Auteur Sujet: [Disney + Studios Paris ] 06/05/18  (Lu 2380 fois)

Hors ligne Manuuu

  • Essaye de prononcer Eejanaika sans bégayer
  • *
  • Messages: 69
  • Karma : 2
[Disney + Studios Paris ] 06/05/18
« le: 07 Mai 2018, 10:08:41 »
Hello à tous !

Je me permets de faire un TR sans photo pour le coup, vu que vous connaissez déjà très bien l'engin, et que j'en ai pris assez peu en vérité... C'est davantage pour exprimer un ressenti après ma 1ère (eh oui!) expérience à Disneyland Paris. Au programme, journée chaude, chargée, du monde (mais avec des attentes finalement plutôt raisonnables). Bref, tout pour passer un "moment inoubliable" ? A noter également, et nous étions au courant donc pas de regret, les réhabilitations de Crush Coaster et de Phantom Manor. Ce sera peut-être l'occasion de revenir à nouveau... quoique.

Bien, après avoir passé la saison passée à faire des allers-retours au Parc Astérix, je dois dire que l'accès direct RER à Disney est un plus évident. Surtout que la gare est en plein dans le village Disney qui nous amène jusqu'à l'entrée des parcs. Bref, à peine sorti du train et, hop, on est dans le bain.

Walt Disney Studios

On entame notre journée par le petit parc qui est censé reproduire des studios de tournage. 9h27, on se cale dans la file d'attente extérieure de la tour de la terreur. Elle ouvrira quelques minutes plus tard et hop, on franchit la grille d'entrée. Passé le parc à boeuf aussi original qu'un Six Flags, la théma de l'intérieur du bâtiment est franchement bluffante. Du détail des toiles d'araignées aux portes d'ascenseur légèrement embouties, le sol, le plafond, les peintures, bref, du grand art. C'est aussi notre premier contact avec les opérateurs et ils sont agréables, et en parfaite harmonie avec l'attraction. On se cale devant une première porte, qui cache un pré-show. Cette salle a pour objectif surtout de nous développer la thématisation de l'attraction : la quatrième dimension (ce qui, pour un fan de série comme moi, est d'un goût plus qu'honorable). Pendant que la vidéo passe, Marie se blottit contre moi, redoutant qu'un truc pas cool arrive mais en fait, non, on nous demande d'avancer par une porte dérobée au fond de la pièce. Et là, de nouveau un joli kick dans la face, on passe dans une sorte de salle des machines, des tuyaux, des trucs de partout, c'est p***** de bien fait, et on se fait dispatch dans l'ascenseur de droite. 5 minutes d'attente et on s'installe confortablement (enfin, non, les assises font un peu mal au cul). Alors je précise que je n'avais AUCUNE idée de ce que nous réservait la tour. Je pensais que c'était une simple tour de chute mais non, elle est propulsée, sans compter la théma vraiment bien réalisée aux différents étages (en particulier un qui est un vibrant hommage au générique de la série). En terme de sensations, c'est vraiment vraiment vraiment cool : mass airtime ! Pour preuve, le sac a dos que j'avais à mes pieds s'envolait et nécessitait que je le tienne pour qu'il n'aille pas embêter nos voisins. On ressort de là avec une grosse banane. Même si on n'atteint pas les sensations de la tour de Phantasialand, l'expérience globale est une franche réussite. Voilà que notre journée démarre bien ! (et pourtant... (teasing de la suite))

On se dirige alors vers Rock n Roller coaster, pour s'apercevoir que cet endroit du parc est particulièrement moche - alors oui, ça fait très studio, mais c'est pas parce que c'est réaliste que c'est beau ;) Du béton de partout, des enseignes d'attraction cheap, certainement l'endroit le plus laid du parc digne de la foire du trône. Mais on s'en fout, on est là pour prendre des G ! Donc Rock, ça donne quoi ? Je vous passe nos impressions sur la file et la salle de pre-show qui restent anecdotiques pour se concentrer sur le coaster. Ah oui, juste avant, c'est là que nous nous rendons compte également, ce qui se confirmera par la suite, que Disney est très friand d'attractions avec des files d'attente classiques parallèles. Pour ma part, c'était la première fois (hors pass express/rapidus ou single rider évidemment). On verra ça en tout cas dans de nombreuses attractions durant la journée. Bref, le coaster, donc ça commence par l'embarquement. Aïe. Oui, on est dans un Vekoma. Les assises sont les même que dans Goudurix. C'est donc de la grosse m****. Impossible de laisser reposer son dos sous peine d'avoir deux entailles de haut en bas sous chaque omoplates. Le launch est lui franchement cool. Et puis après c'est essentiellement le noir, les changements de direction qui font mal, en somme, la machine à laver. On ressort de là en se disant "plus jamais", à peu près aussi désemparé qu'en ressortant de Spatiale Experience par exemple. Parce qu'en fait, déjà, Goudurix, ça fait mal, mais au moins on peut se préparer et anticiper le layout. Alors forcément, dans le noir, c'est bien bien bien (bien) pire.

On se dirige ensuite vers Ratatouille avec une zone de toute beauté reproduisant le vieux Paris. L'attente classique est déjà à 40 minutes. On ne se fait pas prier et on va dans la single rider. En 5 minutes, on embarque. Et on est passé tellement rapidement dans la file qu'on n'a pas vu qu'il y avait un endroit pour récupérer des lunettes 3D ! Du coup on devient essentiellement spectateur plutôt qu'acteur de l'attraction. Mais ça me permet d'admirer la technologie de ces trains et le ballet des wagons qui s'organisent comme des fourmis. Vu qu'il n'y a pas de rail, j'imagine que ça fonctionne par électro-magnétisme. Un peu déçus en ressortant de ne pas avoir profité de la 3D, je me dis qu'a posteriori (et vous allez comprendre plus loin pourquoi) c'était plutôt une bonne chose !

Juste à côté, la zone Toy Story avec RC Racer nous fait de l’œil. Au bout de 20 minutes d'attente, l'opérateur passe dans la file et indique qu'il y a une avarie. Encore minimum 10 à 15 minutes de réparations de prévue, sachant qu'on en était qu'à la moitié de la queue, on se décide d'abandonner pour continuer notre périple. Il doit être environ dans les 11h à ce moment précis, on fait le tour des studios pour se rendre compte qu'il n'y a plus rien d'autre qui nous tente. On se tâte à refaire un tour de la Tower, mais l'attente atteint déjà les 40 minutes... Tant pis, ce sera une journée avec uniquement des one shot a priori. On s'en doutait un peu de toute façon puisque, malin que nous sommes, nous avions checké la veille les temps d'attente sur l'application.

Disneyland

Maintenant, place au parc principal. Le premier contact avec la main street est assez dingue. Bon, la parade est en cours ce qui nous empêche réellement de profiter des décors mais quand même, c'est long, et inconsciemment on se dit "mais ce ne sont que des shop ???" Une petite photo devant le château plus loin et direction Frontierland. L'objectif est de faire BTM le plus tôt possible vu que c'est l'attraction qui a l'air d'avoir l'un des plus long temps d'attente. Bien sûr, on se casse pas la tête à faire la queue traditionnelle, on fonce sur les fast pass. Heure prévue : 14h35-15h05. Il est 11h35 à ce moment précis. Deux jeunes s'approchent alors de nous pour nous proposer d'échanger leur fast pass - ils veulent aller voir un spectacle mais leur fast pass démarre à 11h45, soit dans dix minutes. On accepte illico et on s'engage dans la file du fast pass. Nous arrivons précisément devant l'opératrice à 11h43, qui accepte tout de même de nous laisser passer pour deux minutes d'avance ! Merci à elle :p Bon, et dix minutes plus tard, nous nous installons dans les sièges très confortables (sans ironie !) de BTM. En soi, l'attraction n'a rien d'exceptionnel mais ça reste très sympathique malgré tout, notamment pour son interaction avec les décors. J'ignorais également qu'il y avait (un peu plus que) quelques éclaboussures. Par ce temps chaud, c'est du pain béni. Seul point négatif : le bruit lors des lift, qui se font systématiquement en intérieur. Obligé de se boucher les oreilles! La rumeur dit que Colorado Adventure de Phantasialand est bien supérieur à BTM : de notre côté, on n'a pas senti de grande différence franchement. Cela reste des coasters familiaux assez peu intéressants dans les deux cas en réalité.

Alors je vous passe nos balades pour apprécier les décors évidemment, et puis nous nous dirigeons vers Indiana Jones. On prend un fast pass pour 12h30-12h45 (il me semble), il est alors midi et on se pose à l'ombre pour manger notre pique-nique. A noter qu'on a essayé de trouver des bancs mais il y en avait très peu dans cette zone, et quand il y en avait, ils étaient tous pris. Du coup on a mangé par terre juste à côté des fast pass d'Indiana Jones, et nous n'étions pas les seuls (une bonne vingtaine de personne je dirais).

Bon, et Indi, alors ? Pour faire simple, ça ne fait pas aussi mal que ce que j'avais pu lire à droite à gauche. Ceci dit, Marie à côté de moi m'a dit s'être prise plein de baffes donc j'imagine que j'ai eu un peu de chance. Le truc fun, tout de même, c'est quand même le premier wild mouse (oui, parce que c'est à peu près aussi intéressant qu'un wild mouse) que je fais à avoir un looping. Bref, au suivant.

Et le suivant, c'est le Pirates des Caraïbes. Une petite demi-heure d'attente plus tard, dans une queue ultra bien thématisée, on embarque. C'est un bateau, y a des décors que Marie a trouvé fabuleux, que j'ai pour ma part trouvé aussi joli mais oublié dès que je suis sorti de l'attraction, y a deux mini drop qui ne mouillent pas du tout (nous étions au premier rang) et voilà, c'est mignon, reposant, c'est tout.

Ensuite, direction Fantasyland pour faire It's a Small World. Alors même topo que le précédent, mais je crois que je préfère celui-là, parce qu'au moins, une ambiance s'y dégage, avec sa fameuse musique à se faire percer un deuxième anus au niveau du crâne. C'est coloré, y a un style visuel charismatique, loin des flammes et des bateaux échoués qu'on a déjà vu 150 000 fois dans pleins d'endroits. Bon, par contre on a attendu plus longtemps mais voilà, je crois qu'en venant à Disney, il fallait au moins se taper ces deux dark ride. Alors tout de même, le petit point négatif pour It's a Small World, c'est le plafond qu'on voit beaucoup trop (mais objectivement, je vois pas trop comment ils pourraient faire en sorte qu'il disparaisse...).

Allez, dernier chapitre, Discoveryland. Il est temps d'aller tâter l'Hyperspace Mountain. Pour ma part, en terme d'attraction, il s'agit pour moi de l'emblème du parc, donc j'en attendais pas mal. Je suis d'ailleurs un peu déçu de ne pas avoir connu sa théma originale même si... en vérité, la file d'attente n'a aucune théma particulière, si ce n'est aujourd'hui quelques tableaux de vaisseaux Star Wars accrochés ici et là. Même, juste avant l'embarquement, une salle avec deux luminaires représentant des astres autour d'un soleil a été conservée, dans le plus pur esprit Jules Verne / Steampunk. Bien, et donc le coaster ? L'assise est désagréable, à peu près du niveau de Rock (est-ce la même ? je n'en suis pas sûr) mais le harnais est différent. En plus d'un harnais solide classique, un harnais souple en-dessous a été rajouté, et je crois que les ingénieurs qui l'ont conçu sont de vrais idiots. Je fais 1m75, Marie 1m70... autant dire que nous ne sommes pas non plus très grands. Marie s'installe la première et ferme le harnais de manière un peu trop brusque. Ses épaules sont broyées. Elle ne peut plus bouger et a mal sans même que le coaster ne se déplace. Elle me prévient et je fais en sorte de ne pas trop le fermer, mais même en faisant attention, le haut du harnais souple qui est en contact avec mes épaules créé une vraie douleur et un inconfort de dingue. Et impossible de s'enfoncer davantage dans le siège pour libérer de l'espace. Bref, si tu fais 1m60, ça doit être vivable. Donc forcément, quand tu démarres une attraction dans cet état d'esprit, ça ne peut pas bien se passer après. En position de launch, ceci dit, c'est un peu plus supportable. Du fait de son inclinaison, le harnais m'opresse un peu moins. Le launch n'est pas très puissant et il n'y a aucun airtime au sommet (à quoi diable ça sert de faire un launch incliné dans ce cas bon sang de ...***€€€$$$### ?). Et puis c'est la machine à laver dans le noir. En pire que Rock en vrai, car en plus, l'attraction est intense ! Sauf qu'inconfort plus intensité = pas bien, pas bien du tout. Quand je ressors, je me dis que c'est probablement la pire attraction que j'ai ridé depuis que je m'intéresse aux parcs d'attraction. Peut-être que mon échantillon est encore faible mais je ne lui vois aucun concurrent direct. Goudurix est un chef d'oeuvre à côté...

Pas le temps de digérer cette vraie déception que nous poursuivons notre épopée intergalactique dans Star Tours. Ici, la théma est franchement classe dans la file d'attente. Enfin, on se croirait dans Star Wars ! Marie avait quelques vagues souvenirs de cette attraction qu'elle avait pu faire quand elle était petite. Mais grosso modo, on y allait à l'aveugle. Il s'agit donc d'une sorte de cinéma dynamique en 3D. Pour le coup, l'histoire est amusante avec quelques clin d’œil à la trilogie originale. Cependant, notre expérience a été gâchée par l'aspect 3D de la chose : nous sommes tous les deux pris d'un sentiment de nausée (signe en général d'une mauvaise technologie 3D - et du coup, on se dit a posteriori que c'était peut-être une bonne chose pour Ratatouille d'avoir loupé la 3D ?!). Pour avoir fait diverses choses en réalité virtuelle notamment, cela faisait longtemps que je n'avais pas ressenti ce sentiment de malêtre. Heureusement, nous sommes à la fin de la journée... en tout cas, nous avons fait tout ce que nous voulions faire. Il est à peu près 16h30.

Bilan

Du coup, on décide juste de se balader dans le parc et apprécier les décors. Le château, Adventureland... et puis la main Street dont on visite les entrailles. Eh oui, pour répondre à la question du début de journée, ce ne sont QUE des boutiques. Et à partir de ce moment, tout commence à s'emboîter dans ma tête. Le parc profite de décors parfois majestueux, mais finalement incroyablement vides. Et lorsqu'il y a quelque chose, c'est plus souvent une boutique qu'une attraction. Et lorsque c'est une attraction, c'est souvent quelque chose de très facilement oubliable (hors spectacle que nous n'avons pas fait parce que ça ne nous intéresse guère).

Au final, ce Disneyland que nous avons expérimenté a autant de charisme réel qu'un centre commercial, et c'est le reproche le plus important que je peux lui faire (d'ailleurs je ne parle pas des prix pratiqués par les boutiques... ! wow). C'est un parc finalement assez superficiel pour lequel je n'ai pas ressenti de magie, contrairement à Port Aventura (farniente parc), Europa Park (diversité parc) ou Phantasialand (cocon parc) par exemple. Peut-être que je me serai laissé davantage porté par la beauté vide de ses décors si ses attractions avaient été plus marquantes, mais c'est quand même ce sentiment qui prédominait à la fin de la journée. Ce qui ne m'était jusqu'ici jamais arrivé après avoir passé une journée dans un parc. Alors pour équilibrer un peu ce bilan peu glorieux, je noterai tout de même quelque chose d'assez impressionnant : la présence humaine. Le nombre d'opérateurs à chaque attraction et d'employés présents dans le parc est carrément dingue. Et il faut au moins cette dose d'humanité pour faire oublier ce mercantilisme dégoulinant par tous les pores !

Alors je garde tout de même espoir qu'avec le plan d'investissement annoncé, le parc se fasse une vraie place dans la catégorie coasters. Mais ce n'est probablement pas demain que je retournerai tirer les oreilles de Mickey.

Hors ligne xxxx-GDPR-DEMANDE

  • S'accroche à son chapeau dans BTM
  • ***
  • Messages: 1788
  • Karma : 0
[Disney + Studios Paris ] 06/05/18
« Réponse #1 le: 07 Mai 2018, 13:01:40 »
Hello Manuuu, une petite question indiscrète : tu as quel âge ? Juste pour savoir le contexte de ta première visite à Disneyland Paris, on n'a pas le même regard si on a 18 ans ou 40 ans. ;)

Que dire ? Je trouve que ton TR est très triste. En vrac :
 - RNRC c'est de la m****.
 - HyperSpace Mountain c'est de la m**** aussi.
 - Pirates des Caraïbes : "mignon et c'est tout".
 - S'asseoir par terre pour manger un pique-nique...

Tu étais dans une mauvaise journée ou quoi ? Pour une première visite, se faire un avis aussi définitif ("autant de charisme réel qu'un centre commercial"), partir à 16h30 en n'ayant pas fait la moitié des attractions du parc... Désolé si je juge sévèrement, mais c'est d'une tristesse.

Ou alors c'est ta copine qui t'a entraîné là-dedans et tu avais fermement décidé par avance que bouhh, tu ne te laisserais pas embarquer dans l'ambiance des parcs ?

Hors ligne loganleoni

  • Se mange une baffe dans un SLC
  • ***
  • Messages: 744
  • Karma : 1
Re : [Disney + Studios Paris ] 06/05/18
« Réponse #2 le: 07 Mai 2018, 14:16:53 »
Waouuu carrément  :o

Goudurix un Chef d'Oeuvre comparé à Space Mountain ? Ok pour le manque d’intérêt certain de Rock mais il n'est pas non plus d'un inconfort dingue... Pour les nouveaux harnais, nous avons approximativement la même taille (1M74) et il ne me fait pas particulièrement mal même si il est vrai que les mouvements sont limités... Cependant, c'est au profit d'une plus grande fluidité de parcours d'ou que je ne comprend pas ton avis sur Space Mountain....

Qualifier les décors de Disneyland de vides je ne comprend pas non plus.... A tu visité le passage enchanté d'Aladdin ? A tu visité le Nautilus ? A tu visité la cabane des Robinson, le chateau de la belle au bois dormant ou encore Adventure Isle ????? Tant de décors remplis de secrets cachés.... La Main Street est remplie de magasins et de restaurant car c'est justement son intérêt principale j'ai envie de dire...

Pour le coté Pic-Nic, perso je ne peux pas juger car la plupart du temps je consomme sur place tant Disneyland offre des possibilités variés et pour tout budgets...

Pirates des Caraibes mignon et tu compares en disant que la balade est vues à travers plusieurs parcs.... Sauf que à la base, c'est les autres parcs qui ont pompé l'idée à Disney donc  :-\

Enfin, je ne suis pas un Disney fan loin de la, mais qualifier Disneyland Paris de vulgaire centre commerciale, j'ai du mal à croire ce que j'ai lu vraiment... Je ne sais pas à quoi tu t'attendais en visitant le resort Parisien, mais visiblement c'est loin très loin même de tes attentes !

Hors ligne cmoiromain

  • Tire la queue du Mickey à Disneyland
  • ***
  • Messages: 1170
  • Karma : 7
Re : [Disney + Studios Paris ] 06/05/18
« Réponse #3 le: 07 Mai 2018, 14:48:16 »
Je rejoins les autres, je trouve ton point de vue très sévère. Peut-être en avais-tu une trop grande attente ?

Le plus grand intérêt que j'ai pour ce parc, ce ne sont pas les attractions (qui sont, comme tu le soulignes, assez anecdotiques). On trouve beaucoup mieux ailleurs, toutes catégories confondues. L'intérêt, c'est justement cette "beauté vide", un niveau de détails utlra poussé qu'on ne trouve, pour le coup, nulle part ailleurs. Logan t'a cité le Nautilus, l'arbre des Robinson et le passage d'Aladdin, qui sont de vraies merveilles à visiter (et où il n'y a jamais d'attente). J'ajouterai aussi le fort à l'entrée de Frontierland, ou les grottes et ponts de singes dans Aventureland. Toutes ces zones sont hyper belles, et on peut y passer beaucoup de temps à juste regarder ce qui se passe autour de nous. Et si tu connais des centres commerciaux aussi joliment décorés, je veux bien l'adresse.

Après, si ce n'est pas ta tasse de thé, je peux comprendre. Je suis un peu comme ça aussi, même si pour moi la théma est un point très important, la qualité et la diversité des attractions reste le point le plus important. Du coup je préfère largement Europa Park ou Phantasialand à Disney, sans hésitation.

(petite question pour les harnais de Space Mountain, vous étiez en genre de débardeur ? Parce que perso, avec mes 1m75, je trouve au contraire les nouveaux harnais bien plus confortables, mais j'imagine qu'avec un haut sans manches ça peut frotter et brûler la peau... Et puis pour ce qui est de l'intérêt de SM et RNRC, mon conseil c'est de toujours viser le fond du train : on a le temps de 1. voir où on va (on suit le reste du train) et 2. voir les décors (à l'avant ils s'activent trop tard, on n'a pas le temps de les voir))

Hors ligne Manuuu

  • Essaye de prononcer Eejanaika sans bégayer
  • *
  • Messages: 69
  • Karma : 2
Re : [Disney + Studios Paris ] 06/05/18
« Réponse #4 le: 30 Mai 2018, 18:36:05 »
Ah j'ai zappé de répondre. Donc euh j'ai 30 ans passé, mais je ne sais pas si je dois répondre à cette question vu ce qu'elle a l'air de sous-entendre... !

Du coup au niveau des harnais de Space Mountain, on était tous les deux en t shirt il me semble. J'ignore pourquoi mais mes épaules étaient broyées une fois le harnais baissé, elle n'avaient aucun moyen de se mouvoir, d'où le terrible inconfort. Autant j'ai jamais été sensible aux baffes que certains peuvent prendre dans diverses attractions (genre Goudu) parce que j'arrive à me tenir globalement bien droit sans bouger, autant le fait d'être bloqué au niveau des épaules (le harnais produisait une douleur non négligeable même à l'arrêt) m'a posé un gros soucis. Et pourtant j'avais pris soin de ne pas trop le baisser suite à l'avertissement de Marie.

On est parti vers 17h30, après Star Tours on s'est baladé pour reprendre nos esprits nauséeux. Donc oui on s'est baladé au niveau du passage d'Aladin, on s'était aussi baladé dans Adventureland entre Indiana et POTC, au niveau de l'arbre bidule et sur l'un des pont de singe. De ce point de vue, Frontierland et Adventureland sont visuellement mes 2 land préférés du resort, et sont magnifiques. Mais en même temps, un film superbe visuellement sans scénario, bah ça ne peut pas faire un bon film... Et je trouve que Disney pêche clairement par son manque d'investissement depuis 10 ans. Petite nuance tout de même, nous ne correspondons évidemment pas tout à fait à la cible (j'en ai conscience et je pense l'avoir tout de même bien souligné...) puisque la question des spectacles est pour nous la plupart du temps très satellitaire (autrement dit : on en fait si vraiment on a rien d'autre à faire).

Maintenant, je garde quand même un super souvenir de la tour de la terreur par exemple... Okay, je compte les points positifs sur les doigts d'une main, mais ne dites pas que je n'en trouve pas non plus... !

Hors ligne Shadowdefiler

  • S'accroche à son chapeau dans BTM
  • ***
  • Messages: 1638
  • Karma : 7
  • Hang on!
    • http://alexandrej-3dworkbook.blogspot.fr/
Re : [Disney + Studios Paris ] 06/05/18
« Réponse #5 le: 01 Juin 2018, 20:43:11 »
Manuuu je vais un peu défendre ton point de vue,

J'ai visité Disneyland quand j'étais encore dans la force de l'âge, vers 22 ou 23 ans...il y a dix ans à peu près quoi.

Et bien j'ai fait sensiblement le même constat que toi. Oui les décors sont vraiment beaux maiiiis...ça suffit pas à faire un bon parktrip.
Pirates des Caraïbes au final je m'en souviens peu, je me souviens juste que c'était plus sobre qu'à EP et que du coup je trouvait ça plus cohérent (moins bordel) mais on me dit qu'EP s'est arrangé pour rendre sa version plus sobre que jamais :p.

Space Mountain j'en garde pas non plus un souvenir impérissable, je crois que j'aurais préféré la toute première version en mode Jules Verne.

En fait je vais raccourcir, il n'y a que deux attractions qui m'aient vraiment marqué là bas : La tour de la terreur et Indiana Jones parce que c'est par lui qu'on a terminé en enchaînant les tours et que ça caillait grave (En Février).

Globalement j'ai été plus dérangé par le côté mercantile outrancier, la démesure paradoxalement assez "vide" comme tu dis (surtout les hôtels gigantesques mais fadasses à l'extérieur), un peu froissé aussi par la dominante accentuée de l'Américain partout, les tarifs de marteaux, etc...que séduit par une immersion magique/ féérique qui m'a fuit dans l'ensemble.

Après je comprend que ce parc puisse plaire, mais depuis cette visite : je n'ai aucune envie d'y retourner. De tels tarifs pour 80% de boutiques hors de prix. Hors de question.
En fait j'ai eu la désagréable sensation de me faire faire les poches. Pour être clair, ça m'a semblé très Parisien comme endroit et pour moi, Paris à part pour la beauté de ses monuments historiques : Meh.

Un gros centre commercial bien décoré avec quelques attractions sympas quoi, comme tu dis donc avec DLRP : pas besoin de leur ********* d'Europa City ! Lol

 ( Ah pour être honnête phantom manor était fermé lors de ma visite, là par contre j'ai peut être raté un bon truc)

Mais je reprécise que ceci est mon avis, je le dis sincèrement (pour preuve je ne consulte quasiment jamais les sujets dédiés à ce parc ici même parce que ça ne m'intéresse pas de retourner par là bas) mais je comprend fort bien qu'il y en ait pour valider et apprécier ce genre de parc.


Hors ligne Vinsvins

  • Nouveau membre
  • Messages: 5
  • Karma : 0
Re : [Disney + Studios Paris ] 06/05/18
« Réponse #6 le: 06 Juin 2018, 16:01:10 »
Je fais 1m85 et hyperspace mountain ne m a absolument pas fait mal du tout je l ai fait il y a un mois ... je te trouve très très sévère également tu sais a quoi t attendre quand tu va la bas si tu es un park fan .... même si c'est pas la folie le parc est ultra thématique... certe je préfère phantasialand tout de même.
...