Auteur Sujet: Spinning Coaster 8 places made in France  (Lu 2076 fois)

Hors ligne Areuteuteu

  • Gueule dans Nemesis
  • *
  • Messages: 181
  • Karma : 0
Spinning Coaster 8 places made in France
« le: 17 Janvier 2009, 16:27:56 »
Le projet consiste à développer un wagon de montagnes russes pouvant accueillir 8 personnes de front qui se trouve être en rotation sur lui même durant tout le circuit, et cela uniquement due à sa propre inertie. Ce wagon étant déjà commercialisé dans une version quatre places, j'ai eu l'idée de le modifier pour augmenter sa capacité horaire, ce que recherche « les parcs d'attractions ». Par conséquent, j'ai décidé de concevoir entièrement ce prototype de wagon en m'inspirant des différents modèles présents sur le marché sans pour autant les plagier (les copiers).


Description générale:

L'attraction dite xxxx est un manège à rail dont le principe est la descente de voitures par gravité, avec sur le parcours une variété de sensations, des variations de vitesse et un spectacle pour le public.
Chaque véhicule est à 8 places de front disposé sur deux rangés identiques avec barre ou harnais de sécurité individuel (en fonction des éléments composants le parcours). La nacelle peut pivoter selon un axe vertical sur toute la durée du parcours.
Le parcours pouvant aller de 200 à 2000 m est en lacet, avec des virages courts et longs, de façon à provoquer la rotation des voitures de manière aléatoire. De plus, le circuit peut présenter différentes configurations en fonction de la demande du client; cependant chaque circuit possède obligatoirement une voie de garage afin de pouvoir intervenir en cas d'avarie sur le wagon.
Le rail peut posséder des devers pour provoquer une forte accélération horizontale.Les tronçons du circuit haut et bas sont supportés par des poteaux, des poutres et des consoles.
Plusieurs descentes de différents types et de degrés d'inclinaison différents apportent une variation des sensations.
Le lancement du véhicule sur le circuit peut se faire grâce à: un catapultage avec un système magnétique,  par un élévateur qui monte les véhicules ( hauteur pouvant varier de 10 à 70 m) à l'aide d'une chaîne ou grâce à une spirale ( hauteur pouvant varier de 10 à 70m) avec pneus.
Le circuit en acier est posé sur des fondations en béton et non sur une semelle métallique.


Exemple de circuit:
 
Dimension au sol: 100m x 80m
Hauteur: 40 m
Nombre de voiture: 18 à 8 places
Capacité 3200 personnes / heure
Puissance motrice:  200 kW/ h
Longueur du circuit:  1000m
Vitesse maximale: 120 km/h
Type d'élévateur: lift à chaîne

Photos

[!--ImageUrlBegin--][a href=\"http://fansduparcsaintpaul.free.fr/pub/IMG/jpg/siege_1.jpg\" target=\"_new\"][!--ImageUrlEBegin--][img width=\"600\" class=\"attach\" src=\"http://fansduparcsaintpaul.free.fr/pub/IMG/jpg/siege_1.jpg\" border=\'0\' alt=\"Image pas Disponible\" /][!--ImageUrlEnd--][/a][!--ImageUrlEEnd--]


Voici le châssis principale. Cependant, j'ai un problème avec car il ait à mon goût trop imposant et trop lourd au niveau de son poids selon le logiciel et mon expérience dans ce domaine. Par conséquent je travail sur un autre châssis plus design et plus au goût du jour (je le mettrais en ligne dans quelques jours). Si vous avez des idées....

[!--ImageUrlBegin--][a href=\"http://fansduparcsaintpaul.free.fr/pub/IMG/jpg/bloc_de_roues2.jpg\" target=\"_new\"][!--ImageUrlEBegin--][img width=\"600\" class=\"attach\" src=\"http://fansduparcsaintpaul.free.fr/pub/IMG/jpg/bloc_de_roues2.jpg\" border=\'0\' alt=\"Image pas Disponible\" /][!--ImageUrlEnd--][/a][!--ImageUrlEEnd--]


Le bloque de roues est totalement terminé. L'épaisseur et la matière utilisé est super bien selon les prof de l'école d'ingénieur où je suis. De plus, nous avons fait plusieurs essais au niveau de la résistance, des contraintes admissibles

Hors ligne Polyurethane

  • Demande du feu dans Joris
  • ***
  • Messages: 874
  • Karma : 0
    • http://www.mfe-logistique.com
Spinning Coaster 8 places made in France
« Réponse #1 le: 17 Janvier 2009, 21:57:19 »
C'est génial! Félicitations...

Le truc qui me frappe également c'est le poids éventuel du chassis et surtout la prise au vent du véhicule...
Quel est son coefficient Cx?

Etant donné la masse du véhicule, son faible aérodynamisme j'ai peur qu'il y ai une importante perte de vitesse Je craint aussi que l'ensemble subisse d'énormes contraintes au niveau RDM quant aux voies, éléments articulés, systèmes de freinage, de traction etc... Qui dit plus lourd, dit également plus d'inertie, donc là est tout le problème, il faut que dans ton cahier des charges ton véhicule puisse finir un parcours intégralement sans autre assistance mécanique, ne subisse pas trop de contraintes physiques, soit confortable pour le passager (ne pas lui foutre plein de G's latéraux dans la tronche) etc... Evidemment il existe plein de solutions pour remédier à ces soucis (choix des composants de roue, Nylon, Polyurethane, leur dimension etc...)

Il faudrait je pense revoir le design pour rendre plus dynamique ton train et certains composants (plus légers et plus résistants, mais également plus coûteux) pour remédier à ces facteurs potentiellement problématiques!

Enfin, penses aussi que ce type d'attraction n'est pas réputé être super confortable et typiquement générateur de Gerbe chez les riders. Donc penses à foutre un système de blocage de rotation sous ton chassis (soit par came ou par le biais d'un système électrique), trop de rotation, tue la rotation, surtout avec l'inertie de ce type de train! Là aussi la problématique à résoudre sera encore au niveau de la RDM, les cames etc... devront être très résistantes pour accepter les différentes forces et frictions sans qu'il y ai de casse ou d'usure prématurée des éléments!

Penses aussi au chargement/déchargement des visiteurs avec un système de sécurité simple et super efficace, ces attractions souffrent d'un faible rendement visiteur non pas à cause du nombre de passagers, mais souvent à cause des nombreuses manips que doivent faire les ops en station. (Essayer de faire dans le 100% automate) avec optocapteurs etc...
Pourquoi pas envisager aussi une double station avec aiguillage rotatif sur un même axe (un peu à la Vekoma)

Mais avec tout ça... se pose aussi l'histoire du coût, qui dit plus d'automatisme et de matériaux haut de gamme, signifie de la matière première et de la main d'oeuvre pour la production nettement plus coûteuse!

Bref, beaucoup de paramètres à prendre en compte... Mais tu es sur la bonne voie, après tout c'est toi l'ingénieur, moi j'ai même pas le bac  !

Encore félicitations et bon courage!

A+ Nico