Auteur Sujet: [TR] Phantasialand – 15/08/2016  (Lu 2616 fois)

Hors ligne 6lverStar

  • Essaye de prononcer Eejanaika sans bégayer
  • *
  • Messages: 67
  • Coaster Count : 99
[TR] Phantasialand – 15/08/2016
« le: 18 Août 2016, 02:19:57 »
PHANTASIALAND – 15/08/2016




          Les vacances s’achèvent… Et il me fallait rider un bon Coaster avant de reprendre les cours à la rentrée ! En effet depuis ma visite à Tripsdrill en avril, rien de transcendant à se mettre sous la dent : Une petite visite à Walygator début juillet entre copains où j’ai pu rerider mon premier B&M que, même s’il reste très bon et très intense, j’apprécie de moins à moins à force de voir de belles thémas pousser ; Un petit tour au misérable au Luna Park Fréjus pendant mes vacances là-bas avec un +3 à la clé dont le sombre Magic Mountain de l’obscur constructeur Top Fun rare Coaster qui m’a fichu la trouille depuis une paire d’années ainsi qu’une Crazy Mouse pas désagréable et une Pomme ; Enfin un passage imprévu à Fraispertuis, parc extrêmement sympathique où j’ai pu redécouvrir Timber Drop,  belle machine même si ce n’est pas fou et un autre +1 à la clé avec l’ex Ronde des Rondins (c’est bien son nom actuel ?) déjà fermée/partie du PA lors de ma première visite là-bas. On y attend quand même la Free Fall Intamin parce qu’on en fait vite le tour…
         Après hésitation avec Walibi Belgium avec son potentiel +7 qui m’aurait donc potentiellement permis d’avoir Taron en 100ème crédit, la crainte de tomber sur un Pulsar fermé qui aurait seulement « probablement » ouvert et ce à partir de 14h (y aurait fallu combler avec un autre crédit et encore attendre pour Phanta), le parc étant classé « noir » niveau affluence le 15 août étant férié en Belgique et l’absence d’un crédit ou d’une attraction réellement attirant(es) nous poussèrent à choisir la raison, j’ai nommé Phantasialand. Réveil à 5h, nous partîmes donc de Nancy mon père, mes deux petits frères - ces derniers first-timers - et moi-même sur les coups de 6h pour arriver au parc sans pause à l’ouverture à 9h.

Phantasialand dans ? km

Mystery Castle qui fait alors son apparition commence à promouvoir notre excitation mais le ralentissement dès la sortie d’autoroute la fait légèrement redescendre : Nous sentons alors bien que nous ne serons pas les seuls ! Pourtant le 15 août n’est pas férié en Allemagne, mais nous entendrons avec étonnement pas mal parler français (bien plus que lors de ma première visite) tout au long de la journée (je dirais au moins 30%), les belges ont donc préféré Phanta à Walibi ou à Plopsaland et dans un sens on les comprend (Plopsa par rapport à Heidi fermé)… Nous longeons donc le bâtiment de TOHN, celui de Wuze Town, l’entrée Alt Berlin et sommes alors dirigé vers le Parking 1, j’ai nommé Mystery, en passant par le tunnel, après un petit coucou à l’Immelman de Black Mamba. Je pensais alors en sortant de ce tunnel apercevoir enfin les rails ou du moins les rochers Taron mais que nenni, c’est plutôt ça qu’on voit :

Des mûrs de tôle… (photo prise en quittant le parc)

Nous arrivons alors sur le parking déjà bien rempli, nous mettrons un peu de temps à nous garer avec nos entrées… pas en main ! En effet j’ai eu la flemme de commander les E-Tickets la veille sur le site en allemand et bien j’aurais dû, ça nous aurons évité le quart d’heure d’attente pour les places et aurions pu gagner un temps précieux..

Mystery Castle impressione toujours les visiteurs…

De plus cette petite entrée qui sert finalement d’entrée principale ne permet pas de faire rentrer beaucoup de gens d’un coup mais bon, nous entrerons dans le parc vers 9h30 tout pile pour l’ouverture de quelques attractions. Il y a du monde et pour le coup les allées étroites et l’entassement n’arrangent pas cela. Pour y accéder nous passerons devant River Quest où une petite file s’était déjà formée devant l’attraction pas encore ouverte, puis par le quartier chinois, CA et sous Chiapas, et refoulés par l’opé devant le passage entre CA et Klugheim. En arrivant sur la Kaiserplatz nous constarerons qu’une grosse file s’étant déjà formée sur la passerelle couverte menant à Klugheim.

La Kaiserplazt depuis cette dernière

Notre première destination de la journée sera donc Maus Au Chocolat ce qui ne fut après réflexion pas forcément judicieux (l’attente n’y sera contrairement à d’autres pas excessive) qui affichait tout de même déjà 15 petites minutes.

Maus au Chocolat : Nous découvrons pour la première fois  la véritable file d’attente très sympa comme presque toujours à Phanta, ultra bien thématisée, moi et mon père l’ayont fait en Quick Pass lors de notre dernière visite. L’arrivée au load se fait alors dans des odeurs de chocolat qui nous éveille les sens…

Et c’est parti, équipés de nos lunettes 3d pour ce DR interactif ultra (j’utiliserai souvent ce mot dans la description des attrarcions de ce parc) bien réalisé, bien long de quoi avoir une petite tendinite à la fin à force de tirer sur la gachette, ça sent toujours bon, et nos scores s’étendront de 92 000 à 150 000 (je ne dirais pas lequel est le mien ^^). Ça vaut largement Ratatouille dans sa catégorie propre mais partageant un thème similaire.

Il est 9h57, l’appel de Taron est trop fort, Klugheim comme toutes les attractions est censé ouvrir dans 3 minutes, nous nous installerons donc dans la file menant dans la zone. Au bout de quelques minutes la file qui s’étend jusqu’au escaliers centraux commence à avancer, plus tard encore nous apercevons les premiers bouts de rail de Taron : Je ne vais pas faire de descriptif de la zone, c’est vraiment mieux en vrai qu’en photo et surtout moins sombre et froid qu’en photo avec ce soleil éclatant, tout en gardant une grande prestance et mes accompagnateurs ont du mal à comprendre qu’il y a deux Coasters entrelacés tellement – Finalement je décris quand même la zone ^^ mais voilà en résumé Klugheim est magnifique sans être trop oppressant pour ma part même si le thème est inhéremment peu « chalereux » -.

Le premier aperçu que l’on a de Taron !

Mais y a plein de monde, l’entrée dans la zone très contrôlée se fait au compte-goutte, et l’on n’aperçoit toujours pas de train sur Taron, seulement sur Raik… Après une bonne dizaine de minutes, les cris des premiers chanceux Riders résonnent enfin dans le premier Overbanked Turn. On entre alors véritablement dans Klugheim quand l’on passe sous le panneau de la passerelle qui surplomble le tout (c’est la magie de Phanta d’avoir des Coasters de 30m de haut mais dont les chemins les entourant sont à 15m de hauteur, ils n’en impressionnent pas moins pour autant). C’est alors un peu la douche froide  quand on voit les 80 minutes affichées, ça n’a pas l’air de trop embêter ma famille mais je prends l’initiative d’aller voir ce qu’il en est à Raik, qui affiche… pas de temps d’attente, 5 minutes en fait d’après l’opé. Je cours donc les chercher, n’ayant pas envie d’attendre 50 minutes pour du Family…

Raik : La file se fait dans un dédale de rochers et autres cabanes en bois et offre de beaux points de vues sur le Junior.
Nous n’aurons alors qu’un tour à attendre mais pas de chance nous serons placés au milieu du train par l’opé (j’aurais pas le réflexe cette fois de demander pour le Last). Les trains sont étonnement bien conçus et confortables pour du Vekoma, le lift se fait alors dans le bâtiment en bois surplombant River Quest et l’entrée Mystery et spécialement conçu à cet effet. Le décrochage typique aux Boomerang classiques se ressent aussi ici, la descente n’est pas sensationnelle mais le passage à toute vitesse dans la gare est sympa. S’en suivent deux virages relevés dont le creux entre les deux est étonnement chargé en G’s. Je trouve dommage qu’on ne s’arrête pas un peu sur le deuxième lift pour remonter, la descente en arrière ne se ressent pas du coup ou très peu et le train peine à regagner de la vitesse pour franchir les virages menant à la gare même si le creux reste bien intense. Au final Raik est donc dans le haut du panier des Junior Coaster de part sa théma et ses bonnes sensations malgrée sa courte durée, avec Pegasus entre autres.

L’attente à Taron ayant encore augmenter de 10 minutes, nous décidâmes alors de revenir plus tard histoire qu’elle baisse un peu et nous dirigêames vers la zone Fantasy avant que tout le monde s’y rende… Après un passage devant le panneau des temps d’attente où nous verrons River Quest culminant à 80 minutes, BM à 45 min, CA à 35 min et Chiapas semblant fermé, nous opterons pour les Winjas qui n’affichaient qu’un quart d’heure.

Le paysage de Wuze a un peu changé avec la disparition de Race for Atlantis le cinéma 4D que l’on ne testera du coup jamais.

Ambiance Fantasy...

Nous entrâmes alors dans Wuze Town, direction l’entrée des Maurer passés entre temps à 20 minutes.

Entrée de Wuze Town

Winja’s Fear : La file de ce Spinning est réélement étouffante de surcroît avec la chaleur du jour, nous déciderons de commencer par le côté Fear plutôt que Force que l’on ne choisit qu’à la fin, s’il l’on fait qu’un autant opter pour le meilleur. Je l’ai d’ailleurs trouvé meilleur que la dernière fois, sûrement parce que notre wagon de quatre était bien déséquilibré. Sinon l’ascenceur est un plus sur ce type de Coaster, la first Drop est bien inclinée, le Camelback délivre un airtime bien sympa, les virages WM sont amusants, brusques mais sans casser et l’hélice descendante se fait en harmonie avec les passagers de l’autre parcours et du Tittle Tattle Tree en son centre.


Le parcours s’achève dans le noir avec quelques surprises que je ne spoile pas pour ceux qui ne l’ont fait (même si ils ont déjà dû les « lire ». C’est donc du très bon, légèrement au dessus de Crush parce que j’adore le thème de ce dernier et que le Horseshoe spinne mieux (oups spoil).
N’ayant pas envie de se refarcir la file pour le moment, on enchaîne alors avec TOHN en passant par le Kinderland de Wuze Town vide et avoir un peu galéré à trouver l’entrée ( ?).

TOHN : Il ne mérite pas que l’on écrive sa longue dénomination en entier tellement il prend de la place inutilement ni de photos qu'on aurait pu prendre depuis l'autre côté du lac dont on a pas fait le tour mais au moins, il n’affiche que 5 minutes ! Bon, c’est le Coaster rétro du parc, on le sait dès l’entrée dans la file entrant dans son ancien thème spatial. Au moins il débite correctement avec ses 3-4 trains mais le plafond de feuillu dans la gare fait pâle figure à côté de celui de D’Wervelwind… Nous choisirons le dernier rang pour être tirés un minimum mais c’est difficile puisque les trois descentes suivant les lifts doivent même pas être inclinées à 30° avant de se finir en virage. Au moins c’est relativement doux, il y fait frais mais pourquoi Phanta n’a pas choisi un layout à la Vogel Rok bien meilleur dans le genre et n’étant pas d’une longueur épuisante… Un long +1 donc pour mes frères.

Il commence à faire chaud et étant vivement conseillé de faire les Water Rides avant midi, nous éviterons Wakobato qui mouille moins que Taron et Black Mamba et qui affichera jusqu'à 70 minutes au cours de la journée (!) et nous dirigerons vers Chiapas qui est … fermé. Des opérateurs sont postés devant pour apprendre la mauvaise nouvelle aux visiteurs mécontents qu’il se sera fermé pour la journée, mes frères seront déçus de le rater, de même pour mon père et moi parce que Chiapas c’est quand même quelque chose !

Chiapas fermé mais l’ambiance n’est pas pour autant absente dans la zone avec la musique et le background est sublime

Du coup tout le monde s’est rabattu sur River Quest qui ne fera qu’augmenter au cours de la journée. Tant pis, on s’adapte, le Water Ride choisi sera… Talocan ! Bon ça ne mouille pas vraiment mais au moins y a des effets d’eau, c’est à côté et il n’affiche que 20 minutes.

Talocan : L’attente passe vite à observer les passagers du Floorless Top Spin, qu'on pourrait très bien intégrer dans le quartier mexicain de Pav, entre El Diablo et Templo del Fuego, à virevolter dans tous les sens au rythme d’effets pyrotechniques – On se prend un bon coup de chaud bien rigolo à chacune des flammes - et aquatiques sous le ton de la superbe musique… Ce qui impressionnera bien mon petit frère qui n’a que 10 ans qui reviendra à plusieurs reprises sur sa décision d’y monter.. On s’installe alors rapidement dans la siège du Top Spin Floorless mais encore du « mauvais coté », c'est-à-dire face à la façade comme lors de ma dernière visite… Les premières rotations larges se font en douceur mais le ton est vite donné avec les séries en hauteurs quand même très intenses qui s’enchaînent ainsi que le large tour complet avec la tête à l’envers mais sans être un poil gerbant. Mon frère n’aura pas du tout kiffé pour ainsi dire mais il reste sans doute le meilleur de sa catégorie.

Nous sortons vers 11h50 et décidâmes d’aller se rassasier pour éviter toute queue, que nous ferons tout de même peu de temps - le temps que mon père aille au distributeur de billets sur la place - dans un snack vendant des parts de pizza sur la passerelle surplombant Mexico. Nous testerons tous les quatre la « Ruccola », en gros jambon cru, parmesan et roquette pas mauvaise du tout même si c’était léger, mais peu onéreux.
Nous repartîmes alors à l’attaque des attractions en passant Taron qui ne semblait pas encore avoir baissé, et choisirons alors Black Mamba après avoir hésité avec CA, qui affichait encore 45 minutes mais c’est pas gênant puisque sa file est agréable.

Black Mamba : La file serpente, c’est le cas de le dire, entre et au dessus des Corkscrews et des spirales en descendant vers la gare donc même si la file débutait dès le bâtiment d’entrée, l’attente est rythmée par le passage des trains, bruitages – oiseaux, singes et autres djembés – et cascades donc on ne s’y ennuie vraiment pas.

La première spirale

La même sous un autre angle

J'aime le fait que le visiteur soit au plus près des rails et des trains qui passent

Le sol s'est adapté au parcours en le suivant...

Même si je le préfère au premier rang avec tous les détails qu’il y à voir et invisibles en last, nous resterons dans la file classique en connaissance que la file destinée n’avance pas et nous opterons donc pour le dernier au bout de 35 minutes finalement (on a remarqué que les attentes affichées sont légérement supérieures à la normale donc c’est toujours agréable). Je ne m’attarderai pas sur la gare faisant office de tanière du Mamba très réussie, instaurant une ambiance assez feutrée ni sur le confort des trains d’Inverted B&M que nous commençons à bien connaître. Sinon le pépère est toujours très bon, le lift rapide nous mène vers la pré-drop donnant une bonne impulsion au train dans la first drop très pêchue et assez intense, elle aspire beaucoup, le creux intense mène vers un Loop aérien tout comme le ZGR, le Jr. Immelman qui suit est une bonne alternative à l’Immelman qui aurait été trop serré, les Corkscrew swappent bien, la première spirale n’est pas très intense mais la dernière l’est et conclut le layout en beauté qui freine dans le noir.

Le Loop à travers les murs...

C’est encore du tout bon pour BM déjà depuis une décennie mais ne présentant pas une ride ni une vibration, cependant j’ai de plus en plus de mal à le départager avec Oz’Iris que j’ai redécouvert au mois d’octobre, plus original avec un superbe ZGR-Corkscrew. En tout cas mon petit frère a adoré, c'était son premier Inverted, l'autre a apprécié mais a une préférence pour Oz'Iris pour sa taille.

En passant devant CA la file nous parut vachement étendue, nous nous décidâmes donc à affronter les 90 minutes affichées à Taron…

Taron : La file semble avoir un peu réduit depuis tout à l’heure et ce matin ne commençant plus dès l’entrée de l’attraction mais un peu plus loin dans les tranchées/cabanes serpentant sous le Coaster mais quand même bien avant les escaliers menant aux escaliers. Cette première partie n’est d’ailleurs pas désagréable à la vue des trains virevoltant au dessus de nous à la manière de Black Mamba.

Ce que l’on voit depuis la file, forcément l’attente n’est pas désagréable...

Puis viennent les escaliers et là et on se rend compte que le parc à bœufs est entièrement rempli. Là, c’est un peu l’horreur, on s’y farcit 50 bonnes minutes et l’on voit à peine les trains sur le second Overbanked Turn. On redescend alors enfin les escaliers et c’est le soulagement puisque que l’on se retrouve à nouveau sous le parcours et l’on voit enfin la gare.

On retrouve les beaux rails !

Peu de monde au premier rang mais nous choisirons quand même la file classique ayant entendu que le dernier rang était meilleur. La gare, parlons-en, est sobre et assez grande malgré le peu de place, on ne se marche pas dessus, extrêmement bien réalisée elle est dans l’esprit de Black Mamba, on aimerait ce type de gare sur tous les Coasters. Vient alors notre tour, l’opé veut nous placer aux 2ème et 3ème rang, et bien non merci, au bout de 75 minutes d’attente, un quart d’heure de moins que prévu finalement, on veut tout de même la meilleure place, je supplie alors l’opé très sympa qui accepte ! C’est le genre de geste que j’apprécie dans un grand parc qui ici, malgré la volonté d’aller vite en complétant les trains dans l’ordre, acceptent la volonté des visiteurs (ça ne se passe pas ainsi à EP au Blue Fire par ex). D’ailleurs le débit est très bon pour un Intamin avec ses quatre trains, largement équivalent à du B&M. Les trains sont au top, les sièges baquets, les Laps Bars bien ajustées, le tout est extrêment confortable avec un design de bélier remarquable. Je serais à droite, mon frère à gauche.
La géniale musique entêtante commence à se faire entendre et le virage nous mène au premier Launch à départ arrêté. Bon, c’est mieux que Blue Fire mais je ne l’ai pas trouvé extraordinaire non plus, il est surtout bien plus court, le peut-être seul point négatif du parcours pour ma part Vient alors le premier Overbanked Turn vers le quartier chinois, bien planant avec un gros Headchopper au sommet, ça annonce tout de suite la couleur. Le Camelback offre un excellent airtime assez surprenant vu sa taille, là on est dans l’Ejector, et sa redescente n’est pas directement inclinée alors qu’il se finit en virage dans la tranchée, voilà donc les courbes inhabituelles avec une heartline particulière chez Intamin évoquées dans certains TR et ce n’est pas pour me déplaire ! S’en suivent un changement bien puissant et à nouveau surpenant, un virage moins intense menant vers l’espèce de Stengel Dive avec un petit floating très sympa plongeant aux cotés de Raik, un second virage pas très intense menant vers les S-Turn à la Cheetah Hunt, sans plus niveau sensations mais désagréable du tout et le train redescend alors vers le second Launch.

Les S-Turns

Là, même si ce n’est toujours pas aussi puissant que je l’aurais espéré sûrement à cause du départ non arrêté, c’est quand même très bon et d’un tout autre niveau par rapport au premier. L’Overbanked longeant la cascade colle très bien au siège, mon frère étant à gauche y reçoit d’ailleurs quelques goutelettes bien rafraîchissantes étant à gauche mais pas moi, et vient alors le meilleur du parcours, les changements de direction en hauteur sont divins tout comme l’Overbanked Turn qui suit au niveau du premier lui très intense, on y retrouve les sensations procurées par un Italian Loop avec son inclinaison, s’enchaînent alors les deux EGF-Turn plongeant dans les roches, d’abord à droite puis à gauche : Cette partie représente toutes les sensations que je préfère dans un Coaster, les sensations que j’avais tant apprécié dans mon premier vrai Accelerator Intamin iSpeed (même si c’est un peu moins intense) !

Le second Overbanked Turn et l’avant dernier virage au premier plan

Le virage qui suit ne lésine pas en terme d’intensité, les deux Bunny Hop qui suivent offrent de très bons airtimes malgré les trims, c’est du niveau de ceux d’un Megacoaster Intamin et le layout se conclut en beauté avec un virage en S très intense à la Goliath, puis c’est les trims. Verdict : du très très bon, avec une bonne longueur, mais pour ce premier tour pas de « waouh », à ce moment je préfère toujours iSpeed pour son intensité et sa vitesse. Ils nous a tout de même bien retournés puisque nous étions pas près à y retourner direct (bon surtout à cause de l’attente… Mon petit frère aura adoré mais par contre mon père et mon second père ne le qualifieront cependant pas d’« exceptionnel ». Et cette musique Imascore…

Nous retournons alors du voir côté de CA, constatant en passant des temps d’attente qui ne baissent pas voir augmentent un peu partout, on ira alors chercher des granitas dans un snack devant Chiapas fermé (c’est quand même dommage qu’il soit fermé avec une telle affluence) pour patienter dans la file du Mine Train.

Colorado Adventure : Même si la file paraît très longue débutant dans une file modulable avant l’entrée de l’attraction, nous n’attendrons finalement pas tant que ça et ça avance vite, disposant un très bon débit. Nous patienterons tout de même pour le dernier rang de ce Mine Train survitaminé que j’avais tant apprécié (lors de ma dernière visite, nous l’avions ridé plus de fois à cette place que Black Mamba !). Le premier lift mène vers une drop que l’on croit grande mais qui remonte très vite pour attaquer une drop en virage, s’en suivent une série virages bien tortueux entrecoupés par des descentes en virages sous le hangar où le jour passe et avec quelques accoups en prime, menant au second lift parallèle au parcours de Chiapas. Le train accèlère à nouveau et plonge dans le noir dans cette superbe drop tout à fait improblable pour un Mine Train dans le second hangar, s’en suit un parcours ressemblant pas mal à celui dans le premier mais encore plus vicelard ! Quelques accoups se font sentir mais toujours rien de bien méchant. Vient alors le troisème lift menant vers une bonne descente en virage, la spirale qui suit nous mène vers une nouvelle drop improblable dans la grotte, le train passe au dessus de l’allée près de Tikal et le parcours s’achève alors par une grosse spirale ultra inclinée, le train fait le tour de Tikal puis viennent les freins.

La drop en virage suivant le dernier lift

Au final c’est presque aussi bon que dans mes souvenirs et malgré les quelques accoups CA reste bien meilleur que BTM, du très bon Vekoma !

Ce fut alors au tour de Mystery Castle, seule attraction qui vaut réellement le coup qu’il nous restait à faire et qui affaichait un temps d’attente correct, malgré de la peur de mes frères au sujet des Casts Members qui nous aurons bien fait sursauté lors de dernière visite.

Mystery Castle : Juste un CM déguisé statique à l’horizon qui fit juste sursauter les gens devant nous donc finalement pas de soucis pour mes frères dont l’un deux ne le fera finalement pas, du coup mon père non plus, par peur de la tour en elle-même. L’attente ne débutant qu’à la moitié de la file encore très soigneusement décorée dans le château, avec des portes dérobées un peu partout, nous attendrons alors qu’un petit quart d’heure l’attraction disposant d’un excellent débit, c’est impressionant de voir tous les gens rentrer d’un coup. J’apprécie toujours le thème des scientifiques très exploitable, en constrate avec le côté sombre du château. Je ne me souvenais plus du tout du programme, là nous montâmes sans trop de vitesse à mi-hauteur, la première chute non plus mais le tout se fait dans un fracas assez impressionant et il y fait frais. Les nacelles se replacent alors comme au départ et remontent bien puissament même si moins q’une S&S mais c’est assez inquiétant du fait que ne voit pas où l’ascenscion s’arrête étant dans le noir. L’espèce de superbe machine éclaire le tout avec sa lumière bleue. La chute qui suit n’est pas extrêmement intense, le programme reste au final très court avec ce sentiment de pas fini. Ainsi, même si cette attraction a un côté usine à gaz, elle reste excellente, en dessous de la TOT dont les chutes sont légèrement plus sensationnelles, la vue au sommet offrant un plus et les shows internes plus prenants, mais c’est du lourd quand même grâce au thème particulièrement bien choisi. La sortie de l’attraction se fait de l’autre côté du château après un petit coucou au dragon Schneck y dormant…
Il est alors vers 15h30, la proximité de MC avec Klugheim fait que l’appel de Taron refait surface et n’affichant plus « que » 60 minutes d’attente, nous étions pas contre un second tour, temps nécessaire pour que les familles ou autres autocars soient sur le départ (ou pas). Nous opterons cette fois si pour le premier rang qui bizarrament, comme j’ai vu au préalable dans pas mal de TR, n’attire pas les foules puisqu’on nous attendrons à peine 5 minutes de plus que par la file classique malgré qu’on soit du coup séparés, je serais avec mon petit frère et mon père avec le second. Qu’en est-il donc au premier rang, à gauche cette fois ? C’est encore mieux ! Les changements de direction m’ont paru plus agressifs et les airtimes puissants, surtout que la cascade le long du second Overbanked Turn nous projette quelques gouttes d’eau bien rafraîchissantes en prime en étant à gauche (ce sera notre Water Ride du jour en dépit de Chiapas ^^). Taron monte alors de plus en plus dans mon Top… Bon il a encore beaucoup plu à mon père et mon frère mais sans gros plus.

La faim se faisant sentir avec la maigre pizza de midi et voulant depuis longtemps goûter une Currywurst, nous nous dirigerons alors vers Wuze Town, le seul snack en vendant selon le plan y étant. Bon je ne sais pour quelle raison j’ai voulu tester – sûrement du fait que c’était le met dont j’entendais parler à dans presque chaque TR sur Phanta – parce qu’au final ça m’a dégoûté qu’autre chose même si la préparation n’était pas mauvaise. Mon père commençant à fatiguer avec la route de ce matin, et pour être prêt pour le trajet retour, il nous abandonnera ici pour une petite sieste à l’ombre des parasols du snack. Nous passerons alors à nouveau par Wuze Town dans l’optique de tester Winja’s Force… qui affichait 85 minutes d’attente ! En effet le Fear est tombé en panne du coup tout le monde a dû se rabattre de l’autre côté, ce sera donc plus tard. Nous nous dirigerons alors vers Black Mamba descendu à 20 minutes.
Pour ce deuxième tour nous hésiterons à aller au premier rang mais en me souvenant soudainement que la file réservée n’avançait pas lors de ma dernière visite nous resterons dans la file classique. Finalement on aurait pas dû se priver du premier rang puisque des Quicks Pass nous grilleront à deux reprises nos places au 2ème rang ! (Un tour sur deux pourquoi pas mais deux fois de suite c’est abusé je trouve surtout que j’avais prévu de faire encore River Quest et Taron).

La drop, petite mais très bonne !

Sinon c’est encore meilleur qu’ailleurs, un peu plus aérien sans perdre en intensité, sûrement est-ce dû à la configuration des trains qui bouche la vue (surtout là qui est à ne pas louper) mais ma préférence va toujours au premier rang sur les Inverted B&M ainsi qu’au deuxième où l’on ne voit finalement pas si mal.

Nous retournerons alors vers mon père dans la zone Fantasy dans l’optique de tous faire River Quest par la suite. Après quelques recherches de ce dernier, nous tomberons sur un panneau informatif des temps d’attente qui affichait… 140 minutes pour River Quest ?! Moi qui espérait que l’attente soit tombée sous la barre de l’heure (je n’aurais pas fait plus pour un Raft)… L’idée d’un Quick Pass nous traversera la tête mais payer 15€ pour un tour de Raft, non merci… Il est déjà 18h20, je propose donc de finir en beauté en faisant 1-2 voir 2 tours de Taron qui est encore affiché à 75 minutes et qui ferme à 19h30. Mais ne se sentant pas de refaire tant de queue, nous nous dirigerons vers Winja’s Force seul crédit qui leur manquait (à mes frères, mon père et moi l’ayant déjà), mais je rebrousserai vite chemin pour retourner seul vers Taron avec l’idée de le faire par la Single Rider.

L’opé m’indique environ 45 minutes, j’espère encore pouvoir l’enchaîner à deux reprises malgré le temps de l’aller-retour, mais ça avance très peu et n’en était pas surpris les rangées n’étant que de deux places. Au moins on a depuis une belle vue sur la gare et ça m’évitera de me farcir à nouveau le parc à bœufs. J’attendrais au final 55 minutes, j’aurais au moins économisé 20 minutes sur la file normale mais ça ne permettra pas d’en refaire un ultime avec ma famille qui se seront de toute façon réengagés dans Black Mamba. L’opé me placera au 5ème rang à gauche, ce n’est sûrement pas la meilleure place et au moins il sera testé à chaque extrémité et au milieu. Ce dernier tour était d’ailleurs le meilleure malgré le rang pas optimal, avec l’obscurité qui commençait à tomber, je me suis à nouveau bien fait éclaboussé dans le second Overbanked, je me suis aussi bien fait valdingué dans les changements de direction, bien envolé sur les camelbacks et bien enfoncé dans mon siège dans les virages… et toujours cette musique. Au final ma raison me dit Taron mais mon cœur penche pour Goliath, or la raison suit le cœur (lol) et me dis que cet avis est à chaud et garde donc Goliath 1er, mais il a chaud aux fesses avec tout ce qui pousse en Europe !

Que c’est beau quand le soleil se couche…

Il est alors 19h40, je sortirai de Klugheim en voyant avec un pincement au cœur les portes de Taron fermées, je rejoins alors mes accompagnateurs devant River Quest en passant devant Black Mamba dans l’espoir d’en refaire un tour mais il était déjà fermé, CA aussi donc je me résignerai mais au moins j’ai fini par le meilleur. Mon père et mes frères me diront tous trois qu’ils n’ont pas étaient emballés Winja’s Force, étant « le même que le Fear mais avec des trucs en moins », je leur répondrai qu’il y a quand même les S-Turn comme élément différent ! Par contre il ont bien apprécié leur dernier tour de BM.

Le quartier chinois est bien plus paisible que ce matin...

Mais River Quest est toujours bien rempli, d'ailleurs c'était la seule attraction à fermer à 19h15 pour pouvoir laisser passer tout le monde avant la nuit...

Nous quitterons alors ce superbe parc en passant par les guichets pour payer le parking, moi-même ne pensant qu’à Taron, n’ayant que le nom Taron à la bouche et plein la tête, et qui devient comme beaucoup mon parc préféré tellement la qualité des attractions et de la théma est exceptionnelle (parfois manquante à EP) et ayant moins l’aspect de machine à fric comme Pav, et ce malgré le manque de Chiapas et l’impossibilité de faire River Quest (déception quand même pour mes frères les attirant beaucoup).

Au revoir Phanta… Mais on reviendra vite !

La sortie du parc se fera tranquillement, le gros du monde étant parti et après être repassés sous le tunnel, nous nous rendrons compte que le parc est véritablement en pleine ville avec la brasserie juste en face. Le retour se fera sans encombres, nous nous arrêterons au Macdo dans la zone industrielle sud de Metz pour manger en route et achever cette belle journée...
Parcs visités : Tripsdrill ; EP ; HoPa ; Phanta ; Disneyland Paris / WDS ; PA ; Fraisp ; Waly; Futuroscope ; Niglo ; Parc des Poussins ; PAv/FL ; Mira ; Efteling ; Tover ; WH ; Tibidabo ; LunaPar

Hors ligne 6lverStar

  • Essaye de prononcer Eejanaika sans bégayer
  • *
  • Messages: 67
  • Coaster Count : 99
Re : [TR] Phantasialand – 15/08/2016
« Réponse #1 le: 20 Août 2016, 18:45:03 »
À supprimer :)
Parcs visités : Tripsdrill ; EP ; HoPa ; Phanta ; Disneyland Paris / WDS ; PA ; Fraisp ; Waly; Futuroscope ; Niglo ; Parc des Poussins ; PAv/FL ; Mira ; Efteling ; Tover ; WH ; Tibidabo ; LunaPar

Hors ligne ErYx

  • Administrateur
  • Fait la course dans Vleermuis
  • *********
  • Messages: 12892
  • Papy Ronchon
Re : [TR] Phantasialand – 15/08/2016
« Réponse #2 le: 21 Août 2016, 02:46:31 »
Merci pour cet excellent TR ;)
Bonjour...  Je veux jouer à un jeu!!

Ma liste de Coasters ridés:  http://coaster-count.com/user/4974/ridden

Hors ligne 6lverStar

  • Essaye de prononcer Eejanaika sans bégayer
  • *
  • Messages: 67
  • Coaster Count : 99
Re : [TR] Phantasialand – 15/08/2016
« Réponse #3 le: 22 Août 2016, 03:42:40 »
De rien, et merci beaucoup !  ;)
Parcs visités : Tripsdrill ; EP ; HoPa ; Phanta ; Disneyland Paris / WDS ; PA ; Fraisp ; Waly; Futuroscope ; Niglo ; Parc des Poussins ; PAv/FL ; Mira ; Efteling ; Tover ; WH ; Tibidabo ; LunaPar

Hors ligne xxxx-GDPR-DEMANDE

  • S'accroche à son chapeau dans BTM
  • ***
  • Messages: 1788
Re : [TR] Phantasialand – 15/08/2016
« Réponse #4 le: 30 Août 2016, 18:29:06 »
Ca y va cet été, les TR de Phantasialand. ;D

C'est étonnant, j'ai rarement lu des avis aussi unanimes sur une nouveauté : Taron semble ne décevoir personne. Et les temps d'attente sont toujours élevés, à voir en fin d'année le bilan de fréquentation du parc. S'il y a une augmentation significative, ça ne pourra que les encourager à poursuivre dans cette voie mêlant grosse thématisation et sensations (et peut-être inspirer d'autres parcs, rêvons un peu). ;)

PS : mais c'est bon la Currywurst !

Hors ligne 6lverStar

  • Essaye de prononcer Eejanaika sans bégayer
  • *
  • Messages: 67
  • Coaster Count : 99
Re : [TR] Phantasialand – 15/08/2016
« Réponse #5 le: 30 Août 2016, 21:44:57 »
Oui c'est du lourd sans être extrême et espérons qu'il soit source d'inspiration, qu'attends tu pour aller le tester ?  :)
La Currywurst j'ai trouvé ça bon les premières fourchettes puis je ne sais pour quelle raison, c'est mal passé...  ;D
Parcs visités : Tripsdrill ; EP ; HoPa ; Phanta ; Disneyland Paris / WDS ; PA ; Fraisp ; Waly; Futuroscope ; Niglo ; Parc des Poussins ; PAv/FL ; Mira ; Efteling ; Tover ; WH ; Tibidabo ; LunaPar

Hors ligne xxxx-GDPR-DEMANDE

  • S'accroche à son chapeau dans BTM
  • ***
  • Messages: 1788
Re : Re : [TR] Phantasialand – 15/08/2016
« Réponse #6 le: 01 Septembre 2016, 21:54:54 »
Citation de: 6lverStar
qu'attends tu pour aller le tester ?  :)
Eh bien j'attendais... le 1er septembre ;) donc ça y est, j'ai enfin découvert Klugheim.
Tu as trouvé les bons mots pour Taron : c'est du lourd sans être extrême. Génial à regarder et génial à rider !

Mention spéciale aussi pour le petit Raik qui est bien fun également.
Et excellente tarte flambée juste à côté  :P miam... 20/20 pour Phanta 2016 en ce qui me concerne. Allez 19/20 pour River Quest fermé toute la journée hélas.


Edit : j'oublais de te reprendre...

Citation de: 6lverStar
Le retour se fera sans encombres, nous nous arrêterons au Macdo dans la zone industrielle sud de Metz pour manger en route et achever cette belle journée...
Mais ce n'est pas sur ZI, c'est une ZAC ! ^^