Auteur Sujet: [2016] TR's de Cyril  (Lu 41876 fois)

Hors ligne 6lverStar

  • Essaye de prononcer Eejanaika sans bégayer
  • *
  • Messages: 67
  • Coaster Count : 99
Re : [2016] TR's de Cyril
« Réponse #50 le: 11 Septembre 2016, 03:42:44 »
Très bon TR  :), et tout à fait d'accord pour Troy de même numéro 1 de mon classement Wooden devant les 3 autres néerlandais (et Wodan, TDZ, Mammut)..

Pour le défaut de la photo de l'entrée c'est qu'elle est paraît courbée alors qu'en vrai elle ne l'est pas ?

Parcs visités : Tripsdrill ; EP ; HoPa ; Phanta ; Disneyland Paris / WDS ; PA ; Fraisp ; Waly; Futuroscope ; Niglo ; Parc des Poussins ; PAv/FL ; Mira ; Efteling ; Tover ; WH ; Tibidabo ; LunaPar

Hors ligne cyrildk

  • Opérateur Attractions
  • Modérateur
  • Demande du feu dans Joris
  • *********
  • Messages: 842
  • Home Park : Plopsaland De Panne
Re : [2016] TR's de Cyril
« Réponse #51 le: 11 Septembre 2016, 08:22:34 »
Non 6lverstar ça c'est normal cet effet d'optique sur les vues panoramiques. Regarde sur la gauche ;)
Park Count : 40
WaterPark Count : 7
Coaster Count : 196
Pays : 6

Hors ligne xxxx-GDPR-DEMANDE

  • S'accroche à son chapeau dans BTM
  • ***
  • Messages: 1788
Re : Re : [2016] TR's de Cyril
« Réponse #52 le: 12 Septembre 2016, 13:07:12 »
Citation de: cyrildk
Celui-ci est gratuit et est distribué sous un format agréable à l'utilisation
C'est peut-être un détail mais ça en dit long ; quand on reçoit ce plan le matin en arrivant au parc, on se dit que c'est soigné. Pour moi, ce parc évite globalement les fautes de goût, je n'y ai pas trouvé de gros défaut, le truc qui me ferait dire "C'est très bien MAIS...".

Citation de: cyrildk
un personnage de pierre ressemblant à Maitre Yoda jeune ou encore Bill du Bigdil en vert
Maintenant que tu le dis. ^^

Citation de: cyrildk
Je le met facilement N°1 de mon classement des woodens (spoiler : même après les 3 suivants du trip).
Mieux que Bandit ??!! ;D

Citation de: cyrildk
nous profitons qu'il n'y ait personne au Survival Parcours pour le tester
Là j'ai fait une erreur : lors de ma visite j'ai a peine daigné regarder ce parcours, je pensais que c'était pour les enfants... mais a priori il est assez corsé. A ajouter dans la liste des choses à faire pour une prochaine visite, et si on ajoute aussi les shows et le futur coaster junio-inverted-powered-Mack prévu pour 2018 il me semble, ce parc mérite vraiment une journée complète pour moi.

Citation de: cyrildk
Le Whirl, ou plutôt la formule "Create your own Whirl", glace vanille et 5 composants aux choix à rajouter, le tout mixé.
Ouiiii, goûté à Efteling pour ma part et je confirme : c'est un régal ! :P Petite précision, ce n'est pas forcément de la glace vanille, on a le choix du parfum.

Merci pour le TR. ;)

Hors ligne cyrildk

  • Opérateur Attractions
  • Modérateur
  • Demande du feu dans Joris
  • *********
  • Messages: 842
  • Home Park : Plopsaland De Panne
[2016] TRIP - Cyril à Efteling
« Réponse #53 le: 23 Septembre 2016, 21:23:20 »
Citer
Pour le défaut de la photo de l'entrée c'est qu'elle est paraît courbée alors qu'en vrai elle ne l'est pas ?
Il suffit de regarder en bas de la mosaïque pour comprendre

Citer
Mieux que Bandit ??!! ;D
J'en souffre encore de Bandit => J'en reparlerai dans quelques chapitres

Citer
Petite précision, ce n'est pas forcément de la glace vanille, on a le choix du parfum.

Cela dépends des parcs, après vanille me va très bien :)

XIII° Trip - Efteling

Nous somme donc le 14 aout. Ayant dormi à 100 Km du parc nous prenons la route peu avant 8h00. Afin d'y arriver a 9h00.


Il est 8h45 quand nous pénétrons sur le parking, peu de personnes y sont déjà et les grilles sont encore fermées !

Parking vide, place à côté de l'entrée !

Les grilles sont fermées

Un selfie pour la route

Les grilles ouvrent à 9h00 et nous nous rendons au guichet pour échanger nos billets extra contre les différents avantage de ce ticket.

Premier "spectacle" de la journée. L'ouverture des grilles est mis en scène !

Ce ticket à 44€50 comprends l'entrée en early access, le repas, une promotion à la boutique et un petit déjeuné. Je reviendrai sur les différents avantages aux moments venus dans la journée. L'hotesse de caisse nous explique en anglais chaque coupon et nous donne une manuel qui nous explique dans trois langues, dont le français, comment et où utiliser chaque coupon !

Un extrait du guide fournis avec les coupons

Nous allons vers le restaurant Octopus qui nous permettra de passer dans la zone du parc ouvertes aux tickets extra. Mais avant nous utilisons notre premier coupon puisqu'il n'est pas encore 9h30 ! Nous prenons donc tranquillement notre petit déjeuné. Nous avons le choix entre des muffins natures et chocolats et une boisson chaude (chocolat, café, thé) ou froide (chocomel, fristi). Mes comparses ont pris un café et moi un chocomel (ne buvant rien de ce qui est offert dans la formule, j'ai privilégié une bouteille fermée.) Le muffin était très frais et tendre. Le seul apport que je pourrai proposer serait de pouvoir opter pour un jus d'orange dans cette formule !


Nous ressortons le ticket d'entrée pour passer la zone de contrôle (situé dans le restaurant). Nous passons devant Baron mais n'ouvrant qu'à 10h00 nous fonçons rider un autre crédit : Vogel Rok.


En faisant le trajet en courant un peu pour se mettre en jambe nous arrivons à 9h45 devant l'entrée sublime.


Nous montons sans attendre dans ce coaster indoor. Il possède quelques effets mais il était trop sombre pour moi malgré quelques effet lumineux et cela m'aura déstabilisé un court instant après le ride. Malheureusement, je n'en garde que très peu de souvenir à cause du mal-être !

Pas le temps de se reposer nous n'avons que peu de temps devant nous avant l'ouverture à tout le monde. Nous arrivons à Baron 1898 à 9h59 (d'après une de mes photos).


La file venait d'ouvrir donc nous nous y engageons, que dire elle est bien aéré pour éviter au maximum l'effet parc à bœuf, nous arrivons en first row avec 5 minutes d'attente !


Pendant ces quelques minutes c'est la ruée, l'attente a bien du augmenter à 100 minutes d'un coup car tout le monde souhaite commencer par celui-ci.


On nous donne des tickets attestant de notre rang (pour éviter les triches) puis on dépose nos sacs dans le service prévu à cet effet et on nous donne un jeton en échange. (NB : ce sont des bracelets en silicone maintenant ! ) on pénètre ensuite dans la salle de préshow afin de se mettre dans le contexte. ce préshow est sympathique et compréhensible des non adeptes du langage de nos amis bataves.

Dans la salle suivante se trouve Gustave Hooghmoed (alias Baron) sur un balcon, et un opérateur nous dispatche devant des portes en fonction de notre rang. On embarque, le train s'avance dans une petite salle pour un autre pré-show plutôt court. L’ascension du lift se fait, on se retrouve arrêté juste avant la chute comme pour toute les dive machines pour nous permettre de profiter de la vue. En bas de la drop se trouve un tunnel de vapeur qui ajoute vraiment un plus, et la suite du parcours reste courte mais est très fluide.


On ressort avec une banane à la place de la bouche tellement le ride nous a plu. Alors que l'afflux de personne n'a toujours pas été absorbé dans la file nous partons en direction d'une autre pépite, le Water Coaster nommé De Vliegende Hollander (si je fais pas de faute de néerlandais).



Il y a un parc à bœuf extérieur qui n'est pas ouvert donc on pénètre directement dans la file thématisée. On est parfaitement dans le thème on voudrait avoir plus d'attente pour pouvoir observer les détails. Mais la file n'est rien comparé au quai qui nous embarque dans une rue d'une ville maritime et là c'est tout simplement un régal pour les yeux.




L'attraction possède un embarquement alterné qui augmente le débit, puis une partie Dark Ride très bien conçue mais la pluie qui s'abat sur nous devient un poil désagréable sur la durée de cette partie. S'en suit la partie coaster avec un camel back et un horseshoe avant d'avoir un splash dirigé vers l’extérieur, cela donne un effet visuel mais ne nous mouille pas !


Dans la continuité logique de notre trajet nous avons Joris en de Draak. l'attente y est encore assez faible donc nous nous y engageons. la file commence juste avant la séparation du dueling. On choisis Water pour commencer.



Ça tombe bien il est en période de suprématie juste avant notre tour. On s'y engage en front row Le Layout est sympa, avec quelques effet dont un crachat d'eau qui arrose tout le train, mais moins transcendant que celui de Troy. on passe la ligne d'arrivée au coude à coude et, oh non défaite !



Nous enchaînons avec le côté Vuur l'attente à déjà bien augmentée mais reste raisonnable et tel le côté Water nous arrivons sur une série de victoire. Ce coup-ci nous somme dans les sièges arrières. On reçoit également le crachat d'eau sur ce layout. le tour se conclue par une nouvelle défaite ! Nous n'auront pas eu le plaisir de voir les étendards s'abaisser lors de nos retour en quai !



Nous poursuivons avec Python, le vieux et moche vekoma qui traine dans le coin du parc. Une demi heure d'attente pour ce coaster que nous avons fait sans Romuald (car il avait déjà le crédit et pas l'envie de le faire). Le train lui est esthétiquement beau et dans le thème, et petit bonus il possède les nouveaux harnais fin.


Le train encore en gare que l'ont y ressent déjà toute la structure vibrer. Le parcours comporte deux loops puis deux corkscrews, on s'en contentera. Ça vibre mais ça reste dans les normes de l'acceptable et on s'en sort sans tramautisme car les baffes qu'aime nous donner Vekoma y sont absentes avec ces harnais.


Nous somme ensuite passé devant le Halve Maen sans le rider mais pour voir la bête. C'est l'un des bateaux pirates les plus beau, et le plus long que je connaisse !


Nous nous rendons compte qu'il est indiqué sur les panneaux qu'il fasse réserver nos places pour l'un des spectacles que nous souhaitons voir donc nous traversons le parc de part en part pour aller chercher nos ticket pour Raveleijn.


Nous passons par le bois des contes brièvement, c'est bien fait plutot jolie à voir, nous somme passé par le chemin "sud" donc nous n'avons pas vu l'homme au long coup par exemple, mais nous somme passé devant le Petit-Poucet.


Nous avions choisis le créneau de 19h30, mais celui-ci étant incompatible avec le show d'Aquanura de 19h15 (nous ne pouvions pas rester pour celui de 20h15), nous somme revenus plus tard prendre un ticket pour la séance de 17h30, au final ils ne nous seront pas demandés et sont présentés comme des cartes à jouer de style pokemon ou autre.


Nous nous somme offert un petit passage dans le musée du parc qui conserve des pièces historique permettant de retracer son histoire.


Nous avons poursuivis la visite par un petit tour en altitude dans un ride qui attirait notre curiosité, le Flying Island du parc, la Pagode !




Celle-ci nous emmène à 45m de haut et nous permet de voir l'intégralité du parc en hauteur. Son concept nous a plu car cela permet de ne pas avoir de pilonne visible quand la nacelle est à l’arrêt et la nacelle est très belle !





nous commencions à avoir faim donc nous avons regardé les attractions qu'il nous restait à faire et les lieux où nos coupons restaurant étaient valides. Ils nous restait pas mal de rides à proximité d'Anderrijk et un snack s'y trouvait, la direction était choisie.

Nous passons devant le Bob la file normale indiquait 50 minutes et la file single rider 15 minutes nous nous y sommes engagés. Au final nous embarquons chacun dans un bob en moins de 10 minutes, et nous rencontrons d'autres riders avec qui on aura discuté le temps du ride.

Le bob est assez douloureux, nous en rîmes lorsque l'ont évacuait nos aïe, ouille &co. de douleur. L'attraction est dépourvue de théma et moche à un tel point que j'ai oublié de la prendre en photo.

Nous arrivions enfin au restaurant "De Steenbok". Nous echangeons nos coupons contre une petite frite de la taille d'une grande frite McDo pour donner une idée, une viande au choix (ou un soufflet au fromage), un sauce allégé (c'est partout comme ça aux pays bas, et la mayo allégé c'est pas bon) et une petite boisson 50cl dans une bouteille donc transportable.


Rien à dire sur le service la qualité est là et la quantité aussi. La formule que l'on a choisi (à 44€50) ne nous a donc définitivement pas déçue.


C'est l'estomac plein que la visite se poursuis, direction le pays des 1001 luxures. Un Dark Ride pour digéré ça peux pas faire de mal ! C'est tout une petite zone qui est consacrée à l'attraction Fata Morgana. La zone est très belle mais l'appel au ride nous pousse à ne pas trop rester admirer l’extérieur. Il y a 15 minutes d'attentes. La file d'attente fait le tour de la salle d'embarquement, on y retrouve l'architecture oriental mais la salle est dégarnie d'objets décoratifs ! Je n'avais jusqu'à lors une seule référence sur ce thème (le palais d'alibaba de walibi fermé en 2002) mais peu de souvenir de cette référence.


On embarque alors dans un bateau, pour une visite qui commence dans la jungle. La balade se poursuis par une visite des quartiers pauvres, avec mendiants et autres gagnes pains rudimentaires ( ex : dentiste de rue) . Les différents thèmes sont séparés par des rideaux et portes variés ce qui s'avère judicieux pour bien marquer la séparation ! S'en suit quelques scènes sombres où l'on y retrouve des condamnés se faire torturer.



Enfin nous arrivons dans le palais où se trouvent toutes les richesses du royaume. On passe sous un personnage géant (qui est dans une posture quelques peu bizarre) avant de retourner dans la jungle. Rien à dire, le thème est respecté et les personnages réalistes (même les animaux).


Juste à côté de ce zone se trouve Piraña le raft ride du parc. Nous décidons de nous rafraîchir quelques peu. Seulement en se rapprochant on remarque tout de suite que quelque chose ne va pas, les bouées sont regroupés dans un amas sans passagers !


Nous demandons à une employée du parc si l'attraction va réouvrir, elle a répondu qu'elle ne savait pas pour le moment, elle n'a ouvert que 15 minutes le matin et que l'ont devrait checker sur l'application pour voir si un temps d'attente s'y affiche, elle ne réouvrira pas ! En tout cas, original les bornes pour déclencher des jets, qui sont gratuites !


Nous retournons vers l'endroit où s'est débutée la visite, c'est à dire au centre du parc ! Nous avions deux attractions à faire et le parcours le plus court à voulus que nous commencions par Spookslot, la maison hantée.

Sa file d'attente est très sombre nous arrivons en face de portes qui permettent d’accéder à plusieurs niveaux. Les portes s'ouvrent et nous réalisons que ce n'est pas ce à quoi nous nous attendions. Ce n'est pas une maison hantée à proprement parler mais un spectacle d'animatroniques. Nous nous sommes placés au milieu de la salle. Le spectacle est très bien fait et reprends les différents mythes du surnaturel, c'est à voir !

Nous continuons avec Pandadroom qui se situe juste à côté, il n'y a personne nous voyons une opératrice à une porte qui se fermera devant nous donc nous attendions à celle là mais en fait l'entrée était quelques mètre plus loin. on nous donne des lunettes 3D puis nous entrons dans une salle rocheuse où des extraits de documentaires animaliers sont diffusés. l'attente du film se faisant long nous nous assaillons par terre et tout le monde nous suivra. On fini par remarquer qu'il ne s'agissait que d'une salle d'attente. Le film en lui même est aussi sur le thème de la faune mais je n'en ai pas profité pleinement les images ne se superposaient pas correctement. il y a une branche d'arbre au plafond qui s'abaisse à la fin du film mais je trouve que celle ci n'est pas suffisamment utilisée ! Verdict : j'avais lu du bien sur Pandadroom mais je n'ai pas trouvé cela fameux.


L'heure du spectacle se rapproche, mais le temps nous est favorable pour d'autres rides. Bonne nouvelle deux attractions nous attendent à proximité de Raveleijn : Droomvlucht et Villa Volta. Nous commençons par la Mad House.


Il y a deux préshows. Le premier préshow est assez pauvre et difficile d'accès à la compréhension car l'histoire est contée en néerlandais uniquement, il en est de même pour le second ! La salle de l'attraction est assez sobre et la présence d'un opérateur non habillé dans l'esprit de l'attraction casse l'immersion. La durée du tour est assez courte et il ne s'y passe pas grand chose !


Il nous reste trois quarts d'heure et Droomvlucht affiche 30 minutes, on prends le risque. La file d'attente est un gros parc à bœuf, mais heureusement ça débite bien.



Selfie Parc à Bœuf

On monte dans des véhicules suspendus. Notre ballade dans le monde de rêves commence ! La première scène nous fait découvrir des châteaux dominants des falaises, notre réaction fût un wouahw. Les scènes suivantes nous font découvrir une forêt magique peuplé de créature mystiques tel des elfes. Là, encore, c'est très beau ! On voit par contre un trou dans l'articulation du bras d'un elfe proche de la zone. (Un petit bémol mais sur l'attraction il n'y en a que très peu avec un défaut de visibilité du mécanisme. Le seul autre que l'on a vu le mécanisme apparent est l'un des derniers avec un ressort dans la nuque.)

La deuxième partie du parcours nous fait prendre de la hauteur, nous emmenant dans l'espace avec des architectures flottantes au milieu des étoiles. Nous retournons dans la forêt, mais ce coup-ci emmené par un groupe de trolls. La scène se déroule pendant que nous tournons autours en redescendant vers la réalité.


Nous nous installons 15 minutes avant le début du spectacle, dans le centre des gradins. Les bâtiments sont encore une fois magnifique. Le rideau cachant les décors du spectacle superbe aussi. Le spectacle est digne de ceux du Puy du fou. Nous avons compris le scénarios sans prendre les casque traducteurs qui sont proposés à l'entrée. Je vous laisse profiter des quelques images suivantes :) .










Sans rentrer dans les détails ce spectacle sur le thème médiéval, regroupant fauconnerie, chevalerie, sorcellerie, combat de guerriers et dragon (une hydre à 5 tête, pépite de technologie), nous a plus que plu. Ma batterie externe a rendue l'âme pendant le spectacle, je n'ai plus qu'à en racheter une autre.

Il nous reste une bonne heure de ride entre les deux spectacle. Ma batterie externe a rendue l'âme pendant le spectacle (plus qu'à en racheter une autre.)


Il nous reste un Dark Ride que nous avions fait l'impasse plus tôt dans la journée car le parc à boeuf possède une résonance quand il y a du monde et c'est horrible à supporter. Bonne nouvelle, il n'y a plus personne à Carnaval festival.


Ce Dark Ride peut être comparé à IASW de Disney. Nous faisons le tour des différentes cultures avec des clichés de chaque pays. Lorsque l'on arrive au japon, le circuit subit un long arrêt (surement plusieurs PMR à installer). Je me mis à imiter les mouvement des japonaises nous accueillant et les passagers d'une voiture à proximités qui filmaient avec leurs téléphone ce sont mis à nous filmer. Je finis la balade à fond dedans.


Nous repartons vers Baron 1898 lui dire au-revoir avec un nouveau tour en first row car l'attente a diminué jusqu'à 20 minutes, pile poil le temps qu'il nous reste avant Aquanura !



Nous sortons tranquillement, et lorsque je regarde l'heure, il est 19h28. Nous commençons à sprinter pour en louper le moins possible. Nous arrivons seulement quelques secondes après le début. C'est pas le même niveau que Katara à toverland. Un nombre impressionnant de jets d'eau, des effet de feu, 12 minutes à couper le souffle. A la fin du show, le niveau de l'eau à diminué de plusieurs centimètres, c'est dire la quantité d'eau qui est éjectée. De jour c'est magnifique alors de nuit ça doit être divin !






Nous espérions rider Joris avant de s'en aller mais les files étaient déjà fermées. Nous passons par la boutique de l'entrée utiliser nos derniers coupons qui nous accordent 20 % sur un souvenir. Je me suis offert un porte clé Joris en De Draak ainsi que le livre de photos du parc.




Nous prenons la route vers un camping ("De Stuurmanskolk"). Ayants eu du mal à négocier l'heure d'arrivée tardive, nous ne pouvions pas rester à la séance de 20h15 d'Aquanura (c'est pour cela que l'on à choisie l'autre). Nous arrivons peu avant 22h, on nous donne les clés du chalet loué. C'est encore une fois calme, pas de grand axe routier à proximité, nous allons bien dormir. Nous avons deux chambres de deux lits et une salle pour manger, cuisiner et regarder la télé. Les douches sont assez proches mais communes à tout le monde. J'ai mis 9.6/10 à ce logement sur booking mais ça méritait peut-être un shouillas moins (en dixièmes) !







Le lendemain beaucoup de problèmes m'attendent à Walibi Holland ;)
Park Count : 40
WaterPark Count : 7
Coaster Count : 196
Pays : 6

Hors ligne xxxx-GDPR-DEMANDE

  • S'accroche à son chapeau dans BTM
  • ***
  • Messages: 1788
Re : [2016] TR's de Cyril
« Réponse #54 le: 25 Septembre 2016, 20:23:46 »
Hey, déjà merci d'avoir pris le temps de répondre aux questions et remarques sur le chapitre précédent. ;)

Ca fait toujours rudement plaisir de lire un TR de first-timer à Efteling.
Lors de ma première visite j'avais aussi pris l'entrée en early access 30 minutes avant l'ouverture, et en fait c'est vraiment très court tellement le parc est grand !

Pour Joris, je te rassure, j'ai du en faire un paquet de tours avant d'être vainqueur. C'est comme ça, on ne doit pas être assez lourds. ^^

Et... content de lire autant de louanges à propos de Raveleijn, qui est souvent critiqué. Le scénario n'est peut-être pas super limpide quand même. Mais comme tu en fais la remarque : c'est vrai que le rideau est super beau. :P

Encore merci de prendre le temps de rédiger ces gros chapitres, richement illustrés... à tel point qu'en ce dimanche soir avec ma connexion pas très fameuse, les dernières photos refusent de s'afficher. Je reviendrai. ;)

Hors ligne cyrildk

  • Opérateur Attractions
  • Modérateur
  • Demande du feu dans Joris
  • *********
  • Messages: 842
  • Home Park : Plopsaland De Panne
[2016] TR's de Cyril
« Réponse #55 le: 27 Septembre 2016, 15:33:50 »
Citer
Ca fait toujours rudement plaisir de lire un TR de first-timer à Efteling.
Lors de ma première visite j'avais aussi pris l'entrée en early access 30 minutes avant l'ouverture, et en fait c'est vraiment très court tellement le parc est grand !

c'est très court mais très avantageux quand même Vogel Rok et Baron se font sans délais d'attente. Alors que l'entrée classique sera accompagné d'au minimum une heure pour Baron la suite de la visite se répercute aussi sur les temps d'attente Joris et Vliegende reste a faible temps car les riders sont encore à Baron après cela passé les temps d'attentes se stabilisent. Il y a aussi tout les autres avantages fournis par la formules qui la rende intéressante !

Citer
Pour Joris, je te rassure, j'ai du en faire un paquet de tours avant d'être vainqueur. C'est comme ça, on ne doit pas être assez lourds. ^^

C'est vrai que tout les trois on etaient pas lourds (+ un siège vide ducoup) !

Citer
Et... content de lire autant de louanges à propos de Raveleijn, qui est souvent critiqué. Le scénario n'est peut-être pas super limpide quand même.

Certes ils y a des subtilités mais on comprends vite le rôle de chaque personnage et ses actions.

Citer
Encore merci de prendre le temps de rédiger ces gros chapitres, richement illustrés... à tel point qu'en ce dimanche soir avec ma connexion pas très fameuse, les dernières photos refusent de s'afficher. Je reviendrai. ;)

c'est vrai qu'il s’agissait d'un gros morceau richement illustrée mais quelques cafouillages dans le liens des photos qui ont causés des doubles. Ma connexion en "ADSL-" ne me permet pas non plus de vérifier correctement que toutes les photos s'affichent bien etc.

ça ira mieux avec les prochains chapitres qui "devraient" être plus courts.
Park Count : 40
WaterPark Count : 7
Coaster Count : 196
Pays : 6

Hors ligne xxxx-GDPR-DEMANDE

  • S'accroche à son chapeau dans BTM
  • ***
  • Messages: 1788
Re : [2016] TR's de Cyril
« Réponse #56 le: 28 Septembre 2016, 22:25:41 »
Citation de: cyrildk
Citer
Et... content de lire autant de louanges à propos de Raveleijn, qui est souvent critiqué. Le scénario n'est peut-être pas super limpide quand même.

Certes ils y a des subtilités mais on comprends vite le rôle de chaque personnage et ses actions.
Oui mais comme je ne suis pas particulièrement malin, j'ai dû le voir plusieurs fois pour comprendre le truc. ^^

Citation de: cyrildk
c'est vrai qu'il s’agissait d'un gros morceau richement illustrée mais quelques cafouillages dans le liens des photos qui ont causés des doubles. Ma connexion en "ADSL" ne me permet pas non plus de vérifier correctement que toutes les photos s'affichent bien etc.
Bon j'y ai passé un certain temps mais j'ai tout bidouillé et c'est bon : toutes les photos s'affichent beaucoup plus facilement qu'avant je crois, ton TR est beaucoup plus lisible. ;)

Hors ligne cyrildk

  • Opérateur Attractions
  • Modérateur
  • Demande du feu dans Joris
  • *********
  • Messages: 842
  • Home Park : Plopsaland De Panne
Walibi Holland le 15 aout
« Réponse #57 le: 07 Octobre 2016, 00:15:21 »
bon j'espere que les photos vont pas poser de problèmes

XIV° Walibi Holland Le 15 août.

Nous avions 30 minutes de routes entre le camping et le parc donc nous avions pris la route à 8h45. Nous sommes arrivés au parc vers 9h20 et là encore nous sommes dans les premiers véhicules sur le parking du parc !




En attendant l'ouverture des grilles nous nous procurons les "Park Guides", comprendre les plans du parc, qui sont dans un format assez similaires à ceux de Toverland (avec les pages extrêmes cartonnés).




Le parc ouvrant à 10h00, nous avons eu l'agréable surprise d'une préouverture à 9h30. Seul la zone Hollywood The Main Street est accessible, il y a une seule attraction dans la zone est celle ci n'est pas encore accessible. Il y a une douce odeur de pomme chaude (venant des croustillants aux pommes) dans le bâtiment principal.






Alors que je visitais la boutique du Hall of Fame et que mes comparses étaient partis aux toilettes, Xpress à ouvert vers 9h45, nous en profitons pour la rider tant que le reste du parc n'est pas ouvert.

La file d'attente est très longue est très bien thématisée autour du station de métro abandonnée. Nous arrivons sur le quai (un quai de métro) aux portes métallique avec des petites fenêtres opaque à la luminosité variante. On a choisi les portes en face de l'arrivé au quai en espérant que ça soient les front rows, mais manque de bol ce sont les last rows


Le Layout d'Xpress : Platform 13 est le même que Rock 'n' Roller coaster du Disney Studio mais sans le côté indoor, à la place le coaster est situé au dessus d'un lac (pas très propre). Niveau sensations, nous n'avons pas trop ressentis les vibrations Vekoma sans doute car la machine était encore à froids.

L'heure d'ouverture du reste du parc approchant nous avons décidés de nous rangé derriere les quelques uns attendant déjà l'ouverture des portes vitrée permettant de sortir du Hall. Nous nous lançons dans un 400m sprinté pour arriver dans les premiers à Lost Gravity, et je double tout le monde malgré mes claquettes, voyant que l'entrée de la file n'est pas encore ouverte je ralentis et attends mes collègues ( Je me souviens encore du dialogue : "-Et encore jsuis en claquettes ! - Qu'es-ce que ça aurait été en basket alors ?!).




essoufflé par le sprint !

Une fois la file ouverte nous la traversons assez rapidement et arrivons directement en face du quai. La thématisation de la file est particulière, sois on aime sois on aime pas, le sol est pas droit, comme des petites marches en trop, on passe à côté de containers, puis on entre dans l'un d'eux par un escalator (arrêté mais vibrant), dans le container des vidéos de phénomènes paranormaux sont diffusés sous forme de JT, nous passons dans un dernier container assez jolie à l’intérieur. Globalement j'en suis pas fan. Nous sommes dispatchés au premier rang et déposons nos sac dans des casiers qui s'ouvrent des deux côtés (même système qu'à Taron).






Occupant le siège extrême, j'ai apprécié le layout (sans le retenir), mais c'est impressionnant on dirait à chaque instant que l'on va rentrer dans le décors et les poteaux !




Nous sommes ensuite partis vers le wooden coaster du parc mais avant nous avons fait un petit arrêt au Top Spin Excalibur ayant un temps d'attente nul. Celui-ci à un programme décent mais le système de sécurité ferme trop fort (sur les jambes) et je n'ai pas pu profiter comme il se doit de la machine.




Après avoir ridé Troy et Joris les jours précédents, nous nous attaquons au troisième wooden du trip.






L'attente est assez courte et nous embarquons rapidement en last row. Le wooden a quelques vibrations (désagréables mais limités) et de bons airs times. Le layout est assez basique, un aller retour en forme de U.




En sortant du coaster, je cherche mon téléphone pour faire des photos, et là moment de panique je le sens pas dans mes poches, je vide alors tout mon sac en espérant le retrouver mais en vain, j'avais mal fermé ma poche zip ..
Je fais demi tour pour aller demander à l'opérateur si il en avait pas retrouvé un par hasard, mais avant que je puisse demander un adol l'a retrouver et me le rends. (Je le remercie encore même si il ne lira pas le Tr^^, pas pour le téléphone, pour les photos [en comptant celles que je n'aurais pu prendre il y'en a 3000 sur mon téléphone ^^"]).


Afin de me changer les idée nous nous dirigeons vers la space shot. Celle-ci nous emmène à 57m50 de haut. Nous n'attendons que deux tours avant d'embarquer. Une bande son nous embarque dans une fusée sur le point de décoller, ensuite la nacelle est propulsée à son point culminant, quelques "rebonds" et c'est fini.




Nous enchaînons avec G-Force qui se situe juste à côté. Quelques décors sont présents autour de cette enterprise mais cela pourrait être mieux ! Les sensations je ne les présentes plus, et la durée du programme est la bonne.




Notre route se divise en deux chemins, d'un côté le centre du parc avec le SLC, de l'autre un cul de sac avec de l'Intamin au bout. Notre choix fut évident Goliath nous faisait de l’œil depuis trop longtemps !




La file d'attente est un gros parc à boeuf et manque de bol l'attente y est déjà assez élevé (30 minutes). Un élément de décor s'y trouve tout de même : une urne avec les smartphones ramassés sous le coaster ("haha le miens aurait pu les rejoindre :')") ! Goliath est mon premier méga coaster donc je part sans repère similaire. Son parcours possèdant notamment 4 gros airtimes et un overbanker turn m'a fournis un sourire tout du long  ;D. D'ailleurs Romuald le fera remarquer quand nous regardons les vidéos onride après le tour.




Nous avons poursuivis notre route vers le SLC du parc, mais avec ses 40minutes d'attentes nous rebroussons chemin et nous nous arrêtons donc à Los sombreros. Cette attraction de type pieuvre nous fait embarquer dans des sombréros, je parie que vous l'auriez deviné ! Seulement étant orientés vers le centre du chapeau la rotation deviens vite insupportable et le tour dur longtemps, je n'en ressort pas indemne !




La chaleur commençant à se faire ressentir très fortement et midi approchant nous partons nous rafraichir dans les attractions aquatiques. La première sur notre chemin étant le raft El Rio Grande.




On embarque assez rapidement en profitant de l'heure creuse. Le parcours est assez simple mais offre de bon remous, ce qui permet d'être bien mouillé tout de même ! La théma s'oriente autour d'un cadre naturel avec quelques structure, parfois effondrés, de la civilisation maya. Je ressort relativement bien trempé donc j'en sors satisfait.




Nous avons poursuivis notre rafraîchissement par le flume du parc la crazy river. L'attente étant d'une demi heure, nous serons déjà secs quand nous embarquons !


Sur le quai des panneaux rappelant les droits et conditions de travail de la scierie dans laquelle nous nous trouvons rattrapent la pauvre thématisation de l'attraction ! Le parcours est cohérent à walibi, une petite drop en arrière, une grande en avant.


En débarquant un agent de maintenance, nous interpelle et nous demande si l'objet que tenais Romuald dans sa main etait une caméra (c’était une gopro session), il nous ferra la morale et que si ils nous reprenaient en train de filmer, il nous expulserait du parc.. Pas le droit de filmer des onrides à Walibi Holland.

ATTENTION  : Le paragraphe suivant peut choquer les âmes sensibles !

Citer
Nous sommes repassés devant Lost gravity pour voir si il n'y avait pas trop d'attente.. mais avant d'y arriver.. AIEEEE, je shoote dans un coin de béton que je n'avait pas vu car il était caché par un pot de fleur. Mon petit orteil droit avait un gros bout de peau pendouillant que j'ai du arracher, et y poser un bandage rudimentaire pour pas perdre de temps à aller à l'infirmerie.

Après avoir réglé ce soucis, Nous sommes allés voir la longueur de la file d'attente mais celle ci etait assez importante donc nous poursuivons notre route vers le Cinéma 5D, mais celui-ci était fermé.

Juste à côté se trouve un kiddie coaster se nommant Drako. Les rails sont tout rouillés, le train est assez chouette et représente assez bien le nom de l'attraction, mais la théma est absente à part une locomotive rouillée au milieu des rails. Le coaster fait deux tours pour la forme.




Nous voulions compléter ce coin du parc avec le thrill ride restant, le Tomahawk mais celui-ci n’était pas ouvert depuis un certain temps au vu des toiles araignées présentes.


Nous sommes arrivés au niveau du splash battle, personne dans la file d'attente. Je ne suis pas tellement fan de la théma mais elle est cohérente avec la zone Playland. Les embarcations comportent 4 postes de tir dos à dos. Des canons sont présents autour de l'attraction certains ne pouvant être ciblés par les bateaux.








Nous commencions à avoir faim, mais nos repas prépayés sur internet se situent à l'autre bout du parc ! Nous avons quand même ridé un flat ride avant de faire le chemin. Le spinning Vibe situé juste en face du splash Battle. Il n'y a pas d'attente comme pour le reste de ce coin du parc. Cette attraction de type magic cache une belle puissance et ne me rendra pas nauséeux.




Après avoir traversé le parc, nous prenons notre repas au restaurant Haciënda qui se trouve devant le SLC. Nous avions choisi l'offre Hamburger menu parmi les 4 choix proposés (nous hésitions avec le snack à 3,70€ : viande+frite). Ce menu à 4,50€ contient une frite un petit burger (le petit qu'on trouve dans tout les fasts food) et un soda de 40cl. La sauce est à payer en plus. La quantité reste satisfaisante pour le prix ! Nous mangeons en extérieur, profitants des 38°C !


Alors que nous finissions de manger, je commençait à me sentir mal, la chaleur ayant eu raison de moi. Nous décidons donc de revenir plus tard au SLC, nous choisissons donc de faire les attractions calmes pour digérer, à commencer par un tour de Tacot à travers les jardins à la française. Les jardins sont très bien entretenus, on aura d'ailleurs vu un jardinier occupé à l'entretenir. Le seul "reproche" qu'on a trouvé c'est la file d'attente qui coupe le Walibi express !




En parlant de Walibi Express, c'est par là que nous continuons ! Il passe autour des Tacots et du flume. Je me sentais mieux après ces deux ballades donc rien de tel qu'un nouveau tour dans Goliath pour reprendre de la vitesse.


Depuis la matin nous tournions autour d'un château, mais comme beaucoup de monde sans s'y arrêter ! Il s'agit en fait du Merlin's Magic Castle, une Mad House. Le peu de monde présent dans la file nous permet d'y accéder dès que l'opérateur ouvre la porte. Le préshow n'est pas terrible, mais par contre le ride en lui même apporte un plus avec la thématisation poussée, de la fumée sort des alambics par exemple.




En sortant, nous avons décidés d'emprunter le radeau et éviterons de peu de couler du à un surnombre de personnes ! Nous repassons devant lost gravity car j'avais remarqué qu'ils y avait des distributeurs qui fournissaient les fameuses bouteille de coca self freezing. On a testé ça a à peu près marché une fois mais c’était pas concluant !

Il est 17h00 et il nous reste encore deux crédits à rider. Nous décidons de poursuivre la visite du parc par speed of sound mais il y a encore trop de monde donc nous reviendrons plus tard pour ne pas trop faire attendre romuald qui ne désirait pas le rider.


Nous nous somme décidé pour un tour de grande roue. Elle ne fonctionnait pas normalement donc seulement une nacelle sur cinq était remplie et la roue ne faisait qu'un tour.










Le temps d'attente ayant diminué au Condor nous nous y engageons enfin mais à deux tours d'embarquer, un problème technique est survenus après avoir attendu 10 minutes on nous dit qu'il fallait mieux revenir plus tard car il y en avait pour une demi heure minimum. (Un problème avec la chaine du lift)


En Panne !

Nous avons donc fait le chemin inverse pour retourner à Speed Of Sound (avec un peu moins de monde qu'au passage précédent. Ce boomerang est thématisé autour de la musique avec un tunnel au bout du lift principal. Le reste est classique, à noter la présence des harnais fin.






Il est presque 19h00, le parc ferme dans une heure, nous espérons donc voir Condor réouvert, et ce fut le cas. Après dix petites minutes nous embarquons. La machine est vraiment à chaud, et donc les coups sont plus violents. Le coaster manque en plus de fluidité à certains endroits. A comparer, les SLC des walibi je préfère le vampire..






Nous espérions rider encore une fois goliath ainsi que Lost gravity, c'est alors que l'itinéraire le plus adapté, nous emmène au troisième tour de Goliath, Toujours aussi bon ! J'aurais un petit soucis lors de ce tour due à mon physique et au fait que je me tiens pas, mon corps a essayé de se faire la malle (mon corps s'est plié vers l’extérieur ^^") avant les trois bunny hops. Ça fait un peu mal sur le coup mais je m'en suis remis très vite !




Nous arrivons à 19h40 à l'entrée de Lost gravity quelques minutes avant la fermeture de la queue. Il y a en théorie 25minutes d'attentes mais les problèmes techniques se sont multipliés ! Nous arrivons au quai au bout de 40 minutes, au dispatch l'un de nous 3 au premier rang les deux autre à l'arrière. Par chance on aura chacun une place extrême !











L'ensemble du parc étant fermé nous partons vers la sortie, sans regret de ne pas avoir tenter le skydiver car celui-ci n'est pas donné (21€ en solo, 38€ en duo, je ne sais plus le prix en trio).

Avant de quitter le parc nous craquons tout les trois pour les croustillants aux pommes du hall. Nous avons les derniers du jour, la vendeuse rangeait sa boutique. C'est très bon, c'est comme un chausson au pomme en un peu plus sucré, et à la pâte croquante.


Vitrine contenant produits dérivés et éléments de coasters (chaine engrenage etc.)






Nous sommes parmi les derniers à partir vers 21h. Nous logeons à une heure de walibi, Peelhuis à Erica. Nous avons été très bien accueillis dans cette maison avec jardin, le propriétaire (Hans) nous montre tous les équipement à disposition ainsi qu'un cadeau de bienvenue, à savoir 6 oeufs, du café moulu, une bougie, du lait bio d'un producteur local, des bonbons à la menthe et une bouteille de vin. On paye 270€ pour trois jours, un peu plus que les autres jours mais c'est aussi du au fait que la réservation que j'avais fait été bloqué avec plus de participants. Ce prix reste très bon au vu de la qualité du logement. (j'ai mis 9.6/10 sur booking les petits dixièmes à cause du prix un peu plus élevé pour un voyage "économique").

Je recommande ce logement idéalement situé pour un trip dans le fin fond des pays bas.







Park Count : 40
WaterPark Count : 7
Coaster Count : 196
Pays : 6

Hors ligne xxxx-GDPR-DEMANDE

  • S'accroche à son chapeau dans BTM
  • ***
  • Messages: 1788
Re : [2016] TR's de Cyril
« Réponse #58 le: 08 Octobre 2016, 22:27:19 »
Beau chapitre pour Walibi Holland, un parc que je n'ai pas encore eu l'occasion de visiter.

Ca me semble riche en coasters mais ça manquerait peut-être d'un dark-ride, non ?
Au vu des photos, l'ensemble me semble un peu mieux entretenu que Walibi Belgium. Quoique quand tu parles du Tomahawk qui ne fonctionne pas, tu dis qu'il y a des toiles d'araignées...

Et juste par curiosité : c'est quoi le "coca self freezing" ?

Et au final, tu as préféré Goliath ou Lost Gravity ?

Hors ligne ErYx

  • Administrateur
  • Fait la course dans Vleermuis
  • *********
  • Messages: 12893
  • Papy Ronchon
Re : [2016] TR's de Cyril
« Réponse #59 le: 08 Octobre 2016, 22:49:31 »
Merci pour ce tres bon TR et les nombreuses photos personnelles. Je ne suis pas allé à la Walibi, cette année et, grâce à toi, je m'y suis retrouvé!!

Très interessant, Cyril :)
Bonjour...  Je veux jouer à un jeu!!

Ma liste de Coasters ridés:  http://coaster-count.com/user/4974/ridden