Auteur Sujet: [TR Live] ORlando – Southern California – CLeveland (ORSCCL)  (Lu 3788 fois)

Hors ligne 6lverStar

  • Essaye de prononcer Eejanaika sans bégayer
  • *
  • Messages: 67
  • Coaster Count : 99
Re : [TR Live] ORlando – Southern California – CLeveland (ORSCCL)
« Réponse #20 le: 18 mai 2018, 15:03:25 »
Je ne sais pas si mon TR intéresse et plaît sur Ameworld mais je poste quand même la suite !  :)

***

JOUR 6 : BUSCH GARDENS TAMPA & ISLANDS OF ADVENTURE

Ce fut l’heure de Busch Gardens Tampa, ce parc qui me fait rêver depuis tant d’années ayant vu ses Coasters en photo des milliards des fois. Lever un peu plus tard puisque le shuttle n’est qu’à 8h30 sur le parking d’Universal (en temps normal le bus est à l’effigie de BG mais là c’était un jaune il fallut m’adresser au chauffeur pour m’assurer de la destination). Le retour est prévu à 18h, c’est la fermeture donc parfait. Le shuttle fera un arrêt à l’Orlando Eye pour ramasser quelques personnes et filera en direction de Tampa où nous arriverons pour 10h15, dommage à un quart d’heure près on y était pour l’ouverture. Montu nous accueille sur le parking et Cheetah Hunt n’est pas loin et ouahhh... je suis tout excité ! :love:

Après un contrôle des sacs, je rentre dans le parc muni de mon Sea World Parks Entertainment Ticket, le membre du parc capture à nouveau mon visage pour vérifier mon identité. Malheureusement un panneau nous indique alors les réjouissances de la journée :



Et c’est parti, après un passage aux Restrooms, direction l’imposant (et magnifique) Sheikra. Première impression : c’est fleuri, l’entrée est agréablement thématisé sur le Maroc, bref c’est pas AK mais tout à fait honorable largement au dessus de la moyenne.

On passe devant le défunt Gwazi :


Busch Gardens est l’un des rares parcs dans le monde à laisser pourrir et trôner au centre d’un parc. Bon y’a Walygator aussi mais le sien fonctionne. :fou:

Après un passage devant divers enclos et la zone Sesame Street (en entrevoyant la partie haute de Sheikra), j’arrive dans la zone et hop, claque visuelle ! Avez-vous déjà vu un Coaster aussi magnifique (bon Cheetah Hunt dans le même parc l’est encore plus mais ce sera pour tout à l’heure). De plus le rugissement des lourds trains quand ils s’écrasent au bas des Drops est saisissant.











Pour rider Sheikra vous devrez mettre votre sac dans un casier situé entre la station du Flume et une boutique (1$ pour 2h).

On traverse la file sur deux étages et direction le premier rang pour ce premier tour avec deux trains d’attente de mon premier Dive Coaster B&M gros modèle.

Le train grimpe le lift, le virage en hauteur fait grimper l’adrénaline puis le train se stoppe face à la First Drop (la tension monte). La sensation est bonne quand le train lâche puis descend la First Drop. C’est très bon mais je n’ai pas trouvé ça tellement plus puissant qu’une Free Fall type Hurakan à ce moment. Le creux en bas est très intense et l’Immelman est sublime avec ce moment de flottement au sommet. S’en suivent une spirale ascendante bien intense dans les le creux, le train ralentit alors sur les MDB pour entamer la seconde Drop avec un bon airtime au sommet. Encore une fois c’est un peu décevant. Le parcours se termine par le virage qui surplombe le restaurant, le Splash est malheureusement invisible à bord mais c’est très sympa de frôler l’eau et le layout se conclut par une dernière spirale (gros bruit à nouveau quand le train s’écrase à son sommet c’est impressionnant). Verdict : déçu par ce premier tour, ça reste très bien mais à ce moment je l’ai trouvé bien trop gentil pour une telle machine. Mais il faut lui laisser le temps à chauffer à ce gros pépère. :fou: Mes deux tours qui suivirent d’abord au second rang puis surtout au dernier rang s’avéreront meilleurs (surtout en Last Row) avec le gros airtime dans la First Drop (et la vue est tout aussi intéressante donc si vous ne pouvez n’en faire qu’un tour choisissez le Last!) mais ça restait encore un peu trop gentil à ce moment-là !

Direction ensuite Stanley River Flume, le vieux Flume tout caca en face de Sheikra mais il permettra de se rafraîchir un peu avec la température montante (et le temps d’attente grimpera dans l’après-midi). De plus, il offre de belles vues sur le Dive Coaster.


S’en est est suivie la découverte de la zone Congo (en passant par la zone Jungala sans attractions qui abrite tigres et autres orang-outans, avec d’abord le second et ultime Water-Ride du parc en accès quasi-direct (le Shoot-The-Chute étant SBNO) : Congo River Rapids.


Bon c’est très fade après Kali River Rapids et en plus le cycle prend un temps fou : après être montés dans la bouée on est retenu presque 10 minutes par les opés en sortie de gare. Bon ça reste sympa avec de belles vues sur Kumba.

Ce dernier est d’ailleurs ma prochaine cible étant à deux pas deux-là, on l’entend rugir à la manière de DK que c’est bon.



La photo mythique 8-)





Depuis la berge


Je l’enchaînerai 4 fois à tous les rangs tellement j’ai adoré, sa fluidité est vraiment délirante pour son âge, les vibrations sont minimes ou même absentes (j’ai l’impression de n’être sensible à aucune vibration des Coasters réputés vibrants durant ce Trip) et l’intensité est présente et j’aime plus que tout les G’s positifs. Les inversions sont passés en force (surtout le ZGR), bref Kumba est un petit chef d’oeuvre de 1993 et parfaitement intégré dans la végétation luxuriante de la zone « Congo ».

Il était alors 12h30 (les journées passent beaucoup trop rapidement dans ce grand parc), j’irais donc manger aux restaurants de grillades après avoir récupéré mon sac vanté par T’n’p au pied du Splash de Sheikra. C’était plutôt bon et je vous laisser imaginer le bonheur de déjeuner en face de cette merveille visuelle.

Je continuerai après avoir mangé l’exploration du parc par la zone Pantopia au centre du parc.. Cette zone est véritablement la plus réussie du parc, c’est coloré, joyeux et quasi du niveau Walt Disney Imagineering malgré le manque d’animation de la zone avec l’absence de Falcon’s Fury.


Apparamment elle devait réouvrir, malheureusement je serai à Magic Mountain. :fou:

Malgré tout, un crédit invertébré et un reptilien y règnent encore, j’ai nommé d’abord Scorpion :


Encore une fois il faut passer par la case Casiers et bizarrement c’est limite le Ride où j’ai le plus attendu avec un seul train en circulation. Sinon, comme toujours avec Schwarzkopf c’est étonnant de fluidité, le Loop propose quelques G’s de même que l’enchaînement spirales qui suit, bref un bon +1 à la manière du prochain Coaster du constructeur que je croiserai quelques jours tard. Autant je suis pour le rasage sans états d’âme des vieux Arrow et Vekoma qui croupissent dans certains parcs, autant je suis pour la conservation des Schwarzkopf !

Puis Sand Serpent :

Bon là, +1, RAS appart que c’est assez doux pour ne pas être désagréable.

Ça non plus ne marchait plus mais moins déçu bizarrement...

Il est déjà 14h30 et il me reste au moins un tiers du parc à explorer (le temps passe excessivement vite à BGT c’est impressionnant) et pas moins de 4 crédits donc direction l’« Egypt » en saluant quelques pachydermes et demi-volatiles au passage :

Les enclos font peur à voir...



J’en profite pour dire que c’est d’ailleurs le rare (voir le seul) défaut notable que je trouve à BGT (qui doit subir l’effet Sea World) : les animaux sont totalement utilisés comme des attractions à part entière au gré des différents nourrissages (sous une approche faussement écologique) et non considérés comme des êtres vivants à part entière, les enclos sont ridicules et restreints : par exemple le pauvre guépard sous Cheetah Hunt n’a pas un pet d’ombre pour se protéger ni un abri pour se retirer, les visiteurs s’agglutinnent devant les vitres qui entourent l’enclos lors des « Cheetah Runs », en 2018 c’est vraiment du grand n’importe quoi et comprends tout à fait que ce parc soit vivement critiqué par les fans de parc animalier. Laissez-donc ce pauvre guépard tranquille, Cheetah Hunt court très bien dans le parc à sa place (eh oui les bruits des attractions c’est pas non plus ce qu’il y a de mieux). Outre le problème des enclos, les animaux sont en surnombre, une dizaine d’alligators macèrent dans un petit marais à l’entrée (encore une fois à pleine vue des visiteurs, relâchez-les donc en plus l’odeur est infecte), les sept éléphants (d’Asie de surcroît alors qu’on est à Busch Gardens Africa) se marchent dessus, les kangourous (d’Australie cette fois) se retrouvent telles des chèvres de mini-ferme à se faire caresser par les visiteurs (en témoigne la photo)... Je ne suis pas contre la détention d’animaux dans les parcs loin de là et suis même entièrement pour la conversation d’espèces en parc zoologique. Maintenant, ici la notion de conservation est foncièrement absente le parc n’exposant que des espèces « grand public » (ben oui une antilope des sables en danger d’extinction ça attire moins qu’un éléphant ou un hippo). Autant je salue Animal Kingdom d’avoir réussi à intégrer des espèces animales dans de sublimes décors/espaces paysagers tout en faisant partie de la WAZA (association reconnue des zoos dans le monde) et en impressionnant les visiteurs, autant que SW se consacre à ce qu’il savent très bien faire, c’est-à-dire les gros Coasters dans des environnements luxuriants et laisser les animaux tranquille (ça m’éviterait d’éviter une forme de culpabilité à chaque visite d’un parc de ce groupe qui sont inratables à Orlando). La cohabitation attractions/animaux me semble parfaitement possible cependant comme l’a montré Animal Kingdom et semble le montrer Le PAL (mais pas du tout Bellewaerde par exemple).

Bref après cet intermède orienté bien-être animal (:-)), direction les grosses bébêtes en acier avec en premier lieu un énième serpent :





Bon là c’est plan-plan à mourir, aussi bien la première partie en avant que la seconde en arrière sont oubliables tellement il ne se passe rien, le Horseshoe de la dernière partie relève un peu le niveau mais après c’est fini. L’ascenseur au début n’apporte rien si ce n’est un gain de place et chaque partie est indépendamment ultra courte (la partie en arrière se résume à une spirale). Bref à mille lieues du modèle D’Wervelwind/Twist et de Sierra Sidewinder à KBF (en Spinnings Mack).

Vient maintenant un gros morceau du parc dont j’attendais beaucoup, le fameux (et magnifique) Montu ! Toujours sans attente ça va être la régalade. :fou:


L’inspiration (version très Old School et bourrin) du pas du tout déméritant Oz’Iris m’a complètement séduit de la manière dont il défonce tout du début à la fin, la Drop en virage de 46m envoie (j’aime presque autant celle-ci à celle de Katun), le Loop et l’Immelman classiques proposent leurs lot de G’s, le ZGR arrache complètement du siège à la manière de celui de Monster (je crois je préfère ça à un vrai ZGR, j’aime être envoyer valser) puis vient le moment du tant attendu et inédit Batwing, ça commence « en douceur » mais le snap en haut de l’inversion t’implantes dans le siège jusqu’au snap de l’Immelmann de remontée, bref c’est surpuissant et j’adore !!



Les MDB font office de relative pause et le second Loop semble encore plus resserré que celui d’un Batman donc je vous laisse imaginer l’intensité à nouveau. Après une spirale et un virage relativement reposants dans un tel layout (c’est dire), le train replonge dans un Corkscrew qui débute à nouveau tranquillement et qui te remet totalement les idées en place au moment du Snap, le truc est d’une vivacité incommensurable et à nouveau c’est du pur love.

De plus Montu est d’une fluidité à faire pâlir tous les pauvres B&M vibrants bien plus récents (Katun, Sista ou Hulk si vous m’entendez), je conçois que certains n’aiment pas mais moi c’est totalement mon délire. Et autant le climat humide de Floride semble desservir les Wooden, autant les B&M roulent avec un côté « smooth » rarement observé. Sinon Montu est à la fois le meilleur Coaster de Floride selon moi (j’ai eû du mal à départager après de nouveaux tours de SheiKra), dans mon Top5 et donc mon Inverted préféré un cran devant dans l’ordre Oz’Iris, Katun, Monster, Black Mamba et les deux testés en Californie. Le dernier rang à gauche a ma préférence pour l’intensité omniprésente.

Avant dernier Coaster, propulsé dans mon Top3 en terme d’esthétisme, il s’agit donc de Cheetah Hunt troisième Blitz Coaster à mon actif.


Le plus populaire du parc et cela se comprend, c’est juste le meilleur Coaster semi-familial constituant une bonne approche dans les sensations que j’ai pu testé jusqu’ici (à l’instar de Blue Fire, Silver Star et de Taron sans vouloir lancer le débat  :-P) en plus d’être sublimement intégré avec sa figure en huit surplombant l’entrée du parc et son layout oscillant, montant puis descendant entre les allées du parcs.

Forcément le débit s’en ressent puisque je devrais attendre un bon quart d’heure pour le premier rang et une dizaine de minutes pour le dernier rang, les trois trains finissant souvent à attendre sur les freins finaux avec le premier train en gare et les enfants l’enchaînant.

Le premier Launch n’est pas inutile, certes la vitesse atteinte est faiblarde mais la poussée est bien là, le premier Overbanked Turn met en jambe à la manière de celui de BF. Le second Launch offre à nouveau une sympathique poussée (même si le Jerk reste contrôlé) mais globalement les deux m’ont paru presque plus intenses que ceux de Taron. La figure en 8 qui suit est surtout panoramique, un peu d’airtime en Last Row dans la redescente du Top Hat et s’en suit une ballade très douce mais follement agréable dans le paysage, le train monte puis redescend tranquillement l’EGF-Turn, on pendouille dans l’Heartline Roll, les S-Turn sont super sympas, le troisième Launch est bof mais le Camelback qui suit envoie un airtime bien senti et le parcours s’achève en serpentant dans la savane.






Bref du très bon, mon souvenir de Taron est un peu lointain pour réellement les comparer mais je donnerai un léger avantage au guépard globalement moins intense mais qui offre plus d’airtimes. Bien entendu c’est très en dessous d’iSpeed et Maverick mais pas du tout déméritant et faisable et refaisable sans déplaisir (avec un peu d’attente malheurement).

C’est bientôt l’heure de quitter le parc et reste plus qu’un + 1 à créditer :



Bon cet Air Grove n’est même pas fluide donc même pour les enfants donc c’est un peu du foutage.



Situé dans la zone Sesame Street la vue est cependant saisissante :


Il était alors 17h20, mon but alors de m’offrir quelques tours supplémentaires de la relative déception SheiKra de ce matin, objectif vite revu à la baisse par la fameuse politique de casiers de BGT et Sea World. En effet, quand les casiers réservés à un Coaster et que vous avez un sac sont « sold out », eh bien vous ne ridez pas le Coaster en question (ou alors vous laissez votre sac à l’abandon). Au bout de 5 minutes personne ne se pointant (les petits malins étant sûrement en train d’enchaîner les tours de la Dive) et le temps passant, direction Kumba à la place pour trouver des casiers disponibles ! Or pas le temps de faire l’aller-retour à SheiKra (les Coasters étant assez éloignés les uns des autres), la journée se finira par un tour du toujours très bon Kumba. Il était alors 17h40, sprinterai à la navette dont le départ était prévu à 18h (bien évidemment le dernier dedans  :-D) et déciderai à ce moment de consacrer ma journée « Best-of » deux jours plus tard à BGT en grande partie pour redécouvrir SheiKra un peu plus chaud et enchaîner les tours de Montu (la conclusion sur se parc et d’autres meilleures photos viendront dans ce chapitre pour l’alimenter !).

La journée se finira à IOA la petite heure 30 restante le bus m’y déposant (toujours débordant d’énergie  :rire:) pour faire ou refaire quelques trucs annexes dont ceci :



Les voies seraient ouvertes simultanément chaque jour quand l’affluence est relativement faible donc si vous voulez les deux « crédits » essayez d’y aller deux jours d’affilée.

Et ceci :



Juste la meilleure Space Shot qui m’ait été donné de faire, sur-thématisée, l’ambiance est du tonnerre, la vue sur le parc est top de nuit (avec de surcroît les feux d’artifice et les projections sur Poudlard.

Entre les deux, je ferai Dudley’s Do Right Ripsaw Falls, les fameuses bûches à nouveau sur-thématisées, le parcours est long,  je crois avoir trouvé ça encore mieux que Chiapas qui est moins rythmé et c’est bien plus humide, et au moins c’est fiable ! Par contre quelle idée j’ai eu de faire ça à 21h, certes à 25 degrés on sèche vite mais pas tant que ça de nuit  :-P.

Bref encore une fois IOA détient une des meilleures attraction de chaque type si ce n’est la meilleure dans le monde (à la manière de Phanta en Europe) et c’est ça qui fait les grands parcs !

Je finirai cette excellente journée par un bon repas au Panda Express de City Walk (encore),  sans doute ma préférée à Orlando tellement elle a été remplie de bons Rides ! Bizarrement c’était aussi la moins fatigante avec les temps de déplacement importants et reposants à BGT même si le parc est grand (mais du coup on reste longtemps à certains endroits et on ne court pas partout).
Parcs visités : Tripsdrill ; EP ; HoPa ; Phanta ; Disneyland Paris / WDS ; PA ; Fraisp ; Waly; Futuroscope ; Niglo ; Parc des Poussins ; PAv/FL ; Mira ; Efteling ; Tover ; WH ; Tibidabo ; LunaPar

Hors ligne cmoiromain

  • Tire la queue du Mickey à Disneyland
  • ***
  • Messages: 1168
Re : [TR Live] ORlando – Southern California – CLeveland (ORSCCL)
« Réponse #21 le: 22 mai 2018, 19:34:31 »
Je te confirme que ton TR intéresse et plaît sur Ameworld :D

Busch Gardens, ah qu'est-ce qu'il fait envie ce parc !
Si je peux y aller lors de mon voyage en floride, ce sera au maximum une matinée... Il va bien falloir choisir quels coasters faire en priorité, parce que ça va clairement être difficile de tout faire !

Hors ligne Yoshiii

  • Fait son cinéma à Movieland
  • **
  • Messages: 447
Re : [TR Live] ORlando – Southern California – CLeveland (ORSCCL)
« Réponse #22 le: 23 mai 2018, 20:18:54 »
Moi aussi je continue à suivre ton TR  ;)

J'avais eu cette même première impression de SheiKra ; petite déception pour un tel mastodonte. Mais mon avis a vite changé après avoir enchaîné les tours en fin de journée, j'espère que tu auras eu cette occasion par la suite !

Et surtout, j'espère que tu auras pu tester Falcon's Fury, une expérience unique à faire au moins une fois  :)

Hors ligne xxxx-GDPR-DEMANDE

  • S'accroche à son chapeau dans BTM
  • ***
  • Messages: 1788
[TR Live] ORlando – Southern California – CLeveland (ORSCCL)
« Réponse #23 le: 23 mai 2018, 21:55:02 »
Bah on est loin du TR Live quand même. ErYx a été trop gentil pour le coup.

Je ne sais pas si tu publieras un jour la suite, de toute façon j'avais arrêté de te lire vers le début quand tu as écrit ça :

Citation de: 6lverStar
je pénètre dans City Walk et reste bouche bée devant l’ambiance qu’ils arrivent à susciter (choix des playlists notamment) - Disney Village est ridiculisé

A partir de là, cette nécessité de faire des comparaisons bancales... J'en avais déjà trop lu.

Hors ligne NJS08

  • Tire la queue du Mickey à Disneyland
  • ***
  • Messages: 1366
Re : [TR Live] ORlando – Southern California – CLeveland (ORSCCL)
« Réponse #24 le: 23 mai 2018, 23:31:03 »
Bon, je viens de tout lire d'une traite, j'ai mis un certain temps aha.
Déjà je suis ébahi par tout ce trip que tu réalises tout seul à ... Rappelle moi ton âge ? 18 ans ? :o
Même moi en étant un peu plus vieux je n'aurai pas osé (et n'aurai pas eu les moyens de toute façon).

J'ai pas trop suivi comment tu t'es organisé dans ce début de voyage qui semble un peu courir de droite et de gauche, qu'importe c'est sympa que tu puisses nous partager tes expériences et tes photos (dont certaines qui sont vraiment très très sympas) !

Hors ligne 6lverStar

  • Essaye de prononcer Eejanaika sans bégayer
  • *
  • Messages: 67
  • Coaster Count : 99
Re : [TR Live] ORlando – Southern California – CLeveland (ORSCCL)
« Réponse #25 le: 24 mai 2018, 00:06:51 »
Je te confirme que ton TR intéresse et plaît sur Ameworld :D

Busch Gardens, ah qu'est-ce qu'il fait envie ce parc !
Si je peux y aller lors de mon voyage en floride, ce sera au maximum une matinée... Il va bien falloir choisir quels coasters faire en priorité, parce que ça va clairement être difficile de tout faire !

Merci beaucoup !  :)

Pourquoi donc une seule matinée... ? Vraiment dommage vu la qualité générale du parc, et tu risques sûrement d’avoir envie de rerider les Gros Coasters...

Moi aussi je continue à suivre ton TR  ;)

J'avais eu cette même première impression de SheiKra ; petite déception pour un tel mastodonte. Mais mon avis a vite changé après avoir enchaîné les tours en fin de journée, j'espère que tu auras eu cette occasion par la suite !

Et surtout, j'espère que tu auras pu tester Falcon's Fury, une expérience unique à faire au moins une fois  :)

Merci ! Pour Sheikra j’aurai l’occasion de le restester deux jours plus tard et mon avis évoluera grandement en effet ! Mais « rassuré » de ne pas avoir été seul à avoir eu cette impression. Je ne spoile pas pour Falcon’s Fury, mais malheureusement ces machines... ::)

Bah on est loin du TR Live quand même. ErYx a été trop gentil pour le coup.

Je ne sais pas si tu publieras un jour la suite, de toute façon j'avais arrêté de te lire vers le début quand tu as écrit ça :

Citation de: 6lverStar
je pénètre dans City Walk et reste bouche bée devant l’ambiance qu’ils arrivent à susciter (choix des playlists notamment) - Disney Village est ridiculisé

A partir de là, cette nécessité de faire des comparaisons bancales... J'en avais déjà trop lu.

Ah bon trop gentil ? Je pense qu’Eryx, de part ses nombreux Trips, saura comprendre qu’il est difficile de tenir un Live avec la fatigue qui s’accumule, surtout quand on ne sait même pas à nouveau s’il intéresse. Non mais qu’est ce qu’il n’en faut pas entendre.

Comparer l’ambiance de deux villages à l’entrée de parc d’attractions est bancal ? Comparer les deux géants d’Orlando (avec éventuellement leurs parcs situés ailleurs) qui se font ardemment concurrence l’est aussi ? Le fond du problème pour toi n’est-il donc pas plutôt le fait de comparer Disney à Universal ?

Et je suis désolé, mais quand à Disney Village ils nous passent du Soprano c’est lassant. Surtout que Disney Village était à ce moment-là mon seul point de comparaison en terme de « villages ». Sans vouloir t’offenser j’ai trouvé Disney Springs très fadasse aussi.

Et c’est quand même ironique d’évoquer un côté bancal dans mon TR quand on a passé 9 jours à WDW sans faire RNRC et de surcroît le fait d’être à Orlando et zapper BGT.  ::) Oui j’ai lu ton TR sur Orlando et ai su l’apprécier malgré nos modes de pensée visiblement très différents (et donc n’ai pas eu le temps d’écrire mon Live à guise n’étant pas pépère dans les hôtels luxueux du Resort plus d’une semaine).

Tu dois me prendre pour un bête Coasterfan, maintenant j’ai tout autant apprécié Walt Disney World qu’Universal si ce n’est +. Maintenant un Disney/Efteling-fan censé devrait être capable de reconnaître les plus d’Universal par rapport à Disney. Donc en effet si ton esprit se limite aux bienfaits de WDW ne prends pas la peine de lire la suite.

Bon, je viens de tout lire d'une traite, j'ai mis un certain temps aha.
Déjà je suis ébahi par tout ce trip que tu réalises tout seul à ... Rappelle moi ton âge ? 18 ans ? :o
Même moi en étant un peu plus vieux je n'aurai pas osé (et n'aurai pas eu les moyens de toute façon).

J'ai pas trop suivi comment tu t'es organisé dans ce début de voyage qui semble un peu courir de droite et de gauche, qu'importe c'est sympa que tu puisses nous partager tes expériences et tes photos (dont certaines qui sont vraiment très très sympas) !

18 ans en effet. ;) Et les moyens je me le suis donnés haha (ça n’aurait pas été possible en temps normal).

Merci beaucoup en tout cas et oui tout a été bousculé par le retard de deux jours à Manchester, mais je trouve au final avoir amplement profité des attractions et ai juste loupé quelques spectacles qui m’intéressaient...

Voici la suite donc :

***

JOUR 7 : DISNEY’S HOLLYWOOD STUDIOS, EPCOT & FUN SPOT AMERICA

Partie 1 : Hollywood Studios

C’est parti pour une journée extrêmement chargée avec la découverte de trois parcs au programme (avec les soucis de Manchester y a fallu condenser et n’ai pu consacrer que des demi-journées aux Parcs Disney restants). Ça reste faisable puisque chacun se visite relativement vite ne comportant pas énormément d’attractions (ou même très peu à DHS où le nouveau Toy Story Land et l’arrivée de Star Wars devraient changer la donne). Je débuterai de la manière dont j’ai commencé pour toute journée à WDW dans ce TR, à savoir : Lever à 06h20 puisque le shuttle de mon hôtel part à 7h, même pas le temps de petit-déjeuner et arrivée au parking de bus d’EPCOT une heure plus tard. Je me re-programme tous mes FP à nouveau, cette fois pour Star Tours et la TOT (pour RNRC le créneau horaire proposé était trop tard et impossible d’en obtenir pour TSM). Direction alors le bus qui nous emmène à l’entrée de Hollywood Studios, qui met beaucoup moins de temps pour y aller car EPCOT et DHS sont très proches (pratique pour les combiner) et reliés par un Boardwalk (on peut même prendre un genre d’Airboat pour passer de l’un à l’autre).

L’arrivée au parc en jette avec la TOT en arrière-plan :



Et la fameuse entrée au même design que celle de Disney California Adventure :





Une fois rentrés dans le parc tout les gens sont parqués dans Hollywood Boulevard en attendant 9h prêts à se ruer (de manière ordonnée 8-)) sur les attractions (enfin sur UNE attraction). C’est à ce moment qu’on se rend compte qu’on s’est vraiment fait entourloupés avec nos WDS :





La réplique presque plus jolie que le Chinese Theater original  :-D (pour l’avoir vu en vrai quelques jours plus tard).

Par contre la surabondance de Star Wars est un peu fatigante, le parc est totalement à l’effigie de la licence, c’est plus Hollywood Studios mais plutôt « Georges Lucas Studios », et dîtes aux Imaginers que Dark Vador qui fait son show à deux endroits dans le parc c’est pas vraisemblable (il n’y a qu’un Dark Vador  :-P). Au moins ils ne peuvent pas plus préparer l’arrivée du nouveau Land.


Le signal est donné, les cordons tombent, et tout le groupe se dirige vers Toy Story Mania... Bon j’arriverai à me faufiler dans les premiers en prenant un chemin détourné mais c’est impressionnant la foule qui déboule vers l’attraction (toujours de façon relativement ordonnée par des CM). La zone est d’ailleurs assez sombre (dans une impasse) mais régulièrement animée.




Sinon la file d’attente est sympa mais quand même content de pas y avoir à y attendre. Le Dark-Ride en lui même c’est juste le meilleur DRI à écrans (et dans la globalité du coup) que j’ai pu faire, j’ai trouvé ça bien plus fun qu’un Maus-au-Chocolat qui se défend déjà très bien, ne serait-ce que pour le thème plus enclin au tir, les transitions entre les scènes sont rythmées, c’est super joli bref le Top et encore une fois à ne pas rater (faites-le dans la mesure du possible dès l’ouverture du parc du coup).

J’enchaînerai avec une attraction bien connue chez nous, le classique, l’indémodable (ou pas)... Star Tours ! Bon la zone extérieure est à nouveau beaucoup plus jolie que dans notre Discoveryland en lui-même recréant les paysages naturo-galactiques visibles dans le film :




Quasi pas d’attente affichée après mon FP je me suis dis que je pourrais le faire à nouveau.. Ben finalement pas envie, j’ai pas vu de grande différence par rapport à la nouvelle version parisienne (que j’avais déjà faite 2 fois lors de ma dernière visite pour tester les différents films) et que ça m’a paru tellement vieillot et sans grand intérêt dans les mouvements par rapport à Avatar... Du coup si vous passez le parc n’y perdez pas forcément votre temps.

Troisième attraction (sur cinq  :-P) du parc, il s’agit d’un Cinéma 4D à la manière du génial It’s Tough to Be a Bug mais sur ce thème cette fois :


Tout commence par un pré-show où ces peluches de ventriloque sans ventriloque s’essayent à quelques blagues auxquelles j’ai rien compris mais apparamment c’était drôle. :-D



Le film en lui-même joue beaucoup sur l’humour, on part à le recherche d’un des Muppets que les autres ne retrouvent plus (je ne sais pourquoi il est parti mais il semblait vexé). Globalement c’est largement moins rythmé que chez les insectes voire un peu longuet, à voir donc si on a le temps mais pas un inratable !

Il est temps de un peu partir à la quête de sensations parce que les Dark Rides et autres Ciné 4D ça va deux minutes (:fou:), direction donc la TOT, l’originale, dont la prestance au bout de Sunset Boulevard est folle !


Je la trouve plus impressionnante que la version parisienne/ex-version californienne (et surtout beaucoup plus fournie en détails) et m’a paru plus haute puisque l’entrée et la sortie se font directement le long du côté droit. Elle est surtout beaucoup plus fournie en détails ! Pas mal d’attente (trois quarts d’heure) mais pas de soucis avec le FP! Le hall d’entrée est moins faste et plus « intime » qu’à Paris et tout se passe en effet sur un étage.






Quant à l’attraction en elle-même c’est pas du tout pareil, déjà les nacelles se déplacent avant d’arriver aux premières cages d’ascenceur et refont un petit parcours entrecoupé par les classique scènes de présentation de l’Hollywood Tower Hotel avant d’atteindre les véritables cages où s’exécutent les chutes, bref ça rajoute un énorme sentiment d’insécurité j’adore !! Le programme de chute n’a d’ailleurs rien à voir avec celui de Paris, c’est plus intense, un peu plus long et plus fun avec plus d’airtime ici. Seul défaut : pas vraiment d’arrêt au sommet qui nous permette de voir tout le parc (en tout cas je ne me souviens pas). À l’arrivée, la nacelle se redéplace vers les portes de l’ascenceur et ce en travers, et ce sont particulièrement ces déplacements qui font que j’apprécie cette version, c’est pas juste on avance on recule comme en Californie et à Paris ici la nacelle va dans tous les sens ! Bref c’est mieux qu’à Paris même si j’aime déjà énormément la version parisienne en tant que telle et c’est pour moi la meilleure attraction du Resort, un poil devant Flight of Passage !

Ne reste plus que le seul Coaster ouvert du parc (le second était en construction  8-)) qui n’est autre que la version locale de RNRC !

Situé au pied la TOT, à nouveau on voit bien qu’à Paris ils se sont foutus de nous en pénétrant dans la zone sous l’arche :






Rock est très populaire et pas mal de monde se prend en photo sur la placette devant la fameuse guitar d’Aerosmith. J’emprunterai la SR et attendrai une bonne vingtaine de minutes (au lieu de 65 en file normale), ça avance mais pas non plus des masses. On vit (ou subit  :-o) les mêmes pré-show qu’à Paris mais l’histoire diffère en Floride puisqu’ici on ne suit pas le groupe dans la construction du Coaster (enfin d’un Roll Over) mais on suit le groupe dans une course déjantée à travers Hollywood.

Malheursement pas la même histoire mais bien le même Coaster et à la manière de Rock (et d’Xpress) ça reste plan-plan une fois le Launch passé (qui chatouille un chouïa quand même) le tout dans un piètre confort. C’est mieux qu’à Paris car les décors lumineux fonctionnent ici mais ceux-ci ne sont pas non plus assez nombreux pour constituer une expérience marquante (à tester si on veut le crédit et qu’on a le temps). Décidément aucun Coaster sur ce thème large qu’est la musique ne convainc.

J’aurais bien refait la ToT (ou même Rock éventuellement) mais les temps d’attente stagnants je me laisserai tenter par un show après un repas express (pour en faire au moins parmi toute l’offre du Resort bien qu’en temps normal je me sente incapable d’assister à un spectacle dans un parc :lol:), qui n’est autre que :


En Californie ils ont un Dark-Ride topissime, à Orlando ils ont eu la mauvaise idée de le décliner en spectacle (en reprenant la scène du boulet) et d’ajouter Dinosaur à Animal Kingdom pour compenser. Placé en bas à droite avec parfaite vue sur le site backstages, le show commence très bien avec le héros qui tente d’échapper aux dangers des esprits d’un temple en furie (un peu à la Templo del Fuego), s’en suit la fameuse scène de la pierre qui roule qui n’amasse pas Indiana Jones et voilà, la partie intéressante du spectacle est finie... Reste alors 30 minutes, on assiste en fait aux coulisses de la production de films d’action (avec en prime le tirage des décors roulants sur les côtes) et c’est que de la parlotte avec des « sbires » qui se prêtent à quelques jeux au milieu de la scène donc on s’ennuie. Y a quelques scènes de cascade et d’explosions assez prenantes sur la fin mais elles arrivent un peu tard pour ne pas que l’on se soit endormis avant..  :-D En clair ça permet de varier un peu mais si vous voulez tester un show je ne vous conseillerai pas ce dernier où il y a quelques bonnes choses mais c’est vraiment longuet (apparamment Finding Nemo et Festival of The Lion King à Animal Kingdom c’est bien mieux).

Il est 13h il est temps de quitter le parc en direction d’EPCOT en reprenant le bus (je ne m’y serai pas du tout resté jusqu’à la fermeture en l’état actuel).

Conclusion sur Hollywood Studios : Énorme potentiel, le parc est vraiment magnifique (globalement plus que le concurrent Universal malgré Diagon Alley) et ce soucis du manque d’attractions est plus qu’en train d’être réglé, quand on voit comment Pandora a revitalisé et donne un énorme intérêt à Animal Kingdom, donc l’année prochaine vu comment Star Wars promet, le parc sera sans aucun doute le second parc du Resort à voir en priorité et l’un des quatre strictement immanquables d’Orlando. Ainsi je ne vois pas de gros défaut, faut juste partir du principe que dans l’état actuel il y a deux excellentes attractions et trois attractions sympas sans plus.
Parcs visités : Tripsdrill ; EP ; HoPa ; Phanta ; Disneyland Paris / WDS ; PA ; Fraisp ; Waly; Futuroscope ; Niglo ; Parc des Poussins ; PAv/FL ; Mira ; Efteling ; Tover ; WH ; Tibidabo ; LunaPar

Hors ligne xxxx-GDPR-DEMANDE

  • S'accroche à son chapeau dans BTM
  • ***
  • Messages: 1788
[TR Live] ORlando – Southern California – CLeveland (ORSCCL)
« Réponse #26 le: 24 mai 2018, 22:51:44 »
Je dis juste que démarrer un trip en Floride et commencer direct par une comparaison avec DLP (au détriment de DLP bien entendu), pour moi c'est rédhibitoire. Perso j'essaie toujours d'avoir un regard neuf quand je visite de nouveaux endroits, sinon on passe son temps à TOUT comparer et c'est lassant.

Et puis la fatigue ne t'a pas empêché de poursuivre ton TR en live sur un autre forum, il me semble. Donc bon. Sans moi.

Étrange (et agréable) de te voir évoquer mon propre trip en Floride. Ca commence à dater. Mais je suis surpris car je n'avais pas fait de TR pour le coup. Tout juste j'ai évoqué quelques trucs dans des sujets un peu épars.

Allez, bonne continuation de TR quand même, tu as tout de même des lecteurs. ;)

Hors ligne 6lverStar

  • Essaye de prononcer Eejanaika sans bégayer
  • *
  • Messages: 67
  • Coaster Count : 99
Re : [TR Live] ORlando – Southern California – CLeveland (ORSCCL)
« Réponse #27 le: 24 mai 2018, 23:38:00 »
Je dis juste que démarrer un trip en Floride et commencer direct par une comparaison avec DLP (au détriment de DLP bien entendu), pour moi c'est rédhibitoire. Perso j'essaie toujours d'avoir un regard neuf quand je visite de nouveaux endroits, sinon on passe son temps à TOUT comparer et c'est lassant.

Et puis la fatigue ne t'a pas empêché de poursuivre ton TR en live sur un autre forum, il me semble. Donc bon. Sans moi.

Étrange (et agréable) de te voir évoquer mon propre trip en Floride. Ca commence à dater. Mais je suis surpris car je n'avais pas fait de TR pour le coup. Tout juste j'ai évoqué quelques trucs dans des sujets un peu épars.

Allez, bonne continuation de TR quand même, tu as tout de même des lecteurs. ;)

Aucun soucis, en tout cas pour revenir descendre mon TR en insistant sur une petite comparaison futile par rapport au reste tu es bien présent. Au bout d’un moment quand on a observé ce qui se fait ailleurs il faut savoir remettre en question certaines choses qui se font par chez nous. Surtout que j’y ai mon contrat en tant que vendeur Boutique pour deux mois l’été donc je ne crache pas du tout dans la soupe.

Et non il n’a pas non  été poursuivi en Live sur Coaster World, il y avait juste 2 chapitres d’avance car j’estime avoir le droit d’attendre un ou deux messages de réactions avant de poster une suite.

Bref, vraiment ce genre de message ne me donne clairement pas envie de poster la suite ici, une telle réaction comme si c’était moins que rien c’est vraiment désobligeant. Ta position de « pillier » d’AW aurait mérité à mon sens un peu + de classe ou de nuance, dommage.
Parcs visités : Tripsdrill ; EP ; HoPa ; Phanta ; Disneyland Paris / WDS ; PA ; Fraisp ; Waly; Futuroscope ; Niglo ; Parc des Poussins ; PAv/FL ; Mira ; Efteling ; Tover ; WH ; Tibidabo ; LunaPar

Hors ligne xxxx-GDPR-DEMANDE

  • S'accroche à son chapeau dans BTM
  • ***
  • Messages: 1788
[TR Live] ORlando – Southern California – CLeveland (ORSCCL)
« Réponse #28 le: 25 mai 2018, 22:58:30 »
Je ne suis absolument pas un pilier. Je suis un simple membre du forum.

Et puis si le principe c'est juste de dire "trop bien, super, merci* ; où est l'intérêt ? Si les gars prennent la mouche à la moindre critique, c'est vraiment naze. Tu ferais mieux de te consacrer aux gens qui lisent et aiment ton TR, plutôt que de me répondre à moi. Si tu préfères, je me casse et j'arrête d'intervenir dans ton sujet. :) Car ca fait quelques temps que j'ai arrêté d'être classe et d'avoir de la nuance, tellement je me trouvais chiant.

Hors ligne Romain Fanatix

  • Administrateur
  • Tire la queue du Mickey à Disneyland
  • *********
  • Messages: 1299
    • http://www.dailymotion.com/romain-fanatix
[TR Live] ORlando – Southern California – CLeveland (ORSCCL)
« Réponse #29 le: 26 mai 2018, 08:12:48 »
Oui j’ai lu ton TR sur Orlando et ai su l’apprécier malgré nos modes de pensée visiblement très différents (et donc n’ai pas eu le temps d’écrire mon Live à guise n’étant pas pépère dans les hôtels luxueux du Resort plus d’une semaine).
ça c'est très bas...  ::)

Pour le coup je rejoins Niko: moi aussi quand tu as comparé avec le Disney Village j'ai tiqué! Mais comme il s'agit d'un TR live, tu écris ton avis "à chaud" donc c'est logique que tu compares à ce que tu connais mais tu a dû te rendre compte à la fin de ton séjour que les deux sont désormais incomparable!  :)

Bref, vraiment ce genre de message ne me donne clairement pas envie de poster la suite ici, une telle réaction comme si c’était moins que rien c’est vraiment désobligeant.
Là aussi c'est pas très respectueux... y'a des gens qui te lisent (ne t'attends pas à une foule de commentaires mais regarde le nombre de vues qui monte, qui monte!  :D ) alors ne prends pas la mouche pour un commentaire "négatif"... tu en aura forcément, on ne peut pas plaire à tous le monde  ;)

Allez pense à publier la suite!
Paparkfan since 2017