Auteur Sujet: [Belgique 2021] Des parcs et des rencontres !  (Lu 2807 fois)

Hors ligne Dim7303

  • Tombe dans la gueule de Krake
  • ****
  • Messages: 3516
[Belgique 2021] Des parcs et des rencontres !
« le: 02 Février 2022, 13:32:19 »
Bonjour à tous, voici un tout nouveau TR à la découverte de la Belgique !

Avec l'arrivée de deux belles machines sur le plat pays, 2021 était clairement l'année où il fallait visiter les parcs belges.
Pour ce trip nous étions deux, AnthonyXC et moi + deux passionnés de choix pour un des parcs.

Avec Anthony nous nous sommes rencontrés mi-juin via le forum lors d'une rencontre à Walibi RA et on a tout de suite matché, alors nous avons sauté la pas de partir en parks trip ensemble.

Au programme :
Mardi 24 Août : Trajet aller
Mercredi 25 Août : Plopsaland De Panne (+ nocturne)
Jeudi 26 Août : Bellewaerde
Vendredi 27 Août : Bobbejaanland
Samedi 28 Août : Trajet retour

Initialement, Walibi était prévu à la place de Bobbejaanland mais les inondations étant passés par là nous n'avons eut d'autre choix que de nous rabattre sur Bob.

Pour se loger on voulait avoir un point de chute unique pour éviter de refaire les valises tous les soirs. Je reviens a peine d'un trip de 10 jours avec Romain et j'enchaine avec celui-ci donc j'avais peur d'être claqué ... Donc Anthony a fixé le point dodo à Gand (ou Gent pour les néerlandophones), plutôt central par rapport aux parcs que nous allons faire.

Voici la carte interactive, toutes les adresses sont dessus. >> Cliquez ici







JOUR 1 : ALLER

Etape 1 : le train
C'est vers 10h00 que nous montons dans nos trains respectifs direction Paris pour se retrouver. Bon Anthony m'annonce que le train a du retard ! Ça commence bien, on doit encore traverser la ville pour aller Gare du Nord et nous avons initialement 40min de correspondance.
Finalement Anthony arrive avec une petite 10aine de minutes de retard et nous seront à l'heure pour monter dans notre Thalys direction Bruxelles !

Etape 2 : la Voiture
Alors là c'était la grosse appréhension du voyage : conduire dans Bruxelles, avec une voiture que je ne connais pas, avec un GPS pas trop intuitif et des panneaux flamands !
En parlant des panneaux de limitation de vitesse, nous avons bien rigolé sur le fait que les panneaux en Belgique n'indiquent que la mention "km" sur le panneau et non km/h (ou km/s ?). Revenons à nos moutons.
Finalement on s'est pas trop mal débrouillé, avec un bon copilote on y arrive toujours. Et c'est tranquillement après 45min de route avec Glee à fond dans les hauts parleurs que nous arrivons sur le parking de l'hotel LE RING ! Alors c'est une boucle qui fait le tour du Ikéa, de l'hôtel et du parc des expositions, sauf que pour rejoindre l'hôtel il faut aller sur une route qui fait le tour à l'intérieur du ring, sauf qu'on arrive pas à trouver comment on fait pour aller sur cette route ! Bref après 3 tours complet du Ring on arrive enfin à trouver la toute petite route en suivant les panneaux de livraison d'Ikéa ...

Etape 3 : l'hôtel
C'est un Holiday Inn plutôt sympa qui ne mérite pas ses 4* mais le prix était plutôt correct et il est situé à côté du ring de l'autoroute.
La personne qui nous accueille ne parle pas français alors j'essaie de me faire comprendre en anglais, et on découvrira le dernier jour que tout le monde parle français ...
Bref on est enfin tranquille dans notre chambre accompagné par une demi douzaine de moustiques :D JOIE :D À la fin, il n'en restera qu'un !


Étant donné l'inexistence de restaurants dans la zone, nous prenons le tram direction le centre-ville afin de la découvrir un peu et surtout de manger.
Alors on ne sait pas où ils ont formés leurs conducteurs de tram mais là on était bien agrippé aux barres. Pour faire simple, ils vont à fond et attendent d'être arrivé en plein dans les virages pour commencer à freiner ... c'est quoi leur délire, essayer de dérailler ?
Est ce qu'on le compte comme un crédit ? :D

Nous contemplons la ville et ses vieilles pierres. La météo est avec nous il fait grand soleil !

C'est vraiment jolie cette ville, elle a un un vrai charme, j'ai bien aimé ça m'a donné envie d'y retourner.








Après une bonne pizza, nous retournons à notre hôtel pour une bonne nuit avant la découverte de Plopsaland.


A la semaine prochaine !









Hors ligne Dim7303

  • Tombe dans la gueule de Krake
  • ****
  • Messages: 3516
[Belgique 2021] Des parcs et des rencontres !
« Réponse #1 le: 09 Février 2022, 09:04:24 »
On a voulu faire un TR à 4, donc ci-dessous la légende :
- Anthony
- Dimitri
- Jonathan
- Jonathan.stucker



JOUR 2 : Plopsaland


Il est presque 8h et après une bonne nuit, nous descendons prendre notre petit déjeuner. On se rend compte qu'il n'y a pas beaucoup de monde dans cet hôtel, il est très orienté professionel et avec la crise sanitaire on sent que le télétravail doit fonctionner. La météo s'annonce très bonne aujourd'hui, mais malgré le soleil il ne fait pas non plus super chaud.

Le petit déjeuner est très bon avec une machine à faire des pancakes qui a un débit de 2 pancakes par heure à vue de nez.







C'est un petit quart d'heure avant 10h que nous arrivons devant l'un des parcs à la grande porte : Plopsaland De Panne. Nous rejoignons Jonathan (jonathan.stucker sur le forum) qui nous attendait juste après les tourniquets.
Aucun de nous trois n'avions mis les pieds dans ce parc et décidons de partir à l'aveuglette vers la zone Wickieland !
Pour y accéder, nous traversons cette horrible zone pour enfant avec le bois de Plop, les tracteurs, les chaises volantes ... bref on y passe vite.


La zone Wickieland date de 2013 et se compose d'un Disk'O'Coaster, d'un splash Battle, d'une boutique et d'un point de restauration le tout sur le thème de Vic le Viking. On commence avec le Disko histoire de se donner le tourni.
La Grande Vague / Attente : 5min

Un disk'o coaster, rien de bien palpitant mais clairement l'intégration est un sans faute tout comme la zone vraiment superbe et je trouve que ça n'a pas vieilli ou en tout cas ça ne m'a pas donné l'impression que la zone avait déjà 8ans. Deux points négatifs, la boutique sans aucune déco et qui vend des produits qui n'ont rien à voir et le chemin qui fait le tour de la zone qui fait vide comme s'ils attendaient l'extension de cette zone.
Même si les disk'os commencent à être répandus, ce n'est que le deuxième que je fais après celui du Pal donc j'apprécie cette mise en bouche.
Un disk’o coaster sympathique identique à celui d’Holiday Park







Nous continuons notre tour du parc en direction d'un coaster tout rose ayant pour thème le groupe K3. Nous arrivons devant le coaster et c'est ici qu'un autre Jonathan (Jonathan sur le forum) nous rejoint à son tour. La file d'attente est pleine mais c'est l'occasion de papoter tous ensemble et de faire plus ample connaissance.
K3 Roller Skater / Attente : 35 min

C'est pas le coaster ni la thématisation du siècle mais ça plaît aux plus jeunes c'est le principal. Je me suis plus amusé a faire la photo :)
C'est sympa à faire une fois on va dire. Je n'ai pas vu arriver la photo.
Pour je ne sais quelle raison, la bestiole est devenu très très lente, peut être pour le kidisé, la vitesse constructeur c'est 50 km/h on y est plus... Du coup c'est le coaster le plus soft du parc
Pas grand chose à dire dessus a part que ça fait un +1 au crédit







Pour faire grimper le compteur, passage obligé par le Tivoli Zierer de 1976 thématisé sur l'espace (licence incoonue pour nous).
La Course de Victor / Attente : 5 min

C'est pas agréable et je n'ai rien compris à ces planettes au milieu des arbres, surement une licence incomprise, qui est Victor ?
La présence des arbres et de la butte permet de cacher une partie du parcours. Je pensais même que c'était un parcours différent.
Même remarque que précédemment (+1)





C'est l'heure tant attendue de se diriger vers ce pour quoi nous sommes venus : Le Bois de Plop The Ride To Happiness by Tomorrowland !
Nous profitons d'être au pied du circuit pour faire plein de photos et avançons jusqu'au launch pour admirer la bête.
Arrivé devant la zone, nous en prenons plein les yeux. La file commence quelques mètres après être entré dans le premier bâtiment qui abrite la voie de garage, et ce sera le cas toute la journée jusqu'à la fermeture du parc. Alors que la théma dans la file est vraiment poussée, celle de la gare laisse à désirer. Cette fois le quai de débarquement est 12 fois trop large et les casiers sont minuscules tout au fond du quai ... Il est aussi nécessaire de déposer ses lunettes sur les casiers, bien qu'il n'y ait pas (encore) "d'étuis" pour les déposer, contrairement à Anubis.
The Ride To Happiness / Attente : 40 min

La zone est juste fantastique, c'est clairement un univers qui me parle et qu'on ne voit pas dans les parcs, la file d'attente est juste dingue avec plein de détails et la musique est top pour mettre dans l'ambiance du ride, une musique électro planante et enivrante.
Le ride en lui même est fou, l'intensité au bout du launch et au sommet du top hat, je n'avais jamais vécu ça ! Le parcours s'enchaine bien et reste intense tout le long, en fait, le moment de pause c'est le second launch qui permet de respirer un peu. La figure qui suit est très déroutante mais pas violente, c'est du pur bonheur, la fin par contre envoie du paté en G positif puis les deux bosses finales vous font éjecter un truc de dingue ! Le spin des trains est parfait, juste ce qu'il faut pour changer le ressenti dans les figures sans que ce soit gerbant. Enfin la musique c'est un vrai bonbon qui envoie du paté ! Bref, même si mon kiff avant tout c'est des airtimes plannants, RTH se hisse désormais au sommet de mon top juste devant Shambhala.


Avant de donner mon avis, je tiens à préciser que je m'étais gardé la surprise. Même si j'ai vu quelques avis et photos sur Internet, je n'ai vu aucune vidéo et je ne connaissais pas le parcours. Durant ce premier tour, nous avons assez peu tourné. Comme j'avais lu sur beaucoup d'avis (voir tous ?) que le ride était intense, j'ai essayé de regarder le plus possible le parcours. Je pense que ce n'est pas la meilleure manière de l'apprécier mais ceci changera aux prochains tours. Malgré tout, ce premier tour était très plaisant, surtout les mains en l'air !

Contrairement aux autres de la bande j'en avais déjà fais plusieurs tours cet été. J'adore toujours le premier rang l'airtime au sommet du top hat y est incroyable, quand on prend la first drop en marche arrière ça fait son effet, et la figure après le second launch est hyperplanante. Par contre, contrairement à ce que je pensais, c'est pas spéfifiquement l'arrière qui est plus intense même si c'est plus souvent le cas, mais la prise de certains éléments en latéral. Et c'est pour moi LE point noir, car quand on prend un élément dans une mauvaise position, ça peut donner bien mal à la tête et pourrir le reste du tour. C'est une attraction incoyrable, je l'adore, elle est insane, mais pour mon top coaster je vais lui préféré par exemple Baron avec les défauts et qualités qu'on lui connaît.

Unique Xtreme spinning coaster Mack !
Incroyable montagne russe bien intense et bien long. Deux launch que l’on peut soit prendre de face de dos ou de côté de quoi avoir chaque fois un ride différent il y’a beaucoup d’airtime et de bons gros ejectors 5 inversions qui passent crème sans parler de la très bonne musique embarquée. Encore un chef d’œuvre signé Mack. Quelle intensité dans ce parc qui se dit familial, le coaster se retrouve tous juste 2ème de mon top 10 juste derrière hélix ... encore un Mack


















Tout juste remis de nos émotions et alors que les visiteurs sont en train de manger, nous profitons du calme pour nous diriger vers la zone Heidi et faire le wooden du parc. Un wooden GCI de 2017 qui permet de faire barrière entre le parc et le parking mais qui enquiquine un peu les voisins.
Heidi The Ride / Attente : 25 min

Je m'attendais à quelquechose de plus punchy, en réalité il est très sympa et familial mais pour ma part il lui manque un petit truc. Cela dit ça complète bien l'offre du parc
Je le pensais plus grand mais le parcours est bien sympathique. Contrairement à Timber à WRA, ce wooden est plus aérien avec des changements de rythmes, ce que j'aime beaucoup.
Heidi est pour moi le type d'attraction dont Plopsaland manque cruellement : une attraction majeure non segmentante, car à part le flume, le SuperSplash et le Bois de Plop (sic), il n'y en a pas d'autre. Et du coup c'est dommage d'être parti sur un wooden en version junior avec des trains courts, le dispatch s'en ressent.
Un wooden coaster GCI pas très grand mais de bon petit airtime le long du parcours avec une belle thématique certes un peu kitsch









Il est 14h30 déjà et nous nous dirigeons vers Mr Spaghetti pour manger. C'est un resto situé sur la place de l'entrée du parc qui sert principalement ... des pâtes.
C'est très cher, la qualité n'est pas dingue mais les autres restos ne nous emballaient encore moins.





Nous profitons d'être dans cette zone pour visiter Mayaland, la partie indoor du parc sur le thème de la célèbre abeille. A l'intérieur beaucoup d'enfants quatre attractions : un rockin'tug, un Flying Fish, une mini tour de chute et un demolition derby ainsi que de multiples terrains de jeux pour les plus jeunes.





Nous continuons notre tour des crédits car il nous en manque encore 2, pour le premier il s'agit d'une malédiction égyptiènne !
La file était bien bien pleine ça sera notre plus grosse attente de la journée. Il faut dire qu'on parle beaucoup, on a beaucoup de choses a se dire et on ne se rend pas compte du temps qui passe, de ce point de vue c'est plutôt agréable mais au final la journée avance très vite.
Anubis the ride / Attente : 45min

Je n'avais jamais testé ce modèle et clairement j'adore ! Alors oui ça vibre et ça peut taper mais alors ce launch est d'une puissance assez génial. La théma je n'accroche pas trop, c'est dommage le bâtiment d'extérieur est vraiment beau mais alors le reste c'est trop petit et tout étriqué, comme le quai de débarquement qui fait 10cm de large (oui j'exagère) c'est pas possible
Le launch est saisissant, c'est sans doute l'un des plus puissants que j'ai fait. J'avoue ne plus trop me souvenir du reste du parcours. Concernant le quai, il est vraiment petit et il n'y a pas de barrières entre le train en gare et celui juste derrière.
Le launch est toujours surprenant, il vibre pas beaucoup plus qu'à l'origine, si on a la bonne taille pour bien se caler les épaules dans le harnais et que les roues du wagon sont bien ajustés ce jour là, ça passe, si non aïe.
Un Launch coaster gerstlauer qui d’après certains avis peu être inconfortable mais pour ma part pas de problème à ce niveau là pour le ride un launch coaster bien punchy et une premiere moitié de parcours très bonne









Sur le chemin, nous nous arrêtons saluer notre cher CyrilDK bien occupé à attendre que le vent se calme pour pouvoir ouvrir le star flyer thématisé sur la licence Nacht Wacht (un curieux mélange entre Twilight et Frozen). Nous voilà ensuite devant le Powered Mack de 2004 dont le parcours s'effectue en hauteur au dessus de la file d'attente du flume.
Le Dragon / Attente : 20min

J'en attendait rien et j'ai trouvé qu'il était sympa avec l'intégration du circuit au dessus du flume et un parcours que je trouve assez long, par contre je ne vois pas ce qu'un dragon vient faire là mais j'en suis plus à ça près avec les thèmes de ce parc.
Le fait de traverser le "land" (si on considère ça comme tel) est assez sympathique. On repassera pour la cohérence du thème.
Maintenant qu'il ne fait plus qu'un tour (sauf peut-être en très très basse saison) on perd la vitesse maxi de la ligne droite en gare, mais ça reste sympa en famille. Juste le bâtiment qui aurait besoin d'une réhab
Un bon powered coaster accompagné d’une jolie thématique









Un nouveau tour de RTH s'impose ! Cette fois nous nous installons sur le premier wagon. Nous remarquons alors que pour ne pas tomber, là où des parcs comme Nigloland achètent la barière chez Mack, ici on utilise des tables hautes ... dommage.

Pour ce deuxième tour, nous avons beaucoup plus tourné sur nous-même et les sensations n'ont plus rien à voir. C'est très clairement ce tour qui m'a permis de classer RTH comme mon attraction préférée (désolé Silver Star). Le ride est puissant sans pour autant être désagréable. J'ai aussi pu entendre la musique durant ce tour.











Il est alors 17h40 et nous disons au revoir à Jonathan qui devait prendre sa navette à 18h00 pour rentrer chez lui.

Avant que le soleil ne commence à décliner, nous en profitons pour faire les deux gros ride aquatique du parc en commençant par le plus "gros".
Supersplash / Attente : 30min

Je ne sais pas ce qu'il s'est passé sur ce supersplash mais j'avais l'impression que le bateau roulait sur des graviers. Par contre l'ascenseur avec les lumières c'est juste génialissime.
Je rejoins l'avis de Dimitri : le train est bruyant.

(photos supersplash)






Nous continuons donc avec le flume. Installé en 1989, après avoir été thématisé en chateau en 1999, il a de nouveau changé de thème en étant intégré dans un grand volcan en 2019.
Dinosplash / Attente : 30min

A la tombée de la nuit, à défaut de pouvoir faire Heidi qui est fermé à cause du bruit, c'est très fun, avec encore plus de charme qu'en journée
Je trouve qu'il est rapide pour un flume. Je ne m'attendais à rien niveau thématisation, surtout en voyant l'entrée, mais le volcan vraiment rend bien.
C'est vraiment très beau cette intégration, aussi bien le volcan qui rend mieux en vrai qu'en photos et le canal qui passe sous la fille d'attente rajouté à la végétation, ce flume est vraiment bien.







Il est alors 19h45 et nous décidons de manger pour profiter pleinement des deux dernières heures avec la nuit qui tombe. Nous remettons le couvert chez Mr Spaghetti.





En attendant que la nuit tombe pleinement, sur les bons conseils de Jonathan, nous nous engageons dans la file d'attente d'une expérience incroyable !
Le Bois de Plop / Attente : 5min

J'adore les DR kitsch pourtant mais là c'est pas possible ! Entre la file affreuse, Plop qui fait vraiment peur et ses bateaux qui n'avancent pas je suis sorti de là au bout du rouleau.
HAHAAAAAA
Effectivement, la question de son remplacement commence à se poser... En plus là on était en mode hyper dégradé avec les portes de secours ouvertes à cause des mesures anti-covid


Nous terminons le tour du parc by night par Wickieland et prenons "la passerelle" au dessus du Supersplash pour prendre des photos de RTH de nuit.













Il est alors 21h45 lorsque nous nous engageons pour le dernière fois dans la file de RTH pour un tour de quasi nuit.

Pour ce dernier tour, on sent que l'attraction a tourné toute la journée sous un grand soleil. Le ride est bien plus intense et frôle ma limite du désagréable (en terme de G+). Je suis assez sensible aux G+ et ils sont bien présents, surtout dans le dernier virage près du sol.
Alors là de nuit l'expérience change vraiment. Les points de repères visuels sont rares et on ressent vraiment plus intensément chaque accélération. Clairement le meilleur tour !

(Photo rth by night)








Nous nous dirigeons vers la sortie du parc en passant par la boutique.

Le première fois de ma vie que je ne trouve absolument rien dans une boutique. Les produits Tomorrowland sont hors de prix et surtout pas de produit estampillés RTH, ils n'avaient plus de pin's en stock, les casquette uniquement en velours cotelé et toujours avec le logo du festival mais pas de l'attraction ... Aucun produit à l'effigie du parc lui-même, que des produits des licences Studio 100.
Pas de pins = pas d'achats. J'aurais pu me rabattre sur autre chose mais rien ne me donnais envie.
Le passage en boutique aura été bien drôle, tellement le kitsch et l'abus de licences auxquelles on a aucune receptivité donne matière à rire. ^^


C'est vers 22h30 que nous sortons du parc et que nous disons au revoir à Jonathan.
Nous reprenons la route vers notre hôtel pour une courte nuit (après avoir tourné autour du RING ...)





En conclusion :

Je suis coupé en deux ! D'un côté le parc a tous les ingrédients qu'il faut, avec des attractions très variés et de qualité, une belle thématisations sur les dernières zones refaites, MAIS l'offre restauration et merch est vraiment pas à mon goût. Je ne tiens pas trop compte des différentes licences car je ne les connais pas (à part Heidi, Maya et Tomorrowland), et heureusement... J'ai vraiment appréciée cette journée car on a pas arreté d'échanger passionnément avec Jonathan et Jonathan. Donc c'est un parc à refaire pour vraiment me faire un avis en plus, pour le moment je le classe en parc que j'ai bien aimé mais je viendrais avec un sandwich ...

C'est un parc que j'ai beaucoup aimé visiter, sans doute grâce à la bande du jour. Même si la thématisation n'est pas toujours cohérente, elle est toujours présente et (généralement) bien faite. Pour ce qui est de la restauration, je trouve que c'est plus que correcte pour un parc d'attraction mais vraiment cher. Concernant les sensations, on peut vite être limité mais si on prend l'ensemble des attractions, il y a de quoi passer une bonne journée. C'est un parc que je pourrais revisiter sans soucis !

Parc bien décoré mais quelque peu kitsch par endroit, dans l’ensemble ça reste un parc agréable pour la nourriture du midi ça reste du basique d’un parc d’attraction assez moyen on va dire, sinon le parc mis à part RTH ou Anubis reste assez familial.

Plopsa est en train de passer de parc pour enfants, à parc famillial, mais il faudra encore quelques années pour étoffer l'offre avec des gros rides. Restera la qualité de la thématisation qui pour moi est souvent mal exécutée ou foireuse avec des licences bas de gamme, mais si on y va au second degré avec les bonnes personnes on peut bien s'amuser ! Merci à la Team, qui m'aura fait passer une de mes plus belles journées dans un parc et nouer de nouveaux liens amicaux.


A la semaine prochaine !

Hors ligne Dim7303

  • Tombe dans la gueule de Krake
  • ****
  • Messages: 3516
[Belgique 2021] Des parcs et des rencontres !
« Réponse #2 le: 16 Février 2022, 08:53:08 »
JOUR 3 : BELLEWAERDE

Ce matin, c'est grasse matinée ! Après la grosse journée d'hier ça fait du bien de se lever un peu plus tard. Une cinquantaine de minute de route plus tard nous arrivons sur le parking juste avant l'ouverture des grilles.





Après avoir pris un plan du parc chacun, nous tombons devant l'entrée d'Huracan Pour info on a même pas étudié le parc avant de venir, on avance dans le parc a l'aveuglette. Ni une, ni deux, nous décidons de nous engager dans la file d'attente et dépassons à peine l'enseigne lumineuse qui indique l'heure d'attente. Après avoir contemplé les gribouillis sur les murs 25 minutes d'attente, nous apercevons au loin le quai. Nous avons alors la chance de pouvoir embarquer au premier rang !

Cette attraction est vraiment une bonne surprise ! Je ne m'attendais à rien et j'ai trouvé la partie dark ride très bien réalisée pour un parc de cette envergure. Même si ce n'est qu'un jeu de lumière, je trouve qu'avec la musique embarquée nous sommes vraiment dans l'ambiance. On peut dire que la journée commence bien.
Comme Anthony, je n'en attendais rien et j'ai adoré ! Même la partie dans le noir avec les lasers est sympa.







Nous nous dirigeons ensuite vers le fond du parc pour faire Dawson Duel qui n'a pas un bon débit et dont le temps d'attente peut monter très vite. On se rend alors bien compte que ce parc est tout en longueur. Après quelques minutes de marche, nous arrivons enfin devant Dawson Duel. Nous voyons alors beaucoup de gens redescendre les escaliers. Après quelques instants à observer le parcours, nous en déduisons une panne de l'attraction.



Wakala étant juste à côté, nous nous engageons dans la file d'attente. Nous n'attendrons pas très longtemps mais pouvons déjà observer un certain nombre de détails dans la file d'attente.
Personnellement, j'adore quand les files d'attentes explique la storyline de l'attraction. Ça permet d'apprécier d'autant plus l'attraction.
Pendant cette courte attente, nous observons des procédures... étonnantes. Les opérateurs qui vérifient les lapbars avec une béquille, c'est quelque chose d'assez inédit. Autre chose étonnante : pourquoi avoir (et sortir) 3 trains quand un train est constamment en attente derrière la gare ?
Après ces questions qui ne trouveront pas de réponses, nous embarquons dans le train !

Les sensations sont semblables à celles qu'on peut avoir sur Pégase Express (et c'est bien normal puisqu'il s'agit du même modèle). Même si c'est familial, j'aime beaucoup cette balade au milieu de la forêt. Seul bémol : la pointe lorque l'on est au fond du train.
J'adore ce modèle familial, et je le préfère même à Pégase Express par le côté zig zag entre les arbres et cette flèche sur le lac. Par contre vous n'imaginez pas comment je bouillonne quand je vois ce genre d'opérations catastrophiques. A la limite ne sortir que 2 trains ça coûte moins cher et ça ne laisse pas ce sentiment de longueur.














Il est à peine 11H et le fond du parc est encore vide. On en profite alors pour faire le maximum d'attractions dans ce coin. La prochaine attraction qui se présente à nous est Big Chute. Il s'agit d'un toboggan aquatique.
Dimitri a peur de se mouiller mais je le convaincs que ça ne mouille pas tant que ça.
Le ciel était couvert, il ne faisait pas des plus chaud donc je n'avais pas envie de prendre froid, après j'aime bien ce type d'attraction quand il n'y a pas d'attente et un convoyeur à bouées, ce qui n'est pas le cas ici :( .

A deux sur notre bateau pneumatique, nous atteignons presque le mur au bout de l'arrivée.





Après quelques éclaboussures de Big Chute, nous constatons que Dawson Duel a rouvert. Ni une, ni deux, nous voilà à gravir (oui le mot est choisi) ces escaliers. On peut dire que c'est un crédit qui se mérite ! Une fois en haut, nous avons une bonne vue sur le reste du parc bien que le vent souffle assez fort. On se rend alors bien compte de la distance qui sépare l'entrée du parc et le fond du parc.
Après une quinzaine de minutes d'attente, nous arrivons dans notre "luge".

Grande première pour moi ! Je crois que ce qui est le plus impressionnant, c'est d'avoir le vide de chaque côté du rail et d'être accroché avec une simple ceinture de sécurité. Sinon pour les sensations à proprement parlé, les luges ne vont pas très vite mais c'est sympa à faire.
Pour avoir déjà fait quelques alpine coaster c'est surtout surprenant de faire confiance à la luge et de ne pas pouvoir gérer la vitesse, mais c'est sympa comme tout.







On continue les attractions du fond du parc. On se dirige alors vers Niagara, un Shoot The Chute. Est ce une bonne idée de le faire alors qu'il fait encore gris et pas très chaud ? Nous le saurons bientôt.

Après quasi aucune attente, nous nous retrouvons dans le bâteau bien trempé du tour précédent. Il y a encore beaucoup d'eau à nos pieds donc nous gardons nos sacs sur nos jambes. Après une montée qui ne semble plus en finir {là par contre le lift est vraiment long}, nous sommes en haut de la "Chute". Après quelques instants, nous arrivons en bas et voyons alors une grosse vague devant nous. Nous voilà bien mouillé !

Tout ce que je peux dire, c'est que mon imperméable ne l'est pas. x)
J'ai plutôt bien géré avec mon imper, seul le dessus du sac a un peu pris. J'adore les shoot the chute, même si je les préfère en pleine canicule donc là je valide !





Nous faisons la dernière attraction de la zone alors qu'une fine pluie nous mouille encore un peu plus. Vu ce qu'on s'est pris 10 minutes plus tôt, ce n'est pas ça qui va nous empêcher de faire des attractions. L'attraction en question est Scream Eagle.

J'aime bien les tours de chute et les space shots mais là je n'ai ressenti aucune sensations typiques des deux. Le catapultage n'est pas très puissant et la chute non plus.
Très moyenne cette tour, au moins on a une jolie vue.



Il est 12H15 et l'heure du déjeuner a sonné.
Nous mangeons en terrasse au Canadian burger sous quelques rayons de soleil bienvenue pile au bon moment.
Un menu burger frite classque des parcs, pas spécialement bon ni mauvais, rien de bien folichon.


Après avoir fini de manger, nous en profitons pour flaner dans le parc et faire quelques photos.
On remonte alors le parc et entrons dans la file d'attente de Bengal Rapid River.

Je ne connaissais pas ce genre d'attraction aquatique. Le fait de voir l'eau entre chaque "module" est assez étonnant. Contrairement à nos compagnons de voyage, nous ne terminerons pas mouillés.
Il est très bien ce raft ! Assez long, avec des rapids sympa et des effets qui mouillent le tout au milieu d'une végétation luxuriante, juste un meilleur débit et pour moi c'est très bien.







Nous passons alors rapidement devant la zone enfant et la photolocation avec la mascotte du parc.

Pour le coup, cette photolocation est bien thématisée.
C'est super joli cette photoloc !





Puisque nous passons devant, nous entrons dans la file de la Maison d'Houdini. Grosse erreur ! La plus grosse attente de la journée ... 40min.
Le préshow est vraiment très bien, malheureusement dans le main show il ne se passe rien ...
Je rejoins l'avis de Dimitri : préshow bien fait et main show sans grand intérêt.


Nous hésitons à nous engager dans la file de Jungle Mission, mais devant le débit assez faible et le monde dans la file nous rebroussons chemin pour faire le flume du parc : River Splash.

J'en attendais pas grand chose mais je suis quand même déçu. C'est dommage avec un peu plus de théma ça rendrait la balade plus intéressante.
C'est un flume assez classique et il ne faut pas en attendre plus.



Nous nous dirigeons maintenant vers l'un de nos derniers crédit, à savoir La Coccinelle. Il est sans doute inutile de préciser qu'il s'agit d'un Tivoli de Zierer. Après un embarquement des plus long, nous sommes enfin dans la bête ! A noter qu'apparemment ce coaster devrait s'en aller très prochainement du parc.

Qu'est ce qu'elle peut être désagréable cette coccinelle. Ça vibre de tous les côtés et il ne faut pas s'amuser à coller son dos contre le dossier. Nous sommes chanceux (ou pas) puisque nous avons eu droit à deux tours.
C'est vraiment la pire coccinelle que je n'ai jamais faite ! La meilleure étant celle de Tripsdrill douce comme un agneau. On passera les tags sur les panneaux COVID dans la file d'attente ...







C'est le moment de faire la curiosité du parc : nous avons nommé El Volador. Il s'agit d'une attraction de type Topple Tower et c'est l'une des rares encore en fonctionnement de nos jours.

C'est impressionnant de l'extérieur (et même de l'intérieur) mais ce n'est pas forcément sensationnel. Les rotations et les balancements ne sont pas très rapides, et ce n'est peut-être pas plus mal comme ça. C'est quand même une attraction à faire une fois.
C'est un peu une relique et j'ai toujours eu envie d'essayer. Alors oui les sensations son nazes mais j'ai passé un bon moment lors des gentils pendouillages au dessus du "vide".







Quelle heure est-il ? Il est l'heure de la pause goûter évidemment ! Ce sera gaufre pour Dimitri et biscuits pour Anthony.

GAUFRE !

Après cette pause bien méritée, nous allons en direction d'Huracan qui se tient devant nous.

C'est le moment d'aller faire un tour dans les boutiques.

Pas de pins = pas d'achats !
Une casquette pour ma part.



Le moment tant redouté enfin. Nous ne parlons pas de la fermeture du parc mais bien du moment de faire le Boomerang. Devons nous préciser de quel type de coaster il s'agit ? Non ! Après une attente sous une fine pluie, nous nous retrouvons... tout derrière.
Une horreur ! Les harnais qui baffent, le train qui vibre bref +1 et s'en va en courant.
On savait à quoi s'attendre : un moment pas confortable.







Il nous reste une petite heure avant la fermeture du parc. L'occasion de refaire un tour de Wakala ainsi que le circuit gauche de Dawson Duel.

Il est 19h20 lorsque nous passons les grilles du parc afin de rentrer tranquillement à l'hôtel.





CONCLUSION :

J'ai passé une meilleure journée que prévu. Je m'attendais à un parc avec seulement Wakala comme attraction intéressante et finalement d'autres attractions valent le coup(dont Huracan). Pour ce qui est de la nourriture, on est dans la moyenne des parcs on va dire. Même si j'ai passé une bonne journée, je ne pense pas revenir dans ce parc de si tôt car les attractions sont tout de même très familiales.

J'ai passé une agréable journée malgré le temps que nous avons eu. Le parc souffre d'un vieillissement sur certaines zones et attractions mais quand on voit ce qui a été fait sur Huracan et l'ajout de Wakala ça va dans le bon sens. Après je ne pense pas que leur petit parc aquatique indoor était le bon investissement au bon moment, il y a encore pas mal de boulot pour remettre en état le parc. Niveau nourriture peut mieux faire. Enfin, au sujet des animaux je suis assez sceptique. Je pense que fermer définitivement les enclos dans le parc et les mettre au calme de l'autre côté du lac ou tout autour serait quand même mieux pour leur bien être. Est-ce que j'ai envie de revenir ? Non pas avant d'avoir une belle nouveauté.




A la semaine prochaine pour le dernier parc !




Hors ligne jonathan

  • Crie "Tchoo-Tchoo" au départ du Runaway Mine Train
  • ***
  • Messages: 926
    • Wouik
Re : [Belgique 2021] Des parcs et des rencontres !
« Réponse #3 le: 16 Février 2022, 09:44:51 »
Vous avez pas eu le meilleur temps pour profiter pleinement du parc, mais au moins l'attente était pas encore trop horrible, car cette années les journées à 1 h partout étaient légions.

Pour le raft, ils utilisent à peine la moitié des bouées de l'origine, par sécurité ou pour éviter qu'elles se coincent j'imagine... C'est dommage car avant elles pouvaient se dépasser en chemin, comme à Efteling, c'était 100% mieux qu'un raft Hafema.

@Anthony : Tu trouves que ça tourne pas assez vite El Volador ? :-D Moi 30 secondes de plus et je vomis, surtout quand ça tourne sans balancer. C'est dommage, parce que si non j'adore les balancements, surtout quand les fontaines sont fonctionnelles.

Hors ligne Anthonyxc

  • Pompe l'Air à Rita
  • *
  • Messages: 44
Re : [Belgique 2021] Des parcs et des rencontres !
« Réponse #4 le: 16 Février 2022, 21:23:30 »
Pour le coup Volador ne m'a pas rendu malade et non, je trouve ne trouve pas que ça tourne vite. Je pensais sentir la force centrifuge et c'était pas du tout le cas. J'imagine que c'est mieux comme ça.
Parcs visités depuis 2016 : Walibi Rhône-Alpes (2016->2021), Disneyland Paris (2017->2020), Europa-Park (2017), Parc Astérix (2019), Le Pal (2021), Plopsaland, Bellewaerde, Bobbejaanland

Hors ligne Dim7303

  • Tombe dans la gueule de Krake
  • ****
  • Messages: 3516
[Belgique 2021] Des parcs et des rencontres !
« Réponse #5 le: 23 Février 2022, 08:54:34 »
Suite et fin du TR !


JOUR 4 : Bobbejaanland


Dernier parc de notre séjour ce matin, celui qui initialement ne faisait pas parti du trip : Bobbejaanland !
Il faut compter une bonne heure et demi de route, surtout avec les travaux autour de Anvers ... Nous arrivons donc vers 10h passé de quelques minutes sur le parking du parc.





Aujourd'hui encore nous arrivons sur place en n'ayant aucune idée de la configuration du parc. Ce serait une bonne idée de prendre un plan... s'il y en avait. Et oui, en plus d'être payant (2€), les plans étaient en rupture de stock.
Bon d'un point de vue écologique pourquoi pas je ne suis pas contre, en revanche le proposer à la vente c'est bien aussi, sauf que là, non !
C'est la première fois que je "vois" des plans payants.

Comme nous sommes dans la boutique à l'entrée du parc, nous en profitons pour faire un tour.
Enfin un pins ! Il est petit mais représente le blason de Fury, symbole du feu (si j'ai bien compris).

Nous nous dirigeons ensuite vers la dernière grosse nouveauté du parc : Fury.
Après une bonne demi heure d'attente sous la structure imposante du ride nous embarquons pour un tour en marche avant de la bête. Car oui le ride peut se faire en marche avant ou en marche arrière. Les opérations sont plutôt bonnes pour le moment alors qu'on nous avait dit que dans ce parc ils ne sont pas trop à fond ...

Tout d'abord, j'ai beaucoup aimé le triple launch, ça permet de se mettre dans l'ambiance. Pour le reste du parcours, je trouve que les sensations sont assez variables en fonction de là où on se trouve dans le train. Au premier tour, j'étais sur un siège extérieur alors qu'au deuxième tour, j'étais sur un siège intérieur. J'ai plus apprécié mon deuxième tour, je l'ai trouvé plus confortable et fluide. Autant je recommande l'extérieur pour Mystic à WRA, autant là je recommanderais de se mettre sur un siège intérieur.
J'ai bien aimé ce coaster, pourtant sur le papier je ne suis pas fan des triple launch, je trouve que ça casse le rythme, mais finalement je commence à m'y faire. Bon par contre ça vibre sur les portions à hautes vitesse mais le reste est fluide et on y retrouve des bon G sans que ça soit désagréable. Après sur la théma, c'est pas fou mais disons qu'il y a un effort de fait.

 

 



Avant de continuer, faisons un petit point sur cette zone "Lands Of Legends" qui a été refaite récemment autour des éléments (Fury avec le feu, Typhoon avec le vent, Sledge Hammer avec la terre et une zone aquatique pour les plus jeunes pour l'eau). C'est très joli, ça part d'une bonne idée, c'est bien réalisé mais c'est pas pensé jusqu'au bout. Par exemple les entrées et sorties des attractions se font par un seul passage pour les deux entre deux morceaux de rocher thématisé sur l'élément. D'un point de vue flux c'est pas génial ...







Nous continuons donc avec Sledge Hammer.

Ça doit être la dixième fois que je le dis : grande première pour moi ! C'est très impressionnant de l'extérieur et c'est sympa à l'intérieur. On a quelques moments de flottement sympathique durant le tour. Autre bon point : ce n'est pas vomitif comme je le pensais.
Après la bonne expérience de Eretic à Festyland, j'en attendais beaucoup de ce modèle plus imposant ! Résultat : je l'ai trouvé mou, le cycle assez court, un peu déçu. Je préfère le modèle Zamperla beaucoup plus punchy et planant au sommet.

   



Sur cette "déception", il est midi pile et nous partons déjeuner afin d'éviter la foule. Nous nous arrêtons au fast food situé dans le bâtiment du splash battle. Bon là encore c'est pas fou comme cuisine. Nous mangerons en extérieur devant le King Kong sous la voie de monorail histoire de profiter du soleil et surtout éviter le brouhaha à l'intérieur du bâtiment.
Niveau restauration, c'est pas encore ça. On a mis du temps à se faire servir et la nourriture n'est pas très bonne.





Pour digérer nous décidons de continuer le tour du parc et de ne pas aller directement sur le réputé nul Revolution. Nous tombons donc sur Speedy Bob, la wild mouse Mack.
La file est bien remplie, pourtant ça avance très rapidement, si bien qu'en 10/15min on embarque ! Les opérations sont vraiment top !

Qu'est ce que c'est agréable de voir un Wild Mouse avec un bon débit. Sinon le parcours est sympa.
C'est le même modèle qu'à Nigloland, il passe vraiment très bien, plutôt fun avec son parcours varié.





Nous continuons notre tour en faisant l'impasse sur le raft car il y a trop de monde en cette belle journée ensoleillée.
Nous arrivons alors au bout du lac où se trouve Dreamcatcher. La file est bien pleine et nous attendrons 25minutes, là encore les opérateurs font le maximum pour débiter, ça ne traine pas, le 1er train n'est pas encore sur les freins finaux que le 2e sort de la gare.

C'est plutôt original cette sensation de balancier. Pour le lac en lui même, ce serait mieux s'il n'y avait pas ces plantes aquatiques.
Autant les opérations sont bien, autant le reste est pas top. On voit que la bête n'est pas toute jeune, et puis ce lac de plante aquatique c'est assez spécial, au début on pense à de la pelouse et en fait pas du tout ...







Nous passons vite fait dans la zone indoor pour enfants. Si d'extérieur le bâtiment est très années 90, à l'intérieur il y a des jolies choses comme des attractions foraines typées 1900.
Nous continuons notre chemin vers Oki Doki avec embarquement immédiat.

Déjà, je trouve le nom super drôle et improbable pour un coaster. Concernant le coaster, il ne vibre pas du tout et est finalement agréable à faire.
Un petit coaster familial très agréable et plutôt sympatique à faire !





Nous arrivons devant l'attraction qui nous a procurée le plus gros fou rire de la journée : Indiana River !
Quand on vous dit qu'on ne sait pas où on met les pieds, cette attraction en est vraiment l'exemple. On était persuadé qu'on allait faire un boat ride tout gentil en mode POTC ou Batavia sur un thème maya. Et bah pas du tout ! Vous auriez vu nos tête lorsqu'on a découvert que c'était un flume, et qui plus est un flume qui rince ...

C'est rare de voir un flume aussi thématisé. La présence des 3 chutes est aussi un gros plus !
Ce flume est très sympa, c'est la première fois que je vois ce type d'attraction indoor à 100%, la théma est sympa et ça mouille bien.





Nous continuons le tour du lac avec Bob Express. Un powered Mack avec un parcours assez long.

Le coaster est situé en partie au dessus du lac et on peut admirer une partie du parc. On était tout derrière donc a eu le droit à un petit airtime.
J'ai bien aimé, d'habitude c'est court et pas super agréable et ici on a le droit à de belles accélérations même si ça cogne dans certains virages.







Voyant la pluie arriver nous nous engageons dans la file du DR interactif El Paso. Une pièce de musée lorsque l'on apprend que c'est le tout premier DR interactif d'Europe ouvert en 1988 qui s'est vu mis à jour en 2013.

On sent que le temps est passé par là. Sinon, on s'est bien amusé dans cette attraction.
Alors c'est vieux mais au mois ça change des classiques omnimovers. J'ai bien aimé car on a surtout bien rigolé des AA les plus creepy.


Nous avons terminé notre tour du lac pourtant il reste encore 3 crédit à chevaucher. Mais avant nous refaisons un petit tour par la boutique.


L'attente n'aura pas baissé de la journée ... 45min pour Typhoon.

A la hauteur de sa réputation : une bonne chute inclinée à 97° et un looping bien trop circulaire. La suite n'est pas forcément plus confortable. Le ride devrait s'arrêter après la drop. x)
Personnellement je n'ai pas aimé. Si la drop est géniale, le reste est trop violent ou sans intéret. Le débit est trop pourri, et les opérations vraiment pas top... Et puis comme nous sommes fatigués nous avons le droit a notre petit voile gris !







Pour se remettre de nos émotions prenons des forces avec la spécialité du coin : les Smoutten Bollen !
pour ceux qui ne connaissent pas c'est un cousin du "pet de none" mais avec de la cannelle dedans. C'est très bon et il y a du sucre glace de partout dans les 50m autour du stand !

   



Nous tentons l'avant dernier roller coaster qui nous reste à faire, nous sommes juste à côté de l'entrée spécialement déplacée a cause du covid dans la file de Forbidden Caves.
Ce coaster à un record du monde : le train le plus long. Il s'agit donc de Revolution !

Alors là je dis oui ! Je m'attendais à quelques chose qui va à 10km/h tout du long et sans animations. Et bien pas du tout, on a quelques projections lors de la montée et une "bonne" vitesse en descendant. C'est assez kitsch, un peu comme EP, mais j'ai bien aimé. Et dernier conseil sécurité : "Prenez garde à l'intervalle entre le marchepied et le quai".
Je m'attendais à une grosse bouse, bon c'est pas folichon mais c'est pas naze non plus, même si la montée est bien longue, la descente à quelques passages surprenants. J'étais tellement parti d'un avis négatif que du coup j'ai bien aimé. Bon par contre il faut aimer la tôle ...



Il nous reste alors un dernier coaster à faire : Naga Bay. La file d'attente est bien moins remplie qu'avant, la pluie du début d'après-midi n'y est sans doute pas pour rien.

Grosse frayeur dans le lift quand je me suis rendu compte que j'avais gardé mon téléphone dans la poche de mon short. Heureusement, plus de peur que de mal puisqu'il n'est pas tombé. Du coup, je n'ai pas d'avis sur le coaster.
Alors lui par contre il est bien naze ! Middle brake : the ride. Une catastrophe, ça freine en permanence, ça spine pas du tout et il n'y a pas de théma ...







On se décide à aller faire une dernière fois Fury. Dans la file d'attente, nous hésitons entre la marche avant ou la marche arrière. Comme il nous reste de la route pour rentrer et que nous sommes un peu fatigués de la journnée, nous optons à nouveau pour la marche avant. Nous échangerons simplement de sièges : Dimitri à l'extérieur et Anthony à l'intérieur.
C'est là que je me suis rendu compte que ça vribrait bien plus sur l'extérieur. Du coup j'aime bien fury pour son triple launch mais je vais préférer Mystic pour tout le reste.





Il est 17H50 et le parc va bientôt fermer ses portes. Nous tentons de prendre le Monorail en allant à la gare proche de l'entrée. A cause du Covid, cette gare est uniquement une sortie et il faut aller à l'autre gare pour accéder au Monorail. Comme il commence à pleuvoir, nous préférons nous diriger vers le parking pour rentrer.


CONCLUSION :

Anthony : Dans l'ensemble, j'ai passé une bonne journée dans ce parc. Il y a pas mal d'attractions à sensations, plus ou moins familiales, et chacun trouvera de quoi lui plaire. Fury vaut vraiment le coup, même s'il faut parfois plusieurs tours pour l'apprécier. Néanmoins, il y a des choses qui m'ont dérangé : le plan payant et en rupture de stock, la restauration pas top, le débit pas optimisé sur certaines attractions, une thématisation trop timide. C'est dommage parce que ce parc a du potentiel. Tout comme pour Bellewaerde, je ne pense pas le revisiter tout de suite, j'attendrais une grosse nouveauté.]

Dimitri : Je suis très mitigé. Le parc est vieillot dans son ensemble, il y a un gros travail a faire sur la zone après l'entrée, sur la restauration et le merchandising pour commencer. Le parc ne m'a pas embarqué avec son trop peu de théma en revanche le parc est très ombragé et autour d'un lac ce qui est très agréable. Le personnel avec qui j'ai échangé était très sympa. Les attractions sont varié et il y en a pour tous les goûts mais il n'y a rien qui sort du lot pour moi, même si Fury est génial, ça ne me donne pas trop envie de revenir. Quoique pour quelques smoutten bollen ...




C'est ici que se termine notre TR. Nous rentrerons le soir fatigué à notre hôtel puis retournerons dans nos villes respectives après 5h de train.
Nous espérons que vous avez aimé suivre nos aventures belges et on vous dit à bientôt car les trips commencent à bien se programmer ...


Hors ligne jonathan

  • Crie "Tchoo-Tchoo" au départ du Runaway Mine Train
  • ***
  • Messages: 926
    • Wouik
Re : [Belgique 2021] Des parcs et des rencontres !
« Réponse #6 le: 23 Février 2022, 10:32:33 »
C'est pas possible qu'on vous ai dit avant que Révolution est nul, il y a des claques qui se perdent. ^^ Pondre ça en 89, avec le campagne marketing de l'époque, c'était couillu. C'est notre héritage parconautique ^^

Pour moi Bobb c'est un peu comme Phanta, fin des années 80 ils ont voulu faire des trucs WTF, sauf que contrairement à Brühl la cohérence thématique n'est jamais arrivé. Il y a des attractions fun, mais l'emballage laisse un sentiment mitigé. Un mot d'agent immobilier mot pour résumé ce parc : atypique.

Pour le plan, ça fait des décennies que c'est comme ça. Après (à l'époque en tout cas) c'était un joli plan cartonné, pas une simple double A4.

Hors ligne Romain Fanatix

  • Passionné en tout genre
  • Administrateur
  • Chevauche Maverick à Cedar Point
  • *********
  • Messages: 2920
    • http://www.dailymotion.com/romain-fanatix
[Belgique 2021] Des parcs et des rencontres !
« Réponse #7 le: 23 Février 2022, 12:45:24 »
Merci pour ce TR les gars, c'était un plaisir de vous lire!

Je vous rejoins totalement sur Bobeejaanland, je n'accroche pas du tout et même Fury ne me donne pas y envie d'y remettre les pieds...
Paparkfan since 2017

Hors ligne Yoshiii

  • En voit de toutes les couleurs sur Monster
  • ***
  • Messages: 678
Re : [Belgique 2021] Des parcs et des rencontres !
« Réponse #8 le: 25 Mars 2022, 13:08:45 »
Merci à tous les deux pour ce Trip Report que je viens de finir de lire ;)

Concernant Bellewaerde (mon home park d'enfance), je suis tout à fait d'accord. Il commence à vieillir dans l'ensemble et ce malgré les derniers investissements. Dans ce sens, le parc aquatique n'était en effet peut-être pas la priorité (et le succès ne semble qui plus est pas être au rendez-vous). Le remplaçant de la Coccinelle aura néanmoins l'audace d'apporter du neuf et de l'originalité ! Niveau restauration, vous auriez du privilégier le Carrousel Self Service et éviter les burgers assez moyens, vous y auriez mieux mangé ;)

Concernant Bobbejaanland, qui vous a dit que Revolution était nul haha ? Quel sacrilège, c'est mon coaster préféré du parc ! En général, il a plutôt bonne réputation pour son côté unique au monde, sa musique et son côté rétro des années 80. Pour moi c'est un must avec Indiana River et le nouveau Fury. Mais sinon je suis d'accord avec vous, niveau théma Bobbejaanland manque de profondeur et de cohérence. Et à titre personnel, je trouve la zone Land of Legends très moyenne : statues qui font plastique, pierre sculptée qui côtoie des grillages noirs standards cassant toute l'immersion,... Ça reste pour moi le moins bon des trois parcs que vous avez visité.

Du coup dommage pour Walibi qui était fermé pour inondations, je pense qu'il rivalise avec Plopsaland pour le titre de meilleur parc de Belgique. Ce sera l'occasion de revenir ;) !

Hors ligne Dim7303

  • Tombe dans la gueule de Krake
  • ****
  • Messages: 3516
Re : [Belgique 2021] Des parcs et des rencontres !
« Réponse #9 le: 25 Mars 2022, 13:26:05 »
Merci pour ton retour !  :)

Oui la nouvelle attraction de Bellewaerde me botte bien par son originalité, mais encore de l'eau et encore un débit faible ...

Ah tu me rassures pour Revolution !  :D

PS : Walibi est au programme de 2022 !