Auteur Sujet: Fermeture définitive d'Oceade Bruxelles  (Lu 4322 fois)

En ligne Wonder World

  • Modérateur
  • Est chamboulé dans Shambhala
  • *********
  • Messages: 4762
  • Walibien à la retraite.
    • Wonder World
Re : Fermeture définitive d'Oceade Bruxelles
« Réponse #10 le: 05 juillet 2018, 18:24:56 »
Ouvert en 1988 dans le Village de Bruparck, sur le plateau du Heysel, le parc aquatique bruxellois Océade fermera définitivement ses portes le 30 septembre prochain pour être démoli, en raison du Projet Neo. Les machines, l'équipement et les décors sont mis aux enchères par la maison de ventes en ligne Troostwijk Veilingen.

Parmi les objets, on retrouve entre autres des décorations de pirates, des pièces de piscine (pompes, filtres, régulateurs de chlore et réservoirs d'eau), des éléments de saunas ou encore du matériel de cuisine (friteuse ou lave-vaisselle), de bureau ou de promotion.

Les articles sont vendus par lots. Troostwijk Veilingen espère non seulement attirer les collectionneurs et les nostalgiques, mais aussi les autres parcs à thème et les entreprises de restauration.

Les enchères en ligne ont déjà ouvert le 15 juin et se poursuivront jusqu'au 27 septembre. Un jour de visite est prévu pour les intéressés le 25 septembre de 10h00 à 16h00.

C'est par ici: https://www.troostwijkauctions.com/fr/oceade-26782-27-09-2018/01-26782/

Hors ligne cmoiromain

  • Tire la queue du Mickey à Disneyland
  • ***
  • Messages: 1170
Re : Fermeture définitive d'Oceade Bruxelles
« Réponse #11 le: 05 juillet 2018, 19:51:57 »
Dommage qu'ils ne proposent pas de racheter les toboggans, en se cotisant on aurait pu s'en acheter un ^^

Plus sérieusement pour les belges, il y a des potentielles bonnes affaires sur l'électroportatif ou les chaises de jardin, par exemple.

En ligne Wonder World

  • Modérateur
  • Est chamboulé dans Shambhala
  • *********
  • Messages: 4762
  • Walibien à la retraite.
    • Wonder World
Re : Fermeture définitive d'Oceade Bruxelles
« Réponse #12 le: 30 septembre 2018, 21:44:03 »
C'est fini !  :(  Océade a fermé définitivement ses portes ce dimanche 30 septembre à 21h.

Les équipements du parc qui étaient vendus jeudi dernier aux enchères, ont entièrement été racheté par une entreprise roumaine, celle-là même qui avait déjà acquis les toboggans. L'ensemble des lots, toboggans inclus, ont été attribués pour un montant total de plus de 250.000 euros.

Océade a d'abord vendus les toboggans à une société roumaine au prix de 152.000 euros. Venait ensuite la vente aux enchères des lots séparés (décors, filtres et pompes, équipement horeca, mobilier des vestiaires, saunas, etc ). L'ensemble a été attribué à la même société roumaine pour plus de 100.000 euros.

Le parc déménage de cette manière intégralement en Roumanie, où il devrait s'installer dans la région de Bucarest.

880 candidats-acheteurs issus de tous les coins du monde se sont manifestés lors des enchères. Mais c'est finalement une seule et même entreprise qui les a remportées, ce qui est plutôt rare.

Les tristes dernières minutes d'ouverture:





Depuis ses débuts, Océade a évolué, pour se targuer d'être le "numéro un" en termes de toboggans aquatique, ce qui était sa grande spécialité. On ne peut, nulle part ailleurs, atteindre une telle quantité de descentes à l'heure, selon Thierry Meeùs, l'administrateur délégué du parc.

Le parc a vu 7 millions de visiteurs au cours de ses 30 années d'existence, dont 3,2 millions de Bruxellois.

Thierry est le fils d'Eddy Meeús, l'homme qui a fondé, à l'été 1975, le parc Walibi. C'est d'ailleurs via le groupe Walibi, qui avait pourtant déjà son propre parc aquatique (Aqualibi), qu'il a débuté à Océade. Walibi reprend en effet le parc aquatique en 1992, reprenant la totalité des actions de la Société du Parc Aquatique du Heysel (SPAH).

A l'époque, le groupe Walibi est déjà coté en Bourse, il a fait construire Aqualibi sur son site wavrien, en puisant notamment son inspiration... de l'Océade de Strasbourg. Il a ensuite acquis Bellewaerde, lancé Mini-Europe et a essaimé à l'étranger (Walibi Sud-Ouest, Walibi Lorraine, Walibi Rhône-Alpes, Walibi Holland).

Mais fin 1997, la nouvelle est officiellement annoncée lors d'une conférence de presse conjointe sur le site de Mini-Europe: le groupe Walibi a trouvé un accord avec l'Américain Premier Parks (Six Flags), qui va reprendre l'ensemble. Walibi quitte donc la famille Meeús. "Six mois après avoir repris le groupe, ils (Premier Parks) ont revendu Mini-Europe et Océade, parce qu'ils n'en possédaient pas les terrains", explique Thierry Meeús 30 ans plus tard. "J'ai décidé de racheter, moi-même".

Le parc de miniatures Mini-Europe devrait poursuivre ses activités sur le site du Heysel, ou en tout cas "nous avons un protocole d'accord et sommes certains de rester jusque 2020", précise Thierry Meeús qui souhaite "rester prudent".

24 personnes travaillaient de manière fixe à Océade, sans compter les étudiants, dont cinq seront reprises au sein de Mini-Europe. Un simple drink avec le personnel marque la fin d'une formidable aventure.