Auteur Sujet: [Walt Disney World] Louer un handicapé pour éviter les files d  (Lu 2160 fois)

Hors ligne Wonder World

  • Modérateur
  • Danse le Twist au PAL
  • *********
  • Messages: 4868
  • Karma : 7
  • Walibien à la retraite.
    • Wonder World
Les files d
Peu importe la qualité de l'attraction, c'est finalement le personnel qui fait la différence (Eddy Meeùs)

Hors ligne r-zo

  • Joue à la DS dans Sonic Spinball
  • ****
  • Messages: 4169
  • Karma : 1
J'adore le cynisme de ces personnes :D
2016: WDW, USF, Legoland FL, Fraisperthuy, Walibi Belgium, Tripsdrill
2015: Didi'land, Walygator, Bobbejaanland, Ok Corral, Toverland, Foire de
Dusseldorf

Hors ligne cmoiromain

  • Tire la queue du Mickey à Disneyland
  • ***
  • Messages: 1170
  • Karma : 7
En voyant ca, plusieurs choses me viennent a l'esprit.

La premiere, c'est que le prix du pass vip est ridiculement eleve. Effectivement, le but c'est de faire payer les celebrites tres tres cher, mais dans ce cas ils auraient tout interet a ne pas rendre l'offre publique, pour que le commun des mortels ne soit meme pas au courant. Le jour ou il verra rihanna lui passer devant il se dira "c'est normal, c'est rihanna", et ca aura comme effets secondaires de pouvoir augmenter encore plus le prix et aussi de ne pas creer de tensions au sein des visiteurs.

Deuxieme chose, qui va surement me valloir quelques critiques, c'est que je trouve que le principe meme de proposer aux handicapes de doubler tout le monde est scandaleux. C'est de la discrimination qui n'a, a mon avis pas lieu d'etre. Certains appellent ca de la "discrimination positive", eh bien je dis que dans ce cas c'est de la discrimination negative envers tous les valides. Et puis, en quoi etre en fauteuil roulant rend un handicape "mieux" qu'un autre ? Un claustrophobe, lui n'aura pas le privilege d'eviter de longs couloirs sombres et etroits remplis de gens, alors que pendant ce temps, des dizaines de personnes au stade d'obesite morbide circulant dans des fauteuils electriques hors de prix payes par les assurances de tout le monde pourront faire leurs quinze tours de montagne russe sans attendre. Ca me fait d'ailleurs penser a un episode de South Park qui parle justement de ce phenomene.
Je pense qu'il existe de biens meilleurs dispositifs, par exemple donner a l'entree de la file une sorte de ticket donnant une heure a laquelle se presenter a la sortie, limite a un seul ticket a la fois (en plus ca permet de se ballader en attendantm c'est deja un privilege).

Et pour finir, j'ai envie de dire que pour les handicapes c'est un metier plutot sympa. Moi j'aimerais bien etre paye 300$ par heure pour accompagner des gens dans des attractions.

Hors ligne gemini

  • Prend son envol avec Icare
  • **
  • Messages: 235
  • Karma : 1
Mmhhhh, à mon avis, il faut vérifier les chiffres annoncés pour le prix des "pass" divers sur le site.
Après, des tricheurs, il en existe des 2 côtés : des gens prêts à tout pour 'gratter' des minutes de files d'attentes grâce à l'argent ou autre, et des personnes handicapées prêtes à profiter de leur statut dans les démocraties évoluées qui les accueillent et leur donne des droits.
Quand les 2 se trouvent... :'(

Hors ligne Labrouette

  • Pompe l'Air à Rita
  • *
  • Messages: 30
  • Karma : 1
Alors là, moi, je bondis ! Niveau cynisme, on atteint effectivement des sommets !

Des personnes à mobilité réduite capables de se louer, de louer leur condition, leur handicap, en tirer profit sans dignité, c'est déjà une chose. Des personnes valides capables d'accepter ces conditions, moyennant finance, et prétextant accompagner une personne handicapée à la seule fin de gagner du temps et de passer plus vite la file d'attente et ainsi profiter de l'attraction de façon privilégiée, c'est autre chose. Et c'est du délire ! Donc, avec de l'argent, on ment, on utilise, on double, et tout cela dans un univers Disney que l'on alimente chaque jour avec outrance de valeurs au rabais où l'on célèbre le rêve, la magie, la joie d'être ensemble, en famille, entre amis... dans la plus parfaite hypocrisie mielleuse, sucrée, indigeste.

Pour rappel : des files d'attente spécifiques, accessibles aux personnes à mobilité réduite existent car, à juste titre : elles sont accessibles. On sait tous qu'une file d'attente, spécialement chez Disney, c'est long, c'est tortueux, ça zigzague en tout sens, il y a des escaliers, des allers-retours de chemins dans lesquels, souvent, on ne tient pas à deux côte à côte. Alors faisons donc un test, à l'occasion, ou simplement imaginons... : Mettons-nous dans un fauteuil roulant, et lançons-nous donc dans une file classique, type Big Thunder Mountain ou Space Mountain par exemple. Le fauteuil ne passerait même pas le premier virage, les premiers escaliers. Et que dire des zigzags à l'intérieur des bâtiments... ?

Comment déjà ne pas être scandalisé de voir que certains crient au favoritisme voire à la discrimination des valides... C'est quasiment de la bêtise de lire des trucs pareil ! Pousser le discours à ce degré d'immaturité me rend dingue !
Alors comme ça, pourris gâtés que nous serions, nous ne pourrions même pas supporter de voir que des personnes handicapées nous passent sous le nez, alors que nous, Disney, on adore tellement, on en rêve à tel point qu'on ne pourrait que jalouser leur place, eux, invalides, en fauteuil, victime d'un déficit, d'une blessure physique voire psychique, d'une souffrance qu'on imagine même pas parce qu'ils ne doivent pas le mériter comme nous. Nous on en rêve tous les jours. Eux, ils sont handicapés.
Laissons leur donc cette place là ! ce "privilège", si tant est qu'il en soit un de ne pouvoir se torcher tout seul mais de gagner ces minutes-là qu'on aura pas perdu à rester coincer, piéger devant le premier obstacle qui serait peut-être deux marches d'escaliers, ou un virage que nos deux pieds et nos deux jambes à nous franchiraient sans même nous poser le moindre problème.

Pour le reste, le simple fait de donner la possibilité de payer un pass (à un tarif exorbitant) afin de ne pas faire les files d'attente, me révolte, quelque soit les personnes qui pourraient en profiter. Que ne paye-t-on pas déjà en achetant un billet d'entrée au parc qui est déjà assez cher ? Et à quoi doit-on nous préparer à l'avenir ? Pourquoi ne pas payer l'accès à chaque attraction pendant qu'on y est, et poussons donc le vice jusqu'au bout, comme ça les moins aisés, les moins chanceux, les moins valides d'entre nous n'aurons plus qu'à se balader et profiter du paysage, des grandes allées sans obstacles, ne voir rien d'autre que le décor tout en se demandant pourquoi on ne mérite pas d'être comme les autres même si on sait, qu'au fond, c'est juste une question de thunes.

Cette pratique me débecte autant que la façon de penser de certains.

Hors ligne cmoiromain

  • Tire la queue du Mickey à Disneyland
  • ***
  • Messages: 1170
  • Karma : 7
Ca me fait bien rire de me faire traiter de tous les noms par une personne qui croit que quand on est en fauteuil roulant on n'est pas capable de "se torcher tout seul".

Peut-être que tu connais quelqu'un qui souffre d'un grave handicap, j'en suis navré, mais là je crois que c'est toi qui délires. Des handicapés j'en connais aussi. Du handicap "bénin" (pardonnez-moi l'expression), comme la dyslexie, à la paraplégie. Pour info j'ai fréquenté une ancienne championne de snow qui, suite à un accident, a perdu l'usage de ses deux jambes. Eh bien ce qu'elle détestait le plus, c'était qu'on s'occupe d'elle, qu'on la traite différemment.

Evidemment, une file avec des escaliers ou trop étroite n'est pas accessible aux gens en fauteuil, mais comme je l'ai dit, il y a d'autres moyen de leur proposer l'accès. A commencer par une file accessible aux handicapés, tout simplement.

Et pour finir, je tiens aussi à remettre sur la table le fait que, aux états unis, la majorité des gens en fauteuil sont des obèses, et non des invalides. Alors oui, l'obésité est une maladie et crée des handicaps, mais c'est une maladie qu'on arrive au moins à relativement bien contrôler.

Hors ligne Wonder World

  • Modérateur
  • Danse le Twist au PAL
  • *********
  • Messages: 4868
  • Karma : 7
  • Walibien à la retraite.
    • Wonder World
Re : [Walt Disney World] Louer un handicapé pour éviter les files d
« Réponse #6 le: 25 Septembre 2013, 15:53:58 »
Suite...

Les avantages pour les handicapés bientôt supprimés car les valides trichent pour en profiter !

Des files moins longues, des accès facilités dans les attractions et restaurants du parc
Peu importe la qualité de l'attraction, c'est finalement le personnel qui fait la différence (Eddy Meeùs)

Hors ligne gemini

  • Prend son envol avec Icare
  • **
  • Messages: 235
  • Karma : 1
Re : [Walt Disney World] Louer un handicapé pour éviter les files d
« Réponse #7 le: 26 Septembre 2013, 20:24:47 »
Débat délicat,  :-[
Le monde du handicap est aussi varié que celui des valides selon mon expérience.
Certaines personnes handicapées en profitent pour se servir dans la caisse (Michel Gillibert, secrétaire d'état aux handicapés dans les années 90').
Nous constatons tous les jours les incivilités des citoyens français face aux places de stationnement réservées aux handicapées. Mais savez-vous combien de personnes stationnent sur ces emplacements grâce à de fausses cartes (macaron bleu avec le fauteuil roulant)  ?

Beaucoup.  :'(

Hors ligne gemini

  • Prend son envol avec Icare
  • **
  • Messages: 235
  • Karma : 1
Re : [Walt Disney World] Louer un handicapé pour éviter les files d
« Réponse #8 le: 26 Septembre 2013, 20:42:58 »
D'autre part, ma conviction est que pour ce genre de chose (spectacles, loisirs, plaisirs...) les personnes handicapées doivent payer leur entrée normalement (comme les valides, quoi) à un tarif identique aux places du prix de l'emplacement disponible pour eux (estrades réservées...) le moins cher aux valides, et que s'ils ont besoin à cause de leur handicap d'un accompagnateur, celui-ci ne doit pas payer.