Auteur Sujet: [2017] TR's de Cyril  (Lu 13879 fois)

Hors ligne Yoshiii

  • Fait son cinéma à Movieland
  • **
  • Messages: 487
  • Karma : 4
Re : [2017] TR's de Cyril
« Réponse #20 le: 15 Septembre 2017, 21:03:01 »
Au contraire, moi j'aime beaucoup cette petite croisière scénique. J'adorais Tabaluga quand j'étais gosse donc ça me rappelle pas mal de souvenirs  :P

Pour le SkyFly, lors de ma première tentative (c'était sur un SkyRoll mais c'est quasiment pareil), idem, je n'avais pas réussi à faire le moindre tour. C'est seulement après que j'ai compris la technique : il faut bloquer quelques secondes ses ailes après un mouvement brusque, puis pousser à contre-sens, rebloquer quelques secondes, etc... Le tout étant de bloquer pendant le bon timing et donner suffisamment de force pour repousser à contre-sens  ;)

Sinon, merci pour le TR  :)

Hors ligne cyrildk

  • Déclancheur de Typhoon's
  • Modérateur
  • Se mange une baffe dans un SLC
  • *********
  • Messages: 796
  • Karma : 3
  • Home Park : Plopsaland De Panne
[2017] Europa Park
« Réponse #21 le: 22 Septembre 2017, 19:30:12 »
Nous partons de Strasbourg Sud vers 7h10, les routes sont encore désertes et arrivons à proximité du parc du jour à 8h00. La route évolue selon l'heure de la journée (2 voies vers le parc 1 dans l'autre sens le matin, le contraire le soir).


Après tant d'années à en parler dans mon entourage, nous sommes enfin à Europapark. Il y a déjà quelques voitures mais pas de quoi être loin de l'entrée. La voiture est garée proche du panneau K (pour ceux qui connaissent la répartition du parking).



trouvez ma voiture sur l'image !

VIº Europa Park

Toutes les grilles sont encore fermées à 8h05, mais après seulement 5 minutes la première grille est ouverte. Après le contrôle de sacs, je vais au guichet prendre mon ticket d'entrée mais on me dit qu'il faut aller à l'accueil (Beh oui, j'ai 40% avec ma funcard). Une plombe plus tard (8h25) le guichet de l'accueil ouvre les volets, et je me délecte de 28,2€ pour l'entrée et 6€ pour le parking. Ils font un scan du pass Plopsa par la même occasion.




8h30, nous entrons enfin dans le parc, et sans réfléchir une seconde je dit à Thibault qu'il faut qu'on fonce au voletarium, car il ouvre avant le reste du parc.

On survole la file d'attente, donc sans s'y intéresser même si elle est sympathique et arrivons directement au bout, l'opératrice nous redirige vers la rangée la plus à droite. Pas le temps de s'imprégner de l'univers.

On pose les sacs dans les casiers et nous installons à droite de la nacelle gauche. Une fois les ceintures bouclées, la salle s'assombrit et les différentes nacelles s'avancent pour se mettre à la bonne hauteur. La qualité des images est superbe du début à la fin, en plus des images l'immersion est poussée avec les sensations de vents, fraîcheur en zone montagneuse, odeurs relatives aux lieux survolés, les nacelles s'inclinent comme pour suivre la trajectoire de vol... Par contre le plafond reste visible, c'est sûrement le défaut majeur du ride.

C'est un bel ajout tout de même, mais il n'y a pas forcément le petit truc qui fait qu'on va le rerider. Je n'ai pas ressenti de gêne dans les transitions jugées parfois trop rapides par de nombreuses personnes. Le final survole un endroit qui doit parler à tout les visiteurs sans exception, c'est d'ailleurs la scène que j'ai préféré dans le film.



Après 15 minutes à tourner en rond entre le monorail, et les divers chemins guidant vers le reste du parc, (et les WC pour une fois que j'ai besoin d'y aller) nous nous trouvons le courage pour passer par la voie sportive, et traversons plusieurs quartiers en direction de l'Islande durant une course effrénée. Des employés sur le chemin nous indiquent parfois la route pour nous permettre d'y arriver plus rapidement, anticipant notre envie de rider !

Nous commençons par Blue Fire, qui tourne déjà avec les résidents de l'hôtel, et optons judicieusement pour le front afin de se le sécuriser, et rapidement la file se remplie derrière nous.

Même si la journée doit être verte foncée d'après météo sensible, pas question de gaspiller la moindre minute.

Comme la veille à Holiday Park, je range mes lunettes pour la journée étant donné que ça a bien marché.

Juste avant l'embarquement j'entends une opératrice parler en français, avec un cadre d'Europa Park (voir peut être même un Mack mais je suis pas douée pour mettre un nom sur un visage), à propos d'éventuels soucis sur le launch, espérons qu'il ne tombe pas en rade dans la journée.

On embarque, les opérations sont efficaces, le train part en moins de 30 secondes. L'écran indiquant la pulsation est HS, tant pis va falloir faire sans cet aspect original.

Les premiers mètres du layout sont utilisés en tant que mini DarkRide sur le thème d'une usine de gaz, et peu avant la fin du bâtiment, un ouvrier animatronique touche à une sorte de boîte électrique avec son tournevis.

Le launch se fait à partir de ce moment, et nous propulse à 100 km/h afin de parcourir le layout et ses 4 inversions, on a affaire à de nombreuses reprises à des headchoppers (comme le passage dans Wodan ou dans les faux rochers).

J'en ressors avec la conviction qu'il a sa place dans mon top 10.



On enchaine avec le voisin qui n'est autre que Wodan. Le temps d'attente est encore faible, la file d'attente est vraiment sympathique, et d'ailleurs on a le temps de l'observer car après cinq minutes d'attente, un message vocal retentit nous informant qu'un délai nous est demandé afin de rajouter un train sur le layout, rajouter un train à 9h30, ça fait moyen l'organisation pour un parc de cette taille.

On est dispatché au milieu du train. Le début du layout, avant le lift, se fait avec une belle vitesse de croisière. La suite du parcours est sympathique sans être transcendant, croisant Atlantica et BlueFire sur sa route. Le Fly-through-Station est selon moi sans réel intérêt dans ce wooden, je m'en suis même pas rendus compte de sa présence lors de ce ride.

Le dernier virage avant les brakes est assez (pour ne pas dire trop) douloureux, et c'est dommage de finir le tour sur une note négative.





Nous continuons par Atlantica supersplash qui pointe à 0 minutes. Sur le chemin on se fait surprendre par quelques effets qui se déclenchent et mouillent les piétons, c'est agréable lors de journée chaudes, pour se rafraîchir sans attente.

Le layout de ce water coaster est simple, le lift nous amène sur une plateforme qui nous lance en arrière une fois la rotation à 90 degrés finie, sans grand intérêt. On arrive directement sur une seconde plateforme identique qui nous remet en position avant pour la drop. Pendant le passage en hauteur on peut constater l’ampleur des bouchons pour se rendre au parc et on se dit heureusement qu'on est arrivé en avance !

On est au last donc la drop ne nous envoie seulement quelques gouttes, le décors interagis avec le bateau et des dauphins nous arrosent mais toujours légèrement.

On contourne la scène du dive show du parc pour faire demi tour.

Dans la dernière ligne droite un puissant 'canon à eau' propulse une importante quantité d'eau dans les airs et qui retombe sur l'ensemble du bateau pendant de nombreuses secondes (J'ai jamais vu cet élément aussi puissant ! )

La partie coaster n'est donc pas géniale mais les effets posés dans la dernière partie sont vraiment super efficaces.




Il n'est que 10h, et on entre déjà dans la file du cinquième ride de la journée, et mouillés pour mouillés, on choisit le Raft qui n'affiche encore qu'une dizaine de minutes d'attente mais l'entrée est difficile à trouver pour la simple raison que la première partie de la file ne fais office que de chemin à cette heure matinale.

Fjord Rafting est joliment thématisé on ne sais parfois pas où regarder tellement il y a à voir, si je ne devais retenir qu'un élément, ce serait le passage entre les deux cascades qui ne peuvent que rappeler les étroits Fjords.

En terme de "sensations aquatique", le ride reste moyen, il y a quelques belles vagues mais pas de quoi mouiller tout le monde, en fait comme dirais un pote pas avec ça qu'on va faire un coma hydraulique !



Nous changeons à nouveau de quartier, avec en ligne de mire, Euromir. Il affiche 15 minutes, et aborde le thème de la conquête spatiale.

On est dans le deuxième wagon et pendant le lift en spirale on pivote tous tranquillement, sauf le premier qui est bloqué. Le lift est original, c'est la première fois que j'en croise un de la sorte mais un peu longuet.

On sort de la tour de miroirs, et on se met à spinner pendant la phase horizontale. Les nacelles se verrouillent ensuite en position reverse pour nous. On prends de la vitesse assortie de sensations sympa puis demi tour et on fini le layout en position vers l'avant, ce tronçon je l'ai trouvé trop doux/calme, alors que les Français en face (en position reverse), on pas eu l'air d'aimer cette partie du parcours.


On traverse un tunnel de brumisateurs qui nous fait du bien à chaque passage toute la journée vu la température.

On arrive en Grèce et nous tombons sur l'un des DarkRide que j'ai noté dans mes j'aimerais faire si on a le temps'.

Nous partons à la découverte d'Atlantis sans attente.

C'est un DarkRide Interactif, assez vieillot, les décors sont limitées. Je ressors avec 33116 points contre 21477 pour Thibault. On fini dans la même catégorie de score malgré la différence importante.


Nous laissons de côté les coasters grecs car il y a trop de monde pour le moment.

Les files d'attentes se font également plus chargées dans d'autres coins du parc, mais nous optons pour Schweizer Bobbahn, 40 minutes sous la chaleur plus tard on monte dans le bobsleigh. La file d'attente, c'est des questions pour passer le temps mais pas forcément en lien avec le thème. Au final c'est très familial, le ride ne m'a pas marqué plus que ça, +1.

Si on compte bien 98+1. Ça fait 99, et qui dit 99 signifie impatience de rider le 100eme crédit !




Si vous avez bien suivi j'ai volontairement ignoré la présence d'un des coasters majeurs du parc jusqu'à présent, vous l'avez ?

Il s'agit bien-sur de Silver Star, 35 minutes d'attente pour la last, j'accroche pas à la thématique (c'est quoi le lien entre Mercedes et la France sérieusement ?).

Cet Hyper coaster B&M prends sa place le long du parking, du-coup pas à se fouler pour la thématique automobile, on a le droit à l'odeur du goudron en prime car la salle de séminaire subit une rénovation.

Niveau sensations j'en ressors pas convaincu et déçu d'autant plus que c'est mon centième, les sensations m'ont parues trop familiales pour un coaster de la sorte, faut dire qu'avec BFmEGF la veille, les exigences me sont logiquement plus élevées.




On se dirige vers le monde des Minimoys pour y tester le suspended E-powered DarkRide.

On emprunte la single pour gagner du temps, escalier en colimaçon à la fin de ma file possède des marches assez étroites. On embarque au bout de seulement dix minutes.

À peine embarqués, les trains s'immobilisent pendant de longues minutes, trop pour que ça soit un embarquement de PMR, et pas assez pour provoquer une éventuelle évacuation. Au bout d'un moment les lumières sous les sièges se mettent progressivement à passer du rouge au vert et ça repart.

Les décors sont très bien réalisés, le survol du hall et les passages outdoor offrent de belles sensations pour un e-powered. On a fait ce dernier en marche arrière (car tout le monde a appuyé sur le bouton au moment donné).

En sortant, on voit qu'une partie de la file d'attente à été évacuée, ou du moins n'a pas eu la patience pour attendre.




On continue par 40 minutes pour le flume, il n'est pas exceptionnel, on note tout de même la partie Indoor joliment thématisée et en interaction avec AlpenExpress. Par contre, leur volonté de blinder les bûches résulte à une compression de chacun et rends désagréable le ride, vaut mieux pas être claustro..




On retourne à silverstar pour la front row, je n'appuie pas trop sur la lap bar, et là le tour est un peu plus sympa que lors du premier tour.


ça sent le goudron !

On décide d'aller manger au food loop mais devoir attendre autant pour manger, on laisse tomber les autres points de restauration sont blindés aussi, on laisse tomber on retourne rider dans le quartier français avec la V1 d'eurosat, ça débite bien, on entre dans la fameuse boule et nous nous installons au first.



On y retrouve un lift hélicoïdal comme à Euromir, un décompte se lance et le train prends de la vitesse. C'est assez sombre et violent, à voir ce que la V2 va donner..




On retourne à silverstar pour faire le milieu cette fois, pas grand chose à rajouter si ce n'est que là j'ai vraiment limite trop de marge.



Avec la chaleur, je n'ai plus trop l'appétit je me rabat sur une glace swirl mais j'ai pas choisi les bons composants ce jour.

Pendant que je vais check l'attente aux coasters grecs, Thibault se prends un kebab grec, et on se dirige vers Poséidon le deuxième watercoaster du parc. Les filets d'eaux de l'entrée se désactivent et se réactivent derrière nous comme si un capteur avait détecté la nourriture dans les mains de Thibault.

D'extérieur il paraît mieux qu'atlantica. Quarante minutes plus tard on embarque dans des petits bateaux sur un quai à double embarquement. Les décors sont pas mal la partie coaster tremble vraiment beaucoup trop, la partie splash n'offre que quelques gouttes, grosse déception pour ce ride.







un splash qui fais plouf, l'eau se dirige vers l’extérieur donc ne mouille pas

On retourne à blue Fire qui était indiqué en rade depuis un bon moment, il semble avoir réouvert depuis, on passe par la single mais jugeons mal de sa longueur, résultat des courses 1 heure de perdue à cause d'un nouveau problème sur le launch, évacuation par la sortie, pas d'accès rapide à un autre ride en compensation. (Si la single dépasse du bâtiment je vous conseille de faire demi-tour)



On décide donc de faire les petits rides à faire si on a le temps, le DarkRide Pirates on Batavia, situé dans le quartier néerlandais, est le premier d'entre eux. Ce DarkRide est désert. Il me rappelle de bons souvenirs avec le côté un peu kitch qu'avait Los Piratas (de Bellewaerde), la musique en moins. J'adhère quand même totalement rien que pour les souvenirs, je prévois le sound track de LP pour la prochaine fois.
Park Count : TBU
WaterPark Count : TBU
Coaster Count : 190
Pays : 6

Hors ligne Seven7

  • Essaye de prononcer Eejanaika sans bégayer
  • *
  • Messages: 69
  • Karma : 0
Re : [2017] TR's de Cyril
« Réponse #22 le: 22 Septembre 2017, 22:14:51 »
Très beau TR! Comme les précédents d'ailleurs ;)

Mais j'ai le même avis que toi du début à la fin sur les coasters du parc (quoique sensations familiales sur Silverstar quand c'est ton premier Hypercoaster je me suis pas dis ça  ;D).

Pour euro-mir, la partie en reverse n'avait pas changer pas grand chose pour moi. Bien que cette partie ne soit pas si "calme", ça gagne en intensité sur les derniers virages avant les breaks finaux très....SEC!

Sinon pour Blue fire je te rejoins à fond un vrai bonheur! Enfin du moment qu'on ne lève pas les bras dans la remontée avant les breaks de mi parcours : épaulé qui a craqué = fin du ride gaché (en first en plus).

A part ça Wodan le dernier virage m'avait pas posé de soucis de mémoire, ma seule anecdote sur ce coaster c'est un oiseau mort qui était dans un siège de l'un des wagons du milieu et que l'opératrice à jeté dans la poubelle pendant le dispatch. (R.I.P monsieur l'oiseau qui a voulu monter dans wodan en mi-parcours).

Bref tu m'as donné envie d'y retourner !  ;D
Parcs 2017 : Le Pal (x5), Parc Astérix, Gardaland, Europa Park
Home Park : Le Pal

Hors ligne xxxx-GDPR-DEMANDE

  • S'accroche à son chapeau dans BTM
  • ***
  • Messages: 1788
  • Karma : 0
[2017] TR's de Cyril
« Réponse #23 le: 26 Septembre 2017, 12:58:28 »
Très long chapitre qui se lit très bien, bravo ! ;D Comme je suis allé à Europa Park un paquet de fois, je suis toujours curieux de lire les avis de quelqu'un qui découvre le parc. C'est très intéressant !

Désolé si ton 100ème crédit n'était pas à la hauteur de tes espérances. Avec du recul, si tu avais su, tu aurais plutôt choisi Blue Fire au lieu de Silver Star ?

Je ne trouve pas que Atlantis soit un dark-ride vieillot. L'ambiance est plutôt sympa, la musique entêtante puis comme pour tous les dark-rides d'Europa Park, il n'y a aucune attente donc c'est cool. ;) Après c'est vrai qu'on peut s'interroger sur la storyline.

Ce que j'en retiens, c'est que tu as de bonnes raisons d'y retourner (youpi) : quelques crédits restants, des dark-rides et plein de petites attractions sur lesquelles il est impossible de s'attarder lors d'une première visite.

Du coup si je peux me permettre de te demander une petite conclusion, un avis global sur Europa Park et aussi sur Holiday Park ?

Hors ligne balrog

  • Nouveau membre
  • Messages: 8
  • Karma : 0
Re : [2017] TR's de Cyril
« Réponse #24 le: 26 Septembre 2017, 23:23:29 »
Du coup, tu as défini ton top10 depuis le trip ?

Hors ligne cyrildk

  • Déclancheur de Typhoon's
  • Modérateur
  • Se mange une baffe dans un SLC
  • *********
  • Messages: 796
  • Karma : 3
  • Home Park : Plopsaland De Panne
Re : [2017] TR's de Cyril
« Réponse #25 le: 27 Septembre 2017, 13:57:08 »
@seven7 ben Silverstar ma déçu principalement car j'ai fait EGF la veille qui m'a beaucoup plus conquis.

@Nicolas Oui Blue Fire aurait été mieux en tant que #100 mais non ça l'aurait pas fait pour deux raisons :
-La journée aurait été moins optimale
-Blue Fire était en panne lors de mon premier ride de Sista.

@Balrog alors oui, je l'ai publié un shouilla plus haut dans le forum (sujet des top10 de chacun), il va bouger à nouveau des l'an prochain mais je le remet ici :

1er - Baron 1898
2eme - EGF - NEW
3eme - Taron
4eme - Black Mamba
5eme - BlueFire - NEW
6eme - Troy
7eme - SkyScream - NEW
8eme - Goliath
9eme - OzIris - NEW
10eme - Lost Gravity

Park Count : TBU
WaterPark Count : TBU
Coaster Count : 190
Pays : 6

Hors ligne cyrildk

  • Déclancheur de Typhoon's
  • Modérateur
  • Se mange une baffe dans un SLC
  • *********
  • Messages: 796
  • Karma : 3
  • Home Park : Plopsaland De Panne
[2017] Bal Parc Tournehem
« Réponse #26 le: 27 Septembre 2017, 16:01:26 »
Mon récit nous mène le 13 août non loin de chez moi à 25 minutes de route, en direction d'un parc qui nous paraît pour beaucoup mystérieux !

VII° Bal Parc

Ayant rendez vous à 15heures j'arrive pour 14h45, plein de voiture le long de la route j'essaie quand même de me garer sur le parking du parc (un parking en pente).

Au final, il y a encore plein de place.

La façade est soignée, mais loin d'indiquer un parc outdoor.

Le réseau ne passe pas bien donc je me rends à l'accueil pour passer un coup de fil, et après je commence ma visite. J'ai 3 heures à ma disposition.

Le parc est assez boisé et construit autour de bassins artificiels avec quelques attractions de parts et d'autres.

Je me suis retrouvé à profiter des lieux presque sans rider tellement le cadre est accueillant.

Niveau ride j'ai fait le kiddie coaster (nouveauté 2017), au très simple layout et le parcours en tacots qui ne nécessite qu'un poil de thématisation pour être super pour un parc de la taille.

Pas des temps d'attente et des opérateurs ravis d’être là, une recette qui rends contents les visiteurs.

Pour plus d'informations quant au parc, et les photos, j'ai réalisé un reportage bien plus complet ici :

https://www.parks-view.com/2017/09/12/reportage-à-bal-parc/

Prochain chapitre : Pax'n'Spin !
Park Count : TBU
WaterPark Count : TBU
Coaster Count : 190
Pays : 6

Hors ligne xxxx-GDPR-DEMANDE

  • S'accroche à son chapeau dans BTM
  • ***
  • Messages: 1788
  • Karma : 0
[2017] TR's de Cyril
« Réponse #27 le: 02 Octobre 2017, 12:47:41 »
Passer comme ça de Europa Park à Bal Parc, c'est aussi ça la vie de parkfan. :P Bon ça charge plus vite, il y a... moins de photos ah ah.

J'ai lu ton reportage et c'est très intéressant, car ce petit parc m'intriguait et on trouve vraiment très peu d'info à son sujet, même sur le site officiel. Et je me souviens que je n'étais pas le seul à me poser des questions. Sincèrement tu pourrais même mettre le lien sur le sujet consacré :
[Bal Parc] Réouverture du parc

Hors ligne cyrildk

  • Déclancheur de Typhoon's
  • Modérateur
  • Se mange une baffe dans un SLC
  • *********
  • Messages: 796
  • Karma : 3
  • Home Park : Plopsaland De Panne
Re : [2017] TR's de Cyril
« Réponse #28 le: 22 Octobre 2017, 23:22:29 »
C'est sur un coup de tête de la veille comme souvent que je décide de prendre la route le 25 août assez tôt afin de découvrir de nouveaux horizons.

Cette fois ci en direction de Beauvais, et plus précisément du Parc Saint Paul.

C'est sous les intempéries que j'approche du parc, mais la pluie cesse à 10km du parc.

Pas de doute en face du rond-point se trouve le parc avec un coaster en façade en guise d'appât à visiteurs. J'arrive pour 9h55 sur le Parking 2 en suivant mon GPS mais je décide de me garer sur le parking 1 encore peu remplis mais plus proche de l'entrée.


VIIIº Pax'N'Spin - Parc Saint Paul



Après avoir acheté mon ticket au guichet (22€ quand même) et fait fouiller mon sac par l'un des deux géants présents sur les trois, j'entre dans le parc à 10h05 et me dirige vers Wild train mais il n'ouvre pas avant la demi, le temps de faire les tests.

Je décide donc de faire un tour pour découvrir le parc et m'arrête aux miroirs magiques, de simples miroirs déformants.













Même pas deux minutes après, je quitte le bâtiment et teste le premier "coaster" de la journée, le téléphérique. Mécanisme assez particulier, on doit se tenir debout sur un socle suspendue et la gravité fait le reste.

J'enchaîne deux tours, le premier ne spin quasiment pas mais le deuxième me donne un tournis colossal. Et quand ça spin la force centrifuge oblige à tenir fortement la barre. Enfin la vitesse de spin tend à fortement incliné le socle et provoque des foot choppers (on dit foot ou feet chopper ?) comme j'en ai jamais ressenti de tels.


Une fois le tour fini j'arrive tranquillement au Wild Train de chez Pax pour 10h30. Ça sera le last row pour cette fois, l'airtime de la first drop est juste impressionnant et la suite n'est pas exceptionnelle mais passe bien.




J'enchaîne avec la free fall Pax de 40m de haut, personne dans la file. Je me met sur les sièges orientés vers le parc pour profiter de la vue.

Une "heure" plus tard la nacelle arrive en haut, la montée m'a parue d'une lenteur.

Les harnais ne laissent pas une grande marge pour l'Air Time de la chute. Comme toute Freefall ça reste sympathique mais sans le petit truc en plus, je préfère cependant avoir une free fall à rider par rapport à une shot'n drop comme on voit partout dans les petits parcs du territoire.

À la sortie, je suis fait abordé par un groupe d'adolescents qui me demande si ça fait peur. Je leur répond simplement que j'ai fait bien plus haut et puissant comme tour de chute. L'un d'entre eux me réplique, "vous êtes un dingue monsieur !"




Je poursuis avec la Wild Mouse Zamperla très douce (sûrement car à froids), avec cinq petite minutes d'attente. Je vais pas d'écrire le layout, dois-je ?

Juste une chose c'est ma première Wild à lap bar individuelle.




Je continue avec un autre coaster Pax, décidément ce constructeur est partout dans le parc.
Personne dans la file j'embarque directement dans l'une des voitures de 4 places. Le lift de Formule 1 est proche de la verticale, la première partie du layout procure quelques bons Air Times ainsi qu'un bel enchainement de head chopers, la deuxième partie est un tronçon horizontal à rails inclinés assez lent, dans un sens d'inclinaison c'est agréable dans l'autre sens c'est moins le cas. Enfin on retrouve un ou deux airtimes en fin de layout. Ce coaster est donc une bonne découverte.




Il fait pas chaud mais qu'importe j'aime les flumes, il n'y a logiquement aucune attente. Dino Splash est thématisé autour du thème jurassique, et il faut dire que c'est réussi. J'y ai reçu de belles vagues dans les deux drops que propose son parcours, en fait c'est là que je regrette presque de l'avoir ridé par ce temps.. J'en ressort carrément trempé.








Ayant du temps devant moi, je fais un passage dans le château hanté, un walkthrough assez sombre. Il y a quelques animations qui s'activent par moment mais le contenu ne m'a pas du tout marqué.

En fait, C'est surtout sa thématisation extérieure qui m'a marqué.








Il se passe des phénomènes étranges ici !

C'est par ici, le paradis ?

Je retourne rerider le téléphérique pour un troisième tour mais ayant loupé le départ du train du coaster situé à côté, je me fait également le luxe du quatrième tour de la journée sur ce ride.


À côté se trouve donc mini-mouse cartoon, et là quelle vitesse ! J'en suis encore impressionné, et ce layout qui donne le sourire pour toute une journée ! J'oubliais quand même le principal, deux tours pour le prix d'un.

Trêve de plaisanterie, c'est ce qui se fait de plus kiddie en terme de kiddie coaster, +1.



Je continue mon chemin par une route que je n'ai pas exploré lors du tour de repérage. On trouve principalement le bateau pirate thématisé sur l'arche de Noé et l'aqua Splash, un toboggan en bouée pneumatique, du classique quoi.

1 minute d'attente mais malgré cela les gamins trouvent le moyen d'être indisciplinés et doublent sans scrupule, je dis rien car le temps est avec moi mais ça va bien 5 minutes de dépasser..



sur la droite les indisciplinés en question !



J'arrive sur l'aérotrain, 15 minutes, la faute à un centre qui gonfle la taille de la file.

J'embarque vers l'avant dans ce junior Vekoma, le layout n'a rien d'exceptionnel mais il se trouve légèrement surélevé et il n'est pas de la familles des Vekoma douloureux, mais simplement doux. J'ai le droit à deux tours, mais pas de troisième pour moi.



J'enchaîne avec la tour yoyo, une tour junior comme je les aimes, vaut mieux pas aller juste après manger dans ce bazar. Seul bémol, j'ai choisi une vue sur parking.


Trop de monde pour le dernier crédit je repasserai ultérieurement, je retourne à Wild train tester le front row (bon d'accord j’étais au second) mais je l'ai trouver beaucoup trop mou, à rider absolument vers l'arrière.

Il y a également désormais trop de monde au formule 1 donc je repasserai avant de partir. Je pense alors à faire le second walkthrough du parc, le parcours 3D.

Comme son nom l'indique, il se fait avec des lunettes 3D. Je trouve l'idée sympa et assez bien réalisé mais très court et enfantin.




Ni une ni deux je retourne vers le téléphérique, les nana devant moi ont pas pigé les règles et s'assoient sur les supports au lieu des tenir debout et ne bougent donc pas de place, à tel point que je rentre dans la dernière d'entre elles malgré le fait qu'elle soit descendu pour courir avec la plateforme de peur d'un drame.

Déçu de la fin de mon ride, je remonte directement et laisse ces même fille boucler leur tour. Pendant ce temps j'aide un garçon qui peinait à monter sa perche à cause des A-RB qui sont un peu forts.

Aller, ce sixième tour spinne pas trop mal !

Quand j'en sors, je remarque que j'ai plein de graisse sur la main.


les règles, Kezako ?

Allez cette fois, plus personne au 7e crédit, du nom de la Pomme, et aussi surprenant que ça puisse paraître, c'est une pomme ! Et il faut dire qu'elle est pour une fois bien thématisée, ce n'est que là seconde que je croise avec la fameuse pomme qui lui a donné ce nom, mais ici l'intégration est mieux faite, avec la pomme bien au centre du layout, et en prime, on a le droit à de la vaporisation lors des deux passages dans la pomme. (La première rencontrée avec théma, c'était au parc du Poussin, avec la pomme placée dans un coin du layout.)

L'opérateur anime à la perfection le tour à l'aide d'un micro présent dans sa cabine d'opération.



Pendant ce temps, la file s'est vidée à formule 1, l'opératrice prends visiblement du bon temps à regarder les gens rentrer dans l'aire de jeu pour enfant présente juste en face surtout quand les adultes regarde pas bien la présence de la barre un peu basse.

Le tour en lui même est encore un plaisir.




Je finis la visite des sensations par trois nouveaux tours du "self-powered suspended" téléphérique, portant le nombre à 9 fois. C'est basique de chez basique en concept mais j'adore !



Enfin avant de quitter le parc je fais un tour de Grande Roue, espérant avoir des beaux points de vue mais ceux ci sont tout de même limités par la végétation.





Je prends le risque de ne pas manger dans ce parc avec la possibilité de le regretter mais tempi.

Il est 13h10 et j'ai une heure vingt de route.



Le parc de l'après midi risque d'avoir un ressenti à l’opposé du PSP
Park Count : TBU
WaterPark Count : TBU
Coaster Count : 190
Pays : 6

Hors ligne xxxx-GDPR-DEMANDE

  • S'accroche à son chapeau dans BTM
  • ***
  • Messages: 1788
  • Karma : 0
[2017] TR's de Cyril
« Réponse #29 le: 27 Octobre 2017, 17:55:45 »
C'est vrai que parfois je me sens seul à commenter... Amis lecteurs, likez comme vous pouvez ! ;D

J'ai découvert le Parc Saint Paul cette année et pour ce que j'en pense, c'est assez ringard... d'ailleurs on avait aussi rédigé un TR dans le French tour. Par contre, quel succès ce téléphérique ! Sans doute l'attraction la plus sensationnelle du parc, pour un bricolage fait maison ! :P

Citation de: cyrildk
À la sortie, je suis fait abordé par un groupe d'adolescents qui me demande si ça fait peur. Je leur répond simplement que j'ai fait bien plus haut et puissant comme tour de chute. L'un d'entre eux me réplique, "vous êtes un dingue monsieur !"

Et là c'est LE coup de vieux, quand des ados te vouvoient et t'appellent "Monsieur"...

Citation de: cyrildk
Le parc de l'après midi risque d'avoir un ressenti à l’opposé du PSP

Mais au final... quel est ton ressenti du PSP alors ?

Et la bonne question que tu poses, à la quelle je n'ai pas la réponse... "on dit foot ou feet chopper ?"  ;)