AmeWorld

ParkTrip => Trip Report's Zone => Discussion démarrée par: Yoshiii le 13 Octobre 2020, 21:05:22

Titre: [France 2020] Roadtrip dans l'Hexagone
Posté par: Yoshiii le 13 Octobre 2020, 21:05:22
Chapitre 1 : Parc Astérix

Salut à tous ! Cet été, j'ai organisé avec des amies un roadtrip en France afin de partir à la découverte de parcs d'attractions français renommés mais que pour la plupart je n'avais pas encore eu l'opportunité de découvrir.

Cela faisait un moment que nous n'étions pas parti en groupe en voyage. Le dernier remontait à 2017 en Allemagne et Elisabeth, une de nos amies proches, était de retour d'Australie au cours de l'été. C'était donc l'occasion de s'organiser un séjour à l'étranger ensemble. Mais à cause de la pandémie due à la Covid-19, nous avons envisagé un voyage dans un pays limitrophe à la Belgique où nous résidons. Après hésitation avec les Pays-bas, notre choix s'est finalement porté sur la France. Etaient de la partie pour ce roadtrip Nathalie, Elisabeth, Mathilde, Florence  et moi-même.

Vous vous souvenez peut-être de certaines d'entre elles de mes TR précédents. Mathilde m'a accompagné au Canada, en Allemagne et en Californie. Son parc préféré est Phantasialand et son coaster préféré Oblivion. Nathalie était elle aussi de la partie en Allemagne et son parc préféré est Port Aventura, avec Shambhala comme son coaster préféré (et je la comprends !). Elisabeth et Florence sont moins habituées des voyages parcs d'attractions mais j'ai déjà visité avec Elisabeth Efteling, Mirabilandia ou encore Tivoli Gardens. Avec Florence, je suis déjà allé à Phantasialand ou encore Thorpe park.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200887.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4100)
De gauche à droite : Elisabeth, Nathalie, Mathilde, Florence et moi !

Nous avons donc établi un itinéraire en ciblant les parcs à thème qui nous intéressaient et qui étaient à proximités de villes, régions et autres points touristiques qui nous intéressaient également. Le choix s'est vite porté sur la location d'une voiture pour ce séjour afin d'avoir plus de flexibilité (certains parcs et régions sont difficilement accessibles en transports en commun en France).

Voici donc l'itinéraire que nous avions prévu pour ces 8 jours dans l'Hexagone :

Lundi 10 août : Parc Astérix ou Chantilly
Mardi 11 août : Châteaux de la Loire
Mercredi 12 août : Futuroscope
Jeudi 13 août : Auvergne
Vendredi 14 août : Auvergne
Samedi 15 août : Le Pal ou activité paddle
Dimanche 16 août : Beaune
Lundi 17 août : Nigloland

Comme vous pouvez le constater, il y a des jours où le programme comporte deux options : en effet, pour certains d'entre nous, faire 4 jours de visites de parcs d'attractions sur 8 jours de vacances était un peu de trop. Dès lors, nous avons créé un programme à la carte où chacun était libre de choisir l'une ou l'autre activité. L'idée étant de se séparer en deux groupes puis de se retrouver en fin de journée. Ce n'est néanmoins arrivé qu'à deux reprises et le reste du temps, nous avons passé le séjour tous ensemble.

L'idée du programme était également d'alterner entre journées dans les parcs d'attractions, randonnées dans la nature, activités sportives et visites culturelles, afin d'avoir le voyage le plus diversifié possible. Le rythme fut éprouvant (programme fort condensé en seulement 8 jours) mais le voyage fut très complet dans sa globalité.

Concernant le budget, nous en avons eu pour environ 800€ par personne incluant les logements (beaucoup de campings ainsi qu'un AirBNB), la location de la voiture (BMW Serie 2 Gran Tourer) ainsi que l'essence et les péages, les entrées aux diverses activités payantes (parcs d'attractions, musées, activités sportives), la nourriture et les souvenirs de chacun. Ce budget a varié selon les choix de chacun (certains en ont eu pour 650€, d'autres pour 900€).

Nous sommes partis le lundi matin équipés de tentes et sacs de couchage depuis la gare de Bruxelles-Midi où se trouvait notre centre de location (Sixt). Après avoir récupéré les clés de notre bolide (que nous avons surnommé "le Bateau" en vue de la taille du véhicule), nous avons donc pris la route vers notre première étape, à savoir le Parc Astérix pour certains et le Domaine de Chantilly pour les autres, les deux activités touristiques étant situées à une vingtaine de kilomètres l'une de l'autre.

C'était la toute première fois que Mathilde allait visiter le Parc Astérix. Les autres ont toutes fait l'impasse sur le parc gaulois car l'avaient soit déjà visité, soit étaient intéressées par d'autres parcs d'attractions au cours du séjour. A vrai dire, si le Parc Astérix a été inclus au roadtrip, c'est principalement pour Mathilde qui avait vraiment envie de découvrir celui-ci. Pour ma part, il allait s'agir de ma 7ème visite au parc.

Arrivés devant le parking, j'ai laissé notre voiture, le Bateau, à Elisabeth qui en a pris le volant. Avec Florence et Nathalie, elles sont toutes les trois parties en direction du Domaine de Chantilly tandis que Mathilde et moi rendions visite aux Gaulois.

Nous avions réservé et acheté nos billets en ligne à l'avance, et nous avions également opté pour un Pass Rapidus, un coupe-file payant permettant d'effectuer un passage rapide sans file une fois pour chacune des attractions phares du parc. Nous avions pris la décision d'opter pour le coupe-file sachant que nous n'arriverions qu'au parc vers 11h30 et que nous voulions en profiter un maximum, sachant qu'il s'agissait de la première visite de Mathilde.

Une fois arrivés devant l'entrée, nous avons passé très rapidement le contrôle de sécurité, le gros des visiteurs étant déjà dans le parc à 11h40. Puis nous avons présenté nos billets achetés en ligne et avons pu pénétrer dans le parc.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200811.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4024)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200812.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4025)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200810.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4023)
C'est parti pour le premier parc du séjour !

A cet instant, nous avons mis nos masque buccaux et avons du garder ceux-ci tout au long de la journée. Le Parc Astérix était intransigeant à ce propos en réponse à la pandémie de Covid-19 : masque obligatoire dans tout le parc sauf pour boire ou manger. Etaient également mis en place des stickers de distanciation sociale dans les files d'attente, des distributeurs de gel hydro-alcoolique à l'entrée et sortie des attractions et un système de file d'attente virtuelle via une application mobile appelé Filotomatix similaire à celle implantée à Walibi Holland. Cette application permet de faire la file d'attente d'une attraction virtuellement puis quand vient son tour il suffit de se présenter à l'entrée de l'attraction pour un embarquement presque immédiat. Entre-temps, il est possible de faire d'autres attractions non reliées au système de file d'attente virtuelle, ou de profiter de spectacles, de se promener ou encore de manger ou boire en attendant. Il n'est cependant possible que de réserver une attraction à la fois. C'est un système bien ingénieux quand il est bien mené.

Arrivés après l'ouverture, nous n'avions reçu aucun prospectus nous expliquant le fonctionnement de l'application Filotomatix. Nous avions cependant besoin d'un code pour pouvoir y accéder. Nous sommes donc allé au point info du parc où l'on nous a remis un code. Heureusement, j'étais au courant de la pratique dans le Parc Astérix. Sinon, nous serions passés complètement à côté...

Mathilde était toute euphorique à l'idée de découvrir un nouveau parc d'attraction. Qui plus est un parc avec une thématique bien développée, chose qui lui tient à coeur. Mais avant de s'attaquer aux attractions et spectacles qui allaient ponctuer notre journée, nous avons fait un arrêt dans la Via Antiqua, l'allée commerçante de l'entrée du parc afin de nous acheter quelque chose à manger.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200814.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4027)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200815.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4028)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200813.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4026)
Première étape de la visite, et ce n'est pas une attraction !

Nous nous sommes arrêtés au stand Au Croissant de Diane afin d'y acheter quelque chose pour se caler l'estomac. J'ai opté pour une salade de pâtes froides bien bonne et Mathilde pour une pâtisserie. Nous avons pris le temps de savourer notre petit en-cas et en même temps, j'ai réservé grâce à l'application un premier créneau dans une file d'attente virtuelle pour Pégase Express.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200817.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4030)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200816.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4029)
On en profite de manger pour faire un selfie sans masque en toute légalité !

Puis, nous avons traversé la Via Antiqua et nous nous sommes dirigés vers notre première attraction du séjour : La Trace du Hourra.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200818.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4031)
Hourra, Mathilde est contente d'enfin visiter le Parc Astérix !

La Trace du Hourra est un parcours de montagnes russes de type bobsleigh. L'attraction est situe dans la zone gauloise mais son thème est particulier car basé sur la préhistoire. J'ai toujours trouvé ce thème en décalage par rapport au parc et à la zone dans laquelle l'attraction est implantée.

Nous avons mis un peu de temps à trouver l'entrée réservée aux Pass Rapidus. Nous étions d'abord tombés sur l'entrée générale de l'attraction où se trouvait un gros concentré de visiteurs qui semblaient désorientés. L'attraction fonctionnait exclusivement avec le système Filotomatix et les visiteurs ne semblaient pas comprendre comment cela fonctionnait. Le pauvre employé devant l'attraction était surmené, tentant en vain d'expliquer comment cela fonctionnait et qu'ils devraient être patients. Je n'avais pas du tout vu ça à Walibi Holland où les visiteurs avaient bien assimilé le système. Ici, avec ces visiteurs entassés devant le pauvre employé à lui poser des questions, l'ensemble faisait brouillon, sans distanciation sociale et rendant l'accès vers l'attraction difficile face à cette foule compacte.

De notre côté aucun souci, nous sommes donc passés par la file Pass Rapidus et avons pu embarquer directement au tout premier rang. L'employé n'a d'ailleurs pas scanné notre Pass Rapidus (code barre sur nos gsm), ce qui nous permettrait éventuellement de plus tard refaire un tour sans file !

La Trace du Hourra n'était pas le premier bobsleigh de Mathilde qui apprécie ce genre d'attractions. Elle avait déjà fait les versions d'Efteling, d'Europa-park et de Heide park. Nous avons tous deux bien apprécié notre tour, surtout au premier rang, même s'il faut avouer que ça tremble beaucoup comme attraction et que l'intérêt du parcours va en décroissant : la première section est la meilleure, et les sections suivantes sont de moins en moins sensationnelles. Bilan mitigé pour moi, un peu plus positif pour Mathilde qui a bien apprécié sa première montagne russe de la journée.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200819.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4032)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200820.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4033)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200821.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4034)
C'est un hourra de soulagement à la fin des vibrations du parcours !

Nous nous sommes ensuite dirigés vers la zone égyptienne, dont l'attraction phare, Oziris, allait être notre prochaine destination. Après l'échauffement sur La Trace du Hourra, Mathilde était prête pour plus de sensations fortes.

La zone Egypte est selon moi l'une des zones thématiques les plus réussies du parc. On voit que c'est assez récent et que ça a été très bien conçu et aménagé. L'attraction Oziris, Inverted Coaster B&M, surplombe toute la zone et y apporte beaucoup de vie. Il manque cependant encore une attraction supplémentaire (sans compter le petit coaster SOS Numérobis) pour donner plus de consistance à cette zone qui reste malgré sa beauté assez petite.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200823.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4036)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200822.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4035)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200824.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4037)
Notez l'attroupement de clients complètement perdus...

Nous nous sommes donc engagés dans la file spéciale Pass Rapidus de l'attraction, échappant à une bonne heure d'attente. Le seul regret est de ne pas pouvoir admirer la belle thématique développée dans la file et qui donne un fil rouge à l'attraction. Dommage pour Mathilde du coup qui n'en profitera pas vraiment, mais face à l'heure d'attente, il n'y avait pas de regret à avoir !

Mathilde et moi avons pu embarquer à notre plus grand plaisir au dernier rang pour ce qui est à mes yeux l'un des meilleurs Inverted Coasters d'Europe. Le parcours débute par le sort d'Iris qui nous hypnotise et nous fait croire que nous sommes des oiseaux. Le train quitte alors la gare vers le lift. Puis vient la drop inclinée qui passe très bien en last row ! S'en suit le très bon Dive Loop, puis après un overbanked turn le looping. Le train passe alors un tunnel avec un chouette airtime surprise à la clé sur cette ligne droite descendante. Immelman directement en sortie du tunnel, puis virage qui nous fait plonger sous le bassin devant le temple d'Iris. Probablement mon passage préféré, autant en onride qu'en offride, voir le train s'engouffrer sous l'eau c'est très chouette à observer. Encore une fois, moment d'apesanteur dans ce passage. Un Corkscrew plus tard, le train reprend de la hauteur, fait demi-tour et replonge. Puis vient le chouette passage du Zero-G-Roll qui frôle le Temple d'Isis, un bout de spirale bien intense et retour sur les freins de fin de parcours.

C'est pour moi un dosage parfait entre drops sensationnelles, inversions, intensités, airtimes, bref, un cocktail très savamment dosé ! Le tout dans une thématisation très jolie et travaillée, Oziris est une véritable merveille. C'est l'une de mes attractions préférées du parc.

Mathilde a bien aimé mais a trouvé la machine très intense tout de même et préfère au final le Black Mamba de Phantasialand.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200825.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4038)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200827.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4040)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200829.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4042)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200828.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4041)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200826.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4039)
Oziris, nous on a osé !

Pour se remettre de nos émotions, et pour se rafraîchir avec les fortes chaleurs que nous subissions ce jour-là, Mathilde et moi avons décidé de faire l'une des attractions aquatiques du parc. Nous n'étions pas bien loin de l'Oxygénarium et nous avons donc opté pour cette attraction-là.

L'Oxygénarium est une sorte de raft ride dans un gros toboggan aquatique. L'attraction est située dans la zone A Travers le Temps. Cette zone est très étrange et comporte plusieurs époques de la France, du Moyen-Âge à la fin des années 1800. Elle n'a aucun rapport avec la thématique d'Astérix et je trouve cela bien dommage. C'est une zone qui dénote beaucoup avec le reste du parc. Elle est loin d'être moche mais elle est hors contexte.

L'Oxygénarium affichait 20 minutes d'attente. Nous pouvions éviter la file grâce à notre Pass Rapidus mais d'un autre côté, 20 minutes ça n'était pas bien long et si nous faisions la file classique, nous aurions l'opportunité d'en refaire un tour sans file avec notre pass plus tard. Nous nous sommes donc engagés dans la file d'attente classique de l'attraction. Dans celle-ci, les visiteurs respectaient assez bien la distanciation sociale.

La thématique de l'Oxygénarium est cohérente avec la zone et présente une invention pour une Exposition Universelle du siècle dernier. J'aime beaucoup la thématique de l'attraction (même si elle aussi est hors contexte avec le thème d'Astérix). Mathilde a elle aussi beaucoup aimé la thématique, surtout le lift de l'attraction thématisé. Nous n'étions qu'à deux dans notre bouée, Covid oblige.

L'attraction est simple : un lift qui mène à une descente tortueuse en toboggan avec des virages où la bouée se relève sur les parois du toboggan, ce qui est bien amusant. La bouée a énormément tourné. J'ai trouvé ça très drôle, Mathilde un peu moins. Au final, cela n'a pas vraiment plu à Mathilde, surtout qu'à l'arrivée, aucune réelle éclaboussure. Dès lors, nous ne referons pas l'attraction par la suite même si cela ne m'aurait pas dérangé.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200832.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4045)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200831.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4044)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200830.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4043)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200834.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4047)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200835.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4048)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200833.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4046)
Ça a fait un petit pschitt et c'est tout...

Après être ressortis secs de l'Oxygénarium, nous avons traversé le parc afin de rejoindre la zone grecque et de faire un tour de Pégase Express, notre créneau Filotomatix étant presque arrivé à échéance (une fois notre tour venu, nous n'avions que 15 minutes pour nous présenter devant l'attraction ou notre réservation est perdue).

La zone grecque est selon Mathilde et moi la plus belle du parc. Nous avons eu un consensus là-dessus. La zone est agréable, assez espacée (fortement étirée en longueur) et avec de belles couleurs. Les attractions qui composent la zone sont très intéressantes également, les deux meilleures étant le Tonnerre de Zeus et Pégase Express justement !

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200837.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4050)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200836.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4049)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200838.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4051)
Aller se faire voir chez les Grecs est toujours plaisant chez Astérix !

Nous avons pu immédiatement entrer dans la file de Pégase Express. Ici, vu que nous avions une réservation et non pas un Pass Rapidus, nous avons pu traverser et profiter de toute la file d'attente qui à l'instar d'Oziris est elle aussi très soignée et pleine de touches d'humour. Nous n'avons attendu que dix minutes dans la file à proprement parler avant de pouvoir embarquer. Nous avons ici aussi eu la chance de pouvoir être installés au premier rang.

Pégase Express est un Family Coaster Gerstlauer dont le parcours se déroule en plusieurs étapes. La première est un launch depuis la gare assez léger suivi d'une petite section avant d'arriver sur le lift. Après le lift, section avec descentes, petits virages et changements de direction en longeant le parking du parc. Pas un monstre de sensations mais très fluide et agréable. Enfin, le train pénètre dans le Temple de Méduse et celle-ci se réveille, importunée par les visiteurs. La statue de Méduse s'éveille grâce à du mapping et puis nous fait fuir en marche arrière, avec petit effet d'éclaboussures. La dernière section du parcours se fait en marche arrière avec pas mal de sensations et de changements de direction à la clé !

Mathilde s'attendait à quelque chose dans le Temple mais ne savait pas trop ce qui allait se passer. Ayant déjà fait Th13teen qu'elle apprécie beaucoup à Alton Towers, elle s'attendait à la même chose mais le passage en arrière lui a quand même bien plu. Elle a elle aussi fort apprécié Pégase Express, trouvant l'attraction fluide et originale.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200841.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4054)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200839.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4052)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200848.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4061)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200840.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4053)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200843.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4056)
Passage express sur Pégase grâce au Filotomatix !

Après notre tour de Pégase Express, je suis allé m'acheter une glace et nous nous sommes installés sur l'aire de pique-nique de la zone grecque. Mathilde, qui avait pris une salade dans un Tupperware, y aura donc mangé son plat pendant que je dégustais ma glace. Une petite pause sans masque, cela nous a fait du bien à tous les deux, surtout avec la chaleur que nous subissions depuis le début de journée. Qui plus est, aucun de nous n'avait pensé à prendre de la crème solaire avec, restée dans le Bateau...

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200844.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4057)
L'une des zones pique-nique aka "bas les masques" du parc

J'avais déjà réservé un nouveau créneau sur l'application pour Discobélix, mais en attendant il nous restait un peu de temps devant nous. Nous voulions assister à une représentation du spectacle du Delphinarium, l'un des seuls spectacles joués en période Covid, mais finalement, puisque la séance venait de débuter, nous avons plutôt décidé de prolonger notre pause et de faire une petite attraction en attendant le prochain show.

Nous nous sommes donc engagés dans la file d'attente de la Rivière d'Ellis, un petit boat ride que je n'avais jamais fait en 7 visites. Nous avons tout de même attendu 10 minutes pour cela ! Avec le système de réservations et la fréquentation plutôt élevée en ce lundi d'août, il y avait même de la file aux plus petites attractions ! Rien de trop contraignant non plus, surtout en ayant un Pass Rapidus, mais c'est à noter.

La Rivière d'Ellis est une petite attraction sans prétention dont la thématique m'a fait penser à la séquence du Mont Olympe dans Fantasia. On y voit des chérubins et des chevaux ailés dans des jardins fleuris. Les décors ne sont cependant pas de première fraîcheur et un coup de peinture serait plus que le bienvenu. Après, c'était parfait pour digérer !

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200842.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4055)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200846.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4059)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200845.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4058)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200847.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4060)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200850.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4063)
Parfait pour digérer (et non je ne parle pas de Discobélix juste derrière !!!)

Juste après la Rivière d'Ellis, nous nous sommes rendus un peu à l'avance au Delphinarium pour être certains d'avoir une place. Les gradins de celui-ci étaient exposés en plein soleil. Nous n'avions qu'une envie : plonger dans le bassin des cétacés. Les gens étaient bien distanciés et il y avait de nombreux rappels pour le port du masque. Les gens qui l'ôtaient étaient vite réprimandés.

Le spectacle a commencé à l'heure et avait un caractère éducatif fort marqué. En plus des dauphins, des otaries complétaient le spectacle. Mathilde et moi étions un peu mal à l'aise pour ces cétacés en captivités et nous sommes contents que ce genre d'activité va dans le futur cesser en France. Devant le sentiment mitigé que nous ressentions devant le spectacle et le fait que notre créneau Filotomatix pour Discobélix soit bientôt à échéance, nous avons quitté prématurément l'arène pour rejoindre le Disk'O Coaster.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200849.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4062)
Désolé Flipper mais les attractions nous attendent !

Discobélix est l'une des attractions les plus récentes du parc. Elle surplombe l'allée qui mène au Tonnerre de Zeus dans la zone grecque. Fort populaire, et ayant un débit assez faible, l'attraction affiche souvent de longs temps d'attente. Elle fonctionnait donc uniquement avec le système Filotomatix le jour de notre visite.

La file d'attente de l'attraction est simple mais possède de chouettes petites touches d'humour. L'attraction est thématisée sur Obélix, qui aurait participé aux Jeux Olympiques et lancé un disque qui depuis lors tourne encore. C'est sur ce disque que les visiteurs sont amenés à embarquer.

Mathilde, qui avait déjà pu tester des Disk'O Coasters, raffole de ces modèles et avait fort hâte de pouvoir monter dessus ! Nous avons tout de même du attendre un petit quart d'heure avant de pouvoir monter à bord. Dans la file, petit accrochage avec des visiteurs derrière nous qui nous collaient et ne voulaient pas prendre la peine de respecter la distanciation sociale...

L'attraction est très amusante et la durée du cycle est parfaitement dosée. Mathilde et moi avons beaucoup aimé !

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200852.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4065)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200851.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4064)
Médaille d'or pour Discobélix !

Après Discobélix, nous avons décidé de faire une autre attraction aquatique, toujours dans le but de nous rafraîchir. Notre choix s'est porté sur le Grand Splash qui lui aussi fonctionnait avec le système Filotomatix. Nous avions cependant notre Pass Rapidus qui nous a permis d'immédiatement embarquer dans ce Shoot The Chute.

L'attraction, située proche de l'entrée du parc, circule autour du fameux rocher d'Astérix, emblème du parc. Pour ce tour-ci, nous avons été placés au premier rang. Nous nous attendions donc fortement à être bien arrosés !

Ce Grand Splatch n'a pas vraiment de thématique. Il s'agit de deux descentes et entre deux une balade en hauteur dans un cadre boisé, avec quelques petits effets aquatiques. Les effets sont sympathiques, même si certains ne fonctionnaient pas en ce jour. Néanmoins, la moindre éclaboussure était la bienvenue car nous avions tous fortement chaud. La descente finale du parcours entrecoupée (double bosse) n'est par contre pas très marquante et pas très humide. Bilan moyen pour ma part pour ce Grand Splatch. Par contre, Mathilde a beaucoup apprécié.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200853.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4066)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200855.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4068)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200854.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4067)
Tous beaux avec nos masques tout secs !

Sortis du Grand Splatch, j'ai immédiatement réservé un créneau dans l'application Filotomatix pour Epidemaïs Croisière, le tow boat ride du parc et probablement l'une des attractions les plus "Astérix" du parc. Située à proximité du Grand Splatch, l'attraction nous emmène en croisière dans un parcours scénique extérieur à travers diverses scènes tirées des aventures d'Astérix.

Nous avons pu directement embarquer à bord de l'attraction, l'attente étant de 0 minutes dans l'application Filotomatix. Le parcours est mignon, offre un aperçu de nombreux albums d'Astérix mais est un peu vieillotte. Pas tous les animatroniques sont en mouvements, donnant une impression de mauvais entretien. C'est dommage car ce genre d'attraction a selon moi un grand potentiel et toute sa place dans le Parc Astérix. Un Dark ride sur le thème d'Astérix complèterait d'ailleurs merveilleusement bien le parc !

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200858.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4071)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200856.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4069)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200857.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4070)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200859.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4072)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200860.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4073)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200861.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4074)
Il faudrait peut-être un peu bouger plus là au lieu de s'empiffrer de sangliers !

Après Epidemaïs Croisière, j'ai réservé un nouveau créneau sur Filotomatix pour le Grand Splatch, l'attente étant raisonnable face aux autres attractions proposées et Mathilde ne se sentant pas l'envie de refaire un tour d'Oziris.

Entre-temps, nous avons été faire un tour de Menhir Express, le Log Flume du parc thématisé sur le thème d'une compagnie de livraison de menhirs. Ici, nous sommes dans le thème gaulois et nous apprécions beaucoup. L'attraction, tout comme le Grand Splatch, fait partie de la zone Gaule qui est un peu trop disparate et inégale en thématisation.

Grâce au Pass Rapidus, nous avons pu embarquer directement dans l'un des menhirs flottants. Le parcours de Menhir Express est très amusant, avec des points de vue sur la zone égyptienne et deux chouettes chutes (la meilleure étant celle sur rails !). Petite déception par contre pour la petite section indoor dont les fontaines ne fonctionnaient pas du tout. Résultat, c'est très moche, on est dans un simple hangar dont les murs ont été rapidement cachés par des bâches avec des personnages d'Astérix dessus. Cela faisait tache et Mathilde l'a bien remarqué ! Mais outre cela, nous avons tous deux bien aimé notre tour de Menhir Express qui est selon moi la meilleure attraction aquatique du parc.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200863.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4076)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200864.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4077)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200862.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4075)
Menhir bien expédié !

Nous nous sommes alors ensuite dirigés vers le Tonnerre de Zeus, la dernière attraction de grande envergure que nous voulions encore faire aujourd'hui. Nous sommes passé par la zone A Travers le Temps pour rejoindre la zone Viking, puis le fond de la zone grecque grâce au nouveau passage bien pratique entre ces deux zones.

Juste avant cela, Mathilde avait envie d'une glace et avait repéré un point de vente de crèmes glacées Ben & Jerry's. De mon côté, ma glace de tout à l'heure ne m'avait pas sustenté et j'avais envie d'un snack plus consistant. Mathilde s'est engagée dans la file du glacier tandis que je me rendais un peu plus loin pour acheter un wrap au saumon dans la zone A Travers le Temps. Une fois mon Wrap acquis, j'ai rejoint Mathilde qui était toujours en train d'attendre. Elle a finalement enfin eu sa glace alors que j'avais fini de manger. Elle s'est plainte des très lentes opérations, du manque de sourire et de dynamisme des employées du kiosque. Alors que le reste des employés du parc nous avaient fait bonne impression, c'est une petite déception qui s'est offerte à nous avec ces employées.

Avec mon wrap déjà mangé et la glace de Mathilde qu'elle prit la peine de quand même bien déguster, nous nous sommes mis en route vers le Tonnerre de Zeus en passant à travers diverses zones du parc.

Dans la zone A Travers le Temps, Mathilde a elle aussi noté l'incohérence thématique mais a trouvé la zone indoor bien jolie. En sortie, j'ai constaté la disparition du Transdémonium. Bien dommage car même si l'attraction était très moyenne et hors sujet, le parc se retrouve désormais sans dark ride.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200867.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4080)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200865.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4078)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200866.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4079)
Vous avez dit.. Cohérence thématique ??

Dans la petite zone Viking qui elle aussi manque encore de substance, nous sommes tombés devant Goudurix. Je n'avais nullement envie de faire un tour de cette machine à baffes. Et Mathilde, qui avait déjà été étourdie par Oziris, n'avait nullement envie de tenter cette douloureuse expérience. Malgré nos Pass Rapidus disponibles, nous avons pris la décision de ne pas tenter le diable en skippant Goudurix.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200870.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4083)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200869.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4082)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200868.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4081)
C'est pas casse-cou, c'est suicidaire qu'il faut être pour monter là-dedans !

Après avoir passé un petit ponton au-dessus du lac, nous sommes enfin arrivés devant la statue de Zeus en petit slip (j'adore ce détail !). L'attraction, qui était la seule grosses attraction à ne pas fonctionner avec le système Filotomatix, affichait 55 minutes d'attente. Nous les avons cependant évité grâce à nos Pass Rapidus.

Tonnerre de Zeus est un très gros Wooden Coaster dont la majorité du parcours se fait en dehors du parc. Le parcours, devenu plus violent avec le temps, avait en grande partie été retracké.

Nous avons demandé à l'opérateur de pouvoir prendre place au dernier rang, ce qui nous a gentiment été accordé. J'avais hâte car j'avais gardé de très bons souvenirs de ce Wooden Coaster. Et je n'ai pas été déçu ! La First drop est toujours aussi impressionnante et jouissive, les airtimes sont au rendez-vous, pas trop de temps mort, le train file à toute vitesse sur son parcours en bois. Le retracking a grandement amélioré le confort et les vibrations désagréables ne sont plus qu'un lointain souvenir. L'attraction avait également une transition mal calculée en milieu de parcours qui donnait un méchant à-coup (à 10 ans lors de mon tout premier tour, je m'y étais fait fort mal !). Chose désormais rectifiée pour notre plus grand plaisir !

Mathilde a bien aimé, mieux qu'Oziris et a noté les gros moments d'airtimes le long du parcours. La photo onride nous aura d'ailleurs bien fait rire ! J'aurais bien voulu refaire un tour de Tonnerre de Zeus mais aucun de nous n'avait envie de poireauter 55 minutes. Dommage que ce soit la seule grosse attraction qui ne soit pas connectée au système Filotomatix.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200872.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4085)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200871.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4084)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200873.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4086)
Il est toujours du tonnerre ce coaster !

Nous voulions ensuite refaire un tour de Discobélix grâce à notre Pass Rapidus. Malheureusement, une fois devant l'attraction, l'opérateur présent nous a dit que l'attraction ne faisait pas partie de la sélection du Pass. J'étais persuadé du contraire mais en effet, Discobélix ne comptait pas parmi les attractions incluses dans le Pass Rapidus.

Nous avons dès lors opté pour un second tour de Pégase Express, grâce à notre Pass Rapidus cette fois-ci. Nous avons eu du mal à trouver l'entrée Pass Rapidus. Par mégarde, nous nous sommes retrouvés au point photo. Finalement, après avoir trouvé le bon accès, nous avons embarqué dans le train de Pégase Express sur les rangées plus à l'arrière cette fois-ci. Toujours un plaisir de faire un tour de ce très bon Family Coaster.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200875.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4088)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200876.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4089)
Pégase Express, vol numéro 2 !

Ensuite, après un passage aux toilettes notamment pour remplir nos gourdes (Mathilde a bien du en vider 4 sur la journée !) nous sommes repartis vers le Grand Splatch avec notre accès Filotomatix. Cette fois-ci, nous nous sommes bien fait avoir ! Juste après la drop finale, une énorme bombe d'eau s'est enclenchée et a aspergé l'ensemble des occupants de l'embarcation. Nous étions tous trempés ! Nos masques également, qui étaient inutilisables. Heureusement, j'avais prévu des masques de rechange et je vous conseille de faire de même si vous visitez un parc d'attractions en période Covid-19, surtout s'il y a des attractions aquatiques !

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200874.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4087)
Et hop, trempés et masque changé !

Nous voulions ensuite faire un tour par le village des Gaulois qui se trouve au coeur du parc. Mais le parc allait bientôt fermer et l'accès au village était déjà fermé. Dommage, Mathilde aurait bien voulu voir les habitations d'Astérix et Obélix, et pourquoi pas un petit selfie avec l'un des personnages.

Le temps filait et nous n'avions plus qu'une grosse demi-heure devant nous. Nous allions devoir faire un choix quant à l'attraction que nous allions encore pouvoir faire. Il nous restait un accès en Pass Rapidus pour Goudurix et l'Oxygénarium mais aucun de nous ne voulait faire le premier et Mathilde n'avait pas envie de refaire le second. Nous pensions avoir encore également un coupe-file pour Romus et Rapidus, le raft ride du parc tristement connu pour son accident de noyade dans les années 2000, mais une fois arrivés devant, pareil que pour Discobélix, nous avions été mal informés et l'attraction ne faisait pas partie de la liste.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200880.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4093)
Comment ça notre Pass Rapidus ne passe pas sur une attraction qui s'appelle Romus et Rapidus ??

Nous aurions pu repasser en Pass Rapidus à La Trace du Hourra car l'opérateur n'avait pas scanné nos pass mais nous avions envie de faire une nouvelle attraction. J'ai alors proposé à Mathilde soit le Défi de César, soit Attention Menhir! pour avoir une attraction dont le thème est bien Astérix. Nous avons beaucoup hésité entre les deux et finalement, notre choix s'est porté sur Attention Menhir qu'aucun de nous deux ne connaissait, vu qu'il s'agissait d'une récente attraction inaugurée en 2019.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200883.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4096)
Désolé, ce ne sera pas toi notre choix !

Nous avons du attendre près d'un quart d'heure avant de pouvoir pénétrer dans la salle de pré-show. Dans cette salle, on peut observer les ombres d'un camp romain avec ses divers soldats qui vivent leur vie dans leurs retranchements. Touches d'humour bien présentes, l'humour gaulois est également présent dans cet ajout récent !

Puis le pré-show en tant que tel débute une fois la salle complète. Un soldat explique savoir comment arriver à ses fins afin de venir à bout du village des irréductibles Gaulois. Le pré-show est vraiment qualitatif, nous avons bien apprécié.

Nous sommes alors invités à prendre place, avec nos lunettes 3D dans la salle de cinéma 4D. Le film 3D commence et nous retrouvons les Romains du camp qui tentent de s'en prendre aux Gaulois dans la forêt. Astérix et Obélix interviennent et viennent à bout des Romains mais par accident, Panoramix perd la mémoire à cause d'un choc trop violent. Le voilà donc incapable de préparer la potion magique qui donnent les forces requises aux Gaulois du village pour lutter contre les envahisseurs romains. Astérix et le reste du village essaient tout pour redonner la mémoire au druide. Entre-temps les Romains préparent une attaque. Mais une solution est trouvée à temps et Panoramix retrouve brièvement la mémoire, avant qu'Obélix ne lui relance un menhir dessus. Bref, au final Panoramix retrouve la mémoire, la potion est prête et le village sauvé.

Au cours du film, de nombreux effets sont ajoutés pour avoir une expérience 4D : sièges qui bougent, effets d'eau et de vent, etc... J'ai été très impressionné par la fluidité des mouvements des sièges et également par la qualité de l'animation. Vraiment un excellent film 4D, probablement l'un des meilleurs que j'aie fait avec les productions 3D des parcs Disney ! Mathilde a elle aussi adoré et en est ressortie enchantée. Nous n'avons pas regretté terminer par cette attraction familiale.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200878.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4091)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200884.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4097)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200877.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4090)
La chouette surprise du jour !

Ayant encore dix minutes devant nous avant la fermeture du parc, nous avons fait un petit tour de l'attraction Nationale 7, un parcours de tacots à la thématisation très aboutie pour ce genre d'attractions. Nous en sommes ressortis enchantés, cette petite attraction, même si encore une fois hors contexte, a beaucoup de charme. A faire si vous en avez le temps, nous on a beaucoup apprécié !

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200879.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4092)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200881.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4094)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200882.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4095)
La seule voiture dans laquelle Mathilde ne ratera pas son permis !

Nous sommes alors retournés vers l'entrée du parc afin de prendre encore un dernier encas avant le retour. Nous voulions nous acheter des frites chez Fritopopoulos dans la zone grecque mais le stand était déjà fermé. Nous sommes donc allés nous acheter un hot-dog pour ma part et une crêpe pour Mathilde près de la Via Antiqua.

A propos de l'offre de restauration dans le parc, nous n'avons pas mangé dans l'un des restaurants du parc mais je sais d'expérience que l'offre est plutôt bonne (j'aime beaucoup les restaurants Relais Gaulois et Le Restaurant du Cirque). Cependant, pour les snacks proposés, l'offre est souvent la même à chaque point de vente. Toujours les mêmes menus à tous les kiosques. Nous aurions souhaité un petit plus de diversité.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200885.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4098)
Le dernier snack du jour !

Une fois nos snacks en mains, nous avons pris la direction du point Kiss&Ride sur le parking où les filles nous attendaient avec le Bateau. Nous les avons rejointes et avons débriefé de nos journées respectives. Elles avaient passé une très bonne journée au bord d'un lac où elles se sont baignées et puis sont allées voir le Domaine de Chantilly sans payer pour en faire la visite. Puis elles ont fait des courses pour que nous ayons de quoi manger le soir dans le premier camping de notre séjour.

Nous avons donc repris la route en direction de Cheverny où nous attendait notre première nuit au Camping des Saules. Nous y sommes arrivés fort tard et avons à peine eu la force d'installer nos tentes dans le noir, avant de filer prendre une douche et nous poser en extérieur pour enfin manger notre pique-nique. Puis nous avons passé notre fin de soirée à boire du Ricard (comme de bons vieux campeurs) et à jouer à divers jeux de société.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200886.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4099)
En camping c'est toujours d'heure du Ricard !

Notre journée au Parc Astérix fut une bonne entrée en la matière pour notre séjour. Nous avons eu du bon temps, une journée bien gérée grâce au système Filotomatix et au Pass Rapidus, et même si nous aurions voulu avoir une heure ou deux de plus pour faire toutes les attractions que nous désirions, nous avons fait un maximum tout en prenant notre temps de profiter de la journée. Le masque ne fut pas trop contraignant, même si nous avons fait tout de même quelques pauses snack afin de pouvoir l'ôter et respirer un moment (c'est surtout la chaleur qui était contraignante pour le port du masque).

Mathilde a beaucoup apprécié sa visite et est contente d'y être allée. Ce n'est pas son parc d'attractions préféré, des parcs comme Disneyland, Alton Towers ou encore Phantasialand restent bien au-dessus, mais ce fut une chouette découverte. Elle a surtout énormément aimé l'offre en attractions aquatiques, très importante lors de journées de fortes chaleurs.

Le Parc Astérix allie bien sensations et monde de la bande dessinée. Il y a une belle diversité dans les attractions, même si un dark ride de plus serait le bienvenu. L'offre en restauration de manière globale est bonne même si plus de diversité pour les snacks serait la bienvenue aussi. Lors de cette visite, pas beaucoup de spectacles et d'animations mais on ne peut blâmer le parc là-dessus, la Covid-19 apportant son lot de restrictions. A ce propos, le parc gère très bien la crise et les mesures sanitaires mises en place sont excellentes.

Pour terminer ce premier chapitre, petit classement qui résume notre journée au parc :

Meilleure attraction: Tonnerre de Zeus (Discobélix pour Mathilde)
Pire attraction : L'Oxygénarium (sur celles testée, sinon Goudurix aurait la palme !)
Meilleure zone à thème : Grèce
Meilleure surprise : Attention Menhir !
Plus grosse déception : Delphinarium
Avis général : Positif

A très bientôt pour la suite !
Titre: [France 2020] Roadtrip dans l'Hexagone
Posté par: Dim7303 le 15 Octobre 2020, 13:57:09
Ah chouette ! Je m'installe pour suivre vos aventures.

C'est en effet dommage pour les spectacles (sauf le delphinarium) car je les trouve vraiment bien, mais vous avez l'air d'avoir vraiment bien profité.  ;)
Titre: Re : [France 2020] Roadtrip dans l'Hexagone
Posté par: Clrun4 le 15 Octobre 2020, 14:41:37
Han, j'ai eu peur que vous passiez à côté d'Attention Mehnir, qui est une franche réussite !

En tout cas, vous avez eu l'air d'avoir passé une bonne journée !
Titre: Re : [France 2020] Roadtrip dans l'Hexagone
Posté par: Yoshiii le 17 Octobre 2020, 21:59:27
Merci à tous les deux pour vos réactions ;)

C'est en effet dommage pour les spectacles (sauf le delphinarium) car je les trouve vraiment bien, mais vous avez l'air d'avoir vraiment bien profité.  ;)

J'avais de très bons souvenirs des spectacles du PA en effet :) C'est surtout dommage pour Mathilde qui en plus adore les spectacles dans les parcs !

Han, j'ai eu peur que vous passiez à côté d'Attention Mehnir, qui est une franche réussite !

On a failli en plus ! On s'était dit que c'était un simple 4D et que donc boff boff mais au final on a adoré :D
Titre: Re : [France 2020] Roadtrip dans l'Hexagone
Posté par: LMP71 le 18 Octobre 2020, 11:18:50
Un nouveau TR de toi ! Je vais aussi m'installer et profiter des belles photos !
Titre: Re : [France 2020] Roadtrip dans l'Hexagone
Posté par: vrogui le 19 Octobre 2020, 18:43:53
Super cette 1ere partie de TR !
Merci Yoshiii !
Hâte de lire la suite
Titre: Re : [France 2020] Roadtrip dans l'Hexagone
Posté par: Yoshiii le 22 Octobre 2020, 09:33:30
Merci à tous les deux pour vos réactions ;) !

Petit problème de pc, je ne pourrai vous poster la suite que dans deux à trois semaines, désolé :/
Titre: Re : [France 2020] Roadtrip dans l'Hexagone
Posté par: France le 24 Octobre 2020, 23:59:25
Merci à toi pour ce TR très complet, avec de belles photos !

C'est toujours un rêve pour moi de faire le tour de France des parcs d'attractions et j'espère avoir l'occasion de réaliser cela très bientôt.
Titre: Re : [France 2020] Roadtrip dans l'Hexagone
Posté par: Yoshiii le 10 Novembre 2020, 01:40:35
Chapitre 2 : Château de Chambord & Lac de Saint-Cyr

Après une nuit bien courte (Florence et moi avons été nous coucher à 4h du matin après moults verres de Ricard), nous nous sommes tous les cinq réveillés et nous sommes bien activés car nous devions déjà reprendre la route.

En effet, pour cette deuxième journée de trip, nous avions prévu d'aller visiter en matinée l'un des châteaux de la Loire et en après-midi, nous voulions profiter du beau temps afin de nous baigner dans un lac dans le département de la Vienne (le lac de Saint-Cyr en l'occurrence). Nous changions également de camping, il nous fallait donc nous hâter de démonter nos tentes et de tout ranger dans la voiture. Nous nous sommes donc dépêchés de passer par les douches communes du Camping des Saules, qui étaient ma foi assez désagréables (avec le système où il faut toutes les x secondes réappuyer sur le bouton avoir de l'eau), avant de manger un petit-déjeuner sommaire constitué de viennoiseries pré-emballées achetées dans un supermarché la veille. Certaines sont parties en mission café, le café étant essentiel pour que Mathilde et Florence puissent bien commencer leur journée. Puis nous avons démonté nos tentes et sommes partis en direction du château de Chambord.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200889.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4102)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/screen14.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4105)
Têtes du matin bonjour !

Nous avions hésité avec le château de Cheverny qui a notamment inspiré le Château de Moulinsart dans les aventures de Tintin mais notre choix s'est porté pour le plus emblématique des châteaux de la Loire. Nous avions également un instant envisagé d'en visiter plusieurs sur une même journée mais en vue des températures élevées, nous voulions pouvoir profiter d'un bord de lace en après-midi.

Après avoir roulé une bonne demi-heure à travers de charmants petits villages français, nous sommes arrivés dans le Domaine de Chambord, un grand espace vert protégé qui comporte zones forestières, points d'eau et grands jardins. En arrivant près du château en voiture, nous avons constaté qu'il y avait une énorme file de touristes désireux de pénétrer dans celui-ci. Cela nous a quelque peu refroidis.

Nous avons après avoir suivi plusieurs panneaux indicatifs été stationner notre imposant véhicule, le Bateau comme nous l'appelions sur un vaste parking payant. Nous étions encore incertains quant à ce que nous allions faire. Le parking était fort rempli et il y avait énormément de monde. Nous ne voulions pas sacrifier toute notre journée à attendre et à être oppressés par une foule. Au pire, nous nous sommes dit que nous admirerions le château depuis l'extérieur et que nous louerions peut-être une barque pour naviguer sur le Cosson, le cours d'eau qui traverse le Domaine de Chambord.

Nous sommes alors arrivés devant le centre des visiteurs du domaine où nous pouvions acheter des tickets pour une visite. La file devant le centre ne semblait pas insurmontable. Finalement, nous le visiterions peut-être bien ce château !

A noter que le port du masque était obligatoire dans de nombreux espaces dans le domaine : tous les espaces intérieurs et recommandé partout ailleurs, dont dans les files d'attente.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200890.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4103)
Cherchez l'intrus(e) !

Alors que nous étions presque arrivés à l'intérieur du Centre des Visiteurs après avoir attendu une quinzaine de minutes, nous avons constaté un panneau qui recommandait d'acheter nos billets en ligne plutôt que directement sur place. Nous n'avions pas bien regardé en avance et il est vrai qu'il aurait été plus judicieux de faire de la sorte, cela nous aurait épargné 15 minutes d'attente en plein soleil.

Une fois nos tickets aux tarifs divers achetés, nous nous sommes donc rendus devant l'entrée principale des visiteurs du château. Au passage, joli premier panorama sur l'imposant bâtiment royal. Rien à dire, ce château massif impressionne. C'est très joli.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200891.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4106)
Pas mal la maison, pas mal du tout...

Puis, nous avons à nouveau fait la file pour pénétrer au sein du château. Celle-ci était bien moindre que celle que nous venions de faire pour acheter nos tickets et semblait être bien plus courte que ce que nous avions vu en arrivant en voiture.

Après un rapide contrôle des sacs, nous avons du pu, tout en portant nos masques buccaux, pénétrer au sein du célèbre Château de Chambord.

Le Château de Chambord est un château construit sous les ordres du Roi François Ier. C'est en 1519 qu'est actée la construction du château. Le but de cette nouvelle résidence royale est d'offrir au Roi un château de chasse où il ne séjournerait qu'occasionnellement. Celui-ci ne sera néanmoins achevé qu'en 1686 par Louis XIV, bien après la mort de François Ier qui y séjourna tout de même avant sa mort dans les parties déjà aménagées.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200892.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4107)
Bah dis-donc, il s'est bien fait plaisir le François !

En entrant dans la cour du château, nous avons été écrasés par la taille et l'épaisseur des murs et matériaux du palais. Bien vite, nous sommes entrés dans la partie centrale du château, dominée par un imposant escalier à double révolution (c'est-à-dire un double escalier en spirales imbriquées). Ceux-ci sont d'ailleurs attribués à Léonard de Vinci, qui était très proche de François Ier et qui peu avant sa mort avait montré son intérêt dans la conception du château.

Cet escalier était très pratique pour la gestion des flux lors de notre visite : un sens unique pour monter, et un autre pour descendre. Idéal en période de pandémie !

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200893.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4108)
Quel visionnaire ce De Vinci ! Il avait anticipé la circulation pendant les pandémies !

Les murs environnants étaient quant à eux recouverts d'impressionnantes tapisseries. Nous avons un peu déambulé dans ce hall d'entrée avant de monter les escaliers et atteindre la section la plus prisée du château.

Mais avant, nous avons été sidérés de voir le monde à cet étage du château ! Une très longue file, où la distanciation sociale n'était pas respectée, s'étendait sur des dizaines de mètres le long des terrasses extérieures pour accéder aux chambres royales.

Nous avons pris notre mal en patience et avons donc décidé d'affronter cette longue file, exposée en plein soleil. Nous avions une jolie vue sur une cour intérieure du château et sur un bel escalier extérieur. Néanmoins, l'attente était longue et pénible.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200895.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4110)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200898.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4113)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200894.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4109)
Regardez la beauté de cette file ! Heureusement qu'il reste les toits à admirer...

Nous sommes finalement arrivés dans le logis du Roi, constitué de plusieurs pièces aménagées avec encore du mobilier présent. C'est probablement la partie la plus intéressante de la visite. Nous avons pu y voir des chambres, des cabinets, un oratoire, l'appartement de la Reine et une chapelle. Dans une autre pièce, nous avons pu voir des objets, tableaux et tapisseries en hommage à la chasse, sport royal de prédilection qui a justifié la construction de Chambord.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200897.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4112)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200100.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4115)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200896.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4111)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200101.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4116)
L'intimité du Roi s'offre à nous !

C'était la partie la plus intéressante de la visite. C'est aussi d'ailleurs l'une des seules parties dotées de panneaux explicatifs. Pour le reste, sans guide audio payant, vous n'apprendrez pas grand-chose sur Chambord et c'est bien dommage...

Nous avons encore monté un étage grâce à l'escalier à double révolution pour arriver sur un pallier moins intéressant mais avec un beau plafond courbé et sculpté.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200899.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4114)
C'est moins rempli de détails que le logis du Roi, mais surtout moins rempli de touristes !

Ensuite, nous avons poursuivi notre ascension jusqu'au sommet du château : une imposante plateforme extérieure dans les toits. La vue y est impressionnante. Au centre de la plateforme, une tour qui marque le sommet de l'escalier à double révolution. Et autour, des terrasses pour admirer les beaux jardins français.

C'était l'autre grand moment de la visite. C'était aussi beaucoup plus agréable car en extérieur et moins densément peuplé !  Après avoir passé un petit quart d'heure au sommet, nous sommes redescendus et avons pris la direction de la sortie, après deux heures de visite.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200102.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4117)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200104.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4119)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200103.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4118)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200107.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4122)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200106.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4121)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200105.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4120)
J'aimerais pas tondre la pelouse ici...

Nous avons fait un petit passage (obligé) par la boutique du château où Florence se sera achetée une peluche de chauve-souris, son animal préféré. Elle aura d'ailleurs baptisé celle-ci... Monsieur Wayne !

Nous étions ensuite à vrai dire contents que la visite se soit achevée. Honnêtement, ce ne fut pas un grand moment de plaisir : il y avait beaucoup trop de monde, il faisait très chaud, le masque buccal n'aidait pas non plus à ce niveau-là et sans audio-guide, l'intérêt de la visite était plus que restreint. Florence et Mathilde qui avaient déjà visité le château avaient préféré leur première visite, beaucoup plus calme qu'en haute-saison.

Mais malgré ces contraintes, j'étais personnellement content d'avoir visité ce très beau château et avoir découvert un peu plus en détails l'histoire de la royauté française.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200110.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4125)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200109.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4124)
Moi qui pose une dernière fois et les filles qui en ont bien marre...

Nous sommes ensuite retournés au Bateau afin de reprendre la route. En chemin, nous nous sommes arrêtés le long de l'autoroute à une aire pour se restaurer. Nathalie, Florence et moi avons mangé au restaurant de l'aire tandis que Mathilde et Elisabeth s'étaient acheté de quoi faire leur propre pique-nique sur le côté. Je n'ai pas vraiment apprécié mon steak haché, ce n'était vraiment pas terrible. En compensation, j'ai eu droit à un café gratuit, le geste était appréciable !

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200108.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4123)
Le prix d'un café gratuit : un steak haché dégueu...

Nous avons alors repris la route jusqu'à atteindre le département de la Vienne et plus précisément le Lac de Saint-Cyr. Nous avions trouvé un camping au bord du lac, le Camping du Lac de Saint-Cyr et nous n'étions pas très loin du Futuroscope, qui serait notre destination du lendemain.

Arrivés au lac, dont l'accès est payant sauf pour les résidents du camping, nous avons procédé rapidement à notre check-in. Le camping semblait déjà bien mieux que le Camping des Saules où nous avions séjourné la veille : espaces plus grands, plus des blocs de sanitaires, plus d'activités, une meilleure atmosphère. Nous étions directement plongés dans une bonne vibe !

Nous n'avons même pas pris le temps d'installer nos tentes. Une fois garés sur notre emplacement, nous nous sommes mis en maillot de bain et avons foncé vers le lac ! L'après-midi était déjà bien engagée et nous voulions en profiter un maximum.

Ce fut un réel plaisir de se baigner dans ce lac. Celui-ci était très propre. Une plage de sable fin bordait celui-ci. Une zone était délimitée pour les baigneurs, d'autres réservées à des structures gonflables géantes ou aux sports nautiques. Nous nous sommes rués dans l'eau et avons pris plaisir à s'y barboter, faire des courses de nage ou encore juste à papoter de tout et de rien. Il y avait du monde mais pas trop non plus et c'était bien plus supportable qu'à Chambord ! Les filles sont alors allées bronzer un peu sur la plage, sauf Mathilde qui est restée un peu plus longtemps avec moi dans l'eau.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200113.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4128)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200111.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4126)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200114.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4129)
Et presque pas d'algues dans ce lac en plus !

Puis, après avoir tous séché, et après que les maîtres nageurs aient invité tout le monde à sortir du lac ; il y avait des tranches horaire de baignade avec surveillance et sans surveillance, la baignade devenait interdite. Nous nous sommes alors dirigés vers le bar du camping où nous avons commandé une bonne bière bien fraîche qui a fait grand plaisir à tout le monde. Après le rythme effréné du début du voyage, ça faisait du bien de passer une après-midi détente à profiter du soleil.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20201112.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4132)
Petite pause bière

Après notre bière, nous sommes retournés à notre emplacement pour monter nos tentes. Certains sont allés prendre leur douche (dans des blocs sanitaires plus grands mais moins propres qu'au Camping des Saules) puis tous ensemble nous avons pris l'apéro, servi par Elisabeth, notre barmaid professionnelle qui avait transformé le capot du Bateau en véritable bar ! Nous avons mangé un pique-nique et avons continué à profiter du bar d'Elisabeth lors de la nuit tombante.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20201110.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4130)
Le bar d'Elisabeth (la photo est floue, elles le deviennent étrangement de plus en plus...)

Ensuite, nous sommes retournés au bar du camping pour l'activité du soir : la soirée Karaoké ! Nous tenions vraiment à vivre l'expérience camping à fond (surtout que pour certains comme Florence ou mi c'était une première !) et nous étions ravis de pouvoir découvrir une soirée de camping.

Installés à une grande table, nous avons écouté de nombreux artistes en herbes reprendre de la variété française. Beaucoup d'habitués dans ce camping bonne ambiance. Nathalie, Elisabeth et moi nous sommes d'ailleurs prêté au jeu et avons été chanter deux chansons. Nous avons fait connaissance avec plusieurs personnes, habituées du camping et impressionnées (ou pas) par nos performances. Un sosie de Johnny s'était d'ailleurs bien lié d'amitié à Nathalie et nous avons bien rigolé. Il faut cependant avouer qu'à un certain stade, les gestes barrières liés à la Covid-19 étaient difficilement applicables.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20201111.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4131)
Tant de talent en une photo !

Une fois la soirée karaoké terminée, vers 23h, nous avons encore fait connaissance avec d'autres personnes avec qui nous avons discuté et joué aux cartes jusqu'à 3h du matin. Nous journées étaient rudes et nos soirées longues. Mais nous étions en vacances et voulions en profiter un maximum !

Le début de journée fut assez éprouvant, avec une visite pas très agréable d'un château de Chambord bondé, mais une après-midi et une soirée au camping qui furent l'un des meilleurs moments du trip ! La nuit fut courte, et il allait nous falloir beaucoup de courage pour la journée du lendemain qui serait consacrée à la visite du Futuroscope, le parc de loisirs emblématique de la Vienne.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200888.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4101)

A très bientôt pour la suite  ;) J'essaierai de poster bien plus régulièrement maintenant que mon pc est réparé !
Titre: [France 2020] Roadtrip dans l'Hexagone
Posté par: Dim7303 le 10 Novembre 2020, 19:46:20
Merci pour cette suite !

Punaise vos têtes le matin et le rythme que vous avez, je suis déjà fatigué pour vous  :D
En tout cas dormir en camping sous une tente, avec la fatigue de la route et des parcs + les soirées arrosées, j'ai hâte de voir la suite pour voir vos cernes au fur et à mesure de votre trip !  :D
Titre: Re : [France 2020] Roadtrip dans l'Hexagone
Posté par: Yoshiii le 11 Novembre 2020, 18:07:13
Punaise vos têtes le matin et le rythme que vous avez, je suis déjà fatigué pour vous  :D
En tout cas dormir en camping sous une tente, avec la fatigue de la route et des parcs + les soirées arrosées, j'ai hâte de voir la suite pour voir vos cernes au fur et à mesure de votre trip !  :D

Hahaha cernes c'est le bon mot, on a bien accumulé la fatigue au cours du trip et nos têtes seront bien plus marquées en fin de voyage :D Mais ça valait la peine, on s'est vraiment bien marrés !
Titre: Re : [France 2020] Roadtrip dans l'Hexagone
Posté par: Yoshiii le 16 Novembre 2020, 15:06:10
Chapitre 3 : Futuroscope

Pour cette troisième journée de notre roadtrip français, nous avions prévu de visiter le parc de loisirs du Futuroscope. Seule Florence avait déjà visité ce parc à thème au concept particulier. Pour tous les autres, ça allait être une découverte.

Après une nuit très courte, nous nous sommes tous levés et nous sommes apprêtés à notre camping afin de nous rendre en voiture au parc. Celui-ci était situé à vingt minute de route du Camping du Lac Saint-Cyr où nous résidions.

Rapidement, nous sommes donc tous les cinq arrivés sur le parking du Futuroscope. Au loin, nous pouvions déjà apercevoir les bâtiments emblématiques du parc. Le parking se remplissait bien alors que le parc venait à peine d'ouvrir. Après avoir marché un peu moins de 10 minutes, nous sommes arrivés devant l'entrée du parc. J'ai trouvé celle-ci assez simple et je m'attendais à quelque chose de plus monumental pour un parc comme le Futuroscope.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200115.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4133)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200116.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4134)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200117.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4135)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200120.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4138)
C'est parti pour le Futuroscope !

Nous avions déjà acheté nos billets en ligne. Nous avons donc pu directement nous mettre en file pour franchir les grilles du parc. Pendant ce temps, j'ai téléchargé l'application Lineberty qui permettait de réserver des accès à certaines attractions sans faire la file. J'ai directement réussi à nous obtenir un créneau pour l'Extraordinaire Voyage à 11h30.

Une fois les portes franchies, nous avons pu admirer la petite place d'entrée du parc, dominée par des lettres qui forment le mot Futuroscope. Nous y avons pris quelques photos puis n'avons pas tardé à nous diriger vers les attractions du parc.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200118.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4136)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200119.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4137)
Bon ben au moins on est sûrs d'être au bon endroit !

Notre premier objectif était... Objectif Mars, la toute nouvelle attraction et tout premier roller coaster du parc. Ayant lu sur internet que l'attraction était capricieuse, tombait souvent en panne et affichait un temps d'attente assez impressionnant, nous n'avons pas trop hésité.

Objectif Mars se trouve tout au fond du parc, côté droit. Pour nous y rendre, nous avons eu un premier aperçu du parc en traversant celui-ci. Le premier ressenti est positif : l'ensemble du groupe apprécie l'architecture élégante et épurée des bâtiments, les espaces verts propres et bien entretenus, les quelques oeuvres d'art qui bordent les allées et le côté général aérien qui se dégage du parc.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200121.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4139)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200122.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4140)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200139.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4157)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200123.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4141)
Il n'y a pas à dire, ça a quand même l'air plus joli que Tomorrowland ici !

Une fois arrivés devant Objectif Mars, un employé nous informe qu'il y a un peu plus d'une heure d'attente déjà pour l'attraction et nous recommande de plutôt faire d'autres attractions comme l'Âge de glace qui se situe juste à côté et qui n'affiche que 10 minutes d'attente. Néanmoins, malgré l'heure d'attente, nous tenions à faire Objectif Mars (enfin surtout moi, ayant peur d'une panne plus tard au cours de la journée).

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200126.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4144)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200125.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4143)
Non non, malgré l'attente c'est bien notre Objectif !

Nous nous sommes donc tous les cinq engagés dans la file d'attente de l'attraction. Premier constat : c'est très bétonné. Le coaster passe au-dessus de l'entrée de la file et semble serpenter dans des tunnels en béton. L'ensemble de la file manque de variété de textures : du béton au sol, du béton pour les murs, les fondations en béton du coaster, aucune verdure, ce n'est vraiment pas très joli. Ça fait limite cheap.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200124.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4142)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200128.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4146)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200127.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4145)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200129.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4147)
Bienvenue à Bétonland !

Toute la section extérieure et intérieure bétonnée sont heureusement vides. Nous évitons donc une abominable attente dans ce parc à boeuf. C'est dans une partie déjà bien plus jolie que notre attente débute. Nous sommes d'abord dans une salle avec écrans où un robot qui semble être la mascotte de l'attraction apparaît. Dans les salles suivantes, nous sommes dans une sorte de reconstitution de vaisseau spatial dont nous traversons les pièces. C'est assez joli et original avec notamment du mobilier au plafond. Heureusement car la file avance très lentement... Notons également que contrairement au Parc Astérix, les distanciations dans la file n'étaient pas du tout respectées, et pas mal de personnes portaient mal leur masque. Le masque était par ailleurs seulement obligatoire dans les files d'attentes, spectacles et attractions mais pas dans les allées du parc.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200132.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4150)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200130.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4148)
Ah, là c'est un décor déjà plus renversant !

La salle suivante de la file est une salle avec fond vert. On peut y voir ensuite via un écran une intégration de base spatiale derrière nous lorsque nous passons devant le fond. C'est assez amusant et ça fait passer le temps.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200131.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4149)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200135.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4153)
Visiblement il y en a une qui n'a rien compris !

Un couloir plus loin et nous voici enfin à la station d'embarquement, après avoir attendu en effet un peu plus d'une heure. Nous avons pu alors constaté que les trains étaient en fait désinfectés entre chaque passage. Cela prenait beaucoup de temps et les employés ne semblaient pas se presser. De plus, il n'y avaient que deux trains en circulation sur le parcours. Pas étonnant que nous ayons attendu si longtemps !

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200133.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4151)
Ready to take off Houston!

Nous avons donc enfin pu embarquer dans Objectif Mars. Cette attraction invite ses passagers à une simulation spatiale pour entraîner ses futurs astronautes. L'attraction est un spinning coaster Intamin avec section launch. Le parcours débute par une partie dark ride où l'on est invités à subir différents tests. Le premier est un test de résistance à la chaleur. Puis on traverse une salle avec des éclairs d'électricité qui font un bruit très désagréable (test des champs magnétiques). La troisième salle nous positionne devant des écrans simulateurs où on a un effet visuel de "vitesse lumière" complètement inutile car sans sensations procurées. Puis le train arrive en extérieur sur la zone d'accélération.

Le train est propulsé par un launch à pneus. Il atteint alors un camelback assez avare en airtimes. Petit virage dans une tranchée sous la file d'attente pour ensuite remonter sur un timide changement de direction. Nouveau virage qui mène sur un deuxième launch à pneux, un peu plus punchy que le premier et plus marrant car les véhicules, qui ont tourné sur eux-mêmes, abordent celui-ci dans une position parfois étrange (sur le côté, en arrière,...). Nouveau virage puis succession de bosses avec changements de direction et légers floating airtimes. C'est la meilleure partie du parcours. Puis arrivée dans un hangar pour la simulation finale de gravitation. Il y a là un élément final surprise : une chute verticale du rail. Le train regagne alors la gare d'embarquement, notre phase de test étant réussi.

A la sortie de l'attraction, les avis sont dans l'ensemble positifs. Mathilde a adoré. Elle avait adoré Th13teen et était ravie de retrouver le drop track sur Objectif Mars. Elisabeth et Nathalie ont bien aimé elles aussi, trouvant l'attraction fluide et confortable. Avis plus mitigé pour ma part. Je trouve la partie dark ride inutile, le parcours assez court et l'environnement englobant l'attraction assez vilain. Les véhicules ne spinnent pas beaucoup non plus. Pour moi c'est un échec vu l'investissement injecté dans cette nouvelle attraction. Les points positifs que je retiens sont la fluidité du ride et le drop track. Quant à Florence, elle a trouvé que l'attente ne valait l'attraction et que le parcours était trop court.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200136.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4154)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200138.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4156)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200137.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4155)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200134.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4152)
Les filles valident la Mission !

Une fois notre tour d'Objectif Mars achevé, nous nous sommes dirigés vers l'Extraordinaire Voyage, le simulateur de vol à la Soarin' du parc. Notre réservation Lineberty était pour bientôt. Mais avant, nous sommes allés nous acheter un petit snack à un point Illico Resto (il y en a plusieurs étalés dans le parc et ils vendent les mêmes petits snacks). A cet instant, il a commencé à bien pleuvoir. Heureusement, nous étions bien à l'abri et non loin du pavillon abritant l'Extraordinaire Voyage. Nous avons partagé des portions de frites ensemble afin de nous caler l'estomac.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200140.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4158)
Illico Resto !

Nous nous sommes alors rendus dans le très beau pavillon de l'Extraordinaire Voyage. Une fois arrivés devant l'attraction, nous avons constaté que l'attraction était dotée d'une file classique et d'une file Lineberty. J'étais étonné, je croyais que l'attraction ne fonctionnerait qu'en Lineberty pour limiter un trop gros regroupement (normes Covid-19) comme le Parc Astérix avec leur système Filotomatix mais pas du tout ! Il s'agit plutôt d'un équivalent aux FastPass Disney pour gratuitement éviter une file. Un très bon point pour le Futuroscope ! Quel plaisir d'éviter une heure d'attente et de passer devant tout le monde !

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200141.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4159)
Un Extraordinaire Voyage qui s'offre sans file Extraordinaire !

Une fois dans la file (enfin le peu de file que nous avions à faire), j'ai rebooké un autre ticket Lineberty pour la Vienne Dynamique. C'étaient, avec Arthur, l'aventure 4D, les seuls choix encore disponibles et le créneau pour Arthur était en toute fin de journée. Seules ces trois attractions étaient reliées au système Lineberty. Ce que j'ignorais aussi, c'est que chacun d'entre nous aurait pu télécharger l'application et réserver indépendamment d'autres créneaux en simultané pour le groupe. Dommage, car nous aurions pu prendre dès le début un créneau plus tôt pour Arthur et la Vienne Dynamique, ainsi qu'un créneau supplémentaire pour refaire un tour de l'Extraordinaire Voyage.

Une fois dans la file d'attente intérieure, nous sommes donc arrivés dans une salle avec de nombreuses portes amenant à diverses destinations et types de voyages (voyage spatial, voyage sous-marin, etc...). Un tableau digital comme ceux que l'on retrouve dans les aéroports indiquait les prochaines destinations proposées par la compagnie. Une fois l'heure venue de l'embarquement pour l'Extraordinaire Voyage annoncé, nous avons pu entrer dans l'une des portes.

Nous sommes alors arrivés dans une navette, encore une fois comme dans un aéroport, qui virtuellement (la navette ne bouge pas mais les écrans nous en donnent l'étrange illusion) nous fait traverser le Futuroscope, nous donne des aperçus des autres voyages et nous amènent au point de départ pour notre embarquement pour l'Extraordinaire Voyage. A ce niveau-là rien à dire, la mise en scène est top !

Nous avons du ensuite nous positionner dans l'une des files devant des portes encore fermées. Stratégiquement, nous nous sommes placés au milieu d'une file, celle correspondant au dernier rang, car à titre personnel dans Soarin' je trouve que la meilleure place est au sommet au centre pour une meilleure immersion.

Puis, les portes se sont ouvertes et nous avons pu prendre place dans les nacelles similaires à celles de Soarin'. Nous avons placé nos effectifs dans des filets sous nos sièges et avons bouclé nos ceintures. La vérification des ceintures fut fastidieuse, avec un employé qui indiquait au micro le numéro des sièges qui n'avaient pas bien fermé leurs ceintures. Le processus prenait du temps, certaines personnes n'étant pas forcément attentives. Dans les parcs Disney, l'embarquement est bien plus rapide pour Soarin'.

Puis commence le vol. Au contraire de Soarin' où les nacelles sont suspendues et tractées à la verticale, sur l'Extraordinaire Voyage nous sommes sur un plateau sur lequel reposent les nacelles et c'est ce plateau qui s'incline. Le type de Flying Theater est donc différent mais cela ne change quasiment rien à l'expérience vécue.

Ce qui change beaucoup, c'est le film proposé. En comparaison avec Soarin', le film du Futuroscope est beaucoup plus imaginaire. On survole donc divers paysages mais réinterprétés, plus imaginaires, et avec des éléments perturbateurs dans lesquels nous sommes impliqués (parachute sensationnel depuis des gratte-ciels, passage au ras de montgolfières, etc...). On est beaucoup plus acteurs que spectateurs comparé à Soarin'. Certaines scènes comme celle en Inde ou celle des montgolfières sont très jolies. L'attraction procure également beaucoup plus un effet de vertige sensationnel (chute des gratte-ciels par exemple). C'est donc une expérience bien plus active et sensationnelle que Soarin'.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200144.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4162)
Le très joli pavillon qui abrite l'attraction

Les filles ont été enchantées de l'expérience ! Nathalie a vraiment été prise au jeu et a à plusieurs reprises fermé les yeux devant certaines scènes qui offraient un véritable sentiment de vide et de vertige. Elisabeth elle aussi en est sortie conquise, ayant fortement apprécié ce sentiment de vol. Florence et Mathilde valident aussi. Mathilde préfère même l'Extraordinaire Voyage à Soarin' Over California qu'elle avait trouvé décevant l'été dernier.

Pour ma part, les expériences sont toutes deux très différentes mais mon coeur balance pour la version Disney que je trouve plus poétique que la version sensationnelle du Futuroscope. Meilleure bande son, paysages plus réalistes et mouvements plus légers font que je préfère Soarin'. Mais je peux totalement comprendre que l'on préfère l'Extraordinaire Voyage à Soarin', les expériences étant au final fort différentes. Et qu'on ne m'y méprenne pas, l'Extraordinaire Voyage est à mes yeux l'une des meilleures attractions du parc, j'ai adoré !

Après ce vol qui a ravi tout le groupe, nous nous sommes dirigés vers un autre très beau bâtiment du parc qui accueille le spectacle Les Mystères du Kube. Une séance s'apprêtait à bientôt commencer.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200143.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4161)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200142.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4160)
K'el est donc ce Mystère ?

Dans la file d'attente du show, il y avaient divers panneaux explicatifs sur des mythes et mystères paranormaux. C'était assez divertissant.

Une fois dans la grande salle de spectacle, nous avons pris place et avons attendu le début du show. Sur scène, un énorme cube situé en plein coeur d'un musée, et deux gardiens de musée qui veillent dessus. Au début du show, une jeune femme vient se perdre devant le Kube. Par mégarde, le Kube est ouvert et la jeune femme et les deux gardiens se retrouvent plongés dans des univers alternatifs.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200145.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4163)
Ke Kache donc ce Kube?

Dans l'ensemble, il s'agit d'un spectacle mélangeant mapping et acrobaties. Les scènes sont très jolies et poétiques pour la plupart. Les héros traversent divers mondes, d'un cirque à un milieu aquatique par exemple, tout en effectuant des acrobaties aériennes, sur trampoline, etc...

Mathilde a adoré le spectacle. Elle a trouvé ça beau et poétique. J'ai beaucoup aimé également, même si je regrette qu'il n'y ait pas eu un peu plus de figurants. Les autres ont bien apprécié mais sans plus.

Après être sortis du théâtre des Mystères du Kube, nous avons décidé de nous rendre à La Machine à Voyager dans le Temps, située dans les parages. Je savais qu'il s'agissait d'un dark ride et nous étions généralement tous friands de ce type d'attractions, surtout Mathilde et moi.

La file d'attente de l'attraction se faisait en grande partie en extérieur, dans un parc à boeuf. Niveau distanciation sociale, c'était un zéro pointé ! Pareil pour le port du masque qui était très aléatoire selon les visiteurs. Rajoutons à cela la présences d'animations interactives tactiles (gros boutons à presser), et nous avions l'un des lieux les moins safe niveau sanitaire de tout le parc. Nous avons patienté un bon moment, environ 40 minutes au total dans la file de l'attraction. Heureusement, la deuxième partie de celle-ci relève bien le niveau. C'est probablement la plus belle file d'attente du parc sur la deuxième partie avec de nombreux objets d'art à l'image des Lapins Crétins qui sont les héros de cette attraction.

Une fois arrivés au quai d'embarquement, nous avons été surpris du système de transport : des véhicules au déplacement latéral où nous sommes installés sur des... cuvettes de toilettes ! C'était assez décalé.

Quant à l'attraction en elle-même, le concept est simple : nous voyageons dans le temps, accompagnés par les Lapins Crétins qui provoquent des catastrophes à l'origine de faits historiques importants comme la découverte du feu, le naufrage du Titanic, etc... Chaque scène dure un certain moment, avec les véhicules immobiles et l'ensemble de la scène qui ne sont constituées que d'écrans (aucun animatronique). A la fin de chaque scène, notre siège s'abaisse brutalement de quelques centimètres. C'est surprenant une première fois mais lassant au bout de la troisième fois. Après chaque scène, l'effet est utilisé et n'a pas beaucoup de cohérence à mes yeux. A la fin, la machine à voyager dans le temps semble être détraquée, explose et nous sommes de retour à l'époque présente.

Nous n'avons vraiment pas aimé cette attraction. L'intérêt est très limité. Sur des véhicules, on s'arrête devant des écrans pour une petite scène et puis on repart. Nous sommes tous insensibles aux Lapins Crétins. Personnellement, ils me font penser aux Minions que je trouve également très irritants. Et puis l'absence d'animatronique dans un dark ride, nous on n'aime pas. Donc voilà, grosse déception.

Nous avons alors décidé de nous restaurer quelque part dans le parc. Nous avions plusieurs choix qui s'offraient à nous. Personnellement, j'avais envie d'essayer l'Atelier des Saveurs, récemment ouvert et qui semblait avoir une chouette thématique. D'autres étaient tentées par la Cabane Perchée ou encore les Comptoirs du monde, mais l'envie de manger italien a pris le dessus et nous sommes donc allés à l'Atelier des Saveurs.

Nous avons du attendre un petit instant avant de pouvoir être installés au fond du restaurant, dans la section dédiée à Objectif Mars. Il faut savoir que chaque coin de ce beau restaurant est dédié à une attraction du parc : La Machine à Voyager dans le Temps, l'Extraordinaire Voyage, Objectif Mars, etc... Nous étions content d'être dans la section sur Objectif Mars.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200147.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4165)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200149.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4167)
Avec vue sur l'attraction s'il-vous-plaît !

Une serveuse est venue nous apporter des menus. Les smartphones de Mathilde et moi étaient cependant presque plats. Nous avions besoin du mien pour notre ticket Lineberty mais j'avais laissé mon chargeur dans la voiture. Mathilde a demandé à la serveuse si elle pouvait charger le sien quelque part. Celle-ci lui a gentiment pris son téléphone et l'a branché quelque part pour elle. Personnel très agréable dans le restaurant.

Au niveau de la carte, c'était donc principalement de la cuisine italienne avec pâtes et pizzas, mais aussi poisson ou salades avec ingrédients régionaux. Nous avons tous longtemps hésité quant au plat que nous prendrions. Nous avons opté pour des pâtes, des pizzas ou une salade pour Mathilde. En apéritif, Florence et moi nous sommes fait plaisir et avons pris le cocktail du jour : un Mojito Piscine !

Le repas était très bon et nous avons tous été ravis. Nous avons également opté pour un dessert. Puis, Mathilde a récupéré son smartphone et nous avons quitté le restaurant, enchantés de l'expérience.

Nous nous sommes alors scindés en deux groupes. Mathilde et moi nous sommes dirigés vers la voiture pour récupérer une batterie portable afin de charger nos téléphones tandis que les autres filles sont allées se poser pour digérer dans des poufs disposés un peu partout près de l'Arena Fun Xperiences.

Après un rapide crochet par le parking, et après avoir mis un temps fou à de nouveau pouvoir rentrer dans le parc à cause d'une famille devant nous qui avait un problème de réservation, Mathilde et moi avons fait un petit détour par la boutique souvenirs principale du parc, située sur la place d'entrée. Pas mal de chouettes produits avec des thématiques inspirées des attractions du parc. Mathilde avait déjà repéré des souvenirs éventuels pour son neveu et sa nièce mais nous avions décidé d'y revenir plus tard avec les autres.

Entre-temps, le ciel s'était dégagé et il commençait à faire bien chaud. Les autres filles en ont bien profité en se prélassant dans leurs poufs. Sous un grand ciel bleu, le parc n'en est que plus beau !

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200148.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4166)
Franchement pas dégueu comme vue !

Nous avons par contre eu beaucoup de mal à se retrouver, l'espace des poufs étant assez vaste. Après les avoir appelées (et réveillées de leur sieste), nous nous sommes rejoint et avons décidé de faire l'Âge de Glace, dont le temps d'attente était parmi l'un des plus faibles d'après l'application du parc (seul moyen d'ailleurs de consulter les temps d'attente, malheureusement il n'y a pas de panneaux affichant ceux-ci aux entrées des attractions). Mon ticket pour la Vienne Dynamique était malheureusement déjà arrivé à expiration...

Nous avons au final attendu bien longtemps pour l'Âge de Glace à cause d'une panne qui a mis du temps à être réparée. Nous étions bloqués dans la file intérieure assez vieillotte devant un pré-show montrant des extraits de la saga cinématographique en boucle. Nous avons quasiment attendu une heure alors qu'il n'y avait de base que 15 minutes d'attente d'affichées.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200146.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4164)
Il faut être givré pour attendre si longtemps !

L'attraction en tant que telle est un cinéma 4D avec effets spéciaux. Munis de lunettes 3D, nous avons donc pu voir un film sur l'Âge de Glace. On m'avait vanté avant de venir au Futuroscope la qualité des projections 3D et je dois dire que je n'ai pas été enchanté. 3D normale, film que l'on retrouve dans d'autres parcs, effets standards, bref, je me suis un peu ennuyé pendant ce film. Mais dans l'ensemble, les filles ont bien apprécié, surtout Florence qui aime beaucoup l'Âge de Glace.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200150.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4168)
Il faut être givré pour aimer cette attraction !

Nathalie tenait beaucoup à assister au spectacle de magie IllusiO, un destin magique et une séance allait bientôt commencé. Mais nous avions encore une demi-heure devant nous et il faisait fort chaud. J'ai donc suggéré l'idée de faire une attraction aquatique. La seule réelle attraction aquatique du parc est un Splash Battle situé dans la zone pour enfants Futuropolis. Il y a aussi une attraction de type Jet Skis à proximité. Nous sommes arrivés devant le Splash Battle, appelé Mission : Eclabousse ! mais l'attente pour cette attraction allait excéder les 30 minutes et nous manquerions la dernière représentation d'IllusiO. Nous avons donc fait l'impasse sur le Splash Battle.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200154.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4172)
Ça ne splashera pas aujourd'hui...

Néanmoins, nous avons trouvé une alternative fraîcheur avec les fontaines dansantes du parc, ces jets qui jaillissent du sol de façon aléatoire et qui peuvent bien nous tremper. On s'est tous prêté au jeu et cela nous a bien rafraîchi, surtout Mathilde qui était trempée !

Nous nous sommes alors dirigés vers IllusiO, un destin magique. Une fois dans le théâtre, nous étions invité à faire des selfies ridicules de nous-même et à les poster pour qu'elles soient diffusées sur l'écran géant du show. Elisabeth s'est prêtée au jeu et ça nous a fait rire de voir sa tête apparaître sur grand écran.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200155.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4173)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200153.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4171)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200151.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4169)
La Galerie aux Horreurs

Le spectacle est un spectacle de magie présenté par l'illusionniste Betran Lotth. Au départ, une voix off raconte sa vie, son enfance avec une séquence d'introduction assez poétique et déjà de chouettes illusions. Puis vient, à l'âge adulte, Bertran Lotth. Il décide alors de choisir des membres du public parmi les photos publiées pendant le jeu du pré-show et sélectionne deux adultes, un couple, dont l'un des deux semble réfractaire. Le duo sur scène est alors accompagné d'enfants également sélectionnés par l'Illusionniste. Bien vite, les nombreux gags autour du duo d'adultes sélectionnés font deviner qu'il s'agit d'acteurs. Dommage, c'était un peu trop forcé, au début on aurait pu y croire. Puis, l'ensemble du spectacle consiste à faire intervenir les enfants dans une grande illusion où un grand avion apparaît.

Quasiment tout le monde a été déçu du spectacle, surtout Nathalie et Mathilde. Florence a trouvé ça très nul. Je pense être le seul du groupe qui ait encore bien apprécié. J'ai bien aimé la séquence d'introduction et les quelques illusions présentées.

Nous nous sommes ensuite dirigés vers un point de vente de glaces. Le temps passait vite et il nous restait encore pas mal d'attractions à faire. Nous avons donc fait le tour de ce que nous voulions faire. Florence et moi voulions faire Chocs Cosmiques et Sebastien Loeb Racing Xperience. Mathilde voulait faire La Vienne Dynamique et Arthur, l'aventure 4D tandis qu'Elisabeth et Nathalie voulaient faire Danse avec les Robots. En résumé, quasiment tout ce que nous n'avions pas encore su faire. Devant le manque de consensus, nous nous sommes organisés pour faire au moins une des attractions que chacun voulait faire, et en donnant priorité à celles qui avaient le temps d'attente le plus faible.

Mais juste avant, nous avons fait une petite pause pour se prendre une crème glacée à la Cabane Perchée. Juste à côté se trouvait Chocs Cosmiques dont une représentation allait commencer.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200158.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4176)
Petite pause glacée du jour

Nous avons rapidement englouti nos glaces, ne pouvant pénétrer dans la file d'attente avec celle-ci, et avons pénétré dans la première partie de l'attraction, une salle qui expose des informations sur l'espace, les météorites, etc...

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200156.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4174)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200157.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4175)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200159.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4177)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200161.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4179)
Prêts pour un voyage cosmique ?

Puis, nous avons été invités à prendre place dans un planétarium. Je n'avais jamais été dans un planétarium, ça allait être une première. Assis dans des sièges en cercle, le regard vers le centre, nous avions vue sur l'écran sphérique en forme de dôme qui constituait le plafond de la salle.

Le film diffusé était un film, comme son nom l'indique, dédié aux chocs cosmiques. On y parle du Big Bang, de la formation du système solaire, de la Lune, etc... C'est très bien présenté et visuellement c'était magnifique ! J'ai trouvé ça très beau, poétique et instructif. Un véritable coup de coeur !

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200160.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4178)
Cette attraction, quel choc !

Florence a elle aussi adoré. Elle se souvenait d'avoir déjà fait cette attraction lorsqu'elle était plus jeune. Alors certes ce n'est qu'un simple planétarium, un peu daté même mais nous avons tous deux été enchantés par l'expérience.

Après avoir fait l'une des attractions sur la liste de Florence et moi, nous avons fait une attraction que Mathilde voulait faire : La Vienne Dynamique. Attraction pour laquelle nous avions initialement un ticket Lineberty. Mais heureusement, l'attraction n'est pas la plus populaire du parc et n'affichait que 10 minutes d'attente.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200164.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4182)
La fameuse Vienne Dynamique

Un peu isolée du reste du parc et située dans un pavillon avec un joli rideau d'eau qui couvre la façade, nous sommes rapidement arrivés dans la première salle, celle du pré-show (ils adorent ça les pré-shows au Futuroscope !). Sur un écran d'eau est diffusée une vidéo promotionnelle de la Vienne, département français dans lequel se trouve le parc. Au début, j'ai cru que c'était l'attraction en tant que telle, et je trouvais ça bien naze et daté. Mais ce n'était que le début.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200162.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4180)
Fuyez ! It's a trap!

Nous avons alors rejoint une deuxième salle et pris place dans des sièges dynamiques qui ne semblaient pas de première fraîcheur. Le film diffusé commence par un homme qui se réveille dans un train et qui se rend compte qu'il est en retard à son mariage. Il saute du train et se retrouve dans la Vienne. Là, un horrible petit personnage qui ressemble à un troll en bois vient l'aborder et propose de l'aider à retrouver son chemin. On traverse alors la Vienne en accompagnant le fiancé et son troll jusqu'à arriver à l'église à temps pour la cérémonie.

J'ai trouvé ça très daté et de très mauvais goût. C'est une attraction de promotion pour la région et à vrai dire, après l'avoir faite, ça ne donne pas vraiment envie de découvrir la Vienne. Les sièges dynamiques sont désagréables, avec des mouvements brusques et saccadés. A un moment, j'ai regardé le plafond pour ne pas avoir la nausée. Le film est daté et le troll est juste creepy. On est ressortis abasourdis de ce qui venait de nous être proposés.

C'était limite un fou rire général. Personne n'a apprécié cette attraction et on s'est tous demandé ce qu'elle faisait encore dans le parc ! A raser ou rénover en urgence.

Après cette fameuse Vienne Dynamique, nous avons suivi les envies de Nathalie et Elisabeth et sommes partis en direction de Danse avec les Robots. Entre-temps, le soleil commençait à se coucher et nous avions de belles vues sur le parc depuis les passerelles en hauteur. J'ai beaucoup aimé ce moment paisible et la sérénité que le parc dégageait à cet instant.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200163.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4181)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200166.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4184)
Ces passerelles au-dessus du parc on aime beaucoup !

Danse avec les Robots n'affichait plus que 25 minutes à cette heure un peu tardive, contre plus d'une heure sur l'ensemble de la journée. Nous étions bien contents d'avoir attendu plus tard pour découvrir cette attraction emblématique du parc !

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200167.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4185)
Featuring Martin Solveig

Dans la file d'attente, nous pouvions voir les robots en action. Nous étions alors face à un dilemme : quel niveau choisir ? L'attraction propose trois niveaux d'intensité. Je voulais faire le niveau le plus intense et les autres le niveau 2. Mais finalement, un employé de l'attraction nous a tous motivés à faire le niveau 3. Les employés étaient d'ailleurs particulièrement sympathiques à cette attraction !

C'est donc tous un peu anxieux que nous avons pris place deux par deux dans les harnais des robots qui allaient nous retourner la tête dans tous les sens. Malheureusement, pas possible de choisir la musique, c'était la même pour tout le monde par cycle sur une sélection d'une petite dizaine de morceaux.


(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200165.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4183)
We just came to say Hello!

J'avais déjà fait ce genre d'attraction à EPCOT en 2015 et j'avais trouvé ça amusant, mais il ne fallait pas que ce soit trop long. Ici, la longueur du tour fut limite mais dans le bon sens tout de même. J'ai beaucoup aimé à vrai dire. Le seul bémol par contre sont les baffes qu'on peut se manger dans le harnais assez facilement. Nathalie et Mathilde en ont notamment bien fait les frais et ne sont pas sorties aussi ravies que moi de l'attraction.

Une fois sortis de Danse avec les Robots, Florence, Elisabeth et moi tenions absolument à faire Sebastien Loeb Racing Xperience tandis que Mathilde et Nathalie voulaient faire Arthur, l'aventure 4D. Nous nous sommes alors dit que nous nous scinderions en deux groupes et que nous nous rejoindrions par la suite. Toutefois, en consultant l'application j'ai constaté que Sebastien Loeb Racing Xperience était déjà fermé. Un peu déçus, nous avons décidé de plutôt assister à une représentation de la salle IMAX principale du parc qui diffusait le film Dans les Yeux de Thomas Pasquet. Les autres ont décidé de se joindre à nous, et nous irions alors faire Arthur, l'aventure 4D tous ensemble après.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200170.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4188)
Petite déception du jour

Mais avant la représentation IMAX qui ne commençait que d'ici 25 minutes, nous avons décidé de nous acheter quelque chose à manger. Mathilde et moi avons opté pour la Crêpe Volante tandis que les autres ont favorisé un snack dans un petit stand.

Nous avons donc mangé de bonnes crêpes salées en terrasse en extérieur, juste à côté de la salle IMAX. C'était très bon, nous étions content d'avoir mangé là !

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200169.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4187)
Petite crêpe en terrasse avant une petite séance d'IMAX

Puis, nous nous sommes retrouvés avec les filles devant l'imposant et très joli bâtiment qui abrite l'une des salles IMAX les plus grandes d'Europe. Peu de gens à cette heure tardive ont pénétré avec nous dans la salle de cinéma. Le film était joué en 2D. J'étais un peu déçu, trouvant que la 3D IMAX est de très bonne qualité.

Le film relate le voyage de Thomas Pasquet dans l'espace, en parlant de son programme préparatoire et de ses semaines passées dans une station spatiale. Beaucoup de beaux plans et pas mal d'informations intéressantes. Le film dure une vingtaine de minutes. Nathalie a trouvé ça un peu trop long. Florence et moi encore une fois avons bien apprécié. C'est aussi ce genre d'attractions que j'attendais en visitant le Futuroscope et je n'ai pas été déçu.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200171.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4189)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200168.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4186)
Aka l'un des plus grands écrans d'Europe

Nous nous sommes alors tous rendus devant le grand bâtiment abritant Arthur, l'aventure 4D. Cette attraction avait été élue meilleure attraction du monde lors de son ouverture. Nous étions curieux de découvrir celle-ci.

Encore une fois, nous avons eu de la chance du point de vue du temps d'attente : seulement 10 minutes contre une heure en moyenne au cours de la journée. Dans cette attraction de type simulateur, nous sommes invités à prendre place dans des véhicules coccinelles et à visiter l'univers de Minimoys. Cet univers était fort apprécié par Mathilde et Nathalie, un peu moins par Florence et moi.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200173.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4191)
Meilleure attraction du monde, est-ce encore le cas ?

Pour un simulateur, l'attraction est assez fluide et ne donne pas trop la nausée. La 3D est acceptable. On a déjà vu mieux mais pire aussi. Le film est assez sympa et nous a surtout bien fait rire : Mathilde a horreur des rats et araignées et a été bien servie, mais moi j'ai horreur des batraciens et je n'ai pas été épargné non plus. C'est au final plus pour ce délire que l'attraction elle-même que nous avons aimé Arthur. Ce n'est pas une mauvaise attraction, mais c'est loin d'être la meilleure attraction du monde !

Pour terminer la journée, Nathalie, Elisabeth et moi voulions encore faire un dernier tour de l'Extraordinaire Voyage qui n'affichait que 20 minutes d'attente, tandis que Mathilde et Florence voulaient assister au spectacles nocturne La Forge aux Etoiles qui débutait à 23h. Nous nous sommes donc scindés en deux groupes. Avec Elisabeth et Nathalie, nous avons marché d'un bon entrain jusqu'à l'Extraordinaire Voyage, en traversant complètement le parc depuis Arthur le plus rapidement possible afin de ne pas se retrouver dans une attraction fermée, le parc fermant bientôt ses portes. Arrivés devant, ce fut la grosse déception : la file de l'attraction était en effet déjà fermée. J'étais un peu énervé, sachant que ce n'était pas indiqué sur l'application du parc et que si nous avions su, nous aurions pu refaire un tour d'Objectif Mars à la place qui était juste à côté d'Arthur et qui était encore ouvert quand nous y étions. J'ai tenté de demander à l'employé s'il ne pouvait pas faire une exception mais en vain. Celui-ci était toutefois très gentil et désolé pour nous. Dans l'ensemble, rien à redire, le personnel du parc était vraiment top !

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200174.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4192)
L'Extraordinaire déception...

C'est donc déçus que nous avons rejoint Mathilde et Florence dans la grande arène de la Forge aux Etoiles. Florence s'était pris une bière, et j'en aurais bien pris une également pour profiter de ce spectacle. Enfin, profiter est peut-être un grand mot. Je ne peux juger sur l'entièreté du show mais j'ai trouvé la deuxième partie de la Forge aux Etoiles affligeante. C'est d'un mauvais goût ! Aucune cohérence dans les couleurs des lumières et fontaines, un décor en arrière plan pas très joli, beaucoup de dialogues et un scénario plus qu'étrange. Non, honnêtement c'est l'un des pires sons et lumières proposés par un parc à thème. Consensus de tout le groupe là-dessus. Le début n'était pas mieux d'après Mathilde et Florence. Mathilde, Nathalie et Elisabeth ont tout de même apprécié le final. C'est une bonne chose que ce spectacle soit bientôt remplacé. Nous étions d'ailleurs consternés de savoir que le Cirque du Soleil avait contribué à ce projet tellement le résultat était affligeant.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200172.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4190)
Olala le navet aquatique !

Sur cette note un peu amère, nous avons rejoint l'entrée du parc, en traversant celui-ci qui était très joli à voir de nuit également. Une fois à l'entrée, nous avons refait un tour dans la boutique souvenir principale. Mathilde a acheté des cadeaux pour son neveu et sa nièce, Florence a acheté un pack de vins régionaux et j'ai acheté un livre. Nathalie, qui voulait s'offrir une peluche, n'a rien trouvé de très intéressant.

C'est donc munis de nos souvenirs que nous avons quitté le parc. Nous sommes rentrés au camping du Lac de Saint-Cyr et Florence, Nathalie et moi sommes encore allés nous installer dans une clairière pour boire un verre de vin que Florence venait d'acquérir tout en débriefant de la journée.

Au final, nous avons été enchantés de notre visite au Futuroscope. Mathilde a été entièrement conquise et le considère comme l'un de ses parcs préférés avec Phantasialand. Nathalie a trouvé le concept très original et s'était dit que ce parc était idéal pour les personnes un peu moins friandes de sensations. Il lui tarde d'ailleurs d'y retourner. Mêmes réactions pour Elisabeth, Florence et moi qui avons vraiment passé une très bonne journée.

Je trouve que le parc a un concept unique et très intéressant. L'aspect futuriste du parc n'est pas ringard et dépassé comme un Tomorrowland dans un parc Disney. Ici, c'est plus un monde utopiste, tourné vers l'avenir mais contemporain. Le parc a une dimension écologique très appréciable par exemple. L'architecture des bâtiments est intemporelle et quasiment un sans faute. Le parc est très aérien avec ses nombreuses passerelles en hauteur offrant de très beaux points de vue. Les espaces verts et plans d'eau équilibrent le tout et cassent un effet bétonné qui pourrait se faire ressentir. L'offre en restauration nous a agréablement surpris et le personnel était fantastique. Quant aux attractions, il y a un peu de tout. Du très bon comme du très mauvais. Mais l'ensemble est plutôt qualitatif. La dimension éducative du parc n'est pas pesante et ne se fait pas trop ressentir (car pas dans toutes les attractions et tant mieux car l'équilibre est très bon). Nous regrettons de ne pas avoir pu tout découvrir. Mais une chose est certaine, nous reviendrons !

Pour terminer, petit résumé de notre journée au Futuroscope :

Meilleure attraction: L'Extraordinaire Voyage
Pire attraction : La Vienne Dynamique
Meilleur spectacle : Les Mystères du Kube
Meilleure surprise : Chocs Cosmiques
Plus grosse déception : Objectif Mars
Avis général : Très Positif
Titre: Re : [France 2020] Roadtrip dans l'Hexagone
Posté par: Arthuro68 le 16 Novembre 2020, 21:24:57
Chouette résumé bien précis et complet !  :D

J'étais au Futuroscope mi-août, et j'avais adoré ! On a passé une superbe journée malgré le fait qu'on n'ait pas pu faire Objectif Mars... en panne... c'était une excellente idée de l'avoir fait tout de suite ! Par contre j'ai beaucoup aimé La machine à voyager dans le temps, comme quoi les goûts et les couleurs  :P

Le cadre est très agréable, j'adore l'aspect des pavillons, le contraste avec les plans d'eau et les espaces verts est très bien réalisé. J'ai fait en plus l'Aérobar, qui est cher certes, mais qui vaut vraiment le coup, on se sent fébrile avec notre bière les pieds dans le vide !

J'espère y retourner plus régulièrement, c'est un parc à faire et à refaire avec plaisir, surtout que le plan d'investissement est un des projets qui m'intéressent le plus actuellement dans le monde des parcs !
Titre: Re : [France 2020] Roadtrip dans l'Hexagone
Posté par: bartoshaq le 18 Novembre 2020, 09:51:58
j'ai bien aimé ton résumé du parc, j'ai fait le futuroscope il y a 2 ans et je suis du même avis concernant l'attraction avec les lapins crétins, c'est dommage que vous n'ayez pas pu faire sebastien loeb racing j'avais vraiment bien aimé ce simulateur installé dans des sièges baquet.

L'aérobar est aussi bien sympa toujours impressionnant de boire un verre aussi haut.

Pas pu faire l'incroyable voyage malheureusement une taille limite (je fais 2m) et objectif mars étaient à peine en construction


Titre: Re : [France 2020] Roadtrip dans l'Hexagone
Posté par: Yoshiii le 18 Novembre 2020, 11:49:25
Merci à tous les deux pour vos compliments, ça fait plaisir ;)


J'étais au Futuroscope mi-août, et j'avais adoré ! On a passé une superbe journée malgré le fait qu'on n'ait pas pu faire Objectif Mars... en panne... c'était une excellente idée de l'avoir fait tout de suite !

Ah c'est dommage pour Objectif Mars. Sans être l'attraction du siècle, c'est quand même chouette et ça diversifie pas mal l'offre du parc.

Le cadre est très agréable, j'adore l'aspect des pavillons, le contraste avec les plans d'eau et les espaces verts est très bien réalisé. J'ai fait en plus l'Aérobar, qui est cher certes, mais qui vaut vraiment le coup, on se sent fébrile avec notre bière les pieds dans le vide !

Par curiosité, ça coûtait combien par personne pour l'Aérobar ? Nous avions hésité à le faire mais le manque de temps et le fait que ce soit payant nous ont au final fait mettre la priorité sur d'autres activités :)

j'ai bien aimé ton résumé du parc, j'ai fait le futuroscope il y a 2 ans et je suis du même avis concernant l'attraction avec les lapins crétins, c'est dommage que vous n'ayez pas pu faire sebastien loeb racing j'avais vraiment bien aimé ce simulateur installé dans des sièges baquet.

Arf, tu me le fais encore plus regretter. J'aurais vraiment beaucoup voulu faire cette attraction ! On a tardé à la faire devant les temps d'attente élevés tout au long de la journée (plus d'une heure) en espérant que ça diminue en soirée mais l'attraction fermait bien plus tôt que le reste du parc !

Ça me fait même me dire que deux jours ne seraient pas de trop pour bien profiter de tout ce qu'offre le parc, surtout en période d'affluence plus élevée ! Dans tous les cas ce seront de bonnes raisons pour y retourner ;)
Titre: [France 2020] Roadtrip dans l'Hexagone
Posté par: Dim7303 le 18 Novembre 2020, 12:33:16
Merci pour cette suite.

J'ai un retour étrange sur la lecture de votre journée au Futuroscope, car dans beaucoup d'activités il y a du négatif et pour conclure, vous avez passé une excellente journée. Alors je conçois que vous avez sûrement passé une excellente journée mais j'ai l'impression que c'est pas aussi franc que ça.

Pour la Vienne Dynamique, c'est surtout le fait que pas mal de visiteurs y sont attachés. Personnellement, j'adore ce vieux simulateur et ce film fait pleinement parti du patrimoine du parc. Ça rappelle une époque ! Bon maintenant c'est vrai qu'il est vraiment dépassé, mais je me souviens lors de ma première visite dans ce parc, c'était le Wouah !

Pour finir, maintenant oui je pense qu'il faut vraiment 2 jours sur le parc pour profiter de toutes les attractions ainsi que pour y flâner !
Titre: Re : [France 2020] Roadtrip dans l'Hexagone
Posté par: Yoshiii le 18 Novembre 2020, 14:24:35
J'ai un retour étrange sur la lecture de votre journée au Futuroscope, car dans beaucoup d'activités il y a du négatif et pour conclure, vous avez passé une excellente journée. Alors je conçois que vous avez sûrement passé une excellente journée mais j'ai l'impression que c'est pas aussi franc que ça.

Honnêtement si, on a passé une excellente journée et adoré le Futuroscope :) Je peux me montrer peut-être critique quant à certaines activités mais le ressenti d'un parc ne se résume pas qu'à ses attractions :) Personnellement, l'atmosphère, les décors, la restauration jouent énormément, tout comme le contexte de visite (ici une bande de potes ensemble en vacances). Et au final, à titre personnel il n'y a que trois attractions qui ne m'ont pas convaincues : La Machine à Voyager dans le Temps, l'Âge de glace et la Vienne Dynamique ; sur les 11 attractions testées, le bilan est donc plutôt positif aussi niveau attractions ;) C'est peut-être l'avis contradictoire de chacun d'entre nous qui te donne ce sentiment aussi (on n'a pas toujours eu un consensus sur les diverses attractions et spectacle mais ça ne veut pas dire qu'une majorité ne les a pas appréciées).

Voilà j'espère que mon ressenti sur le parc est plus clair comme ça, peut-être ne me suis-je pas assez bien exprimé ou montré trop critique haha :p

Pour la Vienne Dynamique, c'est surtout le fait que pas mal de visiteurs y sont attachés. Personnellement, j'adore ce vieux simulateur et ce film fait pleinement parti du patrimoine du parc. Ça rappelle une époque ! Bon maintenant c'est vrai qu'il est vraiment dépassé, mais je me souviens lors de ma première visite dans ce parc, c'était le Wouah !

D'accord, je ne connaissais pas la dimension nostalgique qu'avait cette attraction :)
Titre: Re : [France 2020] Roadtrip dans l'Hexagone
Posté par: Yoshiii le 24 Novembre 2020, 13:24:04
Chapitre 4 : Auvergne

sAprès avoir passé deux nuits consécutives au Camping du Lac de Saint-Cyr, nous avons repris la route en direction de l'Auvergne, une région française connue pour ses parcs naturels. L'Auvergne regroupe quatre départements français différents et nous avions prévu de nous arrêter dans deux d'entre eux : le Puy-de-Dôme et l'Allier. Dans ce nouveau chapitre, pas de parc d'attractions mais de chouettes balades et activités !

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200175.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4212)
On the road again!

Après un long trajet en voiture sous la pluie, nous sommes arrivés en milieu d'après-midi à Clermont-Ferrand, ancien chef-lieu de la région. Nous ne nous y sommes pas attardés par manque de temps et nous sommes juste arrêté dans un hypermarché afin d'acheter des vivres pour les deux prochaines nuits que nous passerions au Camping Huttopia Royat.

Une fois les courses faites (et après un petit instant shopping), nous avons donc quitté Clermont-Ferrand pour rejoindre Royat via de nombreuses routes sinueuses et pentues. Nous étions tout proche des volcans de la chaîne des Puys, inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Notre camping était un camping familial de la chaîne de campings Huttopia. Ces campings sont très confortables, très bien aménagés, avec un esprit très nature et une atmosphère très familiale.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200177.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4214)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200176.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4213)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200178.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4215)
Un campement au pied des volcans, c'est savoir vivre dangereusement !

Nous avons rapidement pris possession de notre nouvel emplacement de camping. Il ne nous fut cependant pas aisé d'installer nos tentes, le sol étant particulièrement sec et dur. Sans être de grands spécialistes du camping, nous n'avions pas pris de maillet avec. Mais nos voisins nous ont gentiment prêté le leur, rendant l'installation des tentes beaucoup plus facile !

Une fois les tentes installées, nous nous sommes posés un instant afin de prendre l'apéro, comme n'importe quel digne campeur !

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200180.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4217)
C'est qu'on devient des campeurs professionnels dis donc !

Nathalie et moi nous sommes ensuite rendus à la piscine du camping pour se rafraîchir un peu tandis que les autres se sont installés dans une pelouse pour jouer aux cartes.

Il faisait fort frais en cette fin d'après-midi et Nathalie et moi ne sommes donc pas restés très longtemps dans l'eau. Nous avons alors rejoint les filles pour un pique-nique, puis nous nous sommes lancés dans une partie de tennis sur l'un des terrains du camping. Le matériel et l'usage du terrain étaient gratuit.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200179.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4216)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200181.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4218)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200183.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4220)
Pas mal de choses à faire dans ce camping Royat !

Ensuite, nous avons poursuivi la soirée près de nos tentes à jouer à divers jeux de société tout en buvant des verres, et ce jusqu'aux petites heures. Encore une fois, nos voisins nous ont bien aidé en nous prêtant une lampe de camping pour la soirée !

Le lendemain matin, réveil difficile pour tout le monde. Nous avions une journée chargée devant nous avec le matin un trek dans la chaîne des Puys et l'après-midi du canyoning près des cascades de Cornillou, au sud du Parc Naturel régional des volcans d'Auvergne.

Après un passage par les sanitaires communs (très propres et bien aménagés soit dit en passant), nous avons demandé conseil à l'accueil du camping pour une randonnée matinale dans la chaîne des Puys. On nous a conseillé de faire l'ascension du Puy Pariou, l'un des nombreux volcans de la chaîne. Celui-ci n'était qu'à une dizaine de minutes en voiture du camping. D'ailleurs, certaines randonnées partaient directement depuis le camping ! Mais celles-ci étaient plus longues et nous n'avions qu'une demi-journée devant nous. Mais c'est un camping idéal pour ceux qui veulent faire plusieurs jours de randonnée dans les chaînes des Puys !

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200182.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4219)
On embarque dans le Bateau, c'est reparti !

Après avoir effectivement roulé une dizaine de minutes, nous nous sommes stationnés sur le parking gratuit des Goules. Nous n'étions pas loin de Vulcania, un parc à thème sur les Volcans d'Auvergne. J'aurais bien voulu le visiter mais nous n'avions pas suffisamment de temps malheureusement.

Une fois sortis de notre voiture, notre Bateau, nous avons vite constaté que la météo en cette altitude avait évolué. Il faisait très brumeux et beaucoup plus froid. J'avais laissé mes pulls au camping, je n'avais pas du tout anticipé. Heureusement, Nathalie avait un poncho dans le Bateau qu'elle m'a gentiment prêté.

Nous n'avons eu qu'à traverser la route face au parking pour rejoindre les sentiers de randonnée du Puy Pariou. Un fléchage était présent sur tout le parcours, très pratique pour s'orienter. Un autre circuit vers le Puy des Goules était également accessible depuis le parking.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200186.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4223)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200184.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4221)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200185.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4222)
Par(k)és pour le trek du jour !

Après avoir marché d'abord dans une prairie au-delà de la route où quelques moutons broutaient leur herbe, nous avons rejoint une zone plus boisée où l'inclinaison du sentier commençait à se faire sentir. Plusieurs promeneurs effectuaient la même randonnée mais il n'y avait vraiment pas trop de monde. C'était agréable de se balader en pleine nature au petit matin. Un bon moyen de se réveiller après notre courte nuit de sommeil.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200188.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4225)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200187.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4224)
Un très bon remède anti gueule de bois !

Ensuite, nous avons marché un bon trois quart d'heure dans les bois, à un bon rythme soutenu, la marche étant guidée par notre sportive Mathilde, habituée des randonnées.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200192.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4229)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200191.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4228)
Promenons-nous dans les bois, pendant que le virus n'y est pas !

Après une pause de quelques minutes, nous avons repris et sommes arrivés au sommet du volcan. Nous avions une très jolie vue sur le cratère de ce volcan éteint. Il était même possible de descendre dans le cratère sur un petit sentier aménagé. La brume qui régnait autour du sommet donnait un côté mystique à ce beau paysage. C'était vraiment un chouette moment.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200194.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4231)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200193.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4230)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200190.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4227)
Littéralement au coeur du volcan (si, si, regardez bien !)

Nous avons alors fait le tour du cratère, profitant du panorama. Le seul problème avec la brume, c'est que nous n'avions pas forcément une vue sur les paysages environnants et sur les autres volcans (on nous avait recommandé de faire cette randonnée pour la vue que nous aurions sur le Puy de Dôme).

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200195.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4232)
Qui aurait Pariou que nous arriverions à faire cette ascension !

Nous sommes alors redescendus, toujours en suivant le circuit du Puy Pariou. Nous avons emprunté des escaliers en bois aménagés sur une pente du versant du volcan. A nouveau, très beau point de vue plongé dans la brume du matin.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200196.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4233)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200197.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4234)
De l'autre côté du flanc du volcan...

En redescendant, nous avons subi une fine pluie et sommes arrivés en bas du volcan, dans une vaste plaine en étant bien mouillés. La vue était ici encore très belle, avec beaucoup de végétation. A ce niveau, la brume était moins présente.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200198.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4235)
Mathilde qui nous fait sa Julie Andrews

Nous avons continué à descendre la plaine, sur un terrain un peu plus accidenté, pour rejoindre le parking des Goules. Mais nous en avons également profité pour faire une nouvelle pause dans les beaux paysages naturels environnants.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200199.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4236)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200201.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4238)
Gare aux chevilles !

Enfin, après avoir retraversé une petite section dans les bois, nous sommes revenus dans la plaine des moutons et avons retrouvé le Bateau sur le parking.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200200.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4237)
Mathilde qui nous fait... euh... qui pose dans les bois...

Nous avons beaucoup apprécié ce trekking matinal. C'était vivifiant. Les paysages dans la brume donnaient l'impression d'être perdus au milieu de nulle part. Malgré le fait que nous n'ayons pas eu un panorama à 360 degrés sur les chaînes des Puys, nous avons été ravis de l'expérience.

Nous avons alors repris la route afin de traverser en voiture le Parc Naturel régional des volcans d'Auvergne afin de rejoindre les cascades du Cornillou où nous allions effectuer une activité canyoning en après-midi.

Avant cela, nous nous sommes arrêtés dans un petit village afin d'acheter de quoi nous remplir l'estomac sur le temps de midi dans un petit village. A cet instant, il pleuvait fortement et nous avons été contraints de manger dans le Bateau. Nous espérions que le temps serait plus clément en après-midi pour le canyoning...

Nous avions rendez-vous sur le parking d'un Carrefour où les organisateurs du canyoning allaient nous rejoindre. J'avais réservé à l'avance l'activité via Canyoning Auvergne. La pluie avait fort heureusement cessé lorsque l'instructeur de canyoning est venu nous accueillir. Nous étions accompagnés de deux couples et allions former un groupe de 9.

Florence et Nathalie n'avaient jamais fait de canyoning. Ça allait donc être une première pour les deux. Elles ne savaient même pas en quoi cela consistait précisément ! Tout le monde était excité à l'idée de partir à l'aventure. Nous avons donc suivi en voiture, en file indienne, notre instructeur qui maîtrisait un peu trop bien les routes sinueuses d'Auvergne. Elisabeth avait fort heureusement le talent d'une pilote professionnelle pour suivre la cadence avec notre Bateau.

Une fois arrivés sur place, près d'un sentier pédestre menant aux cascades de Cornillou, nous avons été accueillis par l'instructeur qui s'est présenté et nous a invité à enfiler l'une des combinaisons de canyoning. Puis, il nous a fait un briefing sur ce que nous allions faire.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200203.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4240)
Tous à poil !

Pour ceux qui ne savent pas ce qu'est le canyoning (comme nos amies Florence et Nathalie), il s'agit d'une descente à pied d'un canyon. En combinaison, nous parcourons en marchant, nageant ou flottant (les combinaisons que nous portons nous faisant flotter) le lit de rivière du canyon. Par moments, il faut sauter d'une falaise lors d'une différence de niveau trop importante, ou encore glisser sur des roches qui forment des toboggans naturels. Certains parcours de canyoning sont également équipés de descentes en rappel ou encore de tyroliennes.

Dans notre cas, nous avions choisi un niveau "familial" pour le canyoning, ce qui signifiait que le parcours n'était pas trop difficile : chute d'une hauteur de maximum 8 mètres, durée de 2 heures. Nous avions pris ce niveau puisque tout le monde n'en avait pas encore fait dans notre groupe.

Notre instructeur a bien pris le temps de nous briefer sur ce qui nous attendait et sur les positions de sécurité à adopter en marchant sur des terrains pentus glissants ou en plongeant dans l'eau depuis des falaises. J'avais eu une mauvaise expérience un jour en sautant mal d'une falaise, sans instructeur, et c'était donc rassurant (mais aussi un peu angoissant), d'avoir tous ces conseils.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200202.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4239)
Briefés, habillés, on est prêts à se mouiller !

Nous avons alors marché un bon quart d'heure dans la forêt, sur un chemin assez accidenté, pour rejoindre le début du parcours qui commençait par un saut depuis une falaise. De quoi directement nous plonger dans le bain !

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200204.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4241)
Deuxième dose de nature !

J'ai voulu passer en premier. Petit moment de stress devant le vide, mais dans ces moments-là il ne faut pas trop réfléchir et il faut foncer (tout en faisant attention de bien effectuer les bons mouvements afin de ne pas se blesser). Aucun souci pour moi, le saut s'est très bien passé ! Puis, chacune à leur tour, les filles ont également sauté de cette première falaise à environ 5 mètres de haut.

Ensuite, nous avions le choix de sauter à nouveau depuis une plus haute falaise, à 8 mètres cette fois-ci. Tout de suite, c'était déjà bien plus impressionnant. Ce n'était pas obligatoire selon l'instructeur, et les personnes ayant mal effectué leur saut initial étaient invitées à ne pas tenter l'expérience. Ce sont donc dans notre groupe juste Mathilde, Nathalie et moi qui avons décidé de plonger de si haut. C'était encore plus impressionnant mais très amusant !

Une fois tout le monde rassemblé, nous avons commencer à descendre en suivant le cours de la rivière. L'étape suivante était un petit toboggan menant à un siphon. Le toboggan se faisait dans un trou dans une grande roche. Assez étrange que de se lancer allongé dans un trou sans savoir où cela allait mener.

Nous avons également effectué deux descentes en rappel, deux tyroliennes (dont une extrêmement pentue et particulièrement amusante), d'autres sauts de plus petite envergure, etc...

L'étape finale se situe devant les cascades de Cornillou (la tyrolienne finale fort inclinée). Puis, nous avons eu le loisir d'effectuer plusieurs petits sauts depuis plusieurs parois, et de passer sous la cascade également !

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200207.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4244)
Il y a également possibilité d'admirer les cascades sans faire de canyoning

Ce fut une expérience géniale. J'ai personnellement adoré. Nathalie, qui n'en avait jamais fait, était elle aussi enchantée ! Pareil pour Mathilde, même si celle-ci s'était bouchée les oreilles lors du premier saut. Elisabeth aura mis un peu de temps à se mettre dedans, notamment à cause de la fatigue, mais aura passé un très bon moment également. La seule qui n'a pas vraiment apprécié, c'est la pauvre Florence qui n'a pas un sens de l'équilibre très développé. Pas idéal pour marcher sur des roches glissantes ! Mais au moins, elle aura fait tout le parcours avec nous !

Nous avons alors regagné la voiture, avons rendu nos combinaisons et avons pris congé de notre très sympathique instructeur. On s'est séché et avons débriefé de l'activité. Florence s'est alors malencontreusement faite piquer par une guêpe. Ce n'était décidément pas son jour. Mathilde avait quant à elle encore ses oreilles bouchées.

Après avoir rassemblé toutes nos affaires, nous avons repris la route avec notre Bateau. Cependant, Florence avait laissé sécher son haut de maillot sur le toit de ce dernier ! Autant vous dire qu'on ne reverrait jamais celui-ci. Décidément, ce n'était vraiment pas du tout son jour !

Quant à Mathilde, celle-ci avait de plus en plus mal à cause de ses oreilles bouchées. Nous avons fait un arrêt sur le bord de la route afin qu'elle puisse s'aérer et tenter de déboucher celles-ci avec les diverses techniques que nous lui avons proposées. Celle de Nathalie s'est révélée être la plus efficace.

Nathalie a très bien manoeuvré le Bateau à travers les magnifiques paysages d'Auvergne. C'était une très belle route avec de beaux panoramas. Si Mathilde n'était pas autant mal, j'aurais adoré prendre le temps de s'arrêter à divers endroits le long de la route pour bien profiter de la vue.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200206.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4243)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200205.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4242)
Rien à dire, c'est vraiment une belle région !

Nous sommes alors rentrés au camping Huttopia Royat en début de soirée. Nous avions prévu une soirée barbecue et avions loué un barbecue portable à la réception du camping. Mathilde est allée se reposer dans la tente. Puis, nous avons tous mangé ensemble. Mathilde commençait à se sentir déjà mieux ; nous en étions tous rassurés. Nathalie est elle aussi allée se coucher assez tôt tandis qu'Elisabeth, Florence et moi nous sommes installés à la terrasse du camping pour boire un verre tout en discutant tranquillement. Elisabeth est également partie se coucher et Florence et moi avons passé la soirée, avec notre bouteille de Ricard, à papoter et à observer les étoiles dans le ciel. C'est encore une fois très tard que nous sommes allés nous coucher à notre tour.

Le lendemain, nous quitterions notre camping et le département du Puy-de-Dôme pour se rendre dans l'Allier où nous avions prévu diverses activités, dont la visite du parc Le Pal.

A bientôt pour la suite ;) !

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200208.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4245)
Titre: Re : [France 2020] Roadtrip dans l'Hexagone
Posté par: bartoshaq le 24 Novembre 2020, 14:43:16
Vraiment dommage pour la vue en haut du puy pariou, on l'a fait aussi cet été et c'était vraiment génial quand le soleil est présent, d'ailleurs on a aussi enchainé avec le pal derrière  :D

Tes voyages vont manquer avec le confinement j'imagine que tu en a plus beaucoup sous le coude
Titre: Re : [France 2020] Roadtrip dans l'Hexagone
Posté par: Yoshiii le 25 Novembre 2020, 00:19:27
Vraiment dommage pour la vue en haut du puy pariou, on l'a fait aussi cet été et c'était vraiment génial quand le soleil est présent, d'ailleurs on a aussi enchainé avec le pal derrière  :D

Tes voyages vont manquer avec le confinement j'imagine que tu en a plus beaucoup sous le coude

Le côté mystique dans la brume, au final on a adoré ;) Ce sera une raison de revenir dans cette très chouette région de France !

Niveau parcs d'attractions plus vraiment pour l'instant mais niveau voyage ça va, il y a encore de quoi faire :)
Titre: Re : [France 2020] Roadtrip dans l'Hexagone
Posté par: Yoshiii le 04 Décembre 2020, 15:21:15
Chapitre 5 : Le Pal

Voici donc la suite de ce Road Trip en France avec notre TR sur notre visite du parc Le Pal. Je sais qu'il s'agit d'un parc qui a de nombreux adeptes sur Ameworld, j'espère donc que celui-ci vous plaira et que vous serez indulgents vis-à-vis de mon opinion sur le parc :)

Après une dernière nuit au Camping Huttopia Royat, nous nous sommes apprêtés afin de rejoindre l'Allier et son parc à thème Le Pal. Il allait s'agir de notre toute première visite au Pal, aucun d'entre nous n'ayant visité ce parc auparavant. Néanmoins, seuls Nathalie, Florence et moi-même seront de la partie, Elisabeth et Mathilde préférant passer leur tour (principalement à cause de l'aspect zoo du parc). Les deux comparses iront faire du Paddle sur un plan d'eau dans la région.

Nous avons donc rejoint Le Pal en un peu plus d'une heure de route. Elisabeth et Mathilde nous ont déposés devant le parking du parc qui est assez isolé de tout. Elles sont ensuite parties en expédition dans l'Allier.

Nathalie, Florence et moi nous sommes dirigés tout excités vers l'entrée du parc. J'avais très hâte de découvrir ce parc dont j'avais lu beaucoup d'éloges ! Florence et Nathalie, qui aiment beaucoup les animaux, avaient tout aussi hâte que moi. C'est donc munis de nos billets achetés en ligne que nous sommes arrivés devant l'entrée du parc. Le soleil brillait et il semblait y avoir pas mal de monde. Nous étions le samedi 15 août, nous savions que le parc serait fort fréquenté.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200209.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4246)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200210.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4247)
Bain de foule au Pal droit devant !

Une fois passés l'entrée assez simple mais propre, nous sommes arrivés le long d'une longue allée bordant le chemin de fer de l'attraction Le Train des Aventuriers. Les environs sont très boisés et ce n'est pas pour nous déplaire. Cette entrée en la matière nous plaisait bien.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200213.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4250)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200211.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4248)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200212.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4249)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200214.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4251)
Boisé n'est-il pas ?

Notre premier objectif était de rejoindre Yukon Quad, l'une des attractions phare du parc. Nous avons donc bifurqué sur notre droite pour rejoindre la zone canadienne, située dans la section animalière du parc, là où les autres attractions sont situées sur la gauche.

Ne connaissant pas le parc, nous avons eu un peu de mal à nous orienter. Heureusement, les nombreux panneaux indicatifs nous ont bien aidé. Nous sommes passé devant un théâtre de spectacle de rapaces et une île de primates avant d'apercevoir les premiers rails de la montagne russe Yukon Quad.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200217.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4254)
Spectacle auquel nous n'aurons pas l'occasion d'assister...

Yukon Quad est une montagne russe Intamin à propulsion qui s'effectue sur des véhicules en forme de quads. Cette attraction récente est la réplique d'un modèle qui se situe dans le parc danois Djurs Sommerland. N'ayant jamais été dans le parc danois, il allait s'agir de ma première fois sur ce type de coaster, idem pour les filles.

L'environnement de l'attraction est très beau et très bien travaillé. Les éléments naturels sont très bien disposés pour donner l'illusion d'être dans une plaine du Yukon. Voir les trains de quads circuler sur le circuit donnaient également une très bonne dynamique à la zone. La zone, thématisée sur la région du Yukon au Canada, était également dotée d'attractions secondaires et d'un point de restauration.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200216.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4253)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200215.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4252)
Un petit air de Canada dans l'Allier ?

Nous nous sommes donc engagés dans la file d'attente quasiment déserte de l'attraction. Le bâtiment abritant le quai d'embarquement est simple mais très joli. Après avoir patienté dix minutes, nous avons pu tous les trois embarquer sur nos quads, aux derniers rangs !

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200220.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4257)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200219.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4256)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200218.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4255)
Moteurs ? Action !

Le train quitte alors la gare et s'installe dans un prolongement couvert de la gare. Dans ce tunnel avec effets lumineux, le train reste stationné un bon moment (un peu trop longtemps d'ailleurs), avant d'être propulsé en extérieur. La propulsion n'est pas très intense mais amusante. S'en suit une première partie de circuit avec virages au sol et remontées avec changements de direction. L'environnement autour de l'attraction est encore une fois très joliment aménagé et les quads slaloment entre les arbres et rochers. Puis vient la seconde propulsion, plus intense et qui amène sur une deuxième partie de circuit beaucoup plus nerveuse : changements de directions beaucoup plus brusques, vitesse beaucoup plus élevé, parcours fort proche du sol, excepté deux grandes bosses un peu fades en airtimes mais qui offrent un peu de hauteur bienvenue. Puis, encore un virage et retour en gare.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200223.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4260)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200222.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4259)
Ça dépote dis donc !

Nous avons tous les trois adoré Yukon Quad ! C'est familial tout en étant sensationnel, très fluide, l'assise sur les quads est originale et l'environnement de l'attraction très travaillé apporte un réel plus à l'expérience. Les deux filles sont unanimes, c'est pour l'instant la meilleure attraction du séjour.

Enchantés par cette première attraction, nous avons poursuivi notre chemin dans les allées boisées du parc et sommes arrivés devant une démonstration de soins prodigués aux otaries du parc. Des soigneurs dotés de micro (qui ne fonctionnaient pas très bien), nous donnaient diverses explications sur les otaries et les soins quotidiens dont ceux-ci bénéficiaient. C'était intéressant à voir, nous nous y sommes arrêtés une dizaine de minutes.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200221.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4258)
Les otaries de Patagonie se font bien plaisir !

Nous avons alors rejoint la zone qui regroupe la plupart des attractions du parc, dans la partie gauche de celui-ci. Nous sommes arrivés dans un quartier de style Moyen-Orient et nous sommes laissés tenté par un tour de bateau pirate. Nous n'avons attendu qu'un tour avant de pouvoir embarquer mais avons malheureusement été placés dans les places du milieu, les moins sensationnelles.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200224.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4261)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200226.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4263)
Yoho yoho a middle row for me!

Le tour était assez long et le bateau pas très grand, rendant l'ensemble un peu plus nauséeux que d'autres modèles plus grands. Mais pas de vomi à déplorer au final et nous nous sommes tout de même bien amusés !

Nous avons alors un peu arpenté la zone Moyen-Orient et nous sommes achetés un petit snack au Snack Aladin : une glace. Il faisait déjà bien chaud en cette fin de matinée et nos estomacs commençaient déjà à se manifester, même s'il était encore un peu trop tôt pour prendre notre repas de midi.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200227.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4264)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200228.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4265)
Avec les températures du jour, l'immersion d'être en Arabie était totale !

Nous sommes passés devant le Ciné Dynamik 3D. Sans savoir s'il s'agissait d'un cinéma 4D ou d'un simulateur, nous en avons pour le moment fait l'impasse, l'attraction n'étant pas prioritaire à nos yeux.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200225.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4262)
Le Ciné Dynamik 3D, mieux que la Vienne ?

Voulant déjà nous rafraîchir devant les fortes températures de ce 15 août, nous nous sommes dirigés dans la section sud-américaine du parc pour faire un tour du Rapido, un toboggan aquatique sur canots pneumatiques. A cet instant, Florence, qui connaissait bien Bellewaerde, a observé de nombreuses similitudes entre les deux parcs, notamment au niveau des attractions présentées et de l'environnement. J'étais d'accord avec elle, je trouve que les deux parcs ont un concept et une vibe similaire, même si je dois avouer que Le Pal est un niveau au-dessus du parc belge.

Dans la file du Rapido, respectant les distances sociales, nous ne portions initialement pas notre masque. En effet nous avions vu plusieurs affiches dans le parc mentionnant que le port du masque n'était pas pour toutes les files d'attentes mais seulement certaines attractions spécifiques, dont le Rapido ne faisait pas partie. Néanmoins, la donne avait changé entretemps et le port du masque avait été généralisé dans toutes les files. Dommage que la signalétique n'ait pas été adaptée. Nous avons été interpellé et avons donc mis nos masques.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200230.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4267)
Ouuuh les délinquants !

Nous avons tout de même attendu une grosse vingtaine de minutes. Une fois au sommet du toboggan, Florence, Nathalie et moi nous sommes adonnés à la course. Nathalie nous aura battu Florence et moi, et nous sommes tous les trois ressortis bien trempés de l'attraction : objectif atteint !

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200229.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4266)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200231.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4268)
C'était rapido cette attraction dis donc !

Un peu plus loin se trouvait la section africaine du parc, regroupant plusieurs attractions dont Le Twist, la deuxième montagne russe emblématique du parc avec le Yukon Quad. L'attraction, un spinning coaster Mack, est joliment intégrée à sa zone.

La file d'attente de l'attraction n'était pas bien longue : 45 minutes d'attente étaient affichées mais nous n'avons pas attendu plus de 15 minutes. Dans la file, nous sommes amenés à traverser une cage géante ou à croiser une jeep. Ces efforts de thématisation sont très appréciables. La végétation environnante complète très bien cette thématique africaine très bien exécutée.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200232.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4269)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200235.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4272)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200233.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4270)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200234.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4271)
Prêts à twister ?

Une fois à bord des trains spinnings (en last row), nous quittons la gare pour l'ascension du lift. Après un demi-tour en hauteur au cours duquel les véhicules commencent à tourner sur eux-mêmes, le train plonge dans la first drop inclinée et passe au ras du sol, près de grosses piques en bois. Très chouette effet. Puis vient le fer à cheval, une figure en hauteur toujours amusante et dont les sensations varient selon la position de votre véhicule. Le train repart alors de plus belle pour une section plus proche du sol avec de nombreuses spirales et changements de direction, offrant de légers airtimes et surtout des véhicules qui spinnent dans tous les sens ! Après pas moins d'une minute de parcours, le train regagne alors la gare.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200238.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4275)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200236.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4273)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200237.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4274)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200239.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4276)
Petit mais costaud ce spinning !

Nathalie et moi avions déjà testé D'Wervelwind à Toverland et aimions beaucoup déjà ce modèle, qui est le même que celui du Pal. Ici, la thématisation est à mes yeux meilleure que sur le modèle de Toverland, donc nous avons encore mieux apprécié. Florence a elle aussi beaucoup aimé Le Twist, même si elle préfère le Yukon Quad.

Après ces émotions fortes, nous avons décidé d'aller nous restaurer quelque part dans le parc. Après avoir consulté les différentes options qui s'offraient à nous, notre choix s'est porté sur le Restaurant La Coupole situé sur la Place de la Gaieté. C'est une jolie place qui évoque une vieille France romantique.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200241.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4278)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200240.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4277)
C'est un endroit très gai paraît-il !

Après avoir patienté un petit peu, un serveur est venu nous accueillir et nous a placé à une table en extérieur, sur la terrasse qui entoure le restaurant. Nous avions une table à l'ombre et en étions bien contents.

Nous avons longtemps hésité sur le choix de nos plats respectifs. Idem pour l'apéritif. Il y avait un cocktail spécial proposé par le restaurant mais la serveuse était incapable de nous dire ce qu'il y avait dedans. Nous avons dès lors opté pour une sorte de kir à la crème et en plat une pièce de viande. Pendant tout le repas, nous avons été embêté par des guêpes. Le parc avait pourtant mis en place des installations pour lutter contre elles mais en vain. La qualité du plat laissait à désirer. La viande était caoutchouteuse et seules des frites étaient proposées en accompagnements (pas de légumes ni crudités, il fallait payer un supplément pour en avoir !). En vue des prix pratiqués, nous avons été assez déçus et avons trouvé le rapport qualité-prix assez mauvais.

Nous avons tout de même pris un dessert, un café gourmant, qui lui aussi s'est avéré moyen. A refaire, nous aurions choisi un autre restaurant dans le parc car celui-ci nous avait déçu.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200244.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4281)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200242.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4279)
La coupole est pleine, on s'en va d'ici !

Une fois repus, nous avons repris notre chemin en direction du lac du parc, situé dans le fond de celui-ci. Nous voulions faire une attraction calme et avions opté pour Le Lac des Chercheurs d'Or. Néanmoins, une fois arrivés devant l'attraction, nous avons constaté qu'il n'y avait pas vraiment de décors à observer, excepté quelques fontaines dansantes. Devant le peu d'intérêt de l'attraction, nous avons alors rebroussé chemin. Notons tout de même que ce coin du parc, sans thématisation précise, est tout aussi charmant que le reste.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200246.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4283)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200243.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4280)
On nous promet de l'or, mais pas sûr que cela vaut grand-chose ce tour en radeau...

Nous nous sommes alors retrouvés devant La Rivière Canadienne, le Log Flume du parc. Il faisait très chaud et nous nous sommes donc laissés tenté. La file d'attente affichait 45 minutes mais pour l'instant, nous avions eu de la chance et toujours attendu moins que ce qui était affiché. Néanmoins, ici, nous avons bel et bien attendu 45 minutes. La file était bondée. Aucune distanciation sociale n'y était respectée et un visiteur sur deux portait mal son masque. Les employés avaient beau faire des annonces régulières et demander aux gens de bien porter leur masques, ceux-ci n'en tenaient réellement rigueur et c'était bien dommage. En ce 15 août, le parc était bondé et fréquenté par de nombreux groupes de jeunes (ce qui m'avait fort étonné en vue de l'offre du parc). C'était pour ainsi dire la fréquentation que nous nous attendions à avoir au Parc Astérix mais que nous n'avions pas eue là-bas. Cela nous a quelque peu refroidi sur l'image que nous avions du parc...

Après avoir donc attendu 45 minutes, nous avons enfin pu embarquer dans notre rondin pour une petite balade aquatique. Le parcours est sommaire et doté d'une seule descente. Mais ça n'en était pas moins amusant. Seul détail : le nom de l'attraction alors qu'elle est assez loin au final des autres attractions canadiennes...

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200247.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4284)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200245.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4282)
Le River Splash local

Nous voulions enchaîner avec le raft ride du parc mais l'attente y était d'une heure ! Nous en aurons donc fait l'impasse. A cet instant, je regrettais fortement que le parc n'ait pas vendu lors de cette saison 2020 ses coupe-files, nous en aurions d'office pris un pour mieux affronter ce 15 août !

Nous avons donc plutôt décidé de reprendre la chasse aux crédits avec Le Tigre de Sibérie, un coaster Soquet familial. Ici, 30 minutes d'attente affichées pour ce que Florence comparait à la Coccinelle de Bellewaerde. Au final, Le Tigre de Sibérie se sera montré bien plus haut et intense que la Coccinelle. Pour un coaster pour enfants, ça envoyait tout de même du lourd. Il s'agissait si je ne me trompe pas de mon premier coaster Soquet. Ça tape mais je m'attendais à bien pire !

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200250.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4287)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200249.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4286)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200253.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4290)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200248.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4285)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200251.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4288)
Je ne savais pas qu'il faisait 30 degrés en Sibérie !

Avec nous dans le train, une fille qui avait gardé sa casquette sur sa tête l'a perdue au cours du tour. Son père, énervé, n'a pas arrêté de lui casser les oreilles, et les nôtres au passage jusqu'au retour en gare. Ça nous a bien dérangé pendant notre tour d'attraction. Décidément, nous avions mal choisi notre jour niveau fréquentation...

Nous voulions alors assister au spectacle des otaries mais nous sommes arrivés trop tard : une fois devant le théâtre, nous avons constaté que les portes étaient déjà fermées. Nous avons donc convenu de revenir à la séance d'après et de d'abord faire une autre attraction que j'avais très envie de découvrir : Alligator Baie.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200252.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4289)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200256.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4293)
A défaut de voyage en Floride en 2020...

Alligator Baie est un Splash Battle Mack dont le thème est basé sur les Everglades. 40 minutes étaient affichées et nous avons effectivement attendu 40 minutes. Ce furent les pires 40 minutes de toute la journée ! La file était pleine à craquer, les gens ne respectaient pas les distanciations sociales et personne ne portait son masque, personne ! Ici, aucun employé pour réprimander les visiteurs. En réalité, la file d'attente se trouve en plein coeur de l'attraction et les passagers, sur leurs bateaux munis de canons à eau, se faisaient un malin plaisir d'arroser les gens qui poireautaient. Un véritable calvaire que de se prendre en pleine figure des jets d'eau de partout pendant 40 minutes. Dès lors, voilà pourquoi les gens enlevaient leurs masques. De plus, nous étions en sandwich dans la file entre deux familles dont les enfants ne savaient pas se tenir, couraient entre nous jambes dans tous les sens. A cet instant, nous avons beaucoup vitupéré sur la fréquentation du Pal (qui encore une fois nous étonnait grandement !). J'étais conscient que visiter un parc un 15 août ne serait pas de tout plaisir, raison pour laquelle j'avais choisi de placer le parc le plus familial et le moins fréquenté sur le papier pour cette journée. Ça s'est soldé par un échec.

Quant à l'attraction elle-même, rien à redire. Comme pour les autres, la thématisation est soignée, la végétation bien présente et l'attraction en elle-même bien amusante. Cela nous aura redonné le sourire et nous avons pu bien nous venger sur les familles qui nous avaient tant dérangées dans la file d'attente !

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200254.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4291)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200258.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4295)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200255.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4292)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200259.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4296)
La Revenge de la File de l'Enfer - The Ride


Nous en sommes ressortis complètement trempés ! C'était un Splash Battle très efficace, et parfait en cette chaude journée d'été.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200257.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4294)
Un peu mouillé dites-vous ?

Après ce mauvais moment passé, Nathalie avait eu sa dose d'attractions pour la journée. Nous nous sommes donc d'abord dirigés vers le Quai West pour y acheter une glace à l'italienne. Puis nous avons fait un petit tour du Little Shop, la boutique adjacente dont le merchandising ne nous a pas vraiment convaincu.

Ensuite, nous nous sommes rendus au théâtre des otaries pour assister au spectacle Le Ballet des Otaries. Le spectacle a duré une bonne vingtaine de minutes. C'était divertissant. Otaries et morses faisaient le show. Nous étions impressionnés du niveau de dressage de ces animaux. Quant au scénario du spectacle en lui-même, il débute par une sorte de concours entre filles et garçons mais le scénario se perd au fil du spectacle et au final, la fin est beaucoup plus brouillon. Mais nous avons tous les trois passé un très bon moment.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200262.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4299)
Déjà bien mieux que les dauphins du Parc Astérix !

Après le spectacle, nous avons alors décidé de découvrir la partie animalière du parc. Nous avions prévu de le faire en milieu d'après-midi, une fois les temps d'attente aux attraction potentiellement trop élevés pour nous. C'était une bonne tactique pour faire des attractions sans trop d'attente en matinée mais une mauvaise pour observer les animaux qui, en pleine après-midi, on tendance à se reposer et se cacher dans l'ombre.

Nous avons d'abord vu près des otaries des flamands roses et des alligators dans une zone thématisée Floride et en lien donc avec Alligator Baie. Difficile d'observer les alligators par contre, même si l'espace était joliment aménagé.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200261.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4298)
Encore une fois, à défaut de Floride...

Un peu plus loin, nous avons pu croiser quelques nandous, ces oiseaux géants cousins des émeus et autruches. Je n'aurais pas voulu me retrouver dans un enclos avec eux !

Puis nous avons emprunté une très longue passerelle dans les bois pour aller observer les loups. Un soigneur doté d'un micro nous expliquait le fonctionnement d'une meute, et expliquait comment la meute s'était formée au Pal. C'était très intéressant, il y avait plein de choses que j'ignorais à propos du comportement social des loups. Florence, Nathalie et moi y sommes bien resté un quart d'heure.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200265.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4302)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200260.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4297)
Si jamais vous prendrait l'envie de crier au loup...

Une fois arrivés de l'autre côté de la passerelle, nous sommes arrivés du côté de Yukon Quad. J'avais très envie d'en refaire un tour mais les filles étaient lasses des attractions pour l'instant et voulaient voir le reste de la section animalière.

Nous sommes alors arrivés devant l'enclos des éléphants. Un petit groupe effectuait une sorte de visite privée à cet endroit. Près des éléphants se trouvaient de nombreux panneaux explicatifs sur les pachydermes. C'est quelque chose que j'ai beaucoup apprécié au Pal  : en comparaison avec Bellewaerde ou même Pairi Daiza, Le Pal regorge de nombreux panneaux explicatifs très instructifs sur les animaux présentés.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200263.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4300)
Un éléphant Côte d'Or... Ah non, nous sommes dans l'Allier !

Après les éléphants, nous avons observé rapidement les gibbons à mains blanches, singes situés sur une île qui leur est aménagée.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200267.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4304)
L'île aux singes c'est par-là !

Ensuite, nous avons été voir les tigres et lions dans une section un peu reculée qui leur était dédiée. Nous avions fortement chaud en cette après-midi et c'était pareil pour les félins qui étaient extrêmement bien cachés.

De retour près de l'entrée du parc, nous sommes alors allés dans une mini-ferme avec l'envie d'aller caresser des chèvres mais celles-ci n'étaient pas de sortie. Nous nous sommes donc contentés de voir rapidement les cochons et les poulets qui y étaient présentés.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200264.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4301)
Au moins, le jambon reste au frais

Nous avons enfin été voir les girafes, ultime étape de notre safari de l'après-midi. Pour conclure sur la section animalière, celle-ci est assez bien : c'est bien mieux qu'à Bellewaerde, avec de plus grands enclos bien présentés et une plus grande diversité d'espèces, mais pas aussi majestueux que Pairi Daiza. Nous n'avions vraiment pas choisi le bon moment pour rendre visite aux animaux, la chaleur les rendant beaucoup plus passifs. Néanmoins, nous avons bien apprécié les divers panneaux explicatifs et les soigneurs qui donnaient de nombreuses informations sur le mode de vie des animaux résidant au parc.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200268.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4305)
Au revoir Madame Girafe !

Voulant faire un tour du dernier crédit qu'il nous restait à faire dans le parc, j'ai réussi à motiver les filles pour faire un tour d'Azteka. Nous avons eu un peu de mal à trouver l'entrée de ce Family Coaster Soquet. Une longue attente était annoncée mais nous n'en avons eu que pour une quinzaine de minutes.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200266.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4303)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200269.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4306)
S'agira-t-il du Temple du Péril pour nos cervicales ?

L'attraction est un coaster familial qui se fait dans des petits trains de deux wagons. C'était assez amusant, avec un parcours qui tapait un peu mais pas trop, de chouettes spirales le tout entouré d'arbres. Nous avons tous les trois bien apprécié, même si l'expérience est en deçà du Twist ou de Yukon Quad.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200271.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4308)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200270.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4307)
Aztekalme au final !

En parlant de Yukon Quad, Florence et moi voulions absolument refaire un tour de l'attraction phare du parc. Nathalie ayant eu sa dose d'attractions pour la journée, celle-ci décida de retourner à l'entrée du parc faire un tour dans la boutique souvenirs Le Comptoir de l'Ours.

C'est donc à deux que nous nous sommes hâtés de rejoindre l'entrée du Yukon Quad. Nous devions nous presser car le parc fermait à 19h et il était déjà 18h25. Nous avions donné rendez-vous à Mathilde et Elisabeth à 19h et nous ne voulions pas non plus les faire patienter en arrivant en retard au lieu de rendez-vous devant le parking.

Arrivés devant l'entrée de la file du Yukon Quad, 30 minutes d'attente sont affichées. Ça allait être juste mais Florence et moi voulions vraiment refaire un tour de ce très bon coaster. Nous nous sommes donc engagés dans la file mais celle-ci n'avançait pas et semblait bien plus longue que 30 minutes. Après avoir patienté 5 minutes sans avancer, nous avons à notre grand regret fait demi-tour et quitté la file.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200272.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4309)
Petite larme

A la place de Yukon Quad, nous nous sommes rabattus sur Les Ailes du Yukon, un flat ride familial récemment ajouté au parc. 20 minutes d'attente étaient ici affichées, nous allions pouvoir y arriver sans souci. Le processus d'embarquement/débarquement était assez long et nous avons effectivement attendu les 20 minutes affichées.

Une fois embarqués dans l'attraction, l'opérateur, qui contrôlait nos lap bars, nous a demandé si nous venions souvent au Pal. J'ai répondu par la négative et celui-ci avait l'air perplexe, pensant que Florence et moi venions tous les week-ends alors que c'était notre première visite ! L'effet masque sûrement...

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200274.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4311)
Nous qui voulions passer incognito...

L'attraction, qui allait être notre dernière de la journée, est assez amusante. Grâce à une barre située devant nous que nous contrôlons, nous pouvons faire varier la hauteur de notre nacelle avec une chute une fois au sommet qui offre son lot de petites sensations. Nous avions déjà tous les deux testé un modèle similaire à Holiday Park qui nous avait bien plu également.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200273.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4310)
Ô Canada!

Une fois notre tour terminé, nous avons rejoint Nathalie à l'entrée, non sans difficultés face à l'énorme foule qui quittait le parc. Dans les allées, un petit garçon râlait comme un cochon et  se plaignait de devoir marcher, disait qu'il n'aimait pas ça, qu'il en avait horreur. Ça nous aura bien fait rire Florence et moi !

La boutique souvenirs que Nathalie avait visitée était bondée de monde. Cela ne lui avait pas du tout donné l'envie de s'acheter quelque chose.

Une fois à l'entrée, nous avons reçu un message de Mathilde et Elisabeth disant qu'elles auraient du retard. Dommage ! Nous aurions eu Florence et moi le temps de faire notre tour de Yukon Quad au final ! A la place, nous avons acheté un café et un biscuit pour la route, devant rejoindre Châlon-sur-Saône pour notre prochaine étape du Road Trip. La file était longue au comptoir et l'un des clients devant nous a pris facilement 10 minutes à commander sa granita, changeant d'avis constamment, posant mille questions aux employés sur le prix, les saveurs, les autres produits en vente etc... Quand il y a une vingtaine de personnes derrière soi, ce n'est pas très respectueux...

Nous avons donc, une fois nos cafés en mains, quitté le Pal pour rejoindre les filles et le Bateau à l'entrée du parking.

En conclusion, nous avons été déçus de notre journée au Pal. Non pas à cause du parc qui est très bien en soi mais à cause du monde et du type de fréquentation qu'il y avait au parc ce jour-là. J'espère ne pas me montrer médisant par ces propos mais le monde, et le manque de respect et de savoir-vivre de certains visiteurs, aura grandement affecté notre journée et notre ressenti sur le parc. Néanmoins, nous ne pouvions nous en vouloir qu'à nous-même, ayant choisi un samedi 15 août pour visiter le parc. C'était pourtant la seule option dans la configuration de notre Road Trip.

Mais outre ce problème, Le Pal est un parc très joli, très boisé, en bonne communion avec la nature et qui offre certes des attractions très classiques mais si joliment thématisée, dans un environnement très maîtrisé que ça en fait toute la différence et le charme. Il manque encore cependant des attractions qui se distinguent un peu du reste de l'offre des parcs français, même si Le Twist et Yukon Quad sont déjà un bon pas en avant. La section animalière complète bien l'offre du parc et est suffisamment diversifiée pour pouvoir être un réel atout (pas comme Bellewaerde où c'est beaucoup plus anecdotique). La restauration et le merchandising nous ont cependant un peu laissé de marbre. Pour la restauration, peut-être avions nous choisi le mauvais établissement ? Quant au merchandising, malgré deux boutiques visitées, rien ne nous avait vraiment donné envie, au contraire du Futuroscope par exemple.

Je retournerai avec grand plaisir au Pal, mais pas en week-end de haute saison. Nathalie et Florence ont vraiment un sentiment mitigé du parc à cause du monde qu'il y avait. L'expérience des 40 minutes dans la file d'attente d'Alligator Baie est bien encré dans nos mémoire, et pas dans le bon sens du terme. Mais je suis certain qu'en visitant le parc à une meilleure date, nous en profiterions bien plus ! Après tout, nous avons du faire également l'impasse sur pas mal d'attractions comme le Disque du Soleil, la Descente du Colorado, les Chaises Volantes, King Kong, le Ciné Dynamik 3D et j'en passe ! Ce sera donc encore une fois une bonne raison pour y revenir, et peut-être même séjourner sur place.

Meilleure attraction: Yukon Quad
Pire attraction : Le Bateau Pirate
Meilleur zone à thème : Yukon
Meilleure surprise : Azteka
Plus grosse déception : La Rivière Canadienne
Avis général : Moyen

A très vite pour la suite !

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200275.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4312)
Titre: Re : [France 2020] Roadtrip dans l'Hexagone
Posté par: MW10 le 04 Décembre 2020, 16:28:55
Merci pour ce TR !!

Le Pal étant mon home park, je connais très bien. Je pense que la date était pas la meilleure pour profiter au mieux du parc. Allant au parc la plupart du temps en avril/mai/juin, je confirme que la fréquentation est bien moindre (et  les visiteurs plus respectueux ! Peut-être parce que moins stressés à cause du monde ?)
Pour ce qui est des attractions je suis assez d'accord avec toi. Mais perso j'aime bien la file d'alligator baie, se faire mouiller pendant la file d'attente fait partie de l'expérience selon moi. C'est assez drôle.

Je suis assez étonné de voir que vous n'ayez pas vu les alligators, ils ont vraiment une zone dédiée, et sont tout le temps en extérieur et visible.

Merci encore pour ce TR, très agréable à lire.
Titre: Re : [France 2020] Roadtrip dans l'Hexagone
Posté par: Yoshiii le 06 Décembre 2020, 11:10:06
Merci pour ton retour ;)

Le Pal étant mon home park, je connais très bien. Je pense que la date était pas la meilleure pour profiter au mieux du parc. Allant au parc la plupart du temps en avril/mai/juin, je confirme que la fréquentation est bien moindre (et  les visiteurs plus respectueux ! Peut-être parce que moins stressés à cause du monde ?)

Oui c'est ce qu'on s'est dit également : le monde, les règles Covid etc... ça n'a sûrement pas aidé à maintenir les esprits des gens au calme. Lors d'une prochaine visite, on choisira mieux nos dates, c'est certain :D

Pour ce qui est des attractions je suis assez d'accord avec toi. Mais perso j'aime bien la file d'alligator baie, se faire mouiller pendant la file d'attente fait partie de l'expérience selon moi. C'est assez drôle.

Oui et non haha, je comprends que cela fasse partie de l'expérience mais là du coup bah les gens ôtaient leurs masques trempés et se collaient les uns aux autres pour éviter de se ramasser des jets en pleine figure. Pour le coup le parc aurait pu mettre des plexiglas autour de la zone de la file :p Et puis quand la file dure 40 minutes, 40 minutes à se ramasser des jets d'eau dans la gueule c'est personnellement pas si marrant que ça haha.

Je suis assez étonné de voir que vous n'ayez pas vu les alligators, ils ont vraiment une zone dédiée, et sont tout le temps en extérieur et visible.

Pour le coup on n'a pas cherché hyper longtemps non plus après eux, ils étaient peut-être bien visibles mais nous n'avons pas été hyper attentifs non plus :p
Titre: Re : [France 2020] Roadtrip dans l'Hexagone
Posté par: bartoshaq le 07 Décembre 2020, 10:12:45
Alala le pal, j'en garde un bon souvenir malgré les contraintes covid de cet été

Nous avons eu nous une météo un peu plus changeante (pluie le matin dans la file pour rentrer et relativement beau après), par contre c'est pas le monde mais les guêpes qui nous ont un peu gâchées la journée.

Pour le yukon quad il y a une single rider à la sortie, ou il y a généralement personne, ça m'as bien sauvé des 50 minutes d'attente

Titre: Re : [France 2020] Roadtrip dans l'Hexagone
Posté par: palou63210 le 07 Décembre 2020, 11:26:35
Avec 'expérience, je pense que les meilleurs moments pour visiter le parc c'est en septembre ou les derniers we d'août, les saisonniers sont rodés, il fait moins chaud mais la météo n'est pas non plus risquée contrairement aux mois d'avril ou mai !

Concernant les animaux tels que les félins, cela vaut pour tous les parcs, je recommande de passer plus en fin de journée, même le matin à 10H ils dorment déjà.

Merci cependant te ton retour d'expérience, j'aime découvrir sur ce forum le parc du côté des fans d'attraction, cela change des avis du monde animalier.
Titre: Re : [France 2020] Roadtrip dans l'Hexagone
Posté par: Arthuro68 le 07 Décembre 2020, 13:31:56
J'y étais le 22 juin (j'avais aussi partagé ma journée ici !), et au niveau fréquentation c'était parfait : on a pu enchaîner Yukon Quad et Le Twist ainsi que toutes les autres attractions !

Je suis surpris pour La Coupole, restaurant où j'y avais très bien mangé...

Comme quoi, pour les visites de parcs, il y a toujours un facteur chance !
Titre: Re : [France 2020] Roadtrip dans l'Hexagone
Posté par: Yoshiii le 08 Décembre 2020, 11:49:53
Merci à tous les trois pour vos réactions :)

Pour le yukon quad il y a une single rider à la sortie, ou il y a généralement personne, ça m'as bien sauvé des 50 minutes d'attente

Ah mince ! Si nous l'avions su nous l'aurions d'office empruntée en fin de journée ! Je pensais que les files single étaient fermées à cause de la Covid-19 et du coup on n'a pas cherché plus loin...

Avec 'expérience, je pense que les meilleurs moments pour visiter le parc c'est en septembre ou les derniers we d'août, les saisonniers sont rodés, il fait moins chaud mais la météo n'est pas non plus risquée contrairement aux mois d'avril ou mai !

Concernant les animaux tels que les félins, cela vaut pour tous les parcs, je recommande de passer plus en fin de journée, même le matin à 10H ils dorment déjà.

Merci pour ces conseils ;) Je retiens pour une prochaine visite ! Etonnant que les félins dorment déjà dès 10h du matin !

J'y étais le 22 juin (j'avais aussi partagé ma journée ici !), et au niveau fréquentation c'était parfait : on a pu enchaîner Yukon Quad et Le Twist ainsi que toutes les autres attractions !

Je suis surpris pour La Coupole, restaurant où j'y avais très bien mangé...

Oui j'avais lu ton TR et clairement vous avez été bien plus chanceux que nous :) ! Pour la Coupole on a été assez déçus : presque 20€ le plat pour un bout de viande et des frites, là ou pour à peine quelques euros de plus nous avons vraiment très bien mangé au Futuroscope.
Titre: Re : [France 2020] Roadtrip dans l'Hexagone
Posté par: Yoshiii le 11 Décembre 2020, 17:17:41
Chapitre 6 : Beaune

Après notre visite au parc Le Pal, nous avons repris la route en direction de Chalon-sur-Saône afin de rejoindre l'AirBNB que nous avions réservé. Celui-ci était une habitation complète, située dans un quartier résidentiel de la ville. La maison était aménagée avec goût et nous allions enfin pouvoir passer une bonne nuit dans une bonne literie après de nombreuses nuits en tente. Cela allait nous faire grand bien à tous. 

Nous avons cuisiné des pâtes et avons donc passé la soirée dans l'AirBNB. Ce fut une soirée festive (vous connaissez à connaître notre cadence en voyage !) et c'est encore bien tardivement que nous sommes allés nous coucher.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200277.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4314)
Mathilde très contente de pouvoir dormir comme une Princesse ce soir !

Le lendemain matin, nous nous sommes réveillés sous un ciel grisâtre et avons pris le Bateau afin de rejoindre Beaune. Beaune est une ville du département de la Côte d'Or connue notamment pour ses hospices, attraction touristique très prisée. Elle est également connue pour être la capitale des vins de bourgogne.

Florence, Mathilde et moi avions déjà tous les trois visité Beaune et avions été conquis par le charme de cette petite ville de Bourgogne. Il nous semblait naturel d'y faire une halte de notre road trip, la ville étant qui plus est située entre Le Pal et Nigloland, notre étape finale du séjour.

Après avoir roulé un bon quart d'heure, nous sommes arrivés en périphérie de Beaune où nous avons trouvé un large parking extérieur gratuit. Puis, nous avons rejoint à pied le centre-ville.

En chemin, nous avons croisé un antiquaire. Nous nous y sommes arrêté un instant pour admirer les antiquités qui y étaient vendues, même si toutes étaient hors de prix pour nous jeunes travailleurs et étudiants.

Nous avons ensuite poursuivi et sommes arrivés devant les fortifications de l'ancienne ville. A proximité de celles-ci se trouve l'office du tourisme de la ville, adjacent au Musée des Beaux-Arts de Beaune, à la Porte Marie de Bourgogne. Ne sachant pas encore ce que nous allions faire au cours de la journée, cela tombait bien ! A l'office du tourisme, on nous a remis un plan de la ville avec une indication des activités touristiques à faire, ainsi que des recommandations pour des dégustations de vin et des suggestions pour un bon restaurant le soir.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200278.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4315)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200276.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4313)
Fortifications et Musée nous accueillent

Après avoir fait part de nos envies respectives, Nathalie et Elisabeth ont exprimé leur désir de visiter l'Hôtel-Dieu, ou en d'autres termes les célèbres Hospices de Beaune. J'avais également très envie de visiter à nouveau les Hospices, les ayant visitées étant plus jeune avec mes parents et n'ayant donc pas beaucoup de souvenirs de cette visite. Florence et Mathilde étaient moins tentées et préféraient arpenter la ville à pied pendant ce temps-là.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200280.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4317)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200279.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4316)
La Place de la Halle

Arrivés près de l'Hôtel-Dieu, nous avons réservé en ligne (obligatoire en période Covid-19) un créneau horaire pour notre visite. En attendant, nous nous sommes dirigés dans la rue commerçant Monge afin de chercher un endroit où prendre un petit-déjeuner. Notre choix s'est porté sur la prestigieuse pâtisserie Fabien Berteau, pâtissier renommé et récompensé. Nous y avons pris un café, des viennoiseries ou pâtisseries et avons profité de cet instant pour bien nous réveiller. Mathilde, pâtissière dans l'âme, a particulièrement bien apprécié ce moment matinal.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200284.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4321)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200281.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4318)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200283.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4320)
Gourmandises chic du jour !

Vers 11 heures, Nathalie, Elisabeth et moi-même nous sommes dirigés vers l'Hôtel-Dieu. Pendant ce temps, Mathilde et Florence sont parties chiner au marché aux antiquaires qui avait lieu dans les Halles juste en face des Hospices, sur la Place de la Halle. L'entrée aux halles était payante sauf pour les étudiants. Elles y auront déniché de belles trouvailles, notamment des boucles d'oreilles.

Pendant ce temps, Nathalie, Elisabeth et moi sommes entrés dans les Hospices de Beaune et avons donc commencé notre visite en suivant un circuit mis en place. La première étape est un passage dans la cour intérieure des hospices, célèbres pour leurs toits en tuiles vernissées. C'est en effet très joli et c'est à peu près la seule chose dont je me souvenais lors de ma première visite.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200282.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4319)
La grande vadrouille du jour !

Ensuite, nous avons été amenés à pénétrer dans la Grande salle"des pôvres", la plus grande salle de cet ancien hôpital. Il s'agit d'une grande salle où se succèdent de nombreux lits de malades. A partir de ce moment, la visite est rythmée par de nombreux panneaux explicatifs sur l'architecture, l'histoire et les détails à observer dans chaque pièce. Un petit fascicule, remis gratuitement en début de visite, nous expliquait la fonction de chacune des salles que nous allions visiter.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200286.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4323)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200285.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4322)
C'est bien élégant pour une salle des pôvres dis donc !

La salle suivante est l'imposante Chapelle, dans la continuité de la Grande salle "des pôvres". Cela permettait aux malades d'entendre l'office religieux sans quitter leur lit de malade.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200287.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4324)
Nathalie qui vérifie si les voies du Seigneur sont si impénétrables que ça

Nous avons ensuite brièvement aperçu la salle Sainte-Anne qui contient elle aussi des lits pour malades mais de taille bien inférieure à la Grande Salle "des pôvres". Puis, nous sommes une deuxième fois sortis dans la cour intérieure pour voir les Hospices d'un autre angle.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200290.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4327)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200288.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4325)
Doux Jésus que c'est beau !

Nous avons alors repris notre visite intérieure en visitant la salle Saint-Hugues, encore une salle des malades mais ici dominée par d'imposantes peintures exposées sur les murs. C'est définitivement un cadre très prestigieux pour un hôpital du Moyen-Âge !

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200289.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4326)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200291.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4328)
Je pense qu'on peut parler de cadres prestigieux au pluriel !

Les deux salles suivantes (Saint-Louis et Saint-Nicolas) sont des salles d'exposition de diverses peintures, tapisseries et artéfacts de l'époque. On y retrouve de nombreuses informations sur le fonctionnement de l'hôpital, la formation des futures soeurs-infirmières, l'évolution des tenues de travail, le témoignage d'une des dernières à y avoir travaillé, etc... C'est très instructif.

Nous avons ensuite traversé la pharmacie et la cuisine de l'hôpital. Ces pièces étaient très intéressantes. Surtout la pharmacie et ses nombreux pots de verre comportant des remèdes ma foi assez curieux !

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200292.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4329)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200293.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4330)
Il paraîtrait que les oeufs de cloportes sont un très bon remède...

Puis vient la Salle Polyptyque du Jugement Dernier où sont exposées des oeuvres d'art appelées Le Jugement Dernier, produites par le peintre flamand Rogier van der Weyden. Les photographies y étaient interdites.

La dernière salle expose enfin des outils de chirurgie du début du siècle dernier et montre l'évolution plus récente de la médecine.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200294.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4331)
Euh... Vous êtes sûrs que ce n'est pas la salle de tortures ?

Nous avons tous les trois beaucoup aimé cette visite des Hospices de Beaune. C'est très intéressant, très beau à voir, bien présenté et avec de nombreuses explications, au contraire du Château de Chambord.

Mathilde et Florence nous ont alors rejoint devant les Hospices et nous ont parlé de leurs trouvailles aux Halles. Mathilde hésitait à s'acheter une paire de boucles d'oreilles et voulait avoir notre avis. Nous sommes donc ensemble retournés aux Halles pour y faire un tour. Elisabeth y aura déniché un livre tandis que Mathilde a finalement succombé à ses boucles d'oreilles.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200296.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4333)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200295.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4332)
Le terrain de jeu de Florence et Mathilde, nos chineuses professionnelles

Nous avons ensuite cherché un endroit pour prendre notre repas de midi. Notre choix s'est porté sur une crêperie qui proposait des crêpes salées. C'était bon et à un prix abordable, idéal pour se remplir l'estomac en attendant un meilleur restaurant prévu le soir même. Nous avons d'ailleurs appelé l'établissement que nous avions choisi pour y réserver une table.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200297.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4334)
Crêpe party !

Ensuite, nous avons un peu déambulé dans les rues piétonnes de la ville. Ces rues sont pleines de charme et regorgent de nombreuses boutiques en tout genre, vendant des spécialités locales, des souvenirs, des vêtements, etc...

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200298.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4335)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200299.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4336)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200302.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4339)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200301.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4338)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200300.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4337)
Rien à redire, c'est très Beau(ne) !

Nous nous sommes ensuite rendus à l'une des caves à vins de la ville où il est possible de faire une visite ainsi qu'une dégustation de vins de Bourgogne. Notre choix s'est porté sur le Marché aux Vins notamment par rapport aux tarifs de la dégustation.

Il s'agit d'un endroit fait pour les touristes et cela s'est fortement ressenti au cours de l'expérience. Accueil assez sommaire dans une boutique de souvenirs, première partie à explorer les caves (qui pour le coup était assez intéressante), puis dégustation de vin avec un sommelier assez désagréable. Peut-être notre âge a-t-il joué en notre défaveur. Pourtant, certains d'entre nous étaient intéressés par l'achat de bouteilles mais le mauvais service (et les vins dégustés) ne nous ont pas convaincus à l'achat. C'était une expérience amusante mais très touristique. La fin de la visite se fait d'ailleurs dans la boutique souvenirs. Je ne conseillerais pas cette cave à vins.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200303.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4340)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200304.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4341)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200305.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4342)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200306.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4343)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200308.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4345)
C'est qu'en tant que tonneaux nous étions dans notre élément !

Nous avons ensuite fait le tour de quelques boutiques de la ville, notamment pour y acquérir des souvenirs et des bouteilles de vin. Nous nous sommes également aventurés dans quelques galeries d'art qui sont très répandues dans la ville.

Puis, nous nous sommes rendus à la Basilique Notre-Dame, la Basilique de la ville. Nous en avons fait le tour et ce qui était très appréciable, c'était que le curé de la Basilique faisait office de guide et muni d'un micro, racontait des récits de Jésus illustrés par les tapisseries exposées près de l'autel. Ce genre d'initiative est appréciable et donnait de la vie à la Basilique. Florence et Mathilde ont d'ailleurs été captivées par le récit de l'ecclésiaste, jusqu'à oublier l'heure de notre réservation au restaurant !

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200307.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4344)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200310.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4347)
Après l'Hôtel Dieu, la maison de Jésus

Nous nous sommes alors rendus au restaurant Le Fleury, situé près des Hospices. Elisabeth, Nathalie et moi sommes arrivés en avance, Florence et Mathilde étant restées un peu plus longtemps à écouter le récit du curé. Elles nous ont rejoint 5 minutes après.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200309.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4346)
Ah c'est bon, le clergé nous a rendu Mathilde !

Le restaurant était très rapidement plein. Nous avions bien fait de réserver. Nous avons commandé divers plats de la région, que ce soit en entrée, en plat ou dessert. Pour ma part, j'ai opté pour un menu complet de spécialités locales, dont le fameux boeuf bourguignon que je n'avais jamais goûté. Pour accompagner notre repas, nous avons également pris du vin de Bourgogne.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200311.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4348)
Très bon repas typique de la région

C'était un très bon repas, et un très bon service prodigué par les serveurs du restaurant. Il s'agissait de notre dernière soirée en France et nous avons passé un très bon moment à ce restaurant.

Enfin, nous avons repris le chemin vers le Bateau et sommes rentrés à notre AirBNB. Pour ce dernier soir, nous sommes allés nous coucher plus tôt que d'habitude. Le lendemain nous attendait l'ultime étape de ce Road Trip, la visite du parc Nigloland.

Cette journée à Beaune était une très belle étape du voyage. Nous avons eu une expérience complète entre visite, shopping, restaurants et dégustation de vin. La ville est charmante et n'était pas surpeuplée de touristes. Nous y avons bien mangé et bien bu. Les Hospices sont vraiment l'attraction touristique à ne pas manquer. Et entre parcs d'attractions et randonnées, une journée dans une petite ville apportait de la variation bienvenue au déroulement de notre séjour !

A très bientôt pour la suite  ;)
Titre: Re : [France 2020] Roadtrip dans l'Hexagone
Posté par: Yoshiii le 22 Décembre 2020, 17:24:30
Chapitre 7 : Nigloland

Voici déjà venue la dernière journée de notre road trip en France. Pour cette dernière journée, nous avions prévu de visiter le parc Nigloland. Comme pour le Pal, je sais que ce parc a de nombreux adeptes sur le forum, j'espère que vous apprécierez ce Trip Report ;)

Après avoir passé notre dernière nuit dans notre AirBNB à Chalon-sur-Saône, nous avons donc repris la route en direction de Dolancourt où se situe Nigloland. Il allait s'agir de notre première visite à tous dans ce parc d'attractions familial situé en Champagne. Nous avions acheté nos billets en ligne. Tout le monde allait visiter le parc. J'avais hâte, ayant entendu beaucoup de bien sur ce parc, et notamment sur sa montagne russe Alpina Blitz.

Arrivés au parc un peu après 10 heures, nous avons mis un certain temps à rejoindre le parking, en passant devant un rond point avec la mascotte du parc, un hérisson. Cela me rappelait pas mal Europa-park. Il semblait y avoir du monde ce jour-là. Nous étions un lundi de vacances.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200312.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4349)
Il va y avoir du monde chez le hérisson !

Une fois arrivés sur le parking, nous avons rejoint à pied l'entrée du parc. Comme pour les autres parcs visités lors du road trip, des mesures sanitaires avaient été prises par Nigloland afin de lutter contre la propagation de la Covid-19. Le port du masque était obligatoire dans les files d'attente et sur toutes les attractions, des distributeurs de gel hydroalcoolique étaient présents un peu partout dans le parc et des indications invitant à respecter la distanciation sociale étaient présentes également.

Arrivés devant l'entrée, nous n'avons pas du attendre très longtemps avant de pouvoir franchir les portes du parc. L'entrée est assez accueillante. Elle n'est pas très grande et chaleureuse. Les environs semblent boisés.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200313.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4350)
Last but not least!

Une fois les portes franchies, nous sommes arrivés dans un très bel environnement très bien travaillé. Nous avons traversé une jolie allée bordée de statues de chevaux. C'est très vintage, style ancienne fête foraine et j'ai bien apprécié. Des attractions familiales de type Tacots sont visibles sur notre droite. La végétation est très bien maitrisée et le parc semble vert et fleuri. Nous sommes directement tous conquis !

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200314.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4351)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200317.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4354)
Pour un parc de forains, ça a bien plus de gueule que Walygator !

Fatigués du voyage, notre première halte sera le NigloGrill. Nous y avons commandé un café et une viennoiserie afin de nous réveiller et de nous caler l'estomac.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200316.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4353)
Ça se grille un café ?

L'attraction que j'attendais le plus dans ce parc était bien évidemment l'Alpina Blitz, un MegaCoaster construit par Mack. L'attraction est située à l'extrême droite du parc, dans la zone thématique du Village Suisse.

Nous avons donc traversé la partie droite du parc, en passant devant le Donjon de l'Extrême ou encore Air-Meeting, en traversant le Village Rock'n'Roll avant de rejoindre le Village Suisse où trônent fièrement la Grande Roue et l'Alpina Blitz.

Seulement 10 minutes d'attente d'annoncées, nous n'avons pas hésité un seul instant ! Après avoir fini nos cafés et viennoiseries, nous nous sommes donc engagés dans la file d'attente du plus gros coaster du parc. L'attente s'est faite dans la gare qui évoque un grand chalet suisse. La décoration y est assez légère et la gare fait un peu trop grande et vide.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200319.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4356)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200315.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4352)
C'est autre chose que le petit chalet au fond du jardin !

Nous nous sommes installés devant les portiques afin d'être assis aux derniers rangs. Nous avions tous hâte de découvrir ce coaster inspiré des Mega-lite Intamin.

Les trains sont très confortables. Le coaster étant de Mack, il s'agit des mêmes trains qu'Helix ou encore Blue Fire. Une fois les lap bars contrôlées, le train a quitté la gare et a directement effectué l'ascension rapide du lift.

La first drop se fait bien ressentir au dernier rang et c'est un véritable plaisir ! Puis, le train passe un virage à ras du sol pour ensuite franchir un gros Camelback incliné pour une première dose d'airtimes. Puis s'en suit un deuxième Camelback classique bourré d'airtimes.  Nouveau virage au sol pour une succession bien amusante de trois changements de direction à la EGF. Demi-tour et enfin viennent les trois Bunny Hops successifs délivrant une dernière tranche d'airtimes bien ressentis.

Sur les freins de fin de parcours, le verdict est unanime. C'est un excellent coaster fluide et bourré d'airtimes. Définitivement le meilleur du séjour et tout le monde est unanime là-dessus.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200320.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4357)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200318.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4355)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200321.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4358)
J'ai eu un véritable coup de Blitz pour ce coaster !

Enchantés de cette première mise en jambe, nous nous sommes décidés à poursuivre la découverte des coasters du parc en nous dirigeant vers la Spatiale Expérience, un coaster familial indoor situé dans le Village Rock'n'Roll.

L'entrée de l'attraction représente une agence de voyage pour l'espace. Une fois dans ce bâtiment, l'attente passe par un passage en extérieur puis un long couloir métallique éclairé de bleu (l'effet est simple mais appréciable). Puis suit le quai d'embarquement.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200323.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4360)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200322.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4359)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200326.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4363)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200324.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4361)
Ça manque de vieille techno allemande dans la file...

L'attraction est un modèle similaire à l'attraction Eurosat d'Europa-park mais avec un parcours customisé. Les trains sont en tout point similaire à ceux de la montagne russe allemande. Nous n'avons pas attendu et avons directement pu prendre place en last row.

J'avais lu sur internet que l'attraction était assez violente, avec pas mal d'à-coups. Cela nous a donc poussé à faire l'attraction en début de journée, avant qu'elle ne chauffe trop et devienne trop violente. Au final, nous n'avons pas vraiment eu de problème de confort. Je m'attendais largement à pire. Ça tape un peu et ça secoue mais ça en est marrant, pas douloureux. Il y a également un bel effort au niveau de la théma de l'attraction. Ce n'est pas d'un niveau de Space Mountain, mais ça n'est pas mal pour un parc régional.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200325.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4362)
C'est dans la boîte !

Quasiment tout le monde a bien apprécié l'attraction, sauf Florence qui a trouvé cela un peu trop violent à son goût.

Nous avons poursuivi avec un troisième coaster, à savoir le Schlitt' Express, une Wild Mouse toujours de Mack. L'attraction est située dans le Village Suisse. Le Village Suisse est d'ailleurs une bien jolie zone avec ses petits chalets, ses points de vente, etc... Le parc est vraiment très agréable et joliment thématisé.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200329.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4366)
35€ pour un voyage en Suisse qui l'eut cru !

Nous avons du à peine attendre et avons pu rapidement embarquer dans les véhicules de cette Wild Mouse. Rien à signaler, c'est une Wild Mouse comme les autres. De manière générale on apprécie, sauf Nathalie qui est moins friande de ce type de coasters.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200327.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4364)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200328.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4365)
Si quelqu'un peut me dire ce que schlitt signifie, je suis preneur !

Après le Schlitt' Express, nous nous sommes baladés dans une zone pour enfants. Celle-ci possède des attractions un peu plus kitsch visuellement comme les Dragons Volants ou les Zabeilles. Nous sommes passés devant la nouvelle attraction 2020, un junior coaster appelé Noisette Express. L'attraction affichait 30 minutes d'attente. Nous avons tous considéré que c'était trop pour un junior coaster. J'avais envie d'avoir le crédit, j'avais donc espoir que nous puissions y retourner plus tard avec moins d'attente...

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200332.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4369)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200330.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4367)
Avec 30 minutes d'attente, on ne peut pas vraiment dire que ce Noisette soit très Express...

Nous nous sommes décidés pour un tour des Zabeilles, un Flying Fish Zierer. Nous avons attendu une bonne quinzaine de minutes avant de pouvoir monter à bord d'une des grosses abeilles de l'attraction. C'est une attraction pour enfants très classique. Ce qui est dommage, c'est que comparé à d'autres modèles, il n'y a pas de jets d'eau farceurs à éviter.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200331.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4368)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200333.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4370)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200335.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4372)
Zut alors, ils Zont pas mis les Zets d'eau!

Juste à côté des Zabeilles se trouve un walk-through appelé Dinosaures Aventure. Mathilde tenait à découvrir cette attraction qui nous emmène à la découverte de dinosaures. Sa localisation dans la zone pour enfants est un peu particulière, pas en adéquation avec le reste de la zone.

L'attraction commence par un pré-show avec un animatronique bien usé aux mouvements bien saccadés qui nous aura bien fait rire. Ensuite, les portes s'ouvrent et donnent accès aux visiteurs à la promenade dans une jungle peuplée de divers dinosaures animatroniques avec divers panneaux explicatifs. Au final, nous avons été agréablement surpris alors que nous n'avions aucune attente. Ça reste assez moyen et hors contexte par rapport au reste de la zone, mais nous y avons passé un bon moment.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200334.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4371)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200336.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4373)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200337.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4374)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200338.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4375)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200340.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4377)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200341.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4378)
Pas besoin d'aller jusqu'à Universal pour s'offrir un dose de Jurassic park !

Nous avons ensuite voulu enchaîner avec Africa Cruise, un boat ride inspiré du Jungle Cruise des parcs Disney. Néanmoins, la file d'attente débordait et nous n'avions nullement envie d'attendre trop longtemps. Elisabeth tenait toutefois à absolument faire l'attraction et nous lui avons promis que nous reviendrons plus tard.

A défaut d'Africa Cruise, nous avons été découvrir l'un des derniers ajouts du parc, le Donjon de l'Extrême. Il s'agit d'une Free Fall du constructeur Funtime de 100 mètres de haut. La tour de chute libre impressionne fortement. Pour ceux qui sont trop impressionnés ou qui n'ont pas la taille requise, l'attraction Tour des Petits Fantômes est l'alternative idéale. Les deux tours sont situées dans un décor de château médiéval et l'ensemble rend très bien.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200339.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4376)
Donjon droit devant !

Florence et moi nous sommes lancés dans la file d'attente du Donjon de l'Extrême, là où Mathilde, Elisabeth et Nathalie ont fait leurs peureuses et ont opté pour la Tour des Petits Fantômes.

Florence et moi n'avons du attendre qu'un seul cycle avant de pouvoir embarquer dans cette tour dont la nacelle est dotée de lap bars. L'ascension est longue et impressionne. On ne voit pas le sommet arriver ! La vue sur le parc et les environs est splendide. Une fois au sommet, la nacelle met un certain temps avant de tomber. Ça faisait longtemps que je n'avais pas ressenti un petit stress au sommet d'une tour de chute libre. La chute est très efficace et s'est bien faite ressentir ! Une très agréable surprise et une tour de chute libre dans le haut du panier ! Florence elle aussi a adoré. Son masque buccal par contre n'aura pas résisté à la chute et l'un de ses élastiques a rompu.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200343.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4380)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200342.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4379)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200344.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4381)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200345.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4382)
Cette tour est donjonreuse pour vos masques !

Pendant ce temps, les filles ont fait leur tour de Tour des Petits Fantômes. Elles ont du attendre plus longtemps que nous (nous aurions même eu le temps d'enchaîner un autre tour du Donjon en attendant). Néanmoins, Florence se battait encore avec l'élastique de son masque, essayant de renouer celui-ci. Elle n'avait pas de masque de rechange sur elle sauf dans la voiture et nous n'avions nullement envie de faire l'aller-retour jusque là.

Les filles ont bien aimé la Tour des Petits Fantômes. Pour Nathalie qui n'aime pas les tours de chute libre, c'était amplement suffisant. Pour Mathilde et Elisabeth, c'était un peu trop gentil par contre.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200347.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4384)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200346.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4383)
La Tour des Petites Fiottes

Entretemps, Florence a réussi à rafistoler son masque buccal. Nous avons alors repris la direction du Village Suisse afin de se rendre au restaurant Lara Clette, un restaurant de type quick service proposant de la raclette !

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200350.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4387)
Une raclette en plein mois d'août ça vous tente ?

Nous avons attendu une bonne dizaine de minutes avant de pouvoir commander notre plat. Des formules menu avec boisson et dessert étaient proposées et j'ai opté pour l'une d'entre elles. Les filles ont soit opté pour la raclette, soit pour un pain fromagé.

C'était très bon et le rapport qualité-prix était au rendez-vous. Nous nous sommes installés dans un tonneau géant pour manger. Le cadre était très chouette et en plus, nous étions à l'abri des nombreuses guêpes !

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200349.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4386)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200348.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4385)
On peut facilement dire que nous étions dans notre élément !

Après cette pause repas, nous avons voulu reprendre en douceur en allant faire un tour du dark ride local, le Manoir Hanté. Situé à côté du Donjon de l'Extrême, le Manoir Hanté semblait avoir une bien longue file d'attente, celle-ci débordant en extérieur. Mais nous tenions à faire cette attraction, étant tous amateurs de dark rides. Finalement, la file a avancé assez rapidement et nous n'avons attendu qu'une quinzaine de minutes.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200353.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4390)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200352.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4389)
Grim Grinning Ghosts come up to socialize...

Dans des petits véhicules de deux personnes, les visiteurs sont invités à découvrir plusieurs scènes du Manoir. Etant cinq, j'ai du me sacrifier et embarquer seul, les filles ayant trop peur d'y aller toutes seules même si nous savions que ce ne serait pas très terrifiant. Je trouvais le design de ces petits véhicules avançant tout seul assez amusants.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200351.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4388)
Le banc fantôme de ces dames est avancé

Le dark ride suit la même construction que les Haunted Mansions américains avec une scène avec un cercueil, un couloir avec des portes étranges, une scène similaire à celle de Madame Leota (remplacée par une sorcière), une salle de bal, un grenier et un cimetière.

D'une manière générale, le dark ride n'est pas si mauvais que ça pour un parc régional. On est très loin des standard Disney et Universal, mais ce n'est pas la catastrophe non plus. Néanmoins, une mise à jour pourrait être un bon investissement de la part du parc dans un futur proche.

De retour à la lumière du jour, nous avons retenté notre coup pour Africa Cruise. La file était toujours assez longue mais un peu moins qu'auparavant. Ce fut notre plus longue attente de la journée : 40 minutes. En réalité, l'attente était due au taux de remplissage des bateaux du boat ride : une seule bulle sociale par embarcation. Dès lors, bien souvent des bateau à grande capacité partaient avec seulement deux ou trois passagers. Selon moi, ça n'était pas cohérent avec les autres attractions du parc où les gens étaient assez les uns à côté des autres (Donjon de l'Extrême, Train de la Mine, Alpina Blitz, etc...).

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200355.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4392)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200356.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4393)
Prêts pour la Waiting Line Cruise ?

L'attraction en tant que telle reprend le concept de Jungle Cruise, c'est-à-dire une balade dans la jungle avec des animatroniques d'animaux divers, le skipper à bord en moins. C'était assez moyen. Elisabeth a été assez déçue au final. C'est une attraction contemplative reposante et pas trop mal exécutée, mais qui ne méritait pas 40 minutes d'attente...

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200354.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4391)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200358.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4395)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200359.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4396)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200361.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4398)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200357.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4394)
Aaaaah le délicat sens du détail !

Après ces deux attraction assez calmes, nous étions prêts pour de nouvelles sensations ! Notre choix s'est porté sur Air-Meeting, le SkyFly du constructeur allemand Gerstlauer. J'aime beaucoup ce genre d'attractions et Elisabeth et Florence n'en avaient jamais testé.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200360.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4397)
Nous avons un meeting à 14h45 avec l'Air

Ce fut une autre attente assez longue, avec près d'une demi-heure de file, notamment à cause du débit assez faible de l'attraction. Dans la file, nous nous sommes occupés en jouant à des jeux. Une fois notre tour venu, nous avons pris place dans les avions qui semblaient permettre de faire le plus de rotations possibles. En effet, les véhicules de l'attraction sont des avions dotés d'ailes maniables qui permettent aux plus habiles de faire de nombreux saltos sur eux-mêmes.

Lorsque j'avais testé mon dernier modèle de SkyFly à Hansa park, j'avais réussi à faire beaucoup de tours sur moi-même. Néanmoins ici, j'ai eu beaucoup moins de chance et n'ai pas réussi à m'incliner plus que 90 degrés. C'est Nathalie qui aura été le plus loin, ayant presque fait un tour sur elle-même !

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200362.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4399)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200365.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4402)
Moi qui cherchait des loopings à Nigloland, c'est raté...

Le temps filait vite. Nous étions déjà en plein milieu d'après-midi et nous comptions quitter le parc vers 16h30 afin de ne pas rentrer trop tard en Belgique (nous avions encore 4 heures de route à affronter). Mais nous étions loin d'avoir découvert tout le parc ! Nous étions dans le Village Rock'n'Roll et j'aurais bien voulu faire un tour du Juke Box. Il y avait le même modèle à Liseberg et je trouvais cela assez amusant. Mais devant le manque de temps, nous avons décidé de quitter cette zone et de nous rendre au Village Canadien, dans la section gauche du parc.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200369.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4406)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200370.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4407)
Du coup, ce sera selfie Rock'n'roll et on s'en va

Au passage, nous sommes repassés par la zone d'entrée et avons constaté le nombre impressionnant d'attractions de types Tacots que possédait le parc : Circuit de Nigloland, Tacots 1900, Route 66, Ferme d'Antonin. J'aurais adoré en tant qu'enfant ! Ce genre d'attraction confère au parc un charme d'antan que j'ai particulièrement apprécié.

Le Village Canadien est assez isolé du reste du parc. La zone est plus boisée et plus nature. Nous avons bien apprécié. Nous voulions faire la Rivière Canadienne (seule attraction aquatique du parc en attendant l'ouverture de Krampus Expédition) ainsi que le Train de la Mine. Notre choix s'est porté sur ce dernier, voulant donner la priorité aux crédits.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200364.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4401)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200363.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4400)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200366.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4403)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200368.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4405)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200367.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4404)
J'ai hâte de découvrir le Meet&Greet Céline Dion, tabarnak !

L'entrée de l'attraction se fait sur une place en facer du théâtre du Niglo Show. La gare est assez jolie vue depuis l'extérieur et j'ai vraiment bien aimé ce coin du parc.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200373.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4410)
Qui a dit que ça ne payait pas de mine ?

Nous avons attendu une vingtaine de minutes, alors que la file ici aussi débordait quasiment. Ce Train de la Mine est un E-Powered Mack. Je n'en avais pas beaucoup d'attente, n'aimant pas beaucoup ce type de coaster motorisé et ayant une préférence nette pour les vrais Mine Trains.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200371.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4408)
Un autre Wildest Ride in the Wilderness?

Néanmoins, il faut avouer que je fus agréablement surpris par ce Train de la Mine. Le parcours est plus dynamique que ses congénères et serpente à travers arbres, rochers et au-dessus du Log Flume. L'attraction effectue deux tours comme souvent sur ce type de coaster. Les filles ont été un peu plus déçues, s'attendant à un vrai Mine Train et non à un E-Powered.

Nous avons ensuite du chacun faire un choix. Nous avons tous d'un commun accord décidé de ne pas faire la Rivière Canadienne qui affichait 40 minutes d'attente et qui semblait similaire à la Rivière Canadienne du Pal. Nous n'aurions plus le temps que de faire deux attractions maximum. Dans notre liste, nous désirions faire le Grizzli, le Niglo Show, Noisette Express et refaire un tour d'Alpina Blitz. Mathilde, Florence et Elisabeth avaient envie de faire le Grizzli : Florence et Elisabeth n'avaient jamais fait de Disk'O coaster et Mathilde adorait ce type d'attraction. Nathalie était moins intéressée et préférait refaire un tour d'Alpina Blitz, tout comme moi.

Nous nous sommes donc scindés en deux groupes, et notre objectif était d'ensuite se retrouver pour une séance de Niglo Show à 16h.

Nathalie et moi avons donc rapidement traversé le parc pour rejoindre l'Alpina Blitz qui n'affichait que 15 minutes d'attente. Nous avons envoyé un message aux filles qui n'étaient pas sûres de pouvoir nous rejoindre au Niglo Show, 40 minutes étant affichées pour le Grizzli. Elles pourraient se rabattre sur Alpina Blitz si elles manquaient le début du show.

Ce second tour d'Alpina Blitz fut encore meilleur que le premier avec des airtimes encore plus puissants ! Tellement que nos masques buccaux ont glissé sous notre visage pendant le tour. Heureusement, nous ne les avons pas perdus et les avons remis correctement sur notre visage une fois arrivés sur les freins de mi-parcours.

Alpina Blitz est vraiment une très bonne découverte et est pour moi le meilleur coaster de France. C'est fluide, le parcours est parfait, les airtimes sont bien présents et même la first drop fait bien son effet ! Le seul point faible du coaster est sa théma mais on le lui pardonne tant le reste est fantastique.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200375.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4412)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200374.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4411)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200376.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4413)
Passage éclair sur le meilleur coaster du parc !

Sortis d'Alpina Blitz vers 15h50, nous avons constaté que le temps d'attente était monté à 25 minutes. Ça allait être juste pour les filles si elles voulaient y retourner.

Nathalie m'a proposé d'aller faire un tour de Noisette Express afin d'avoir le crédit, sachant que cela me tenait à coeur. Cependant, j'avais tout de même hâte de découvrir le Niglo Show dont j'avais tant entendu parler ! Qui plus est, cela allait être notre dernière attraction (ou en l'occurrence spectacle) du séjour et je préférais qu'on soit tous ensemble.

En chemin vers le Village Canadien, Nathalie et moi nous sommes arrêtés à un kiosque de glaces près du Circuit de Nigloland et y avons acheté une grande barbapapa pour nous deux.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200382.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4419)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200381.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4418)
Le parfait aimant pour les guêpes !

Nous avons alors rejoint le théâtre de Nigloland où les filles venaient de finir leur tour de Grizzli. Mathilde a beaucoup apprécié, comme d'habitude tandis que Florence et Elisabeth avaient été moins conquises. Florence regrettait un peu de ne pas nous avoir suivi jusqu'à l'Alpina Blitz.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200372.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4409)
Ne jamais vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué, Florence...

C'est donc tous ensemble que nous avons franchi les portes du théâtre du Niglo Show. Nous avons été invités à nous distancer socialement d'autres groupes de visiteurs en laissant des places libre entre. Le théâtre était loin d'être rempli, cela n'a donc posé aucun problème.

Le Niglo Show est un spectacle d'Audio-Animatroniques inspiré des Country Bears Jamboree des parcs Disney. Sauf qu'ici la vedette est la mascotte Niglo, un hérisson ! En tant que présentateur du show, Niglo nous invite à découvrir des prestations musicales de divers hérissons ayant diverses origines (allemands, italiens, français, etc...). Nous nous sommes amusés avec les filles pendant le show à trouver nos équivalents hérissons du show.

La musique du show est assez entêtante, un peu à la it's a small world!. D'ailleurs, dans la salle, certains visiteurs chantonnaient la chanson.

Je ne vais pas dire que nous avons apprécié le show, ce serait mentir. C'est un show d'animatroniques moyen. C'est-à-dire que pour l'époque ça devait être pas mal, mais qu'aujourd'hui c'est un peu creepy. A vrai dire, Niglo fait limite peur ! Personnellement j'ai tout de même passé un relatif bon moment là où les filles n'ont pas du tout aimé et ont trouvé cela très ringard. La déception réside surtout dans le fait que nous aurions pu faire une attraction plus intéressante plutôt que de perdre notre dernière demi-heure dans le parc au Niglo Show. Mais au moins nous l'aurons découvert, ce fameux show !

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200378.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4415)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200377.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4414)
(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200379.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4416)
Niglo, Niglo, Niglo Niglo Show !

16h30 étant dépassées, nous avons alors pris la direction de la sortie. Juste avant, nous nous sommes pris un café au Canada Bar, juste en face du Niglo Show. Nous allions devoir encore rouler plus de quatre heures et il allait nous falloir tenir le coup.

Puis, nous avons rejoint la sortie du parc et c'est nostalgiques que nous avons quitté celui-ci pour rejoindre notre Bateau.

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200380.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4417)
Au revoir Niglo !

Nigloland aura été une très belle découverte. Le parc est très agréable, avec une atmosphère nostalgique. Des attractions d'antan, des décors vintage et colorés, de nombreux espaces fleuris procurent au parc une ambiance particulière de fête foraine d'époque, un peu comme un Tivoli Gardens mais dans une moindre mesure. Le choix d'attractions est large et varié, avec une excellente offre familiale mais aussi grâce aux ajouts plus récents de quoi sustenter les amateurs de sensations fortes avec entre autre Alpina Blitz et le Donjon de l'Extrême.

Les membres du personnel étaient pour la plupart très accueillants, les prix pratiqués pour la billetterie ou la restauration  étaient plus que corrects et le parc était d'une propreté exemplaire. La fréquentation élevée du parc en ce lundi d'août n'a pas impacté notre visite, contrairement au Pal. Ici, les gens se comportaient de manière bien plus civilisée et il y faisait bon vivre.

Ce qu'il manque peut-être encore au parc, c'est une offre spectacle plus étoffée (car excepté le Niglo Show, il n'y avait rien niveau entertainment), un dark ride plus actuel et une attraction aquatique supplémentaire, chose qui sera rectifiée avec l'arrivée du Water Coaster Mack l'an prochain.

Nous aurions bien voulu avoir plus de temps de visite car nous n'avons pas pu faire toutes les attractions que nous envisagions, comme Noisette Express, la Rivière Canadienne, le Juke Box, la Grande Roue et j'en passe. Si j'étais amené à retourner à Nigloland en été, je pense que j'envisagerais deux journées sur le parc avec une nuit à l'hôtel.

Nigloland fut pour ma part mon parc préféré du séjour. Je ne m'attendais pas à autant apprécier ce parc d'attractions. Je pense même qu'il s'agit de mon parc préféré français hormis Disneyland Paris bien sûr qui lui est hors catégorie. Les filles ont quant à elles bien apprécié mais sans être autant conquises que moi. Elles ont toutes les trois préféré le Futuroscope.

Enfin, pour conclure cette visite, petit résumé de nos ressentis :

Meilleure attraction: Alpina Blitz
Pire attraction : Dinosaure Aventure
Meilleur zone à thème : Village Canadien
Meilleure surprise : Spatiale Expérience
Plus grosse déception : Africa Cruise
Avis général : Très positif

Voilà, ce Trip Report est presque fini. Je posterai encore une conclusion du road trip très bientôt :)
Titre: Re : [France 2020] Roadtrip dans l'Hexagone
Posté par: kerry le 22 Décembre 2020, 19:57:37
Content que ça t'es plus, pour dinosaure aventure qui va pas avec la zone, c'est que cette dernière est toute récente (2018) et qu'ils sont en train de refaire la zone au fur et a mesure, enlever la Chenille pour mettre noisette, le carrousel qui a bougé pour les zabeille, je pense qu'ils vont sûrement dans le futur faire quelque chose pour DA qui n'est plus raccord avec la zone enfant,portée sur le monde miniature.

Pour le niglo show, je penses qu'ils sont assez hésitants puisque c'est une institution, une rénovation serait je pense assez critiquée pour les fans. Même si ça a pas mal vieilli quand même.


Après je suis d'accord sur ce que tu dis de ce qu'il manque à niglo, pour le spectacle je vois assez mal où le mettre pour le moment, a moins d'enlever le village des sorcières pour y mettre une vraie salle avec un spectacle de magie (celon moi un spectacle qui plaira au public, et peu cher pour niglo qui en propose à l'hôtel), pour le dark ride je pense que ça sera parmi les prochaines nouveautés.

Et pour l'hôtel effectivement il devient de plus en plus essentiel en période de fortes affluences (l'été, et Halloween), d'autant plus pour les gens comme vous qui viennent de loin).
Titre: Re : [France 2020] Roadtrip dans l'Hexagone
Posté par: Yoshiii le 23 Décembre 2020, 12:55:42
Merci pour ton commentaire ;)

Content que ça t'es plus, pour dinosaure aventure qui va pas avec la zone, c'est que cette dernière est toute récente (2018) et qu'ils sont en train de refaire la zone au fur et a mesure, enlever la Chenille pour mettre noisette, le carrousel qui a bougé pour les zabeille, je pense qu'ils vont sûrement dans le futur faire quelque chose pour DA qui n'est plus raccord avec la zone enfant,portée sur le monde miniature.

Ok d'accord, c'est donc une zone en transition :) Je suis certain que la place occupée par Dinosaure Aventure pourrait être exploitée par quelque chose de plus intéressant.

Pour le niglo show, je penses qu'ils sont assez hésitants puisque c'est une institution, une rénovation serait je pense assez critiquée pour les fans. Même si ça a pas mal vieilli quand même.

Même s'il s'agit d'une rénovation des Animatroniques tout en gardant l'âme du show ? Après si les visiteurs y sont attachés et que le show fonctionne encore bien, à quoi bon investir dedans :p

Et pour l'hôtel effectivement il devient de plus en plus essentiel en période de fortes affluences (l'été, et Halloween), d'autant plus pour les gens comme vous qui viennent de loin).

Effectivement, la prochaine fois (et j'espère bien retourner à Nigloland en 2021 pour découvrir Krampus Expedition), nous prendrons une nuit à l'hôtel pour bien profiter à notre aise. Les tarifs ont l'air très raisonnable en plus :)
Titre: [France 2020] Roadtrip dans l'Hexagone
Posté par: Dim7303 le 23 Décembre 2020, 18:16:05
Merci pour cette suite et fin !

Je reviens vite fait sur le Pal, où j'ai eu la même expérience que toi sur le resto La Coupole, c'est cher pour manger des frites! En revanche j'avais très bien aimé au Quai West.


Pour Niglo, c'est vrai que maintenant il faut vraiment une journée entière pour faire le tour du parc, surtout s'il y à du monde.
Je te rejoins complètement sur le fait qu'il manque un beau spectacle à ce parc pour qu'il soit complet.
Titre: Re : [France 2020] Roadtrip dans l'Hexagone
Posté par: Yoshiii le 26 Décembre 2020, 17:50:44
Merci à toi pour ton commentaire :)

Merci pour cette suite et fin !

Je reviens vite fait sur le Pal, où j'ai eu la même expérience que toi sur le resto La Coupole, c'est cher pour manger des frites! En revanche j'avais très bien aimé au Quai West.

Je prends note, lors d'une prochaine visite j'opterai plutôt pour le Quai West du coup ;)
Titre: Re : [France 2020] Roadtrip dans l'Hexagone
Posté par: Yoshiii le 04 Janvier 2021, 13:09:38
Chapitre 8 : Conclusion

Voilà donc venu le moment de faire un bilan sur ce Road Trip en France.

C'était un voyage que j'avais envie de faire depuis un moment, n'ayant pas visité énormément de parcs en France. La crise sanitaire a permis de prioriser ce type de voyage plutôt qu'un autre. Initialement, j'aurais voulu faire plus de parcs et inclure Fraispertuis City et peut-être aussi Walibi Rhône-Alpes dans le circuit mais nous étions limités à 8 jours de voyage. Dans les 4 parcs visités, nous avons eu de très bonnes surprises ! La France peut se targuer d'avoir tout de même de très bons parcs à thème.

Nous avons beaucoup aimé le fait de faire des vacances en camping. Pour certains d'entre nous c'était une première et c'était très amusant et bonne ambiance. La crise Covid-19 n'aura pas du tout été un frein pour nous (pour rappel cet été tout se passait assez bien à ce niveau-là). C'étaient de véritables vacances, au soleil, et sans trop de restrictions.

Nous avons pu découvrir de belles choses du patrimoine français comme Chambord ou encore les Hospices de Beaune. Ces haltes culturelles ou nature ont permis de diversifier au maximum le voyage. C'était au final une très bonne chose pour satisfaire tout le monde et également pour ne pas faire une overdose de parcs.

Niveau budget, nous avons dépensé au total chacun un montant variable dans une fourchette de 650€ à 900€ selon les activités que nous avons faites et les souvenirs et autres dépenses plus personnelles.

Voici donc un petit classement de nos impressions respectives :

Parc d'attractions

1) Nigloland
2) Futuroscope (les filles l'auraient placé en 1er)
3) Parc Astérix
4) Le Pal

Coasters

1) Alpina Blitz
2) Tonnerre de Zeus
3) Oziris
4) Yukon Quads
5) Pégase Express


Attractions aquatiques

1) Menhir Express
2) Alligator Baie
3) L'Oxygénarium
4) Le Grand Splatch!
5) La Rivière Canadienne

Spectacles

1) Les Mystères du Kube
2) IllusiO
3) Le Ballet des Otaries
4) NigloShow
5) La Forge aux Etoiles

Campings

1) Camping du Lac St-Cyr
2) Camping Huttopia Royat
3) Camping des Saules

Activités touristiques

1) Auvergne Canyoning
2) Hospices de Beaune
3) Puy Pariou
4) Château de Chambord
5) Lac de Saint-Cyr

J'espère que ce Trip Report vous a plu. Merci à tous ceux qui ont lu, liké et commenté ;) Si vous le souhaitez, vous pouvez relire l'intégralité de celui-ci sur mon blog : www.lepasseportdantho.com

Mon prochain gros Trip Report ne sera pas avant septembre 2021 si tout va bien. C'est un voyage en Floride avec ma soeur qui nous attend, six ans après mon premier séjour en 2015. En espérant vraiment que d'ici là nous puissions à nouveau voyager un peu plus normalement et que les parcs aient rouvert. Et dans le pire des cas, il y aura toujours de beaux parcs à découvrir en Europe, avec pas mal de nouveautés attendues  :D

A très bientôt !

(https://i34.servimg.com/u/f34/14/80/89/12/20200383.jpg) (https://servimg.com/view/14808912/4420)
Titre: Re : [France 2020] Roadtrip dans l'Hexagone
Posté par: bartoshaq le 04 Janvier 2021, 17:09:23
Merci pour ton tr, en espérant que l'on puisse tous refaire des parcs à partir du printemps, pour la Floride j'espère que la vaccination aura bien avancé d'ici la, d'ailleurs j'imagine qu'on aura des obligations pour prendre l'avion ou rentrer sur un territoire à l'étranger.