Messages récents

Pages: 1 2 [3] 4 5 ... 10
21
Parcs d'attractions en France / Re : [Disneyland Paris] Nouvelle offre tarifaire
« Dernier message par Papyruss le 15 octobre 2018, 20:37:34 »
Avant, la combine c'était d'aller se garer au parking Vinci (Indigo), moins cher, avec toujours des places proche de l'entrée le matin. Mais ça aussi c'est révolu, puisqu'ils se sont alignés.

Est-ce que le parking de la gare (EFFIA) s'est aligné aussi ?
22
Bon désolé Clrun4, j'ai commencé à lire ton compte rendu de tes vacances foireuses au Royaume-Uni, l'humour est merdique et ça manque clairement de soleil!
Citer
Et surtout, on a tellement galéré avec la chaleur en juin et juillet qu’on était content d’avoir 20° !
C'est quoi ce point météo foireux? tu t'es pris pour Louis Bodin???

Mais bon je vais me faire violence, je vais me forcer à terminer ton TR mais c'est pas demain la veille...  ::)

Hmmm je plaisante bien sûr! j'ai commencé à le lire, j'ai adoré l'humour décalé mais les photos ne s'affichaient pas (restriction de sécurité sur le pc que j'utilisais) du coup c'était frustrant. Je le lirais donc... ailleurs!  ;)
23
Parcs d'attractions en France / Re : Re : [Disneyland Paris] Nouvelle offre tarifaire
« Dernier message par Dim7303 le 15 octobre 2018, 20:14:58 »
Avant, la combine c'était d'aller se garer au parking Vinci (Indigo), moins cher, avec toujours des places proche de l'entrée le matin. Mais ça aussi c'est révolu, puisqu'ils se sont alignés.
Outch!  :-\ Dernière combine, les transports en commun j'imagine...

Il me semble que l'aller / retour c'est 15,20€ donc des que tu es 2 ça vaut plus le coup en voiture ...
24
Parcs d'attractions en France / Re : [Disneyland Paris] Nouvelle offre tarifaire
« Dernier message par clrun4 le 15 octobre 2018, 20:07:36 »
Ou dormir dans un hôtel...
Car là 30€, on est pas loin d'un racket !
25
Double post, mais c'est pour la bonne cause !

Mercredi 15 Aout 2018: Chessington World of Adventures.


C'est mignon !

Comme indiqué précédemment, on aurait pu aller à Thorpe Park mais on était pas trop chaud. Déjà le parc ne nous attire pas plus que ça, et puis entre la route, les 3 jours à Londres (à pied) et les 2 jours à Alton, on était un peu nazes. Déjà à la base, c’était pas forcément prévu de faire un parc autre qu’Alton, mais au final, l’appel du crédit aura été plus fort ! 
Chessington se trouve dans le sud de Londres, à 30 min de voiture de notre hôtel. On aurait pu y aller en transport en commun, mais la flemme. Et ça revenait moins cher d’y aller en voiture aussi.
On arrive à l’heure, les parkings ont l’air blindés… Aie ! On avait un peu parié sur le fait que vu que le 15 Aout n’est pas férié en Angleterre l’affluence serait calme mais non. (Et puis on avait consulté les temps d’attentes sur l’appli la veille et on avait déchanté…) Mais bon on a nos places donc y va !
Pour les places on a effectivement profité d’une offre sur leur site où pour 39£/personne (au lieu de 61£) on avait l’entrée, le repas de midi, et une gourde remplissable à volonté. Ce qui reste raisonnable et vu que ça faisait le 3éme parc Merlin de l’année, on voulait pas trop leur filer de fric non plus… sauf qu’on ira acheter des Fastracks car le parc est hyper blindé ! Le suspended et le spinning tournaient autour des 90 min et beaucoup d’autres choses tournaient entre 30 et 60. On aura donc succombé aux sirènes du coupe-file. Il est vrai que je ne suis pas un grand fan de ce système (et je félicite EP de ne pas l’utiliser) car je trouve qu’il aggrave le problème. Effectivement ça ralentit la file classique, donc ça augmente le temps d’attente, qui lui augmente le nombre de gens qui achètent des coupes-file, ce qui va ralentir d’autant plus la file classique etc… On a un bon cercle vicieux, et il suffit de voir les temps d’attente d’EP en pleine affluence qui restent raisonnables (en général) pour se dire que le système n’est pas idéal (sauf bien sûr financièrement). Malgré cela, je sais très bien que si jamais je veux boycotter, il y aura plusieurs centaines voire milliers de personnes qui en achèteront, et je me retrouverais à attendre plus que de raison. Et quand on fait un parc qu’on risque de ne faire qu’une fois tous les 10-20 ans ou pire, bah j’ai quand même envie de profiter au maximum. C’est donc muni de ces Fastracks que nous attaquons la visite du parc.
Par rapport à hier, le parc est plus petit, et donc donne l’impression d’être beaucoup plus compact, et malgré le plan on a un peu de mal à s’y retrouver. Il faut dire que ce dernier n’est pas vraiment raccord avec la géographie réelle, ce qui fait qu’on ne s’y repère pas. En fait il est « dessiné en carré » ce qui n’est pas la forme exacte du parc. Heureusement, on a l’appli, qui elle affiche un plan beaucoup mieux fichu. On se dirige donc vers notre 1er coaster de la journée.

1ere étape, Rattlesnake.

Wild Mouse inédite!!! En quoi c’est inédit ? Bah c’est une Maurer et c’est la 1ére fois qu’on en fait une !! Bon au final, Mack, Zamperla ou Maurer même combat, c’est sympa sans plus. Surtout que celle-ci a un circuit standard, sans « grosse » drop au début. Mention très honorable à la théma qui est assez jolie. Assez rare d’ailleurs à souligner. Elle est en effet encerclée de bâtiment, ce qui nous aura valu de faire 3 tours de ce bâtiment avant de réussir à identifier l’entrée fastrack, et ça rajoute un peu à l’intérêt de la bête.


Cherchez les différences avec les versions Mack...

On continue sur notre lancée avec notre premier coaster Mack de l’année ! Alors, Spinning ? Launch ? MegaCoaster ? BigDipper ? …. Et non c’est un magnifique modèle de Powered avec les anciens sièges qui nous attend, avec là aussi une théma assez sympa. ScorpionExpress de son petit nom, avec un scorpion géant métallique qui crache du feu par la queue (pas de hors contexte svp :p) mais qui rend bien. Parcours court (stach stach) malgré les 2 tours (mais où est le retour du roi ?) et voilà. Rien d’autre à dire, ça reste un Powered Mack tout le monde connait je pense. Et si vous ne connaissez pas, c’est pas très grave !


Il faudra vous contenter du panneau ...

Sur notre liste d’attractions accessible avec le fastrack, nous avons un Top Spin. Mais comme on n’aime (&m’s) pas, on le fera pas. Là aussi, manège très bien intégré dans le décor, ce qui est en fait une constante dans ce parc.
Tant qu’à parler de décors, on file vers le Dark-Ride interactif du parc, de son nom Tomb Blaster.
Là aussi c’est très bien fichu, les décors sont simples mais prenant. C’est vrai que la thématique égyptienne pour un piou-piou the ride rappelle énormément CoT ou Ramsès Il reveglio à Gardaland (qu’on avait pas trop aimé). Bonne nouvelle, on tire plus vers le modèle belge. 
Chose marrante, on a affaire à un train avec wagons rotatifs. C’est la 1ére fois que je vois un truc comme ça. On a vraiment un train d’une dizaine de wagons, qui pivotent comme n’importe lequel DR. Bon au final une fois lancé, on ne voit plus la différence avec un omnimover classique mais ça a le mérite d’être original. Bref un bon DR, (malgré un arrêt d’urgence en plein milieu) et une des meilleures attractions du parc.
Ce qu’on a fait ensuite était super intéressant car ça devrait être une pause pipi… Ah mais si, là aussi j’ai une anecdote (nos visites de parcs doivent paraitre hyper chelou en fait) !
Que ce soit à Alton ou à Chessington, dans les toilettes hommes, il n’y avait jamais de séparations entre les différentes pissotières. C’est peut-être culturel, mais c’est assez perturbant pour un continental. Du coup, accord tacite masculin oblige, j’ai pas mal eu le temps de contempler les plafonds des WC. C’est bizarrement assez chiant en fait, comme on aurait pu s’y attendre.
En restant dans le domaine aqueux (quelle transition douteuse !), on se dirige vers la seule (ou pas) attraction aquatique du parc, qui est accessoirement la nouveauté de l’année.

Tiger Rock.

Pseudo-nouveauté pour le coup, car il s’agit d’une re-thématisation du flume mack déjà présent dans le parc.  Exit la théma dragon (enfin je pense que c’était ça vu son ancien nom : Dragon’s Falls) et place à une théma tigre et accessoirement asiatique. La théma tigre, ce n’est pas habiller les buches en tigres, car d’un ça serait moche, et de deux pas super WWF friendly, ça a été de créer en enclos pour ces chers Panthera tigris entourant toute la zone, que ce soit allées ou ride. Pas sur que les bestioles apprécient de voir des gens tout autour d’eux et surtout des embarcations pleines de gens qui crient faire splash, mais il est vrai que ça a plutôt bonne allure (même si les minous restaient dans un coin un peu tranquille, ce que je peux aisément comprendre).


Miaou ?

Concernant le flume en lui-même, il est assez classique. 2 descentes, une grande et une petite. Petite particularité c’est que passé le 2nd lift, qui est aussi le plus grand, on a un grand demi-tour pour nous mettre face à la descente (heureusement d’ailleurs :p) mais vu la quasi-absence de dénivelé, on rame c’est abusé… Je pense qu’on met bien 45 sec à faire 50 mètres, mais au moins on a une jolie vue car ça doit être la plus haute attraction du parc mine de rien. La descente est sympa et mouille bien, même si on avait fait les lopettes en mettant nos K-ways. Oui avec 20° et un ciel bien gris, on était pas d’humeur téméraire.


Le passage de l'ennui...

Verdict sur cette « nouveauté » 2018 ? Ça apporte de la jolie déco, mais c’est à peu près tout. L’interactivité avec les gros matous est peu présente, le reste existait déjà. Ceci étant dit, vu les 60 min d’attente, ça devait fonctionner auprès du grand public.


Oui j'aime bien les gifs, surtout quand mon téléphone les fait lui-même !

On passe ensuite dans la zone Wild Asia du parc. Qui même si elle présente pas mal de déco, tend beaucoup vers les tons gris, ce qui amené au gris du ciel, fait moche. Autant le dire clairement. Dans cette zone, on trouve une volière en accès libre avec des lorriquets, une zone enfant avec jeux de mousses toute recouverte de déco, un méga Disk’o Coaster, des chaises volantes, des autos-tamponneuses et un Flying Bus.
On aura visité la volière, toujours sympa à faire, testé le Disko, toujours sympa et pas trop rétro, et les chaises volantes parce qu’elles sont pas gavantes. Une fois cette pitoyable série de rimes digérée, on va s’attarder sur les chaises volantes. Oui je passe sur la volière car on sait tous ce que c’est (même si moi je suis un VIP, les oiseaux viennent sur moi sans que je leur file à bouffer !), je passe aussi sur le Disko car que voulez-vous que je dise dessus ? Il est gris donc moche.


Moi et une vrai tête de piaf.

Les chaises volantes ont beau être grises aussi, elles sont déjà plus intéressantes. Il faut savoir que les chaises volantes, je n’arrive jamais à être rassuré dessus. J’aime bien pourtant, mais je suis crispé. Je trouve toujours les sièges et les chaines trop fines etc… On est con quand on a le vertige quoi ! (Pour ces mêmes raisons, je ne ferais jamais de StarFlyer). Ceci étant dit, on s’y dirige quand même. En longeant l’attraction pour se présenter à l’entrée Fastrack (oui elle était sur la carte et était à 35min de file…) on enjambe sans trop faire attention une grosse flaque d’eau (attention, fusil de tchékhov en approche). On arrive les premiers au check, et l’employé est en train de finir son inspection des retenues. Il lance le cycle, et on regarde sans trop faire attention l’attraction démarrer. Au bout de quelques secondes 3 pauvres jets d’eaux sortent du sol et là on rigole, en pensant aux jets des modèles de Phanta, du Pal ou même d’EP. Sauf que. Si les 1éres secondes, les jets sont à 50 cm du sol maxi, ils prennent vite de la puissance pour aller jusqu’au-dessus des têtes des passagers, leur faisant prendre leur seconde douche de la journée (ou pas, qui sait ?). Gros silence avec Madame, et bon, on est là on y va ! Mme, prudente, réenfile son K-way et choisit une place à l’intérieur. Moi, confiant, reste en sweat et va à l’extéri… Non au milieu, faut quand même pas pousser ! Au final ? Trempés !! Car les jets, c’est pas juste une fois et hop, t’es mouillé, c’est rigolo, c’est pendant les ¾ du cycle ! Donc on y passe bien 5-6 fois sans problèmes et des pieds à la tête. Mais comme j’ai 9 ans d’âge mental, ça m’a bien fait rire !
Il est possible que je ne me souvienne pas vraiment de ce qu’on a fait ensuite, enfin surtout de l’ordre quoi. On a mangé dans un Fast-Food (il y a que ça là-bas) au service très long, et surtout avec une salle absolument dégueulasse ! Tables pas débarrassés, résidus de bouffe par terre, fontaine à boisson qui déborde, c’était vraiment lamentable. Heureusement c’était plutôt correct (pour du fast-food, j’entends) car sinon on l’aurait vraiment eu mauvaise.
Pour la digestion, on tentera Zufari, qui comme son nom le laisse présager, est un safari en camion au milieu d’animaux. Sur le chemin, on croisera un lama, un cochon et un 3eme animal (me souviens plus !) tenus en laisse par des employés, normal ! Bon la digestion se fera en partie dans la file, car malgré le coupe-file ça n’avance pas. Bon l’attraction n’est pas folle, c’est court, on ne voit pas grand-chose, on a une mini partie DR dans une grotte (euh…non :p) avec de l’eau qui coule en cascade de partout, mais de tellement loin qu’on s’en fout et c’est fini. On voit peut-être une quinzaine d’animaux, et la plupart du temps de loin, j’ai pas aimé quoi. Si vous n’avez pas le temps de la faire, c’est vraiment rien de perdu.


Une girafe...

2 girafes...

Et 4 girafes !! Dommage que c'était pas en bière ...

A un moment, on a dû tester le parcours en tacots. Voilà, à part avoir l’air con, ça n’a servi à rien !
Et, comme ça fait trop longtemps que je n’ai pas parlé de Coaster, il est temps de voir ce qui se passe dans le coin de la Transylvanie. Il se passe que 100min d’attente pour la file normale, et environ 30 pour la Fastrack. Durant ce temps, on aura le temps de discuter de la bestiole qui nous attends. Pour ceux qui ne sauraient pas, et ça peut se comprendre, Vampire n’est pas un SLC Vekoma (ouf !) mais un Suspended Arrow qui a reçu il y a quelques années des trains floorless Vekoma. D’après TnP, cela reste confortable et cool, et vu que je les crois, je rassure Mme qui a tendance à grincer les dents quand elle voit du Vekoma. C’est sûr que, quand on était la veille dans un Inverted B&M, le confort des sièges parait un poil plus dur… Mais on est partis. Bon au final, on aura quand même droit à des vibrations et quelques baffes (merci les harnais !) mais ça reste sympa. L’attraction est très bien intégrée dans son décor, de bonnes sensations de vitesse et les balancements rajoutent du sel à la sauce. Une bonne pincée de déco dans la gare et c’est prêt. Malheureusement, l’épice (ou la pisse ?) Vekoma (la tremblote quoi) est un peu trop présente pour que ce soit un délice.
Une fois passée cette magnifique comparaison avec l’univers culinaire (et qui n’a aucun sens), on a du faire une pause doliprane + pipi (effet Vekoma oblige) et on s’est dirigé vers un Dark-Boat-Ride qui était juste à côté de la sortie du Vampire dont le petit nom est The Gruffalo River Ride Aventure.
Alors pour information, le gruffalo est une créature issue d’un livre pour enfants anglais sorti en 1999, et dont a été tiré un film. Perso je ne connaissais absolument pas. Je ne savais d’ailleurs pas grand-chose de l’attraction en rentrant dedans, à part que le terme River dans le nom me laissait penser à un Boat Ride. On passe la file qui m’a d’ailleurs bien fait penser dans l’esprit, à celle du bois de Plop à Plopsaland De Panne, et on embarque dans des minis-rafts, qui sont bien humide…. Echange de regards circonspects avec Madame, car rien de tout ceci ne nous rassure.  Vous avez du comprendre que si je dis Round Boat Dark Ride, c’est que nous sommes en intérieur, et nous voilà parti. La storyline est simple, on suit une souris (une vraie hein, pas de Ed ou autre en vue !) qui se balade dans une forêt et qui à chaque bruit, va croire qu’il s’agit du mythique Gruffalo (un cousin de Mark ? Ceux qui ont compris lèvent le doigt !) alors qu’en fait non, elle passera alors pour une conne (je simplifie hein) et manquera de se faire bouffer par un hibou (c’est pas très chouette) jusqu’à le Gruffalo (Bill ou Grill ?) vienne la sauver. Bon ça casse pas 3 pattes à un hibou, mais c’est récent, car même si le ride (Mack !) existe depuis longtemps, la nouvelle théma date de 2017. C’est donc propre, et ça joue beaucoup sur du média (pas hyper bien intégré ceci dit) mais ça reste bien léger. Une petite descente de 2 mètres pour faire splosh (c’est le niveau en dessous du splash, le niveau au-dessus étant un manège Mack) et ne pas être mouillé car on avait  pivoté ce qu’il faut pour y échapper. Un passage sous en ensemble de jets d’eaux (un peu comme à Menhir Express) et c’est fini.
Verdict ? C’est sympa, certainement très bien pour les enfants, mais pour nous, ça ne restera pas le DR du siècle, même si c’est loin d’être le plus miteux !
Après ça, il me semble qu’on a ridé un Peter Pan de chez Mack (oui c’est un peu pitoyable, mais j’aime bien ces m*****, je ne sais pas pourquoi) et on est parti vers notre dernière attraction du jour.
Vu qu’on était en Angleterre, je peux le dire, It was the last but not least !

Dragon’s Fury.

Un spinning Maurer ! Ça faisait longtemps ! Mais trêve d’ironie, il s’agit apparemment d’un de leurs meilleurs modèles, dont le circuit long s’étend sur l’ensemble de la zone Dragon. Là aussi chapeau à l’intégration, et même si ce n’est pas le niveau de déco de Winjas, c’est toujours bien mieux que Spinball Whizzer (ou même le Main Show de Crush !).
Par rapport à avant-hier, pas de chargement à moitié, pas de train en travers dans le lift, pas de bugs à répétition, pas de bagarres non plus … Mais toujours un bout du circuit qui « danse » à savoir le lift, qui vacille bien de plusieurs centimètres à chaque passage d’un wagon ! Comme dit précedemment, je sais qu’un Steel possède un minimum de flexibilité, mais entre une légère déformation et un vacillement comme ceux-là, il y a une sacrée différence ! D’ailleurs il me semble l’avoir légèrement perçu dans le lift, mais il est possible que ce soit un effet de mon imagination ! Si on est dans le lift, c’est qu’on est parti, et en général, après un lift, on a une 1st Drop. Surtout que celle-ci est très plaisante, et la rotation joue bien son rôle en ajoutant ce qu’il faut de sensations.
Le reste du parcours est très bien fichu, long, rapide, fluide et varié. On a même un micro airtime sur un camelback (et ça nous a un peu manqués ces derniers jours) !
Bref, le meillleur coaster de Chessington sans hésitation ! On aurait bien aimé en refaire encore un tour mais avec plus de 60 min de file on avait plus vraiment le courage…
Du coup on est partis vers le fond du parc faire Hocus Pocus Hall, car pas d’attente et qu’il fallait s’occuper. Il s’agit d’un Walkthrough en lumière noire, dont j’apprendrais à mon retour qu’il vivait sa dernière année. Le pré-Show est sympa car les effets sont bien foutus, le reste est …. Comment dire ? Pas vraiment fait pour notre tranche d’âge !  Il y a peu d’effet, c’est très, voire trop, cartoon, on n’a pas accroché, mais on était peut-être trop vieux pour ça. En tout cas, ça ne me fait ni-chaud ni-froid qu’il s’en aille. 
Ensuite, vu qu’il nous restait un peu de temps à tuer et qu’on était dans le coin, on a erré dans le SeaLife du parc. C’était notre premier, et c’était correct je trouve. Bien aimé le fait que les bassins soient à ciel ouverts (même si je ne pense pas que les résidents soient contents avec toutes les mains d’enfants qui doivent venir s’immiscer là-dedans) un petit tunnel pour la forme, c’était pas trop mal fait. Déjà vu des aquariums « seuls » qui faisaient pas beaucoup mieux pour beaucoup plus cher !
Une fois sorti du Sea Life, et après un coucou aux manchots, il était temps de sortir du parc, puis du parking.
Un petit arrêt remplissage de gourde et un pipi (les 2 s’avèreront très utiles !), on paye les 4 ou 5£ du parking (même système qu’à EP, on nous remet un ticket pour ouvrir la barrière), et on se dirige vers la voiture.
Sauf que.
Le parking étant mal foutu, la sortie donnant directement sur une route assez passante, et le parc étant quand même saturé, on est resté quasiment 1h sur le parking sans pouvoir bouger. En fait, il était prévu qu’on reste 10min dans la voiture avant de partir, histoire de se poser un peu. Quand on a vu l’absence totale de mouvement des voitures, on a même pas cherché… C’est finalement passé assez rapidement (heureusement on avait à boire et pas envie de pisser) et nous sommes ressortis par une sortie un peu à travers champ, sans d’ailleurs que l’employé contrôle notre ticket de parking.
Pas de soucis ensuite pour rentrer à l’hôtel (sauf ce double mini rond-point de l’enfer !) et on était assez rapidement au lit, car le lendemain était le jour où l’on repartait en France.
Verdict sur Chessington ? Franchement pas mal. Le parc est plutôt orienté famille et enfants, c’est indéniable, mais on aura quand même passé une bonne journée. Et ce, malgré l’affluence monstre qu’il y avait ce jour-là. La déco est bien faite, c’est dans l’ensemble assez propre (sauf notre resto).
C’est sûr qu’il n’y avait pas photo après Alton Towers, ce dernier est à privilégier, mais si vous avez une grosse envie de faire monter le Coaster count, c’est jouable ! Libre à vous de préférer Thorpe Park, mais en tout cas Chessington est un parc assez mignon. Il est clair par contre qu’il vaut mieux privilégier un jour calme ! C’est vrai que si on avait pu, on aurait fait plus de re-rides, mais bon, c’est la vie !

Même si j'ai très peu de photos, le parc est assez joli !

Pour conclure ce TR, quelques remarques sur l’Angleterre. On a adoré Londres, il me semble l’avoir déjà dit, mais si vous allez de l’autre côté de la manche, profitez-en pour visiter un peu cette ville très sympa. Alors oui, c’est pas la ville la moins chère d’Europe, mais avec un peu d’organisation et de recherches, on peut s’en tirer pour pas trop cher encore. Nous avons pris un Ibis à Earl’s Court, à 5 min à pied du métro, et on en a pas forcément eu pour beaucoup plus cher qu’un Ibis à Paris.


Retour en france, via un trou noir et un peu humide...
Idem pour les parcs, beaucoup d’offres sont dispo sur Internet, et permettent d’économiser pas mal.
Donc si vous ne connaissez pas et que vous en avez l’occasion, allez visiter Londres et Alton Towers ! Franchement, je ne pense pas que vous soyez déçu par l’un ou l’autre.
Merci à tous de m’avoir lu, et à bientôt pour le prochain TR ! (Qui devrait sentir bon les tapas normalement !)
26
Parcs d'attractions en France / Re : [Disneyland Paris] Nouvelle offre tarifaire
« Dernier message par Romain Fanatix le 15 octobre 2018, 20:00:23 »
Avant, la combine c'était d'aller se garer au parking Vinci (Indigo), moins cher, avec toujours des places proche de l'entrée le matin. Mais ça aussi c'est révolu, puisqu'ils se sont alignés.
Outch!  :-\ Dernière combine, les transports en commun j'imagine...
27
Parcs d'attractions en France / Re : [Disneyland Paris] Nouvelle offre tarifaire
« Dernier message par Wonder World le 15 octobre 2018, 17:58:53 »
 >:(  Exagéré !



Le tarif parking a donc doublé en à peine deux ans et demi... (15€ avant mars 2016)

Avant, la combine c'était d'aller se garer au parking Vinci (Indigo), moins cher, avec toujours des places proche de l'entrée le matin. Mais ça aussi c'est révolu, puisqu'ils se sont alignés.
28
Parcs d'attractions du monde / [Legoland Florida] Nouveautés 2019 : Lego Movie World
« Dernier message par Dim7303 le 15 octobre 2018, 16:59:18 »
Au tour de Legoland Florida d'annoncer sa ou plutôt ses nouveautés pour le printemps 2019 :

Une nouvelle zone baptisé The Lego Movie World comprenant plein de couleurs flashies et 3 attractions :

Un flying theatre : THE LEGO MOVIE Masters of Flight, à noter que les embarcations auront un angle de 180 degrés de rotation.


Une tour Zierer : Unikitty's Disco Drop


Et enfin un splash battle Mack : Battle of Bricksburg


Pensez-vous que Legoland arrivera a attirer plus de familles avec ce choix de nouveautés ?

Je vous met le lien vers un article assez complet : https://www.prnewswire.com/news-releases/legoland-florida-resort-reveals-three-new-ride-experiences-to-debut-in-the-lego-movie-world-300730920.html
29
Technique & Roller Coasters / [Innovations & brevets]
« Dernier message par Dim7303 le 15 octobre 2018, 15:12:12 »
Salut à tous,

Je vous propose de faire un point sur les différentes innovations dans le monde des parcs et surtout du point de vue propriété industrielle !

Première chose à savoir : déposer un brevet, c'est très long, la base c'est 18 mois à la date de dépôt du dossier,
1) la première phase c'est la rédaction et la recherche que l'invention n'existe pas ailleurs, (on a pas encore commencé les 18 mois)
2) ensuite le dossier est déposé et alors l'INPI (pour la France) va faire son enquête pour valider que l'invention est nouvelle (durée 9 mois)
3) si le brevet est accordé, vous disposez de 9 mois supplémentaires pour déposer dans les autres pays.

Revenons donc à nos moutons, voici 2 graphiques assez intéressants qui ne concernent uniquement les "rollercoaster"



On peut voir que les inventions ont explosées ces dernières années.

Et voici donc le top 10 des déposants de brevets dans ce milieu.



Pour info Waymo c'est la Google Car (en effet roller coaster à d'autres sens)

Alors pensez-vous qu'il existe des brevets farlfelus dans ce monde très technique ?
30
Parcs d'attractions en France / Re : [Disneyland Paris] Nouvelle offre tarifaire
« Dernier message par Dim7303 le 15 octobre 2018, 14:47:31 »
Le parking qui passe de 25€ à 30€ la journée, on en parle ?  ::)

En gros pour vous avez le droit de garer votre voiture sur un parking non surveillé pour le prix d'un billet de parc d'envergure régional !
Pages: 1 2 [3] 4 5 ... 10