Auteur Sujet: Europa-Park  (Lu 843 fois)

Hors ligne nono6788

  • Prend son temps dans I-speed
  • **
  • Messages: 372
  • Karma : 0
    • http://www.epsplace.fr
Europa-Park
« le: 24 Septembre 2006, 11:07:07 »
RENCONTRE OFFICIELLE 23.09.2006


Comme tout le monde le sait, samedi dernier a eu lieu la Fantreffen 2006. C'est donc à 7h45 que nous avions rendez-vous, avec Julien (jujuschw), devant le Dôme d'Europa Park. On nous remet le bagde et le programme de la journée. Il est 8h15, direction le parc et notre ERT. Nous passons par les grilles côté parking bus et on fonce vers Eurosat qui nous tend les bras ! Personne n'est encore dans le parc, personne dans la file d'attente, juste quelques fans et les mitarbeiters dans Eurosat : la classe ! Nous prenons place au premier rang du premier wagon de la journée et c'est parti pour le lift plongé dans une obscurité totale : pas de lasers, par de petits 'flashs', rien. Arrivé en-haut, les lumières s'allument et nous éclairent la fin du lift et le compte-à-rebours (de retour) nous donne les quelques secondes restantes. Et c'est parti pour un tour d'Eurosat avec lumières et sans freins ! Génial !

On voulait s'en faire un second faire mais on a préféré foncer vers Silver Star pour pouvoir profiter de l'ERT sur ce dernier aussi. La file d'attente désert, la gare dans la même configuration que Eurosat. C'est ainsi que nous chopons aussi le premier rang dans le premier wagon avec passagers de la journée. On patiente le temps de prendre encore quelques fans dans les rangs du milieu. Et c'est parti ! Les visiteurs commencent à affluer en masse sur le parking et sous leurs yeux ébahis que vous prenons du plaisir à rider Silver Star avant tout le monde. De retour en gare, nous devons laisser notre place car beaucoup de fans comptent faire le Silver Star au premier rang. Mais au second rang, deux sièges restent vide, alors elles sont pour nous. Et hop, deuxième tour au deuxième rang. Toujours aussi génial de faire une attraction sans faire la queue.

En quelques minutes, nous avions déjà fait 3 attraction ^^. Mais dans le programme est indiqué ceci :
"8h30 - 9h00
A partir de 8h30, se rajoutent les clients des hôtels et les attractions suivantes :
Atlantica SuperSplash - EP-Express - Feria Swing - Colombus Joles - Euromir - Vindjammer - Fjord Rafting  - Alpenexpress - Wildwasserbahn - Poséidon - Schweizer Bobbahn - Matterhorn Blitz - Arena of Football
"
Nous avons donc décidé de foncer au fond du parc en passant par les grosses attractions. Première étape, Poséidon : file d'attente déserte, embarquement immédiat dans un bateau quasiment vide. Génial et un peu mouillé. Deuxième étape, Euromir : même config et on s'enchaîne deux tours d'affilé. Troisième étape, Atlantica SuperSplash : encore même config et aussi deux tours d'affilé dont le deuxième dans un bateau rien que pour nous. (Notons, et c'est très important, l'odeur que dégage les bancs en bois pourris, c'est très désagréable ! On vous conseille de vous laver les mains en sortant car ça pue !)

Il est 9h passé, les visiteurs affluent vers le fond et le Wildwasserbahn est déjà bien plein. Donc en 45min, 8 attractions enchaînées. C'est à 10h que Lio (Buba) nous rejoint. Nous avions rendez-vous avec les fans français à 14h45 devant la gare espagnole pour aller tous ensemble au Bar Mille Miglia (dernier étage du Colosséo) où tous les fans étaient rassemblés pour la Conférence. Mais avant de parler de la conférence, juste quelques mots sur ce qu'on a fait entre temps. Bah, pas grand chose vu les files d'attentes : les Pirates à Batavia, l'Univers de l'Energie et l'Ep-Express. Nous avons déjeuné sur la terrasse arrière du See Restaurant, très agréable !

Revenons à 'l'essentiel' de la journée. Bah il n'y aura pas grand chose à dire non plus car on a rien appris de plus et la conférence a été exclusivement en allemand, pas un seul mot de français ! (Merci Kreft ! Miro, t'es où... ?!? Tu pensais au moins à nous !) Donc passons sur les mini-films sur le parc et le 'Balla Balla Europa Park' (pleins de vues sur toutes les attractions où il y a plein de ballons : les dinos qui font des têtes avec les ballons, une fille suisse qui se fait draguer et montre son soutif version Coupe du Monde, enfin des trucs dans ce genre). Parlons du jeu. En début de conférence, nous avions une feuille A4 avec quelques questions concernant la fantreffen (comment c'était, combien il en faudrait), le parc (attraction préférée, ce qu'il manque à EP, quel coaster nous souhaiterions voir) enfin des questions dans ce genre. Lio et moi avons donc mis nos petits papiers dans la corbeille pour le tirage au sort.

Un petit garçon est appelé pour faire le tirage au sort. Le premier lot est un voyage en mongolfières non loin du parc pour 8 personnes. Le tirage au sort est effectué, le gagnant est allemand, puis le second, encore un allemand et ce, jusqu'au 6ème bulletin où c'est le nom d'un français qui est tiré. Ahhh, enfin quelque chose d'un peu intéressant dans cette conférence. Et c'est... c'est... votre serviteur qui est tiré au sort ! Eh oui, j'ai gagné un voyage en mongolfière ! Les cadeaux suivants étaient des tableaux de croquis des nouveautés 2006, des photos d'objets pouvant être achetés dans les boutiques (???)(comme un porte-clé Silver Star, des 'chlopes', des bottes,...), des T-Shirts EP et des petits Euromaus (pas très vu ce que c'était exactement, Ced vous en dira deux mots car il en a gagné une).

Maintenant, parlons 'un peu' de mon cadeau : les mongolfières. C'est donc directement en fin de conférence que je pars depuis l'hôtel El Andaluz pour Lahr (après quelques péripéties car ils n'étaient pas d'accord sur le nombre de gagnants... 8 ?!? 9 ?!?). Sur le tarmac, trois équipes nous attendent pour les aider à gonfler le ballon. Donc chaque trio sera accompagné d'un pilote. On déplie la toile, on la gonfle, on la chauffe et on décolle. MAGNIFIQUE !!!!! On survole Lahr, l'autoroute, la forêt et au loin, on aperçoit Eurosat. Malheureusement un brouillard relativement épais et un vent capricieux nous a empêché de faire de belles photos aériennes de notre cher parc. Sur les trois ballons, je crois que c'est le notre qui a fait le plus long chemin dans la meilleure direction. Nous avons aterris dans un champ, non loin du Burger King de Grafenhausen tandis que le second ballon s'est posé vers le village avant le notre et le troisième, j'en parle même pas, ils sont partis dans une direction totalement opposée au parc, vers la Forêt Noire.

Aterrissage musclé car c'est pas facile à stopper d'un coup. Puis on passe au 'vidage' de l'air chaud du ballon. Au passage on dit bonjour aux milliers de moustiques attirés par la châleur de l'air. Je passe vite sur tout ce qu'il faut faire pour tout ranger et j'arrive sur les récompenses. Tout d'abord du cidre nous ait gracieusement offert par la couple qui nous encadrer. Puis tout un cérémonial a débuté par un historique de la mongolfières par le pilote (pas tout compris... car ils étaient tous allemands et ne parlaient pas un minimum de français donc quand ça parle technique, on est vite largué). Après un long discours, on nous fait s'agenouiller devant lui et on (enfin seulement l'autre gagnant car le troisième a pris des photos) a dû répéter des choses que j'ai rien compris. Puis à tour de rôle, le pilote t'allume les cheveux avec un briquet et une seconde après, la seconde 'encadreuse' les éteinds avec le champagne (cuvée Europa Park ^^). Puis remise du diplôme. Enfin tout une cérémonie tirée en longueur. Ils nous ont ensuite ramené au parc pour le BallonFestival. Mais Kreft et Cie avait prévu un retour au parc pour 18h/18h30, c'est donc à 20h30 que nous sommes revenus (encore une fois, merci Kreft ! Miro... ?!?).

C'est avec 2h de retard sur l'horaire prévu que je retrouve (avec un peu de mal) Julien au Festival. Nous décidons de manger au Tipidorf. C'est la dernière fois que nous mangons ici car le service est déplorable. On commande Currywurst + Frites en double. Mais après 30 longues minutes d'attentes, la serveuse n'est toujours pas venue nous servir. Julien va donc réclamer et reviens avec une nouvelle très réjouissante : ils n'ont quasiment plus rien en stock ! La serveuse vient pour la première fois nous voir pour nous demander si on veut prendre des pizzas à la place. On accepte car on a faim et on gagne chacun 2.50

EUROPA PARK'S PLACE, C'est ici qu'ça se Place !
* Page d'Accueil * Forum * WikiEPPedia *