Auteur Sujet: [Melofolia] Nouveau parc en 2021  (Lu 6279 fois)

Hors ligne Wonder World

  • Modérateur
  • Danse le Twist au PAL
  • *********
  • Messages: 4840
  • Karma : 7
  • Walibien à la retraite.
    • Wonder World
Re : [Les Géants de la Musique] Nouveau parc en Belgique en 2019
« Réponse #10 le: 28 Novembre 2014, 22:40:36 »
Citer


Nul n’est prophète en son pays, dit-on. Le parc de Piano-Plage qui aurait pu s’installer à Chevetogne va peut-être hébergé en France.

+ Un grand parc d’attractions à Chevetogne?

Quand Didier Hodiamont a eu son rêve, «un peu fou» ont dit certains, de créer le concept de piano-plage, il avait plusieurs objectifs en tête: un lieudit, une bande dessinée, un spectacle musical et un parc d’attractions. Les trois premiers ont été réalisés.

Didier Hodiamont a créé une société Dreamgest qui se penche sur l’objectif n°4 du concept, à savoir la réalisation du parc d’attractions Les Géants de la musique. Devenue société anonyme au capital de 1 200 000€, celle-ci espère bien ouvrir la première phase du parc d’ici fin 2018 ou début 2019 au plus tard, et se doter des moyens financiers pour y parvenir. Ce parc familial devrait comprendre un orchestre symphonique et des instruments de musique géants, des attractions et des outils pédagogiques. Entièrement dédié à la musique, il devrait être ouvert toute l’année et s’inscrirait dans les quatre valeurs portées par le piano géant, à savoir l’écoute, le respect, le partage et l’intergénérationnel.

Pendant longtemps, Didier Hodiamont s’est battu pour que ce parc puisse se construire en Belgique. Trois lieux, de 27 à 100 hectares, avaient été identifiés et étudiés en Wallonie, dans les provinces du Hainaut, du Brabant wallon et de Namur et en particulier au domaine provincial de Chevetogne. Si le député-président de l’exécutif provincial Jean-Marc Van Espen s’est toujours dit intéressé par l’installation de ce parc à Chevetogne où il y a des hectares disponibles, il nuance: «Nous devons avoir des garanties et avons demandé un business plan sérieux et concret». Pour Didier Hodiamont, «impossible de présenter un tel plan sans connaître exactement les possibilités.» Un rendez-vous est fixé entre les responsables provinciaux et Didier Hodiamont, le 16 décembre, à 12h30.

C’est le 26 décembre que lors de l’assemblée générale de la SA Dreamgest, Didier Hodiamont fera rapport de ses contacts avec les autorités politiques françaises. Il revient d’une tournée en France et 15 départements se seraient montrés intéressés. Didier Hodiamont en a retenu six. Le choix définitif se fera dans six mois au plus tard, en tenant compte du terrain proposé, de l’accès du site et surtout de l’accompagnement des autorités municipales, départementales et régionales.

En attendant, la tournée continue et sera au Country Club de Liège, le 6 décembre et au Cirque royal, pendant les fêtes.

L'Avenir
Citer
Peu importe la qualité de l'attraction, c'est finalement le personnel qui fait la différence
(Eddy Meeùs)

Hors ligne Wonder World

  • Modérateur
  • Danse le Twist au PAL
  • *********
  • Messages: 4840
  • Karma : 7
  • Walibien à la retraite.
    • Wonder World
Re : [Les Géants de la Musique] Nouveau parc en 2019
« Réponse #11 le: 23 Septembre 2015, 21:22:56 »
Citer
35 millions d'euros pour construire un parc d'attractions en Haute-Vienne

C'est l'ambition d'un investisseur belge. Il est en passe de signer un compromis pour acquérir le domaine de Chauffaille, à Coussac-Bonneval, près de Saint-Yrieix-la-Perche. Des centaines d'emplois sont à la clé.

C'est un projet d'ampleur qui s'accélère et que vous révèle France Bleu Limousin. Celui d'un entrepreneur belge qui veut investir 35 millions d'euros pour créer un parc d'attractions international dédié à la musique, en pleine nature, en Haute-Vienne.

Cet investisseur est en passe de signer un compromis pour acheter le domaine de Chauffaille, sur la commune de Coussac-Bonneval, tout près de Saint-Yrieix. L'opération devrait se conclure d'ici le mois de novembre ou décembre. La communauté de communes, propriétaire des lieux, doit empocher 800.000€ pour le cession de 150 hectares du terrain.

Des garde-fous si le projet n'aboutit pas

L'idée du porteur de projet, c'est de créer "un parc d'émotion musicale avec des instruments de musique géants. On va pouvoir vivre et vibrer dans le parc. Le Limousin aura le plus grand violon du monde, qui fera 110m de long  le plus grand piano du monde, avec 65m de largeur au clavier  et le plus grand tambour du monde qui devrait faire 30m de hauteur."

Le montage financier ne semble pas tout à fait bouclé. L'investisseur affirme que "deux fonds d'investissement ont déjà marqué un accord de principe. Il y a des contacts avec la banque publique d'investissement, la banque européenne d'investissement et la caisse des dépôts." Il sollicite aussi des aides publiques de la région, du département et de la communauté de communes. "Il faut très être prudent" , explique Daniel Boisserie, le président de la communauté de communes du pays de Saint-Yrieix, "c'est pour ça qu'il y aura des conditions suspensives. Si le projet ne se réalisait pas, le domaine reviendrait à la communauté de communes."

De nombreux emplois

Mais les enjeux sont importants, des centaines d'emplois sont à la clé. Le début des travaux est prévu pour le printemps 2017 et l'ouverture du parc au printemps 2019. Le parc d'émotions musicales table sur 150.000 visiteurs par an quand il sera ouvert.

France Bleu
Citer
Peu importe la qualité de l'attraction, c'est finalement le personnel qui fait la différence
(Eddy Meeùs)

Hors ligne NJS08

  • Tire la queue du Mickey à Disneyland
  • ***
  • Messages: 1383
  • Karma : 2
  • Nordiste en quête de délocalisation !
Re : [Les Géants de la Musique] Nouveau parc en 2019
« Réponse #12 le: 26 Septembre 2015, 22:36:37 »
Tout voir en géant me fait étrangement penser au Gargantua de Mira !
Ce projet, bien qu'original, me parait bien kitch et sans entretien toutes cette théma va tomber en moisissure au fil du temps..
Enfin bref, un projet comme parmi tant d'autres !

Hors ligne Wonder World

  • Modérateur
  • Danse le Twist au PAL
  • *********
  • Messages: 4840
  • Karma : 7
  • Walibien à la retraite.
    • Wonder World
Re : [Melofolia] Nouveau parc en 2021
« Réponse #13 le: 12 Décembre 2018, 20:24:57 »
Le projet a été rebaptisé Melofolia. Le premier visiteur est finalement attendu le 18 juin 2021. Les travaux de conception du parc devraient commencer début 2020, une fois que les services de l'Etat auront fait leur oeuvre, nous rapporte Centre-Presse.

Melofolia proposera à un public familial de vivre une expérience où la musique sera au cœur d'attractions ludiques, pédagogiques et interactives. Les visiteurs, accueillis par trois personnages de fiction (Mélo, Folia et Ritmix) déambuleront dans cet espace thématique et pourront même vibrer à l'intérieur d'instruments géants.

A terme, 35 attractions seront à la disposition du public.  Il glissera sur une clé en trottinette électrique pour obtenir l'accord parfait. Il pédalera sur des vélos pour animer une boîte à musique, il marchera dans un cylindre pour créer une mélodie. Les enfants tourneront dans un carrousel tambourin et la famille poussera l'escarpolette d'une balançoire musicale.

Les visiteurs auront bien entendu la possibilité de se sustenter sur place, notamment dans un restaurant sixties. Ils pourront même y dormir et vivre une autre expérience nocturne dans un hôtel en forme de flûte de pan.

La société Dreamgest SA, dont Didier Hodiamont est pour l'heure l'actionnaire unique, est en recherche de partenaires qui l'aideront à financer le projet. Des investisseurs ont déjà marqué leur intérêt. L'investissement en première phase est estimé à 40 millions d'euros. L'objectif est de lever 15 millions d'euros d'ici le début des travaux, avant d'avoir recours à l'emprunt.

Le plan de financement établi sur la période 2020-2024 est jugé « raisonnable ». Il est exprimé entre autres par une montée progressive du nombre d'entrées, estimé à 150.000 en année 1 d'exploitation et jusqu'à 400.000 en année 4. Dans ce contexte, l'impact sur l'emploi ne serait pas négligeable. La fourchette va de la création de 64 emplois en 2021 à 110 emplois en 2024.

Avec Centre-Presse





Citer
Peu importe la qualité de l'attraction, c'est finalement le personnel qui fait la différence
(Eddy Meeùs)