Auteur Sujet: [Ferrari Land] Nouveau parc en Espagne pour 2017  (Lu 79636 fois)

Hors ligne Yoshiii

  • Fait son cinéma à Movieland
  • **
  • Messages: 405
Re : [Ferrari Land] Nouveau parc en Espagne pour 2017
« Réponse #340 le: 11 août 2017, 23:12:12 »
Personnellement je trouve que d'un point de vue marketing, proposer Ferrari Land comme un parc à part est une excellente idée et ce pour plusieurs raisons :
 
- Dans l'esprit des gens, ça renforce l'idée de faire des séjours plus longs, car Port Aventura World comporte désormais trois entités différentes (avec le parc aquatique). Difficile de tout faire en une voir deux journée si l'on veut tout faire.

- Souvent lorsqu'une nouvelle zone à thème est médiatisée (Avatarland, zones Harry Potter, etc...), les médias ont tendance à parler de "parc" plutôt que de zone à thème racolée à un parc. Ici, pas de mensonge publicitaire ou de déformation de propos de la part de journalistes mal informés : il s'agit bel et bien d'un parc à part.

- Le fait d'engranger des sommes additionnelles grâce à un ticket distinct. Ça fait une entrée financière supplémentaire qui n'existerait pas si Ferrari Land n'était qu'une extension. Certes, le prix du ticket d'entrée de Port Aventura aura augmenté, mais faire avaler à un client l'augmentation du tarif de disons 10€ pour l'ajout de quelques attractions passe plus difficilement que l'idée de ne payer que 10€ pour visiter un autre parc d'attractions (aussi petit soit-il). Rajoutons à cela le merchandising distinct ("je veux un souvenir de Port Aventura & de Ferrari Land"), les dépenses internes dans les points de restauration propres au parc, etc..

- L'image de marque Ferrari est mieux exposée et mise en évidence que si le parc n'était qu'une simple zone à thème. Ferrari Land est mieux exposé (publicités, panneaux d'affichage, distinction sur le site web, etc...) et cela met donc plus en évidence la marque elle-même.

L'inconvénient majeur par contre est la taille et l'offre de ce parc vendu comme nouveau. C'est clairement insuffisant et le parc a du mal à viser une cible de clientèle particulière (pas vraiment les familles, vu qu'on mise beaucoup sur Red Force, mais pour les jeunes avides de sensations, à part Red Force et les tours, il n'y a pas grand chose). Si la superficie du parc avait été plus étendue et que deux à trois activités supplémentaires avaient été proposées (j'entends par là grosses attractions ou spectacles), alors le parc aurait eu un gain à être présenté comme parc indépendant. L'idée est bonne sur le papier, mais mauvaise dans l'exécution...
« Modifié: 11 août 2017, 23:18:23 par Yoshiii »

Hors ligne Benjo

  • Fait son cinéma à Movieland
  • **
  • Messages: 428
Re : [Ferrari Land] Nouveau parc en Espagne pour 2017
« Réponse #341 le: 19 septembre 2017, 18:59:58 »
En direct de PAW, nous avons pu visiter Ferrari Land et tester le fameux Red Force hier.

Concernant la thema du parc, contre toute attente, j'ai trouvé ça plutôt joli. Je ne suis pas fan des gros bâtiments laqués rouge et le thème Ferrari me passe 1km au dessus de la tête mais, au moins, je n'ai rien trouvé hideux. Manque peut-être un sentiment d'immersion et de dépaysement que je n'ai pas ressenti contrairement aux différentes zones de PAV.

Concernant Red Force, c'était mon 1er Strata Coaster et j'en suis ressorti très mitigé. Il est plus impressionnant de l'extérieur que sensationnel de l'intérieur. En fait, c'est un coaster plein de paradoxes. La vitesse est impressionnante sur le papier mais finalement, on ne la ressens pas plus que ça. Le launch est beaucoup moins punchy que celui de Furious Bacco et la chute moins vertigineuse que celle de Shambhala alors qu'il est plus haut. Mais le plus gros défaut de ce coaster ce sont les vibrations, surtout à l'arrière. C'est limite plus flippant que le ride lui-même. En bout de launch, on se demande si le train va bien rester accroché aux rails!! Bref, c'est quand même une belle machine et je mentirai en disant que je n'ai pas pris de plaisir dessus mais disons que j'en attendais beaucoup beaucoup plus!!

Le reste du parc est plutôt anecdotique. On a fait une Thrill Tower pour dire de l'avoir fait. On a fait l'impasse sur le circuit de voitures qui avaient l'air très lente. Le simulateur Racing Legend m'a plus donné la nausée qu'autre chose. Flying Dream, qui était également mon 1er Fling Theater, m'a laissé un sentiment de "mouais bof". Le hic c'est que le champ de vision est totalement occupé sur les côtés et en bas mais en haut, on voit le plafond et je n'ai jamais réussi à en faire abstraction. Sinon, il faut reconnaître que les mouvements sont parfaitement synchros, les effets de brume fonctionnent bien et on a parfois une bonne sensation de vitesse lorsqu'on rase le sol.

Heureusement que l'entrée est comprise dans le prix du séjour. Quand je pense qu'au début, les résidents devaient débourser 35€ par jour et par personne pour ça...  :o
« Modifié: 19 septembre 2017, 19:26:15 par Benjo »