Auteur Sujet: [arrêté Royale] la fin des spectacles de dauphins et d'orques en France?  (Lu 7303 fois)

Hors ligne Romain Fanatix

  • Administrateur
  • S'accroche à son chapeau dans BTM
  • *********
  • Messages: 1679
    • http://www.dailymotion.com/romain-fanatix
Citer
Un arrêté interdit, à terme, la captivité des orques et des dauphins en France
Le texte interdit la reproduction de ces animaux qui sont en captivité, mais ceux qui le sont actuellement le resteront, dans de meilleures conditions de vie.
C'est un texte qui signe, à moyen terme, la fin des spectacles de dauphins et d'orques dans les parcs aquatiques français. Dans un arrêté publié samedi 6 mai au Journal officiel, la ministre de l'Environnement Ségolène Royal interdit la reproduction de ces animaux en captivité. De fait, plus aucun de ces cétacés ne pourra donc être gardé dans un parc après la mort de l'actuelle génération d'animaux. Une décision surprise, car elle ne correspond pas à ce qu'avait annoncé Ségolène Royal quelques jours plus tôt.
Citer
On compte actuellement une trentaine de dauphins détenus en France, rappelle Le Monde, entre le Moorea Dolphin Center, en Polynésie française, Planète sauvage, en Loire-Atlantique, le Parc Astérix, dans l'Oise, et le Marineland d'Antibes (Alpes-Maritimes), qui abrite également les quatre orques en captivité du pays.
Citer
"Nous ne comprenons pas cette décision, qui n’a fait l’objet d’aucune concertation", réagit dans Le Monde le président de l'Association française des parcs zoologiques Rodolphe Delord, qui dirige par ailleurs le zoo de Beauval (Loir-et-Cher), qui indique réfléchir à une action en justice contre l'arrêté. Et avertit que les parcs seront sans doute réticents à faire plus que "le strict minimum sur l’amélioration de leurs bassins. On ne peut pas leur demander à la fois de faire des travaux, des investissements importants, et à la fois d’arrêter leur activité". Il estime également que "l’interdiction de la reproduction va à l’encontre du bien-être animal car ces animaux sont faits pour se reproduire".
http://www.francetvinfo.fr/animaux/bien-etre-animal/la-captivite-des-dauphins-et-des-orques-interdite-en-france-par-un-arrete_2178651.html

Qu'en pensez-vous? bonne ou mauvaise nouvelle?
Pour le coup, je trouve ça assez absurde et pas assez réfléchi!
Paparkfan since 2017

Hors ligne AlexHL

  • Modérateur
  • Demande du feu dans Joris
  • *********
  • Messages: 843
  • Comtois, mais aussi Normand et Ardéchois !
Tu demandes quelque chose d'un côté et de l'autre tu demandes autre chose : du coup je comprends la réaction du proprio de Beauval sur ce point. J'espère que la situation évoluera dans l'intérêt des différentes parties.
Parcs faits :
2018 : PdF, EP, Kingo, DinoZOO, Vulcania, Lemptégy, Alton, Festy, Fraisp', HoPa, Astérix, OGP, JdA, FlyView, Grévin, Chaplin, PAL, Spirou, OK
2019 : AquaBoulevard, Walibi, DLP, WDS

Hors ligne fan de rides

  • Joue des castagnettes dans Abismo
  • *
  • Messages: 148
    • turbo kermis
On peut donc dire adieu au spectacle des dauphins du PA.
Le pire dans tout ca c'est que ce parc etait un exemple de la bonne gestion des animaux car ceux-ci avaient eu un petit dernièrement.
Vaut mieux des animaux surveillés et en bonne santé que pourchassé dans certains endroits du pacifique... (tout comme les baleines) vous m'aurez compris.
Je suis assez triste de cette nouvelle perso
Parcs Visités : Parc Astérix (x2), Disneyland Park, Walt Disney Studios
2015 : Parc Asterix
2017 : Parc Asterix, Disneyland Park, Walt Disney Studios

Coaster Count : 31

Hors ligne xxxx-GDPR-DEMANDE

  • S'accroche à son chapeau dans BTM
  • ***
  • Messages: 1788
J'ai mis un temps avant de comprendre le "arrêté Royal" pour la France. :P

Voilà, il faut croire que ça devait arriver un jour ou l'autre. Les associations de défense des animaux ont toujours été vent debout contre les show d'orques et de dauphins, c'est donc la fin d'une époque. On passe à autre chose et puis voilà.
Ceci dit une question sur l'interdiction de reproduction... c'est uniquement l'aide à la reproduction qui est interdite ? Car si ces animaux veulent se reproduire entre eux, on ne va quand même pas les en empêcher. ^^

Hors ligne Romain Fanatix

  • Administrateur
  • S'accroche à son chapeau dans BTM
  • *********
  • Messages: 1679
    • http://www.dailymotion.com/romain-fanatix
Ceci dit une question sur l'interdiction de reproduction... c'est uniquement l'aide à la reproduction qui est interdite ? Car si ces animaux veulent se reproduire entre eux, on ne va quand même pas les en empêcher. ^^
Hé hé c'est là où c'est illogique, on va bel et bien les empêcher de se reproduire!
Paparkfan since 2017

Hors ligne cmoiromain

  • Tire la queue du Mickey à Disneyland
  • ***
  • Messages: 1170
C'est toujours pareil sur ces sujets, on ne peut pas être complètement tranché d'un côté ou de l'autre...

Typiquement, on voit certains parcs qui prennent soin de leurs animaux, où ceux-ci ont l'air heureux, et qui participent du coup à leur protection. Oui mais voilà, peu importe l'attention qu'on leur porte, ces grands mammifères ne sont pas censés vivre à 10 dans une piscine de quelques centaines de mètres cubes.

La raison pour laquelle on veut interdire spécifiquement la reproduction, c'est que SeaWorld a créé beaucoup de consanguinité (la moitié de leurs orques ont le même père, Tilikum, le fameux orque qui a tué trois personnes (il est particulièrement agressif, apparemment parce qu'il est un peu fou de naissance)) et cela pose problème avec la population d'orques en captivité.

Hors ligne Shadowdefiler

  • S'accroche à son chapeau dans BTM
  • ***
  • Messages: 1635
  • Hang on!
    • http://alexandrej-3dworkbook.blogspot.fr/
Pour ma part je comprends le désarroi des parcs et le fait qu'ils ne voudront pas investir à perte dans l'amélioration des conditions de détention des animaux si à terme cette activité doit disparaître.

Néanmoins pour ce qui touche à mes convictions personnelles, je suis très satisfait en ce sens que je considère qu'un être sensible n'est pas un jouet dont l'Humain dispose à sa guise pour se distraire.

C'est vraiment ce côté là qui me dérange au delà de la simple question de captivité.
Dans l'idéal bien sûr je considères qu'un animal doit être libre mais le souci avec l'Humain qui cherche à tout s'approprier c'est que la liberté est relative et parfois dangereuse pour certains animaux.

Voilà pourquoi je tolère pour ma part les zoos qui axent leurs priorités sur la préservation, la protection et le bien être des espèces en danger.
A ce titre par exemple et jusqu'à présent, le PAL a mon entier respect.

Par contre un zoo que j'ai pu respecter par le passé : le zoo d'Amnéville qui s'est lancé dans une politique de développement des spectacles... là ça me fous hors de moi.
Je maintiens que les animaux ne sont pas des babioles faites pour amuser la galerie.

Que les spectacles d'Orques et de Dauphins disparaissent, au fond tant mieux ! Ça sera peut être difficile à digérer pour beaucoup sur le coup, mais ensuite ça ne sera très vite qu'un souvenir et on s'apercevra alors qu'on peut très bien vivre sans.
Peut être même qu'un jour notre civilisation sera assez éclairée pour considérer que ces spectacles n'étaient rien de mieux que de la barbarie.

Enfin voilà, je m'en passerai perso.
Sinon ben j'ai peut être été trop influencé par "Sauver Willy" dans ma jeunesse, mais je dirais que ceux qui investissent dans ce genre de spectacle n'auraient pas eu à affronter cette situation de perte sur les investissements s'il avaient eu un certain sens de l'éthique au départ.

Hors ligne Maverick

  • Chevauche Maverick à Cedar Point
  • ****
  • Messages: 3038
Toujours le même problème : d'un côté les défenseurs des animaux (radicaux), qui trouvent que la vraie places des animaux est leur espace naturel, et pas enfermés pour des spectacles.

De l'autre, des personnes qui sont émerveillées par ces animaux, et qui ont la possibilité de voir en vrai ces animaux, et pas uniquement à travers la télévision...

Ce qui est comique c'est que les défenseurs des animaux ont été séduits par ces animaux d'abord en venant les voir, alors que si elles ne les avaient jamais vu en vrai elles ne s'y intéresseraient probablement pas autant :P

Maintenant il y a 2 aspects :
- En effet, la place naturelle de ces animaux n'est pas dans des parcs, mais dans la nature, mais à ce niveau là le mal est fait
- Que faire des animaux qui ne connaissent plus la vie hors captivité, et qui auraient du mal à retrouver une vie libre ?

Donc je pense que l'arrêté est un assez bon compromis :
- Plus de créations de delfinariums
- Amélioration des conditions pour les animaux actuels
- Pas de renouvellement pour faire cesser naturellement ces spectacles

Ensuite on comprend que c'est le business - le gagne pain de certains, mais il faut trouver le bon compromis : le bien-être de l'animal en n°1, et voir comment faire connaître ces animaux aux gens qui sont demandeurs :
- Espace très agrandi (la lagune du Dolfinarium d'Harderwijk m'avait impressioné, mais je ne sais pas si l'espace est suffisant pour les animaux, et de toute façon ils restent captifs)
- les rencontrer dans leur espace naturel, sans captivité (mais rencontres hasardeuses vu le bon vouloir des animaux, et les pays qui font cela on se retrouve avec des concentrations énormes de touristes, ce n'est pas top non plus
- Accepter que la place de l'animal c'est la nature, et que le meilleur moyen de les observer ce sera indirectement via caméras et écrans.

Hors ligne Shadowdefiler

  • S'accroche à son chapeau dans BTM
  • ***
  • Messages: 1635
  • Hang on!
    • http://alexandrej-3dworkbook.blogspot.fr/
Pour ma part mon amour des animaux ne vient en aucune façon des zoos ou d'environnements où j'aurais pu en observer captifs.
Je ne sais même pas d'où c'est venu d'ailleurs, c'est comme ça je suppose. En tous cas j'ai regardé énormément de documentaires animaliers et j'en regarde toujours.
Et ça me va, justement je trouve que les voir évoluer dans leur milieu naturel est infiniment plus captivant que la captivité ( :p ).

Je dis pas que ça n'arrive jamais dans les zoos, mais ce n'est pas là en tous cas que j'ai pu observer le plus de manifestations de bonheur de leur part.

Après c'est sûr que c'est pratique pour ceux qui aiment les animaux de les voir dans des zoos, même si ce qu'il y a de plus intéressant avec un zoo c'est l'idée de préserver.
( Et encore, j'ai vu récemment que les braconniers sévissent même dans les zoos maintenant).

Mais quoi qu'il en soit de mon point de vue, les spectacles ne devraient pas avoir lieu d'être, là on sort carrément du rôle de protection et de pérennisation des espèces.

C'est tout un débat en tous cas, à plus forte raison si on se met à parler de recréer des conditions de vie optimales pour les populations animales dans la nature.

En tous cas pour ceux qui sont déjà captifs et/ou nés en captivité, je pense qu'il ne faut en aucun cas les relâcher. C'est prendre de gros risques qu'ils meurent rapidement.

Pour le reste de l'analyse Maverick je te rejoins entièrement, cette solution me paraît adéquate en ce sens qu'elle met fin à ces pratiques en douceur et ne marque pas une rupture brutale.

Hors ligne Wonder World

  • Modérateur
  • Danse le Twist au PAL
  • *********
  • Messages: 4829
  • Walibien à la retraite.
    • Wonder World
Ce lundi 29 janvier, le Conseil d’État a annulé l'arrêté ministériel interdisant la reproduction des cétacés en captivité.

La plus haute juridiction administrative juge que l’arrêté du 3 mai 2017 signé par l’ex-ministre de l’Environnement Ségolène Royal « a été pris au terme d’une procédure irrégulière ». Le texte, qui prévoyait initialement un « contrôle étroit de la reproduction des dauphins », avait été modifié au dernier moment en faveur d’une interdiction totale, alors qu’au vu du risque de fermeture des parcs aquatiques une vaste consultation aurait été nécessaire.

Marineland, le Parc Astérix et le parc animalier Planète Sauvage de Port-Saint-Père en Loire-Atlantique ont saisi la plus haute juridiction administrative pour faire annuler l'arrêt.

« C’est une excellente nouvelle pour nos animaux et les parcs zoologiques de France, explique Pascal Picot, directeur général de Marineland, dans un communiqué de presse. Il est important que les modifications significatives de la réglementation qui s’applique aux animaux que nous hébergeons soient basées sur des faits scientifiques et soient adoptées conformément aux exigences légales. »

Toujours selon ce communiqué, Marineland explique que le parc sera « heureux de collaborer avec le gouvernement et les autres experts afin d’examiner de quelle manière l’arrêté de 1981 pourrait être actualisé dans l’intérêt des animaux, de leur bien-être et de leur conservation, sur la base de faits objectifs et des meilleures pratiques professionnelles. »
Citer
Peu importe la qualité de l'attraction, c'est finalement le personnel qui fait la différence
(Eddy Meeùs)