Auteur Sujet: Neuf Tel et Cégétel : Fusion  (Lu 474 fois)

Hors ligne Sebio

  • Perd son temps sur RC Racer
  • *****
  • Messages: 5824
  • Karma : 0
    • http://
Neuf Tel et Cégétel : Fusion
« le: 24 Août 2005, 11:41:33 »
Extrait du Monde :

Citer
[span style=\'font-size:14pt;line-height:100%\']Neuf Cegetel vise 4 millions de clients grand public[/span]


Autant les négociations ont été laborieuses - ­ elles ont duré un an et demi ­-, autant la mise en oeuvre de la fusion entre Neuf Telecom et Cegetel a été plutôt rapide, bouclée en trois mois depuis son annonce officielle le 11 mai. Après l'obtention, le 12 août, du feu vert des autorités françaises de la concurrence, le premier conseil d'administration du nouvel ensemble s'est tenu lundi 22 août.

 
Malgré leur taille comparable, Neuf Telecom, plus dynamique, s'est révélé le prédateur de Cegetel : ses actionnaires ont obtenu 72 % du nouvel ensemble (dont 28 % pour le principal, Louis Dreyfus), contre 28 % pour SFR, actionnaire de Cegetel. Les dirigeants de Neuf Telecom ont pris toutes les commandes, avec à leur tête Jacques Veyrat et son bras droit Michel Paulin.

Neuf Cegetel, le nom provisoire de la nouvelle entité, devrait entrer en Bourse en 2007. Le groupe a réalisé en 2004 un chiffre d'affaires de 2,5 milliards d'euros, loin derrière les 19 milliards (fixe et Internet en France) de France Télécom mais plus que tous les autres réunis.

Il se place deuxième dans les services aux entreprises, avec 17 % de part de marché. Sur le marché grand public, il est en troisième position derrière Tele2 en téléphonie fixe classique (moins de 5 % du marché) et numéro trois derrière Free dans l'ADSL (avec environ 13 %).

Cependant, nombre de ses concurrents sur ces secteurs (hors Free) lui reversent une partie de leur chiffre d'affaires car Neuf Cegetel est incontournable sur le marché de gros. Il détient 60 % du marché de la revente de capacités ADSL et 45 % de celui de la revente du trafic d'appels voix nationaux.

Le groupe compte 3 800 salariés. Mais dans le cadre d'un plan de départs volontaires, 16 % devraient partir. Pour la mi-2007, Neuf Cegetel prévoit d'atteindre un chiffre d'affaires annuel de 3,3 milliards d'euros, réparti à égalité entre la revente de gros aux opérateurs (1,1 milliard en 2004), les services aux entreprises (850 millions en 2004) et les offres aux grand public (600 millions en 2004).

Sur ce dernier marché, Neuf Cegetel vise 4 millions de clients d'ici à trois ans (3,3 millions aujourd'hui) dont la moitié dans l'ADSL (1 million aujourd'hui). Le groupe prévoit des synergies de 190 millions d'euros par an, notamment sur les investissements dans le réseau.
 
"To design a coaster, you just have to think of a pretzel..." - Anton Schwarzkopf