Auteur Sujet: [Conférence Arts et métiers 2301/2018]Ingénieur dans les parcs Disney  (Lu 336 fois)

Hors ligne AlexHL

  • Prend son temps dans I-speed
  • **
  • Messages: 321
Bonjour à tous, je tiens à préciser que je ne savais pas trop où placer ce TR... pardon CR d'où la section Off-Topic ! :D

A tellement discuter avec les Ingénieurs de Disney, je n'ai rien pris en photo mais j'espère que vous aurez l'envie de lire jusqu'au bout.

Je suis étudiant aux Arts (et Métiers, une école d’ingénieurs), mon école est réputée pour ses liens avec les entreprises, chaque année elle organise une centaine d’évènements (forums, conférences, visites d’entreprises, after work, ateliers et bien d’autres !). Parmi toutes ces manifestations, il y a eu fin janvier une conférence organisée par l’association des élèves ingénieurs alternants de mon école qui m’a pas mal intéressé. Elle avait pour thème : être ingénieur chez Disney.

Je me suis dit qu’il était intéressant de vous en faire part à travers un petit CR (qui change des TRs habituels :P), car j’ai trouvé cette conférence riche et qui donne envie de découvrir la firme !! Pour ma part, j’ai pas mal découvert de choses sur le monde « SUPPORT » chez Disney, et clairement à titre perso’ ça me donne bien envie !

Je tiens à affirmer que mon opinion n’est en aucun cas influencée par l’entreprise ou l’école, j’espère être tout aussi sincère et conscient que l’ont  été les cinq intervenants ! Ces ingénieurs sont très méconnus car évoquer l’optimisation des temps d’attente, la maintenance, les projets immobiliers ou les gestions de plannings des personnages Disney est assez tabou face au grand public. Le problème c’est qu’aujourd’hui l’entreprise se retrouve en défaut de candidat ! A trop vouloir jouer le secret, elle en a perdu l’attractivité du métier auprès des candidats qui sont montrent rares. A savoir, ces deux derniers mois, il y a eu une dizaines d’embauches/stages d’ingénieurs ! C’est énorme pour ces petites équipes. Bon d’accord on est loin de 7500 embauches côté opérateurs, accueil, extras et performers chaque année !

Le message à en tirer pour ceux qui ne souhaitent pas prolonger la lecture détaillée, c’est que si vous aimez l’univers Disney au point de vouloir y travailler (stage ou 1ère embauche) et que vos diplômes se rapportent à l’ingénierie : postulez, ils cherchent ! :)

C’est parti pour le compte rendu complet de cette soirée, voilà que je débarque à place d’Italie, ça fait bizarre de retourner après plus de deux ans dans les locaux parisiens de mon école ! En plus j’ai oublié ma blanche, tant pis je ne pourrai pas frimer un peu devant les pek’s (non Gadz’Arts dans notre jargon ! :D). En attendant le début, je croise quelques Disney fans pur jus racontant leurs dernières visites de 2018 (quoi déjà plusieurs visites ! :o) et débattant sur le futur de PM… Tiens finalement l’un d’eux aura gagné un magnifique cadeau en répondant à une question des Imagineers en début de conf’ : un jeu de 7 familles sur les métiers à Disney. Il est collector !

Bien installée face à ses interlocuteurs, l’audience écoute avec intérêt le parcours et le travail des  ingénieurs. Ce qui est super ce soir-là, c’est de découvrir un discours libéré, qui s’affranchi des traditionnels codes de comm’ de la souris et qui fait du bien à entendre, on les sent passionnés, investis et sincères. Ils font de bien meilleurs ambassadeurs auprès de la cause Disney que les deux ambassadeurs officiels en interview.
On apprend énormément de métiers inconnus chez la souris, on y découvre de nombreux rouages et de décisions qui ont marqué le resort francilien (qui montre aussi les enjeux autres que ce que les purs fans aimeraient seulement voir !).
La bonne nouvelle, c’est que le moral a pas mal augmenté cette année grâce aux nouveaux axes de développement à DLP, les ingé’ m’ont affirmé que les dirigeants américains veulent renverser la vapeur, de nombreux projets ressortent des cartons et sont réétudiés, se préparent à des annonces de nouvelles attractions, bref la conjoncture semble meilleure et cela se remarque dans les discours de chacun : la phase 4 du plan DLP se termine et la 5ème serait « impressionnante » mais je reste quand même prudent avec la souris : wait’n see !

Concernant maintenant le rôle de chacun :

- un travaille dans le service INFRA et qui s’occupe de toute la partie projets immobiliers à Disney, il a ainsi travaillé sur les Villages Nature, les projets immobiliers le long de l’avenue Hergé, sur des centres commerciaux à Val d’Europe et sur l’expo U de 2025.
- un est le responsable de toute la maintenance chez Disney (2000 personnes !), bizarrement personne n’a fait de remarques sur les déboires des réhab’… ^^ Perso’, c’est un des services qui m’a le plus intéressé ! Il est en ce moment beaucoup en relation avec les respos’ de WDW pour la future attraction Ratatouille d’Epcot car les Français gèrent une bonne partie du projet.
- un est au service des plannings et est en charge de prévoir les effectifs nécessaires à chaque endroit du parc, il s’appuie sur les travaux d’un autre service présenté car un autre s’occupe de toute la partie dimensionnement des espaces/attractions/spectacles/restos/hôtels mais aussi de l’optimisation des opérations. Ce dernier poste est mon préféré, il y a énormément de facteurs qui entrent en compte et ce service apparait sur une large partie des projets à Disney (longueur des files d’attentes, préshow, tout est étudié en amont ici).
- enfin un dernier a présenté son travail concernant la digitalisation complète du parc, la gestion des formations de l’ensemble du personnel à DLP et un point intéressant : c’est dans ce service que l’on gère aussi la remontée d’infos. En effet, tout le monde a des bonnes idées mais avec le principe de la hiérarchie, c’est parfois difficile de faire entendre sa voix. Ce service essaye de favoriser la remontée d’info et améliorer le parc.

Enfin, je regrette que la personne en charge de la logistique ne soit pas vneue présenter son job car il aurait été tout aussi intéressant. Après les présentations, on a pu échanger pendant plus de deux heures avec les Imagineers autour d’un buffet.

Ce fut une chouette soirée que j’ai adoré ! Il est dommage que cela ne soit pas plus médiatisé car je recommande à tous de venir échanger avec ces personnes !

Allez quelques anecdotes croustillantes ou un peu space mountain pour conclure cette conférence :
- L’Update de Star Tours a permis de passer au numérique pour la projection, avant c’était du 35mm.
De plus Star Tours aurait été fabriqué par un fabricant de simulateurs type A320 :
- L’attraction qui pose le plus d’incidents : c’est le carrousel de Lancelot, avis aux CMs qui voudraient éviter de s'occuper de la bobologie !
- Les problèmes de BTM sont selon les respos’ de la maintenance toujours dans le cas de figure de rodage (encore dans la partie haute de la courbe baignoire) ! En clair, attendez encore « quelques temps avant » de voir diminuer le taux de pannes de l’attraction ! Attendez, il a ouvert quand BTM déjà ?
- Le projet de l’expo U 2025 présenté par Disney à DLP a perdu face au projet de la ville de Saclay !
- La chimère d’un troisième parc est ressortie des cartons…
- Le service de dimensionnement avait bien prévu dès le départ d’un second parcours RC Racer ! Et aujourd’hui au regard de l’affluence qu’en pense Disney (+ de 5 millions de visiteurs) ? Réponse : « il y a toujours de la place pour plus tard », ce genre de réponse me rappelle soudain d’autres discours maintes fois répétés…
- Sur le contrat de chaque attraction à Disney est stipulé qu’au bout d’un an, le constructeur perd toute responsabilité. Disney reprend alors toute la maintenance à son compte et peut modifier à sa guise sans en référer au constructeur car il n’a plus rien à voir avec le manège.
- La plupart des ingénieurs entrés chez Disney à l'ouverture (et ils ont été nombreux côté support) vers 1990 et qui ont tenus des rôles importants (plutôt type senior que junioir) arrivent aujourd'hui à la retraite. Malgré le turn-over habituel et les promotions/changements de postes, on parlerait d'au moins une centaine de postes à pourvoir pour les 10 prochaines années : après avoir updaté le resort côté attraction, il va falloir s'attaquer au renouvellement des équipes en backstage et nombreux vont pouvoir en profiter. :P

A vos claviers !
« Modifié: 03 février 2018, 21:03:20 par AlexHL »

Hors ligne cmoiromain

  • Crie "Tchoo-Tchoo" au départ du Runaway Mine Train
  • ***
  • Messages: 905
Merci beaucoup pour ce compte-rendu, très riche en infos croustillantes !

Ca donne envie d'aller postuler dis-donc, surtout si le plan de relance est aussi ambitieux qu'ils ne laissent l'entendre. En tout cas si tu as des contacts chez qui postuler, je ne dis pas non, ça pourra toujours être utile, sait-on jamais =)

En ligne tartazan

  • Joue des castagnettes dans Abismo
  • *
  • Messages: 137
Et bien, même si ça ne me concerne pas directement, je trouve ton petit compte rendu très intéressant, ça change de toutes les émission TV vues et revues qui se ressemble toutes.

merci à toi  :)

Hors ligne AlexHL

  • Prend son temps dans I-speed
  • **
  • Messages: 321
Déjà merci du retour ! Ça fait plaisir de voir que le CR vous plaise.

Sinon les contacts ne vont pas servir à grand chose, ils ne peuvent rien faire pour les postulants car tout se fait à l'aide du site Careers. Cependant si certains sont très intéressés je peux donner des contacts.

@ j'espère tout autant que toi d'un plan d'investissement à la hauteur de leurs propos ;)

Hors ligne Nikolas

  • Administrateur
  • S'accroche à son chapeau dans BTM
  • *********
  • Messages: 1702
[Conférence Arts et métiers 2301/2018]Ingénieur dans les parcs Disney
« Réponse #4 le: 07 février 2018, 12:55:51 »
Sujet vraiment très intéressant, merci ! Une bête question, quand tu parle de ces ingénieurs, à un moment tu écris :

Citation de: AlexHL
on a pu échanger pendant plus de deux heures avec les Imagineers autour d’un buffet.

En fait, tous ces gars-là (oui dis, il semble que ça manquait de filles ?) sont des Imagineers ? C'est-à-dire qu'un ingénieur chez Disney est forcément un Imagineer ? Je pense que ça désignait uniquement les ingénieurs qui conçoivent les nouvelles attractions (ou les parcs).

Sinon comme Tartazan, ça change des reportages TV où on nous montre toujours les mêmes aspects du resort. La conférence était uniquement pour les élèves, ou c'était libre d'accès ?

Hors ligne AlexHL

  • Prend son temps dans I-speed
  • **
  • Messages: 321
Sujet vraiment très intéressant, merci ! Une bête question, quand tu parle de ces ingénieurs, à un moment tu écris :

Citation de: AlexHL
on a pu échanger pendant plus de deux heures avec les Imagineers autour d’un buffet.

En fait, tous ces gars-là (oui dis, il semble que ça manquait de filles ?) sont des Imagineers ? C'est-à-dire qu'un ingénieur chez Disney est forcément un Imagineer ? Je pense que ça désignait uniquement les ingénieurs qui conçoivent les nouvelles attractions (ou les parcs).

Sinon comme Tartazan, ça change des reportages TV où on nous montre toujours les mêmes aspects du resort. La conférence était uniquement pour les élèves, ou c'était libre d'accès ?

La conférence était ouverte à de nombreuses personnes même si ceux que j'ai croisés étaient étudiants.

Concernant le titre Imagineer, je n'en sais strictement rien, je pense que je n'aurais pas du l'écrire ! ^^

Oui, seules 9/10 filles sur 40 personnes dans l'audience et la seule ingénieure Disney n'avait pas pu venir (celle en supply chain/logistique). Le métier d'ingénieur reste encore selon moi trop masculin malgré les efforts pour intégrer des filles. Si certaines nous lisent et qu'elles hésitent, elles sont au contraire bienvenues car on a besoin aussi de leurs qualités pour faire progresser la technologie. Dans mon école, elle ne représente à peine 20% des promos actuelles...

Tiens cela me fait penser que dans le monde parconautique la proportion reste équivalente pour les métiers de direction, à ma connaissance seuls Disney et Heide Park ont une femme à leur tête !

Hors ligne Nikolas

  • Administrateur
  • S'accroche à son chapeau dans BTM
  • *********
  • Messages: 1702
[Conférence Arts et métiers 2301/2018]Ingénieur dans les parcs Disney
« Réponse #6 le: 07 février 2018, 21:05:15 »
Merci pour les précisions. ;)

Il y a tout de même d'autres parcs dirigés par des femmes (je pense par exemple à Toverland). Mais je ne pensais pas que le milieu était à ce point masculin.

Hors ligne NJS08

  • Tire la queue du Mickey à Disneyland
  • ***
  • Messages: 1334
Merci Alex de nous avoir partagé ce CR ! Ca permet d'avoir un tout autre regard sur l'entreprise (dans la branche économique mais surtout du point de vue du développement dont on ne parle jamais en fin de compte !), et percevoir aussi leurs ambitions ...
Même si ... La question d'un 3ème parc me parait trèèèèèèès lointain :D .

Je ne suis pas dans ce domaine de l'ingénierie du tout, mais il me semble avoir vu un reportage une fois où il était question des imageener (aux disneys des states) en fait, il en existe presque des centaines ! Il y avait même une imageener pour les stories des attractions, c'est dire. Donc je sais pas comment peut-on qualifier les imageeners, mais ces gars là me semblent avoir beaucoup plus de responsabilités encore !

Je pense qu'être ingénieur chez Disney, ça doit être une véritable place d'or, non ? :D

edit : je me sens un peu moins seul d'avoir un avatar avec un verre à la main...
« Modifié: 09 février 2018, 17:29:56 par NJS08 »