers l'avant du parc pour tester Pangéa, dont la file est … fermée ! En effet, il reste encore plus d'une heure d'attente, et donc ils ont déjà fermés la file. Bref on jure un peu et on fait demi-tour, en même temps ça n'avait pas l'air dément comme attraction.


Un petit décor au passage

Il faisait bien beau en tout cas (même si le contre-jour n'est pas le plus idéal pour les photos)


Il y a un truc tout bleu un peu moins loin que tout à l'heure !

Étant à côté d'une création de notre constructeur hollandais préféré (ironie) on y va.
Là aussi bizarrement, file déserte, mais tant mieux, ils devaient tous êtres à Pangéa et U571, ce qui fait qu'on rentre directement dans le train.

Un dispatch plus tard, nous voici lancés face à la 1ere flèche. Oui pour le départ on a choisi de se mettre en arrière (donc en avant pour le départ, vous suivez?) car mon acrophobie et le fait de pendre dans le harnais à regarder le sol n'était pas trop en accord. Bon sauf qu'au final vu que le lift avance plutôt vite, on est très rapidement en haut.

Ça part et … non mais c'est trop bien !!! Tout est fluide, pas un accoup (allez si une ou deux vibrations pas gênantes au somment du looping sur le retour) des G, du plaisir !! Même les accroches sur les lifts et le freinage sont hyper doux, on pourrait vraiment croire un B&M !!!
Bien intense quand même, avec la fatigue on n'était pas chaud pour s'en refaire un tour, mais il est carrément faisable en boucle vu son confort ! Ah si le SLC de demain pouvait être aussi bien (je vous laisse deviner …) Donc bon, après SM version nouveau train, voici un looper Vekoma qu'on a grandement apprécié !! Pour un 79éme, franchement ça passe bien.  Bien content et tout ragaillardi par de la bonne sensation, nous nous dirigeons donc vers U571 et sa file … fermée !

Ah m****, là aussi, il n'est que 17h30, mais la file est tellement longue qu'ils l'ont déjà fermée.

Bah du coup un peu dépités et surtout fatigués, on décide de tout doucement rentrer en faisant 2-3 photos au passage (et une pause toilettes car on appréhende un peu la route du retour).


Alors oui la route, on appréhendait car notre lieu de chute pour la nuit est situé à coté de Gardaland, mais après celui-ci par rapport à notre position actuelle.
En soit on à 8km à faire, ça devrait être réglé en 15min max.

On a mis 2h30....

Et je n' exagère pas...

Bref là aussi, ça n’avançait pas du coup on a lu, j'ai vapoté assis sur le bord de la route qui longe Gardaland, ce qui nous a permis de constater que le parc était censé fermé à 18h, et qu'à 19h c'était encore blindé. Peut-être que nos malheurs nous ont au moins permis d'éviter une affluence monstre au parc...

Au moins le ciel était joli …

Je ne ferais pas un pavé sur la circulation italienne, ni sur le fait qu'il n'y avait aucun feu ou même agent pour gérer la circulation à la sortie du parking de Garda (qui était l'épicentre de tout ce bordel) mais je peux dire qu'on a bien râlé (en bon français) et qu'heureusement on avait de la lecture pour passer le temps (et une boite automatique!)

Enfin arrivé chez nos hôtes, on est à plat, moralement et physiquement mais la situation et la gentillesse du personnel aura vite fait de nous remettre la pêche !

Vue de la chambre

La même en horizontal car c'est quand même bien cool !!

Bref, c'est l'affitacamere Porticciolo à Castelnuovo del Gara, c'est mignon, très bien placé, pas cher, et les chambres étaient nickels !!

Bon vous vous doutez que la photo n'est pas de moi.

En tout cas la journée, si on enlève la circulation était très sympa ! On bien aimé Movieland, les décors sont très bien fait eu égard aux moyens à leurs dispositions, les attractions sont soit plaisantes, soit très originales on a passé une très bonne après-midi sur le parc, et un bon repas et une bonne douche plus tard, on dormait déjà !!

Demain direction Gardaland, où ne devrait pas avoir de soucis de route, la seule inconnue étant la météo !


Coaster Count : 122 (v'là les flics !)

Hors ligne Dim7303

  • Modérateur
  • Est infernal dans Inferno
  • *********
  • Messages: 1425
  • Karma : 67
Re : Gardaland Et Movieland Studios 30 Avril 2018 au 02 Mai 2018
« Réponse #4 le: 08 Mai 2018, 20:06:30 »
Salut vous deux !

C'est vrai que la circulation en Italie c'est quitte ou double !
En tout cas vous m'avez donné envie d'aller à Movieland (que j'oublie toujours alors que le principe de KittSuperjet m'a toujours intéressé/interrogé).
Du coup il faut prévoir une journée entière pour visiter le parc ou alors c'était vraiment bondé lorsque vous y étiez ?

Hâte de lire la suite en tout cas !

Hors ligne Maxim

  • Pompe l'Air à Rita
  • *
  • Messages: 35
  • Karma : 0
  • Les parcs: quelle belle passion !
    • Theme Park Rider
Re : Gardaland Et Movieland Studios 30 Avril 2018 au 02 Mai 2018
« Réponse #5 le: 08 Mai 2018, 20:46:53 »
Je suis allé au parc 3 jours après toi, le jeudi 3 mai et c'était comment dire ? Vide. Tu n'as vraiment pas eu de chance car ce parc est souvent peu rempli. C'est tellement rare même que sur la brochure du parc il est indiqué que l'on peut réclamer une revisite gratuitement si on a attendu plus de 30 min sur une attraction (bon j'imagine sous réserve de certaines conditions).

C'est vraiment bête d'avoir loupé U-571 qui fait parti des attractions à ne pas rater. Et c'est aussi dommage pour Pangea, le concept est sympa et c'est plutôt bien fait. Par contre, je ne suis pas du même avis pour Android, ma seule déception. Le film est vraiment mauvais malgré le faible budget d'un parc comme Movieland, ils auraient pu soigner les images de synthèse.

Enfin, tu as quand même bien fait d'inverser les visites, j'avais regardé les temps d'attente pour Gardaland le 30 justement et quelle surprise j'ai eu devant mon écran en voyant des temps d'attente à 3 chiffres, un enfer pour les visiteurs.
Top 10: 1. Taron  2. Shambhala  3. Goliath  4. Katun  5. I Speed  6. Oziris  7. Stealth  8. Dragon Khan  9. Nemesis  10. Oblivion The Black Hole

Hors ligne Clrun4

  • Modérateur
  • Fait son cinéma à Movieland
  • *********
  • Messages: 485
  • Karma : 51
  • guitaro-geeko-coasterfan
Re : Gardaland Et Movieland Studios 30 Avril 2018 au 02 Mai 2018
« Réponse #6 le: 09 Mai 2018, 12:04:43 »
Salut vous deux !

C'est vrai que la circulation en Italie c'est quitte ou double !
En tout cas vous m'avez donné envie d'aller à Movieland (que j'oublie toujours alors que le principe de KittSuperjet m'a toujours intéressé/interrogé).
Du coup il faut prévoir une journée entière pour visiter le parc ou alors c'était vraiment bondé lorsque vous y étiez ?

Hâte de lire la suite en tout cas !


Hey salut Dim ! Oui la circulation m'a vacciné un peu là, du coup je passe au 2 roues la semaine prochaine !
Je pense que c'était assez blindé ce jour-là. Du coup en fréquentation moyenne, une grosse après-midi peut suffire, le parc n'est pas très grand au final.
Ah et Kitt c'est immanquable !! Je pense que c'est ce qu'on a préféré sur le parc, notamment parce que c'est du jamais vu !

Je suis allé au parc 3 jours après toi, le jeudi 3 mai et c'était comment dire ? Vide. Tu n'as vraiment pas eu de chance car ce parc est souvent peu rempli. C'est tellement rare même que sur la brochure du parc il est indiqué que l'on peut réclamer une revisite gratuitement si on a attendu plus de 30 min sur une attraction (bon j'imagine sous réserve de certaines conditions).

C'est vraiment bête d'avoir loupé U-571 qui fait parti des attractions à ne pas rater. Et c'est aussi dommage pour Pangea, le concept est sympa et c'est plutôt bien fait. Par contre, je ne suis pas du même avis pour Android, ma seule déception. Le film est vraiment mauvais malgré le faible budget d'un parc comme Movieland, ils auraient pu soigner les images de synthèse.

Enfin, tu as quand même bien fait d'inverser les visites, j'avais regardé les temps d'attente pour Gardaland le 30 justement et quelle surprise j'ai eu devant mon écran en voyant des temps d'attente à 3 chiffres, un enfer pour les visiteurs.


Oui on a un peu les boules pour U571, mais on y retournera bien un jour !
Bah pour Android, oui c'est cheap, mais l'effort est louable. Quand on voit d'autres parcs du même "niveau" qui proposent des films de série, et assez vieux (voir même des plus grands parcs, PAW si tu me lis) je préfère avoir un truc original, même si effectivement très moche au niveau de la qualité d'image (et étant vendeur de TV ça m'atteint particulièrement !)

Ah et pour Garda, oui on a bien fait, car on est restés un moment à longer le parc dans les bouchons (45min je pense) et on a bien vu le monde qui en sortait et celui qui était encore dedans et on en a conclu que ça devait être l'enfer !

La suite cet après-midi normalement !
Coaster Count : 122 (v'là les flics !)

Hors ligne xxxx-GDPR-DEMANDE

  • S'accroche à son chapeau dans BTM
  • ***
  • Messages: 1788
  • Karma : 0
Gardaland Et Movieland Studios 30 Avril 2018 au 02 Mai 2018
« Réponse #7 le: 09 Mai 2018, 13:58:43 »
Bravo pour le style d'écriture, tu sais rendre les choses passionnantes, c'est très intéressant à lire. :)

Je suis dépité pour vous. Ca m'aurait énervé pour toute la journée de perdre TROIS HEURES dans les bouchons le matin (déjà de perde une heure, hein). C'est dingue comme la perception d'un parc peut être différente, à quelques jours près. Heureusement nous n'avons pas eu ce soucis, et notre hôtel était plus proche du resort (30 minutes sans autoroute). J'admire votre patience, matin ET soir.

Tiens au passage je regardais la définition de "acrophobie" et ça indique : la phobie des lieux élevés. Donc ton mal, ça ne s'appellerait pas tout simplement du vertige ? ;) Et au fait dommage pour le kiddie powered, qui t'aurait permis d'avoir Diabolik Invertigo en n°80 !

J'ai beaucoup aimé ce parc que nous avons visité dans des conditions beaucoup plus favorables que vous. Et même parfois trop favorables, je dirais. Clairement, les employés attendaient les visiteurs pour faire tourner les attractions. Il y avait tellement peu de monde dans le parc, que pour U-571 il fallait attendre qu'il y ait au moins 10 personnes dans la file pour qu'ils fassent une session. Du coup j'ai pas mal attendu quand même. :)

Mais globalement j'ai adoré les attractions complètement folles (Kitt, Magma), tiens c'est dommage si vous n'avez pas fait Police Academy, dans le genre c'est totalement déjanté aussi. Dommage aussi pour Pangea, mais bon vu le très faible débit, je comprends que l'attente puisse devenir insupportable.

Tu ne nous as fait pas de cliffhanger pour le lendemain, j'espère sincèrement que votre journée à Gardaland s'est passée dans de meilleures conditions.

Hors ligne Clrun4

  • Modérateur
  • Fait son cinéma à Movieland
  • *********
  • Messages: 485
  • Karma : 51
  • guitaro-geeko-coasterfan
Re : Gardaland Et Movieland Studios 30 Avril 2018 au 02 Mai 2018
« Réponse #8 le: 09 Mai 2018, 14:12:43 »
Merci  :) Bah en fait vu que je tape sans trop y réfléchir je n'ai pas l'impression de mettre un style particulier mais tant mieux si c'est apprécié !  :D

Au final on était plus blasé que réellement énervé. De toute manière à moins de rentrer à Lyon on avait pas trop le choix. Et c'est passé relativement vite étrangement. (l'habitude des bouchons lyonnais ? et je ne parle pas des restos :P)

Mais oui on a bien aimé Movieland, quand on compare au seul autre parc orienté cinéma que l'on a fait (les WDS) il n'y a rien à dire ! Ok les moyens financiers ne sont pas du tout les mêmes, mais entre les WDS version 2002 et Movieland aujourd'hui, je choisis absolument le parc italien !

Pour le 80, je voulais un B&M, j'ai des principes !

Et oui pour l'acrophobie, c'était plus pour la blague du mot savant. C'est carrément le vertige  que j'ai, mais ça faisait classe de mettre acrophobie 8)
 
Un tout petit cliffangher avec la météo, mais vu qu'on a eu assez de soucis hier, c'est pas très grave!
Coaster Count : 122 (v'là les flics !)

Hors ligne Clrun4

  • Modérateur
  • Fait son cinéma à Movieland
  • *********
  • Messages: 485
  • Karma : 51
  • guitaro-geeko-coasterfan
Re : Gardaland Et Movieland Studios 30 Avril 2018 au 02 Mai 2018
« Réponse #9 le: 09 Mai 2018, 17:19:52 »
Mardi 01 Mai : Prends Gard(aland)e preux chevalier !


Pour ceux qui n'auront pas compris où nous étions !

Passé ce jeu de mots pourri on a bien anticipé la route avec les déboires d'hier et nous sommes du coup à 9h30 devant les grilles de Gardaland. Oui, aujourd'hui ça roulait impec !
Sauf qu'une fois la voiture garée et le parking payée, on se rend compte que j'ai oublié les places imprimées au préalable à la chambre d'hôtel !! Petit coup de flip avant de réaliser qu'on peut les présenter directement sur le portable, où j'avais eu la présence d'esprit de les enregistrer.

9h55 petit show de danse et de « chant » de la mascotte Prezzemollo et ses amis danseurs, et le parc ouvre.

On galère un peu à rentrer dans le parc, nos amis transalpins n'étant pas très avare en coups d'épaules et grattage de place, on chope le plan et direction le 1er coaster du jour !


Un petit coucou à l'arbre je sais plus quoi qu'on ne fera pas

Qui sera …


Raptor

Et oui, pour ceux qui ont suivi, l'Invertigo d'hier m'ayant amené à 79 coasters, le 1er que l'on fera aujourd'hui sera le N°80 ! Et hors de question que ce soit un Vekoma pourri (encore que l'invertigo aurait pu faire l'affaire)

Ah oui, si vous regardez plus attentivement la photo, vous vous rendrez compte que la météo c'était pas top... Ceci étant dit, nous avons échappé à la pluie donc on a rien dit (et il faisait plutôt bon) mais par contre pour les photos c'était pas génial. Et comme on est pas trop photos, je n'en ai pas beaucoup, désolé.

Bref Raptor, vu qu'on est parti les premiers, à peine 5 min d'attentes, et nous voici sur notre second wing coaster après Furius Baco .

Bon déjà 1er constat, les harnais sont très confortables, bien plus que les harnais souples de SM:M2 à DLP. 2nd constat, le train a de la gueule ! Bref, on monte le lift, toujours très doux quand il s'agit d'un B&M, 1ère descente bien sympa, zéro-G-roll toujours aussi kiffant, une petite spirale pour la forme, et l'heartline roll final où je m'attendais pas à pendre autant dans le harnais mais que j'ai quand même beaucoup aimé. Retour en gare et très bonne machine ! Ok c'est pas un monstre d'intensité mais ça colle bien au type de train, et puis quand on voit le relatif échec de Furius Baco c'est très bien comme ça !


Très satisfait de ce N°80 !

Pour ce 1er tour, on était sur la partie gauche du train, Jess à l'extérieur et moi à l'intérieur. Perso, aucune vibration ou autre, un B&M dans toute sa grâce (soyons fous) par contre je n'ai absolument pas calculé les heads/foots choppers alors que madame si. De toute manière on sait qu'on ira reposer nos fesses avant la fin de la journée !

En sortant, direction Mammut, le mine train Vekoko du parc.
Là aussi, vu l'heure « matinale » moins de 10 min de file, donc on est bien content. Là où nous sommes moins ravis, c'est que bien que l'effort de thématisation est louable, le résultat fait cheap, tout comme la grosse file qui serpente au milieu et qui doit être bien énervante une fois remplie...
Bon par contre les trains ont du avoir un bon coup de peinture cet hiver car ils faisaient tout propre.

Pour en revenir au circuit en lui même, bah c'est le modèle de série, on a fait Calamity mine donc on connaît (même si la version belge a une meilleure déco), et le 3éme lift ne sert pas à grand chose, bien qu'il faut reconnaître que le tour est long avec ce rajout. Sympa sans plus du coup, bien pour les familles, mais je ne ferais pas l'affront de le comparer avec BTM ou Colorado Adventure !

Direction le raft, Jungle Rapids en sortant, alors que nous voyons les temps de file bien augmenter autour de nous.
Ce n'est pas encore le cas pour le raft qui nous annonce 5min (ce qui était vrai).
Vu qu'il ne fait pas encore hyper chaud, pause enfilage de K-way (on a assez pris de flotte hier) et on monte dans la bouée.
La déco est sympa, le circuit aussi mais pas super remuant. Ah madame me fait signe qu'elle n'est pas d'accord (ou elle le ferait si je ne tapais pas ce TR au boulot un jour férié où il n'y a personne) car elle s'est pris une bonne grosse vague.
Donc oui, il est plutôt cool, mais on préfère Fjord Rafting !


Quitte à continuer dans l'humidité …

Bref direction Fuga da Atlantide, qui nous annonce 45 min d'attentes ! Freinage d'urgence du coup, et un coup d'oeil à l'appli (pas génial) du parc pour regarder les temps d'attentes...

Verdict, bah pareil partout.
Du coup, pris d'une grosse flemme de faire la queue, on se dirige vers la boutique de coupe-files.

Allégé de 40€ chacun (oui ça pique un peu, mais comme nous ne savons pas quand nous reviendrons dans ce parc, on préfère profiter et si possible faire plusieurs fois certains rides) et dernière nous se trouve Blue Tornado, le SLC du parc.
On se tâte un peu, d'un côté j'avais relativement apprécié Vampire à Walibi Belgium (mais pas madame) de l'autre celui-ci a quand même moins bonne réputation. (et ce n'est pas les énormes panneaux de sécurité qui nous rassure...) Mais comme il n'est pas encore trop tard, on tente, il faut faire monter le coaster-count !

Au final, un SLC en bonne et due forme, j'ai relativement bien supporté, mais de là à dire d'avoir apprécié, non. Ça vibre, ça tape les transitions sont quand même bien foireuses, c'était pas glop.
On essaie donc de ne pas repenser à l'autre inverted ridé hier et on passe à la suite.

Ce coup-ci c'est la bonne !

Fuga da Atlantide, deuxième.
Déjà les sacs ne sont pas autorisés, et c'est soit des casiers payants, soit un coin avec des étagères sans surveillance où beaucoup de monde laisse son sac ceci-dit. On fait donc une confiance toute relative et on met notre sac dans un coin pas visible, « au cas où »

La déco est très jolie, bien que présentant quelques signes d'usure (notamment sur la statue de poséidon, qui contrairement à son pote Zeus, ne nous fait pas voir sa culotte) et le parcous assez long mine de rien pour un Shoot the chute... considéré comme un crédit sur Coaster Count !
Ça je savais pas, cela vient des rails ou des lifts à câbles ? (une première pour nous soit dit en passant). D'ailleurs ces lifts sont très rapides (et raides) et on sent notre petite chaise en plastique (qui fait très camping, lol) légèrement bouger sous notre poids, un virage en « faux-plat descendant » (oui car on ne peut pas la considérer comme une descente avec même pas 1m de dénivelé) et voici la 1ere descente, limite plus sensationnelle que sur le SLC voisin. Quelques embruns, voire un peu plus pour ceux au 1er rang, et on continue la balade. On admire la déco, on fait coucou à Poséidon et ses dauphins d'appartement et on remonte pour une descente similaire à la première mais plus grande, là aussi bien cool et humidifiante pour les 1ers rangs et retour à la gare.

Au final, dans le même genre, j'aurais tendance à préférer Poséidon à EP (du coup quelle attraction est sa résidence secondaire?) pour les sensations, mais d'une courte tête, Fuga ayant pour lui le point de la thématisation tout le long de l'attraction et du confort (car la 1ére partie de Poséidon est quand même bien secouante).


Une île flottante … volante !

Bon la Flying Island, madame l'a faite, mais pas moi, j'aime pas les hauteurs ! Du coup pendant qu'elle admirait la vue moi j'admirais une autre bestiole qui me tentait énormément et me faisait un peu flipper aussi.

*Bruit de déglutition *

Oblivion the black hole (esprits tordus s'abstenir)
La file étant entre-temps descendu (et madame aussi) à 20 min, on s'est dit qu'on se ferait la file classique maintenant, et qu'on se gardait  le coupe file pour plus tard. La 1ère partie de la file est sympa, un peu loufoque, mais vu qu'il n'y avait personne on ne s'y attarde pas et on ressort via un escalier et un pont pour les 20 mins d'attente. Les opérations n'étaient pas terribles, avec en général les 2 trains sur les freins de fin de parcours au moment où celui en gare partait, et donc on s'est un peu tourné les pouces en attendant les dispatchs.

Notre tour arrive, on se met à l'arrière (pas encore assez chaud pour tenter en 1st row) et c'est parti.
Bon c'est vrai que sur la 3éme et dernière rangée, le blocage en haut du lift est peu utile, mais la sensation de se faire aspirer dans la descente est très sympa ! Descente qui est juste géniale face vers le sol ! Car oui, c'est notre premier Dive Coaster ! J'étais d'ailleurs un peu stressé dans la file, mais tout s'était envolé lors de cette descente !! Ça fait du bien d'affronter ses peurs ! Une fois en bas de la descente, on passe dans un tunnel avec un effet de head-chopper nul, et direction un gros immelmann très sympathique ! (bien que je préfère son jumeau maléfique, le Dive loop), un petit bunny hop avec un prémice de floatter, une petite spirale pour la forme, et un heartline roll qui, à l'instar de Raptor, offre un bel hang time du fait de sa faible vitesse de rotation (Blue Fire si tu nous lis...bah changes pas) et arrivée dans les freins !

Alors oui je pense que certains dive américains sont bien meilleurs, mais en tout cas j'ai adoré ! Pas hyper intense, mais très agréable, un poil court, mais super fluide, on a kiffé !

Sorti de cette bonne petit bébéte B&M, la faim se fait sentir.
On finit par échouer au T-Rextaurant, dont je vous laisse deviner l'inspiration.
Au menu, restau de viandes qui proposent du vélociraptor et de je ne sais plus quel dinosaure.
Bien sûr il s'agit de viande d'animaux de notre ère et ce ne sont que les noms de menus, mais l'idée était bien sympa ainsi que la quantité. Bref une binouze et 50 cm de Ribs plus tard, nous levons les voiles vers notre prochaine attraction.

Ah et pour l'anecdote, j'ai mangé dans ce resto à inspiration Jurassic Park (avec même le coté des tables reprenant l'avant des jeeps) avec un vrai T-shirt Jurassic Park. Malheureusement là aussi on a oublié de prendre des photos.

Pour la digestion, direction I Corsari !
De bons échos entendu sur ce Dark-ride a thème pirates, bien que je restais mesuré par rapport au fait qu'elle avait subie une réhab importante cet hiver.
J'aime beaucoup l'idée de faire la file dans un galion, même si pour le coup, les files express et normale se rejoignent un moment pour à nouveau se diviser quelques mètres plus loin, ce qui doit occasionner quelques bugs de temps en temps je pense, car la signalétique est mal faite. On a failli se faire avoir, mais un rapide coup d’œil nous a permis de ne pas se tromper. On prend donc place dans un des nombreux bateaux qui jalonnent le parcours. Chose étonnante, ils fonctionnent par 2, ayant une barre de liaison entre eux. Chose encore jamais vue pour nous jusqu'à présent.

Le parcours est assez long, assez statique, bien entendu on a rien compris à l'histoire, mais on a bien apprécié, notamment la scène dans la « mangrove » ainsi que celle sous l'eau.
Après je suis un peu plus réservé concernant la réhab et les projections.
Je ne connais pas la version d'avant, mais j'ai trouvé qu'il y avait un peu trop de projections, et mal utilisés. En effet, il y a une histoire de fantômes pirates qui nous poursuivent ou  je ne sais quoi, mais sauf qu'au lieu de projeter leurs images sur des rideaux d'eaux, ou même des animatronics, ils sont projetés directement sur les parois qui jouxtent le canal, du coup l'effet ne marche pas des masses je trouve. Il y a un passage où via un rideau situé juste derrière le pont d'un navire, on a l'impression que ces pirates apparaissent directement sur leur vaisseau, et là ça fonctionne.
A 2m de hauteur sur une paroi rocheuse on se demande ce qu'il fout là.
Après ce n'est pas un défaut majeur, juste que je suis curieux de savoir ce que c'était avant.
Mais en tout cas, en termes de Boat-rides « piratique » je pense que je préfère I corsari à Piraten in Batavia. POTC étant forcément au somment de l'Olympe.

Quitte à faire du dark-ride, on continue avec Ramsès, Il Reveglio.
De dehors ça fait assez bizarre ce bâtiment égyptien avec ses 2 pediluves au pied, et la proximité avec le thème forestier de Shaman et Séquoia Adventure.
Ceci dit, c'est une constante dans le parc, aucune zone thématique, chaque attraction ayant son thème et tant pis si ça fait tâche. Je suis pas fan de l'idée et du résultat mais bon, il faut faire avec.
A noter que la zone d'Oblivion est la seule à proposer une cohérence avec ses voisines, à savoir la Flying Island et la tour Intamin.

Je m'égare et revient aux dieux égyptiens et autres.
La gare est moche, il n'y a que le coté opposé au quai de thématisé, et c'est une seule et unique pièce lorsque l'on rentre, du coup pour l'immersion c'est zéro sachant que la grosse partie de la file (en zig-zag) est aussi dans cette pièce.

On s'installe dans notre wagon dont on constate que la rangée du milieu a été sacrifiée pour installer le système électronique de tir. Pas bon pour le débit ça.  La visée est pas géniale car le pistolet est mine de rien assez lourd et c'est parti. Petit immobilisation en milieu de parcours et ça repart.

Verdict ? Ça devait être bien sympa avant la mise en place de l’interactivité, mais là bof, on ne regarde pas les décors du coup c'est dommage. D'autant plus que les terminators (rescapés de Movieland?)  font vraiment tâche dans cette théma égyptienne. Donc bof, et une pensée émue à Challenge of Toutankhamon !

On souhaite ensuite faire un tour de monorail pour faire des photos, qu'on ne fera pas vu la file, idem pour le kiddie coaster et le spinning Kung Fu Panda.

D'ailleurs cette zone est franchement moche, avec un méli-mélo de thèmes et des bons culs-de-sacs pour la gestion des flux.

Séquoia Adventure étant en SBNO pour la saison, on s'arrête regarder ce truc qu'on n'aurait pas fait quoiqu'il arrive car il à l'air quand même nul. Et on passe à Shaman, le nouveau nom de Magic Mountain, le looper Vekoma.

Coucou !

L'année dernière il était dispo en VR, d'ailleurs les vidéos tournent toujours dans la gare mais pas cette année. En même temps la VR on a testé sur Alpenexpress, c'est marrant une fois, mais c'est tout. Et je suis pas sur que ce soit très sain sur une bestiole comme ça.
Point positif : les nouveaux trains Vekoma à harnais souples ! Déjà testés et approuvés sur Space Mountain, on était bien content de les voir car à regarder le train tourner, on s'est dit que ça passerait pas comme une lettre à la poste.
Le parcours est basique, lift, demi-tour, descente, loop doublé (jusque là ça va) un virage un peu relevé avec un petit airtime au basculement et les doubles corkscrews. Et là dans le genre transition pourrie, la fin du virage et l'entrée dans le corkscrew est merdique, heureusement avec les nouveaux harnais, on ne tape pas mais c'est violent. En sortie de ces deux dernières inversions, une spirale qui tape bien et c'est fini. Ah non un petit coup de frein bien violent à la Indy ou Eurosat histoire de nous achever. HEUREUSEMENT qu'il y a ces nouveaux harnais, car c'est déjà bien violent avec, on n'ose pas imaginer ce que cela devait être avec les anciens, à part de la torture. Bref, il est fait, fuyons ! Sans trop de mal partout heureusement mais pas grisés non plus.

Afin de se remettre de ses mauvaises émotions, direction le Flume Colorado Boat, qui est pile le même circuit qu'à EP, déco mise à part.

On s'est un peu fait avoir à l'embarquement dans le sens où nous nous sommes mis tout devant (et jess encore plus) afin de laisser de la place à d’éventuels autres personnes de se mettre dernière nous. Sauf qu'il n'y aura personne … I got a bad feelin' about this !

Un peu stressé quand au taux d'humidité nous attendant, on part sur le parcours.
Comme déjà dit, on connaît, les seuls différences étant l'absence du mur renvoyant la vague au bas de la 1ere descente, et l'absence déjà plus remarquable de la grotte aux diamants.

Arrive la 2nde descente, alors qu'on a glissé entre les gouttes, et là aussi tout se passe bien... jusqu'à ce que la bûche sorte des rails de freinage et retourne à flotter proprement dit dans la canal... avec l'action de la descente et de nos poids, on a eu (enfin surtout Jess tout devant) une grosse vague sur le ventre et les jambes, histoire de bien être trempés jusqu'au soir ! Le tour se finit donc en mode-sous marin, avec 2 litres d'eau par chaussure.

Histoire de sécher et de ne pas avoir trop frais (car l'heure tourne et si autant en début d'après-midi on sentait bien le soleil à travers les nuages, là on ne sent que les nuages à travers les nuages) et direction donc le ciné 4D du parc !

Là aussi à priori il y a eu du neuf pour 2018 avec changement de film et de façade. La façade justement, bah c'est gris, c'est lisse et c'est donc moche. Le seul élément de déco étant une affiche pour le film diffusé qui est … San Andreas 4D.

Pour ceux qui ne le savent pas il s'agit d'un film catastrophe américain avec Dwyane « The Rock » Johnson qui doit sauver sa famille alors qu'un énorme tremblement de terre secoue San Francisco et sa maison bleue.  J'ai du le voir le film bien que je ne m'en souvienne que très vaguement, mais c'est du blockbuster de base. Le héros est trop fort, ça pète de partout, il sauve tout le monde in extremis (notamment sa famille bien blanche) et arrive même à raviver la flamme avec son ex-femme, si c'est pas mignon. Bref un film très prévisible et bourré de clichés de bases, plus ricain tu meurs.

Une fois passé la file d'attente parc à bœufs dehors, on attends comme des idiots devant les portes du main show avec pour unique passe-temps des extraits du film sur 2 pauvres TV. Un peu long mais avec hier on est rodés !

On rentre dans la salle de projection, et ouah les sièges sont hyper confortables ! Rien à voir avec le ciné 4D d'Ed Euromaus où j'ai mal à l'arrière train au bout de 5 min tellement c'est droit et pas rembourré (et dire qu'il y a des séances ciné là-dedans, ça doit être une torture!), ici c'est bien moelleux, correctement inclinés (bien mieux que les Vekoma locaux) bref, j'étais à 2 doigts de piquer du nez pendant les quelques minutes qu'ont duré le placement des autres spectateurs.

Arrive l'employé pour nous expliquer les consignes de sécurité (et me réveiller dans le cas présent) puis commence le film. Direct. Aucune présentation , pas de mise en ambiance. Juste ça démarre quoi.

Bon après les effets 4d sont pas mal rendus, il y a de l'air quand on approche d'un hélicoptère, des legs tickers, beaucoup de mouvements (mais alors beaucoup) ce qui fait que je le déconseille juste après manger car pas sur que ça facilite la digestion ! 

Un truc qu'il y a aussi c'est des projections d'eau. Enfin de la brume plutôt. Il y a pas mal de scènes qui se passent sur un hors-bord (après qu'un tsunami ait ravagé SF) et du coup ils nous balancent cette brume en pleine tronche. C'est marrant une ou 2 fois, mais j'ai trouvé qu'il y en avait trop souvent et surtout trop longtemps ! Tellement longtemps qu'on ne voyait plus l'écran à certains moments.

Bref un ciné 4D correct sans plus. La qualité d'image était au rendez-vous (film récent aidant), entendre The Rock parler Italien assez drôle (oui la voix va pas du tout avec le personnage), juste que les effets sont moyens, et surtout que de présenter des extraits d'un film, sans mise en situation, fait qu'on ne rentre pas trop dans le jeu. Au final juste mon dos était content d'être bien assis pendant quelques instants !

En sortant, on se dirige vers la tour de chute-libre.

La seule photo en ma possession !

Space Vertigo !

Autant j'aime beaucoup le fait que le thème reste a peu prés raccord avec le Dive et la Flying Island (c'est à dire un thème vaguement spatial), autant je trouve dommage qu'elle se trouve à côté car elle ne ressort pas !

Vu sa faible hauteur (40m qui me font quand même la regarder d'un sale œil), elle ne ressort absolument pas à côté de ses 2 copains de la même hauteur ! Là où à WB, WRA et surtout PaW elles ressortent majestueuses et très impressionnantes, là elle fait tout écrasé. Sensation augmenté aussi je trouve par la « coiffe » situé au dessus de la tour, qui gâche aussi l'impression de la tour.

La file est presque entièrement décoré sur l'espace, bien qu'elle fasse très datée. Elle m'a un peu rappelée les files de Spatiale Expérience et de feu Eurosat 1er du nom. Bon on n'aura pas le temps d'admirer plus en avant car voici qu'on embarque, et que mon petit cœur s'affole un peu.
On se place face à Oblivion, ici pas de choix de nacelles, c'est que du Sit Down (limite je préfère car je flippe encore plus sur du stand-up et c'est pas agréable pour notre anatomie) et c'est parti.
Méthode du « je-ne-regarde-pas-en-haut-pas-en-bas-droit-devant-moi » (à prononcer très vite) ce qui tombe bien car devant il y un joli coaster à admirer. Pas longtemps car nous voici déjà dans le chapeau de la tour, bien rouillé et poussièreux (faudrait mettre un coup de propre les gars), j'arrive à lever les bras et pan ! On descend !

Bonne sensation de chute, comme sur toutes les Intamin, mais brève en comparaison de Hurakan condor, normal me direz-vous qu'on sait que la version catalane est plus de 2 fois plus haute.
Et vous savez quoi ? J'ai trouvé ça trop petit ! Comme quoi la peur c'est dans la tête (et là Madame va criser en lisant ça car je l'ai soulée avant de la faire car j'étais stressé ! )

Du coup parti sur cette lancée, on se refait un coup d'Oblivion !


Là ça va


Là un peu moins


Et là c'est trop tard !


Et là ? Là on lève les bras !

Cette fois ci on tente au 1er rang ! Madame à l'extrémité gauche (par galanterie bien sur) et moi juste à sa droite.

Il est clair que quand le train démarre, le fait d'avoir les pieds juste au-dessus du rail fait son petit effet sur un Floorless, et encore ce n'est rien vu ce qui nous attend ! Comme vous le savez certainement, quasi toutes les dives machine ont un système de freins sur le haut de la descente, ce qui amène les passagers du 1er rang à être pendu dans le vide, uniquement retenu par le harnais.
Même pas peur, on lève les bras (enfin on essaie car c'est pas très large l'espace entre les bras sur un B&M) et c'est parti !

Toujours aussi kiffant que le matin, voir même plus vu la situation au 1er rang et le fait que la bête est bien chaude. Du coup le très leger floatter sur la bosse se transforme en léger airtime bien sympathique. Bon le parcours n'a pas changé depuis tout à l'heure mais on a encore une fois beaucoup aimé !!

Retour ensuite au Mine Train, parce que pourquoi pas.
Au final autant ce matin ça allait autant là ça vibrait un peu trop pour être vraiment agréable.

Dans ces entrefaites il est déjà 17h, du coup on zappe les trucs aquatiques, la température descendant nous n'avions plus vraiment envie d'être mouillés. On se fait donc un tour de petit-train, le Transgardaland Express, seule attraction rescapée de l'ouverture du parc en 1975 après avoir un peu tourné en rond pour en trouver l'entrée.

Contrairement à beaucoup d'autres exemplaires du genre, il n'y a qu'une station, et vu son âge, elle est très loin de faire le tour du parc. J'en profite pour faire quelques photos qui ne rendront rien du tout et se poser 5 minutes. Le tour doit durer une petite dizaine de minutes, et possède 2 petites parties Dark-ride ridiculement kitsch à bases d'animaux et autres, un peu dans l'esprit It's a Small world (mais de loin hein!)

En redescendant, il est 17h30. Alors oui, j'ai bien dit qu'on a mis 10 min à faire le tour, c'est juste qu'avant de faire le train, on s'est baladés un peu, on a fait une pause crêpe, etc.. ce qui explique cet ellipse de 30 minutes.
Sachant que les dernières attractions nous attendent, retour à la case départ avec …


Raptor qui se cache un peu !

Cette fois-ci, nous serons en 1st row, sur le côté droit du train, avec Jess à l'intérieur et moi à l'extérieur.

Forcément, la bête étant plus chaude qu'à 10h du matin, elle était bien plus sympa ! J'ai d'ailleurs mieux profité de la théma et des interactions avec celle-ci ce tour-ci . Est-ce le fait d'être à droite ou au 1er rang ? Je ne sais pas mais même si ils ne sont pas extraordinaires, ces effets de collisions ajoutent beaucoup au ressenti.

Dommage juste que les effets d'eau dans la spirale n'étaient pas activés, ça aurait encore eu plus de gueule.

Et oui, je rejoins madame sur le fait que sur la partie extérieure du train, il y a quelques soubresauts, mais qui doivent se compter sur les doigts d'une main d'une part, et franchement négligeables de l'autre. Pour le reste, le confort est parfait !

Et c'est sur ce tour de Raptor que notre journée à Gardaland se termine. Nous n'avions plus envie de remarcher jusqu'à Oblivion car le parc est mine de rien très grand, on aurait pu se refaire un tour de Raptor, mais nous avions épuisé notre réserve de passage avec le coupe-file et celle classique affichait encore 20 minutes .

Du coup, on a flâné en direction de la sortie en essayant de chercher un magnet pour le frigo (oui on essaye d'avoir un magnet pour chaque parc et/ou ville visité, autant dire qu'on ne voit plus beaucoup sa couleur à ce pauvre frigo)

Magnet qu'on finira par trouver dans une boutique situé au niveau du parking.

Un micro-poil de bouchons pour sortir du parking (15 min EASY) et de retour à notre chambre pour une bonne nuit de sommeil.

Verdict sur Gardaland ?
J'ai bien aimé ! C'est pas ouffissime hein, mais il y a quand même beaucoup à faire ( +6 !! 85 au total) le parc est grand, vallonnée ce qui est toujours sympa, dans l'ensemble bien entretenu.

Après c'est sur qu'outre les coasters suisses, c'est pas génial mais comme ces deux là sont très sympa ça fait rien.  Les employés étaient relativement efficaces et sympathiques, rien de particulier à signaler, les tarifs raisonnables (exceptés peut-être les coupes-files).

Non le plus gros reproche pour moi, c'est vraiment la thématisation. Non pas qu'il n'y en a pas, certaines attractions sont très jolies et bien intégrées. C'est juste qu'il n'y a aucune cohérence ni univers proprement dit, ce que je trouve un peu dommage.

C'est n'est donc pas mon parc préféré en Europe, il faut aller voir prés de Cologne pour cela, mais une très sympathique découverte néanmoins !!


Mercredi 03 Mai : Visite locale à Sirmione.


Aujourd'hui c'est mercredi le jour des enfants ! Nous on s'en fout c'est pas encore le cas.
Ce dont on ne se fout pas par contre, c'est la grosse pluie bien déprimante dehors, histoire de bien rajouter une couche sur le fait que demain c'est la reprise (pour moi, madame a fait traîner toute la semaine la veinarde) !

Du coup avant de reprendre la route direction la capitale des Gaulles, un petit arrêt tourisme à Sirmione, qui est une petite bourgade posée sur la presqu'île présente à la pointe sud du lac de garde.

Pas trop de bla-blas, c'était bien sympa (surtout qu'il s'est arrêté de pleuvoir une fois arrivé), et les photos sont le plus parlantes.

Petit château posé directement sur l'eau


Autre angle de vue


Avec nous en prime !




Avec le soleil la vue doit être bien plus jolie …


Copain ?



Étrangement, tout n'est qu'hôtel pleins d'étoiles, restaurants et autres magasins de souvenirs






A noter qu'on trouve des ruines romaines tout au nord de la presqu'île, que nous n'avons pas visitées par manque de temps, même si on aurait bien aimé !

Pas trop de circulation pour rentrer, et environ 6h plus tard, nous étions de retour à la maison. 

Et voilà, c'était mon 1er TR complet écrit, et j'ai du faire un gros pavé !

En tout cas merci à tous d'avoir pris (ou de prendre) le temps de me lire, et à la prochaine fois !!
Coaster Count : 122 (v'là les flics !)