Auteur Sujet: Le plus grand animatronique du monde  (Lu 2615 fois)

Hors ligne Wonder World

  • Modérateur
  • Danse le Twist au PAL
  • *********
  • Messages: 4833
  • Karma : 7
  • Walibien à la retraite.
    • Wonder World
Le plus grand animatronique du monde
« le: 26 Novembre 2014, 16:28:13 »
Le plus grand animatronique du monde, un dragon cracheur de feu, se trouve en Allemagne et rentre officiellement dans le livre Guinness des records.

« Tradinno », le dragon cracheur de feu, est composé de 272 valves hydrauliques, 1.280 mètres de câbles électriques et 238 capteurs. Il pèse 11 tonnes, mesure 15 mètres de long, 8 mètres de haut et 12 mètres de large.

Créée par la société allemande Zollner Elektronik AG, spécialisée dans la robotique, cette bête est le résultat d’un projet qui a mobilisé une quinzaine d’ingénieurs pendant trois ans et demi.



Ce robot géant qui se déplace à quatre pattes fait la joie des visiteurs de Furth im Wald, petite ville médiévale bavaroise de 9.057 habitants qui se transforme à la haute saison en véritable parc à thème proposant animations et spectacles autour de la « Further Drachenstich » (fête du dragon, issu de la mythologie germanique). Ce colosse de fer est tellement grand qu’il a d’ailleurs reçu son entrée dans le livre des records pour la catégorie « plus grand robot marcheur ».

World's Largest Robot! - Guinness World Records 2014

La légende : « En Août 1431 à Fruth im Wald, une période sanglante dans cette contrée, un monstre maintenu captif et endormi dans son antre par un sortilège ancestral depuis des temps immémoriaux s’éveilla. Les cris des tueries, l’odeur du sang et de la chair fraîche le releva et décupla sa maléfique puissance,…le Dragon ! …Oui… le Dragon était de retour !....



Avec une volonté destructrice inassouvissable, invulnérable le Dragon ravageait, dévorait et brûlait tout sur son passage. Son chemin inexorablement le menait vers la ville. Qui pouvait et pourrait encore endiguer ce fléau ? Selon une ancienne prophétie seuls deux héros y seraient aptes.

L’une, une jouvencelle convoitée par des seigneurs voisins, car héritière du fief, pouvait se sacrifier à la bête et ainsi sauver de nombreuses vies. L’autre, un preux chevalier du nom d’Udo pourrait combattre et peut-être vaincre la bête…. »

W.W
Citer
Peu importe la qualité de l'attraction, c'est finalement le personnel qui fait la différence
(Eddy Meeùs)